bourse investir
OK

Définir son style de trading, quelques questions à se poser

Par Traders mag

bourse

Vous aimez écrire ? vous souhaitez que vos textes soient publiés dans cette rubrique, n'attendez plus, contactez-nous

Il y a une myriade de voies possibles pour les traders, et il est important de déterminer la meilleure pour son trading. Voici quelques aspects qu'il faut prendre en considération afin de définir de façon plus approfondie votre style de trading.

Manuel ou automatisé ?

Commençons tout d'abord par déterminer si vous souhaitez choisir la voie manuelle ou automatique en tant que trader. Avec l'utilisation croissante de la technologie sur les marchés, il y a eu un recours de plus en plus fréquent à des stratégies de trading automatisées pour exécuter le plan de trading de traders particuliers. Si vous optez pour le trading automatique, il y aura des choix ultérieurs à faire.

Créé soi-même ou acheté ?

Allez-vous concevoir votre propre stratégie automatisée ou en acheter une au hasard? Quel trader n'est pas aujourd'hui assailli par les offres (un peu douteuses) de rendements exorbitants grâce aux stratégies automatisées, «...faire de l'argent pendant que vous dormez! », si l'on en croit les slogans marketing. Bien qu'il existe sans aucun doute de bonnes stratégies automatisées disponibles, je vous recommande la plus grande prudence!

Peut-être avez-vous l'expérience suffisante en trading pour concevoir vous-même votre propre stratégie ou préférez-vous avoir une stratégie codée en place déjà existante? Avez-vous les compétences nécessaires pour coder votre stratégie ou est-ce une tâche que vous allez devoir externaliser? Si c'est ce dernier cas, avez-vous les compétences pour savoir si votre codeur est à la hauteur?

Boite grise ou boite noire ?

Ca y est vous avez désormais votre stratégie automatisée, mais quel degré de contrôle voulez-vous avoir? Pour les besoins de cet article, nous appellerons une « boîte grise », le système où c'est le trader qui prendra la décision finale sur l'opportunité ou non de prendre le trade. Peut-être souhaitez-vous avoir le dernier mot, ou qu'il y a des paramètres supplémentaires que vous voulez pouvoir intégrer à l'entrée en position.

Ou alors vous pouvez optez pour la « boîte noire », synonyme de l'automatisation complète et de l'exécution de votre stratégie de trading. Il vous suffit de la mettre en route et de regarder l'argent venir... si c'est ce que les équipes de marketing vous ont fait croire!

Le trading manuel

Si le trading automatique n'est pas fait pour vous, peut-être en raison du coût, de la complexité, de vos croyances ou encore de vos émotions, vous avez donc choisi d'être un trader manuel. C'est-à-dire quelqu'un qui recherche, positionne et gère ses trades manuellement. Est-ce seulement ce qu'il y a à faire? Hélas, non. Quel type de trader manuel êtes-vous?

Mécanique, subjectif ou discrétionnaire ?

Etes-vous un trader mécanique? C'est-à-dire quelqu'un suivant strictement un ensemble de règles simples à chaque fois que le marché vous offre une opportunité d'entrer en position. Avez-vous la discipline pour pouvoir trader de cette manière? Cela exige du dévouement, de la persévérance et de la résistance notamment lorsque vous endurez une série de trades perdants. Cela nécessite de croire fortement que les résultats des trades individuels sont aléatoires mais que sur une série de trades la probabilité de gain sera en votre faveur.

Peut-être préférez-vous être un trader subjectif, avec un ensemble de règles de trading et de configurations. Cependant, vous avez la possibilité d'utiliser tout ce que vous avez appris sur les marchés pour décider les trades à prendre et ceux à ne pas prendre. Cela requiert une grande connaissance de soi afin de comprendre ses préjugés et ses défauts. Enfin, peut-être choisirez-vous d'être un trader discrétionnaire. Vous utilisez toutes vos connaissances, compétences, et talents pour décider quand et comment vous allez prendre position en fonction de votre instinct.

Beaucoup choisissent cette voie ... mais peu y parviennent. Il faut un fort niveau d'expérience et de la confiance en soi pour être en mesure de trader constamment avec succès de cette manière.

Enfin, que vous choisissiez un trading manuel ou automatisé, vous devrez également regarder quel style de trading et quelle échelle de temps vous conviennent le mieux.

Etes-vous un scalper, un intraday, un swing trader ou un trader de position?

Êtes-vous le type de trader qui aime l'action et a besoin du résultat instantané du scalper? Vous serez constamment à la recherche de profits sur des marchés en jouant quelques pips ici ou là. Ces trades ne durent que quelques minutes tout au plus. Cela exige une grande discipline et de la concentration pour être en mesure de trader de cette façon, quel que soit l'horizon de temps.

Ou alors, vous pouvez être un trader intraday. Vous voulez également un feedback instantané, mais vous ne disposez pas de la technologie ou des compétences nécessaires pour scalper efficacement. Vos trades durent de quelques minutes à quelques heures, mais vous êtes neutre toujours à la fin de la journée et ne gardez jamais de position sur la nuit.

Une autre possibilité est d'être un swing trader, c'està- dire quelqu'un qui garde ses positions de quelques heures à quelques jours, peut-être même quelques semaines. Vous serez à la recherche de graphiques avec des horizons de temps de 60 minutes à plus, pour vous aider à choisir les bonnes opportunités de trading et vous pourrez conserver une position toute la nuit, peut-être même le week-end.

Enfin peut-être vos compétences, vos convictions et votre tempérament vous conduira à être un trader de position. C'est-à-dire quelqu'un qui peut trader à partir des graphiques journaliers, hebdomadaires et mensuels. Le bruit du marché en intraday ne signifie rien pour vous car vous gérez vos positions sur des jours, des semaines et même des mois.

Conclusion

Cet article a attiré votre attention sur les différents choix et prises de décision qu'un trader doit faire. Il existe de nombreuses voies pour devenir un bon trader. Un facteur déterminant est d'investir du temps pour définir exactement quel type de trader vous êtes?

L'auteur : Paul Wallace a passé six ans dans la Royal Air Force à contrôler les avions de chasse avant de se lancer dans une carrière à la City. Il est l‘un des principaux traders forex chez Kaizen Wealth Management UK et dirige également Tradingbeliefs, un support de soutien des performances pour les traders.


Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Les derniers articles de l'auteur
Gérer un portefeuille long terme (avec ou) sans connaissance économique
Résultats, performance et méthode, la trilogie du trader
Le plan de trading intraday
Trouver son style, plutôt day-trading ou swing-trading ?
Etes-vous un trader de rebond ou de cassure ?
Définir son style de trading, quelques questions à se poser
La limitation subconsciente des gains
La finance comportementale - Partie 2
La finance comportementale - Partie 1
Philippe Waechter : la question de l'union bancaire est déterminante