bourse investir
OK

Carrefour : Le titre attend le retour de la confiance pour démarrer


Analyse publiée le mercredi 8 novembre 2017 0 Commentaires

conseil bourse

Prévision Objectif Potentiel Cours à la date de l'analyse
HAUSSE 19,06 € 7,77% 17,685 €
Le ralentissement des ventes du groupe au troisième trimestre 2017 a été sévèrement sanctionné par les investisseurs.

Carrefour a en effet dévoilé une hausse de 0,5 % du chiffre d'affaires à magasins comparables. C'est notamment la France qui pèse puisque les ventes sont en baisse de 0,9 % sur le dernier trimestre et notamment sur le format des supermarchés (-1,7%).

Après avoir lancé un "profit warning" à la fin du mois d'août dernier, on comprend mieux le désamour que connaît aujourd'hui la société à la bourse de Paris.

Une situation qui pourrait toutefois évoluer à moyen terme puisque le nouveau PDG, Alexandre Bompard, va dévoiler ses axes de transformation du groupe d'ici quelques semaines. La nouvelle équipe de direction est désormais en place et la confiance pourrait se restaurer si le discours du nouveau dirigeant est à la hauteur.

Techniquement, après sa lourde chute, le titre a abandonné plus de 25 % en l'espace d'un an. C'est cher payé car dans le même temps le CAC 40 s'est envolé et Carrefour a littéralement évolué à contre tendance.

On notera toutefois que le dossier a semble-t-il trouvé un point bas puisqu'il évolue désormais sur une légère pente haussière au-dessus d'un petit support oblique. Un bon point d'entrée pour se placer et pour parier sur la réussite de la nouvelle direction.

© www.abcbourse.com

Les informations et analyses diffusées par ABC Bourse ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité d'ABC Bourse ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette analyse !

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.