OK
Accueil  > Analyses  > Chroniques

Pilier de réussite : un bon mental

Par Caroline Domanine, le 16/03/2015

Caroline Domanine

Vous aimez écrire ? vous souhaitez que vos textes soient publiés dans cette rubrique ? contactez-nous

Dans l’article précédent , j’évoquais les changements radicaux en matière opérationnelle et analytique pour appréhender votre trading de manière pragmatique et responsable.

Face aux avancés technologiques exponentielles, le premier pilier de votre réussite est votre mental. Bien gérer votre stress, limiter l’impact de vos réactions instinctives de défense ou d’attaque, opérer avec rationalité dans un contexte précis, tout cela se choisis et se travaille au quotidien dans toutes les sphères de votre vie.

Comme un sportif de haut niveau qui veille à son alimentation ou à son sommeil, soigner votre mental, ce n’est pas uniquement veiller à être rigoureux dans vos décisions ou dans votre gestion ; mais aussi adopter une certaine vision, une certaine approche de la vie en générale.

Voyons ensemble les différents états d’esprits qui vous permettront de mieux gérer l’impact de vos émotions, en trading et ailleurs :

1- Curiosité

Un état d’esprit curieux vous aidera à plusieurs niveaux : augmenter en compétence avec régularité, soigner votre motivation grâce à l’apport régulier de nouveautés, mieux gérer votre stress car la curiosité sollicite des territoires cérébraux spécifiques détachés de l’émotionnel.

Qu’est-ce qu’être curieux et comment ne pas confondre curiosité et dispersion ? Votre trading a besoin de régularité : vous avez un mode opératoire (vous opérez sur tel marché, sur tel UT, avec tel stratégie d’entrée et telle politique de risque), vous cherchez des configurations de marchés particulières (range, tendance claire, support/résistance, divergences, break-out etc.), vous évitez telles configurations (news, range, telles plages horaires etc.) : tout ceci vous permet de cadrer votre activité et de prendre le contrôle sur la partie qui vous incombe.

Toutefois, avoir un système de travail personnel ne vous empêche d’être présent au monde et aux possibles, bien au contraire. Délimiter clairement comment vous opérez vous donne une base de certitudes aidantes pour explorer ce qui se fait par ailleurs, et pourquoi pas inclure des notions ou des outils nouveaux à votre trading de façon raisonnée.

De quoi pouvez-vous être curieux en trading ?

Je ne crois pas en la viabilité des analyses à long terme, ceci n’engage que moi : je crois que la complexité du monde actuel empêche quoiqu’onques d’avoir une analyse fiable à long terme.

Par contre, être curieux sur les progrès techniques, sur les structures de votre marché ou sur la maniéré dont le business du trading est géré par les professionnelles peut grandement contribuer à votre réussite. Vous devez aussi être curieux à vos propres réactions, être curieux à vous-même pour mieux vous connaitre et faire évoluer votre vision globale.

Vous pouvez volontairement vous mettre dans des situations inédites et observer, amusé et modeste l’impact que des découvertes variées peuvent avoir sur vos pensées et sur vos émotions.

2- Souplesse

Pour que votre curiosité vous apporte des informations ou des pistes d’évolution, vous aurez besoin d’être souple et d’être ouvert à l’imprévu.

Je ne connais aucune activité professionnelle plus vulnérable que le trading. A chaque fois que vous êtes en position, vous risquez l’echec. Chaque position est un nouveau départ, une nouvelle remise en question et l’aborder avec l’acceptation de perdre est indispensable pour augmenter vos performances.

Cela peut paraitre paradoxale, mais pour gagner, vous devrez accepter de perdre sans quoi je vous accrocherez à des positions perdantes, espérant frénétiquement que le marché se retourne. Les marchés sont imprévisibles et vous ne pourrez jamais avoir de certitude sur une position. Vous pouvez par contre, sous certaines conditions, avoir des certitudes avec la loi des grands nombres : sur 100 positions, si je respecte une certaine approche globale systématiquement, je sais que je serais gagnant.

Vous devez abandonner le besoin de gain immédiat pour privilégier une vision grand angle. Cela passe par l’élaboration d’un système clair, par des back-test, par la mise en place d’une politique de risque cohérente et pérenne. Si j’ai une stratégie qui gagne 6 fois sur 10, que je risque 1 pour gagner 1, je sais que je serais gagnant, peu importe si les 4 trades perdants sont consécutifs.

Etre souple en trading passe donc par la mise en place de certaines certitudes factuelles et analytiques, par un travail fastidieux de mise en place opérationnel et de test ; par le renforcement, jour après jours de cette certitude indispensable : mon système de travail est bon, a moi de le respecter.

Je contrôle mes choix, je ne contrôle pas le marché.

