LA CITATION DU JOUR

Cela ne sert à rien de courir quand on court sur la mauvaise route.
Warren Buffet

Le prochain krach surviendra où on l’attend le moins, et il n’est pas à l’horizon 2020

Par Claude Mathy, le 10/06/2011

Il y a 7 commentaires sur cet article

sacha pouget
Claude Mathy
Titre accrocheur, mais, malheureusement bientôt d’actualité, octobre ?

Vous n’êtes pas sans savoir que généralement la niche obligataire et les actions entretiennent une relation du style « je t’aime moi non plus » à savoir que quand une monte l’autre descend.

Pour cette raison, je multiplie toujours le même conseil, pensez à mettre un minimum d’obligataire dans vos portefeuilles long terme, c’est un gage de réussite pour ceux qui veulent faire mieux que la sacro-sainte moyenne du marché.

Bref, le principe des vases communiquant est et sera toujours d’actualité en bourse.

Scrutez une seconde le graphique ci-dessous, vous comprendrez pourquoi par exemple les portefeuilles bien diversifiés se portent à merveille depuis le début de la correction, les obligations ont pris le relais alors même que les actions nous font un remake du voyage au centre de la Terre du regretté Jules Verne.



La suite logique et théorique serait de voir ces prochaines heures un top des obligations (borne haute du triangle) et les actions (SP500) vouloir remonter en surface pour prendre un bon bol d’air.

Toutefois, la logique n’est pas toujours respectée en finance, mais, laissez-moi vous dire une chose, la sortie de cette configuration technique (triangle) fera extrêmement mal à un des deux actifs précités.

Pour ne pas tourner autour du pot je crois que la sortie correspondra au prochain krach, je crois que les obligations vont bientôt corriger pour tester la borne basse du triangle, mais n’étant pas ni voyant ni gourou je ne peux vous le garantir à 100%. C’est juste mon sentiment du moment à la vue de ce que j’observe. Comme les certitudes et la bourse sont comme les pôles Nord et Sud, rien n’est moins certain.

Par contre, ce que je peux vous assurer c’est que la sortie du triangle correspondra à la prochaine méga crise, celle qui va faire oublier les subprimes, il faudra être réactif au bon moment.

La majorité pensait que les obligations a l’approche de la fin du Q2 allaient plonger nous pouvons constater que depuis un mois ce sont elles qui tirent profit de la période d’incertitude du moment, alors, je dis juste ceci méfiez-vous des évidences, la sortie du triangle surprendra les masses, comme toujours.

Claude Mathy

Voir les 7 commentaires et réagir Envoyez à un ami

Les derniers articles de l'auteur
Vous préférez l’aile ou la cuisse ?
La hausse a décimé de nombreux portefeuilles d’investissement
Les prédateurs de la jungle boursière
Le prochain krach surviendra où on l’attend le moins, et il n’est pas à l’horizon 2020
Le roi déchu vient de jouer son rôle de valeur refuge ...
À la recherche des premiers signaux de fin de hausse
Construire un bon portefeuille boursier.
Anticiper les marchés avec le VIX
Orages en vue sur le monde obligataire
Ne pas se précipiter à l’achat du Nikkei