bourse investir
OK

Quel impact des prochaines élections US sur les marchés ?

Par Sacha Pouget

sacha pouget

Vous aimez écrire ? vous souhaitez que vos textes soient publiés dans cette rubrique ? contactez-nous

Alors que les années d'élections présidentielles US ont toujours soutenu les marchés, cette année l'élection de Novembre pourrait être le théâtre de nombreuses crispations qui seront avant tout cristallisées autour du fameux 'Fiscal Cliff' ("Falaise fiscal", qui est un terme utilisé pour décrire l'énigme que le gouvernement américain devra faire face à la fin de 2012, lorsque les termes de la Loi sur le contrôle du budget rentrera en vigueur).

Les années électorales poussent habituellement les Indices US vers le haut

Sur les 44 dernières élections présidentielles US, les années de Pre-élections et les années d'élections ont été marquées par de très bonnes performances:
 
- Lors des Années de Pre-Elections US, le Dow Jones s'est apprécié en moyenne de +10,44% (l'indice a été en hausse lors de 3 élections sur 4);

- Lors des Années d' Elections US, le Dow Jones s'est apprécié en moyenne de +5,10% (l'indice a été en hausse lors de 2 élections sur 3).
 
Evolution moyenne du Dow Jones lors des Années Pre-Elections, d'Elections US et de Post-Elections aux Etats-Unis:

usa

-Lors des Années de Post-Elections, les performances du Dow Jones sont en revanche plus contrastées avec plus de baisses que de hausses et avec une performance annuelle moyenne de +1,91% seulement. L'année 2013 est donc potentiellement à risque de ce point de vue, si on tient compte de cette statistique – ceci s'explique de différentes manières notamment le vote sur les nouvelles mesures votées au Congrès.

A quoi s'attendre en cette année électorale aux Etats-Unis, et pour 2013 ?

Dans une Lettre sur mes Commentaires de marchés cet Eté, je spécifiais le 22 Juillet dernier que "dans l'ensemble, les six mois qui précédent l'élection d'un président US sont marqués par une montée des indices américains. Ainsi, entre 1904 et 2008 on a observé une progression moyenne du Dow Jones de +7% entre début Juillet et fin-Novembre".

 
Cette seconde partie de l'année paraissait alors être propice à un bon comportement des indices US sur la seconde partie de l'année – voir le Graphique ci-dessous, qui modélise l'évolution moyenne observée sur les indices US lors des 12 mois qui précédent une élection présidentielle (en bleu):

dow jones

Je poursuivais dans ma Lettre: "les partis politiques américains vont se mettre à débattre sur les  augmentations d'impôts et les réductions des dépenses, avec des décisions qui entreront en application en janvier 2013. Alors que les pourparlers ont toujours été difficiles entre les deux partis américains, les démocrates et les républicains pourraient se braquer ce qui pourrait ajouter de l'instabilité et de la confusion (on l'a déjà vu par le passé, notamment lors des votes sur budget fédéral)".
 
A l'heure ou nous allons entrer dans cette période d'agitement et de tractations autour du budget US (qui prendra place à la suite de l'élection du Président), je campe sur cette position. Et nous nous rapprochons de plus en plus de cette échéance. Sans que pour le moment nul ne soit rassuré sur l'issue des débats qui auront lieu très prochainement.
 
Force est de constater que le marché s'est plutôt très bien comporté (avec une hausse d'environ +10% en 3 mois). Comme pour chaque période précédent des élections américaines. Mais à la différence des hausses saisonnières observées, on a pu être les spectateurs d'une vive hausse entre Juin et Septembre sur tous les indices US.
 
Mais maintenant que le Rally semble être fini (on n'a pas vu d'acheteurs à la rentrée pour soutenir la poursuite de la hausse), voilà que le Focus sur les US va tourner immanquablement autour du Fiscal Cliff qui devrait rythmer de plus en plus la sphère économique et politique. Or, comme on l'a vu, les Années de Post-Elections sont difficiles sur les marchés US avec plus de baisses que de hausses, et une performance presque stable en moyenne.

A quoi faut-il s'attendre sur le 'Fiscal Cliff' ?

Si nous nous projetons dans l'avenir, avec les résultats des sondages d'aujourd'hui (qui donnent Obama gagnant), le résultat donnera un gouvernement divisé avec un président démocrate et une majorité républicaine. Dès lors, des tensions pourraient apparaître.

Mais en pariant sur la reconduite du mandat d'Obama à la Maison Blanche, plusieurs inconnues subsistent :

- D'une part, la réélection d' Obama pourrait entraîner des débats houleux sur les extensions de certaines réductions d'impôts (beaucoup d'entre elles expirent en fin d'année). Dans ce cas, pourrait-on envisager des progrès dans la lutte contre le «Fiscal Cliff» plus tôt que prévu?

- En outre, malgré la perspective d'un gouvernement divisé, il n'est pas évident que les décisions ne soient du même degré de polarisation politique que celui qui a prévalu en 2010 (à mi-mandat). En particulier, quel sera le message et l'attitude de Washington une fois les résultats des élections?

- Enfin, les prochains membres de la Chambre des Représentants et les Sénateurs(réélection en 2014 pour 1/3 d'entre eux) auront une forte incitation à franchir les lignes de leur parti pour obtenir un genre de compromis nécessaire pour éviter le blocage. Après tout, l'augmentation des impôts et la réduction des dépenses sera de nature à toucher la quasi-totalité de leur électeurs. Début 2013, les politiciens chercheront vraisemblablement à boucler la préservation des emplois (et avant tout le leur). La pression de leur parti et les vues idéologiques des représentants se feront-elles ressentir?

Derrière tout cela, il sera avant tout question de timing pour éviter le statuquo. Un report sur les négociations pourrait mener vers l'impasse et rendre le marché indécis et donc tendu face à cette période d'incertitude, qui pourrait durer 3 mois supplémentaires… voir jusqu'à la fin de l'année 2013 comme nous le montre cet arbre de décision fourni par Morgan Stanley:

morgan stanley

D'après Morgan Stanley, il y aurait une probabilité combinée de 65% pour que des coupes drastiques dans les dépenses ou des augmentations d'impôts pèsent sur l'ensemble de l'économie US en 2013. Les Etats-Unis connaîtront-ils la rigueur en 2013 ?

En tous les cas, la résolution du 'fiscal cliff' de l'autre côté de l'Atlantique n'est pas gagnée. L'issue et le timing sont incertains. Ce qui pourrait donner lieu à des périodes de stress et d'incertitude sur les marchés US au dernier trimestre 2012 / début 2013.

Sacha Pouget
www.sachapouget.com


Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Les derniers articles de l'auteur
Les dernières Confessions du PermaBear Hussman
Suite au QE 3, le rattrapage sur les marchés est en route
Quel impact des prochaines élections US sur les marchés ?
Le QE3 est maintenant déjà pricé
Le 'Voodoo Economics' de l’Espagne
Bon alors Facebook ça vaut combien ?
Les chiffres publiés par Apple sont hors-norme. Bientôt les 1000$ ?
Prévisions sur les résultats financiers les plus attendus de la Saison: Apple
Utiliser le Goodwill pour mesurer le risque financier après une Fusion Acquisition
Bientôt, des Traders recrutés à la Crèche