Dan Zanger, le super trader
OK
Accueil  > Analyses  > Chroniques

Dan Zanger, le super trader

Par Cédric Froment, le 12/07/2011

bourse

Vous aimez écrire ? vous souhaitez que vos textes soient publiés dans cette rubrique ? contactez-nous

Pour lire la première partie de cet édito sur ce trader d’exception, c’est par ici.

Dan Zanger trade désormais avec un capital conséquent

Maintenant que Dan Zanger trade avec un capital très conséquent (plus de 50 millions de $), il ne peut plus profiter des aubaines sur les petites capitalisations. En effet, la liquidité manque et il n'est plus en mesure d'acheter et revendre sans impacter férocement le marché.

Il est donc obligé de se concentrer sur des capitalisations plus larges avec des opportunités de gains moins impressionnants et plus rares. Cependant, son plan de trading se comporte toujours à merveille.

Les 400 actions qu' il surveille au quotidien sont des modèles économiques. Elles possèdent toutes une forte croissance de leur chiffre d'affaire ainsi que des profits élevés. Ensuite ces actions sont généralement leaders dans leur secteur : aussi bien d'un point de vue économique que boursier.

A partir de ce constat, il commence seulement à utiliser le chartisme ! Autant dire que l'on est bien loin des logiciels qui scannent les bases de données à la recherche de figures chartistes ! Pour Dan ce ne sont pas les patterns graphiques qui font exploser les titres à la hausse mais bien l'attrait économique et la puissance des acheteurs (le momenum haussier) induits par l'entreprise cotée.

Il part donc à la recherche de figures en triangle, drapeau, tasse & anse, sur les meilleurs titres du moment. Il lui arrive souvent d'entrer pendant une annonce de résultat.

Il ne faut pas oublier qu'une telle performance a été réalisée sur des petites capitalisations. Il lui serait impossible de reproduire ce genre de pourcentage avec 50 millions de dollars sous gestion.

Ainsi, les actions possédant moins de 25 millions de titres à leur flottant ("float") constituent les meilleures solutions pour gagner gros à court terme car les envolées y sont paraboliques. Dans son track record, beaucoup des titres avaient carrément moins de 10 millions de titre en « float ».

Ce qui est paradoxal, c'est que les investisseurs préfèrent souvent les grosses capitalisations

La plupart des traders à court et moyen terme veulent obtenir de hauts rendements et sont paradoxalement attirés par les grosses capitalisations. Certes, ce genre de valeurs est le terrain de jeu idéal pour les day traders qui ont besoin de liquidité pour initier et solder leurs positions sans subir de contrainte trop importante de spread.

Si faire du day trading sur des small caps est hors contexte, alors pourquoi les investisseurs moyen terme devrait jouer sur le même terrain de jeu que les day traders ? Les performances de Dan Zanger révèlent qu'ils ont plus intérêt à s'orienter sur des titres à fort potentiel ou carrément rester hors du marché. Car les actions à grand flottant ont de très petites chances d'enregistrer de grand mouvements soutenus sur plusieurs semaines voir plusieurs mois.

Les petites actions ont une plus grande sensibilité de marché face à leur résultats de croissance des bénéfices. Un petit changement dans le climat des affaires peut mener à un changement aussi soudain qu'important dans les résultats.

Dan Zanger utilise son propre jugement pour différencier une bonne idée d'une grande idée. Il mise ensuite en conséquence. Sur une entreprise qu'il "sent" vraiment bien, il initie des positions sur marge et pouvant aller jusqu'au levier 3. Cependant le marché n'offre que peut de bonnes idées, et très rarement un trade exceptionnel. Dan Zanger a développé suffisamment de confiance en lui et sa stratégie pour être capable de gagner gros pendant ce genre de rare opportunité.

Dans une de ses interviews il mentionne qu'il doit avoir lu le livre de William O'Neil plus de 100 fois et et qu'il continue de le lire régulièrement.

Si vous étudiez les individus qui ont généré des rendements élevés sur le marché des actions, vous trouverez encore et encore la même chose : la plupart d'entre eux sont des investisseurs dans les actions de croissance. En effet seules les valeurs de croissance ont des mouvements explosifs.

Cédric Froment
www.cedricfroment.com

Twitter Facebook Linkedin email
Les derniers articles de l'auteur