3- Nuance

C’est bien, c’est mal, c’est noir, c’est blanc. La vie serait bien simple et aussi bien ennuyeuse si elle se résumait à cela. Une position est binaire, elle est gagnante ou perdante (parfois, nous sortons sur le break-even mais bon…) et nous serions facilement tentés d’avoir cette vision binaire pour tout ce qui nous entoure.

Toutefois, nous devons garder à l’esprit que la vie est pleine d’imagination et qu’elle nous propose des nuances de jugements et choix infinis. La généralisation a l’avantage de la simplicité, et la simplicité est sécurisante mais absolument pas porteuse de performance et d’évolution.

Garder un regard nuancé sur tout ce qui vous entoure vous invite aussi à plus de scepticisme, vous acceptez de ne pas avoir toutes les informations nécessaires pour avoir un jugement tranché et définitif. Moins réactif à certaines idées ou certaines situations, vous avez la possibilité d’être plus ouvert au monde, plus tolérant et plus résistant.

4- Relativité

Une personne qui a beaucoup compté pour moi avait coutume de décrire la philosophie de la bêtise : « la relativité est une notion foireuse dont je n’ai que faire ! » La sagesse se résumera donc à cela : comprendre et accepter que les vérités universelles n’existent pas et que chacun, avec sa personnalité, avec son histoire voit les choses à sa façon.

Aborder votre trading avec relativité vous offre du recul et une meilleure gestion de vous-même. Cela vous permet de changer de point de vue, de regarder la situation parfois déplaisante dans laquelle vous vous trouvez avec discernement et distance, d’être moins réactif et emporté lors d’un échec.

Personne n’aime être pris en faute et nous voudrions tous que la vie nous donne ce que l’on souhaite sans aucune forme de procès. Mais cette velléité n’a rien de réaliste et nous devons composer avec des forces opposées, aussi douloureux cela puisse être. Ce n’est pas vous qui contrôlez les forces en présence, par contre, vous pouvez prendre du recul sur ce que cela éveille en vous et prendre de décisions plus rationnelles.

5- Réflexion

Lincoln avait tout compris au trading : « Si je disposais de six heures pour abattre un arbre, je consacrerais les quatre premières heures à aiguiser ma hache. »

Un bon trading demande de la réflexion, de l’organisation et un effort de mise en place conséquent. Au fond, lorsque vous rentrez en position, l’essentiel de votre travail doit déjà être terminé. La position, ce n’est que la concrétisation de votre travail préliminaire.

La préparation passe par la réflexion et par l’action.

Certains traders (généralement perdants) se jettent sur la souris et cliquent frénétiquement sans être passé par tout le travail préparatoire. Ce qu’ils viennent chercher sur les marchés, c’est de l’adrénaline, pas de l’argent ; ils viennent y puiser un moyen pour exister et pour se sentir vivre.

La compréhension des mécanismes, que ce soit vos réactions ou celles des marchés est indispensable. Cela passe par un apprentissage curieux (on y revient !), une attitude souple, et un regard nuancé sur les informations que vous prendrez en compte.

6- Jugement personnel

Développer votre opinion personnelle est nécessaires pour bien opérer dans un environnement où aucune vérité dichotomique n’existe. Il n’y a pas de formule magique, il n’y a pas de graal ou de système miracle, chacun doit mener son propre chemin et créer sa méthode de travail personnelle.

Certains veulent vous vendre des certitudes : « Appliquez ce système et vous deviendrez riche ! » Beaucoup sont sincères et vendent un système avec lequel ils gagnent effectivement de l’argent, mais lorsque vous serez seul pour l’appliquer jour après jours, il y a peu de chance pour que ce système merveilleux vous convienne.

Ne soyez pas dupes, formez votre esprit à remettre en cause systématiquement les informations que l’on vous donne et tirez vos propres conclusions. Ces 6 attitudes sont un carnet de route pour aborder votre trading de façon plus responsable et raisonnée.

Dans l’article suivant, nous aborderons l’équipement standard du trader en compte propre.

A propos de l'auteur

Je m’appelle Caroline Domanine, je suis trader en fond propre depuis 2008. Issue d’un milieu plutôt littéraire, rien ne me prédestinait à la réussite : ni mes gouts, ni ma personnalité, et j’ai commencé par vivre un échec rapide et violent. Passionnée de psychologie, j’ai cherché à comprendre pourquoi le trading me rendait folle. Pourquoi, lorsque j’étais en perte, j’augmentais mes positions, pourquoi je coupais mes gains trop tôt, pourquoi je rentrais dans une spirale addictive qui me laissait clouée devant ma station des jours et des nuits entières. J’ai donc entamé un parcours d’apprentissage à différentes techniques de thérapie spécifiques en choisissant le trading comme domaine d’application. Depuis, j’ai développé un trading stable et une activité annexe de coach de trader sur l’aspect comportemental. Retrouvez-moi sur neuro-trading.fr


Twitter Facebook Linkedin email
Les derniers articles de l'auteur