bourse investir
OK
Accueil  > Analyses  > Chroniques

Quel jour de la semaine est le plus à même de terminer sur une note positive ?

Par Traders mag, le 29/11/2011

bourse

Vous aimez écrire ? vous souhaitez que vos textes soient publiés dans cette rubrique ? contactez-nous

Le Cycle hebdomadaire du marché

Investir ou trader n’est pas juste une question de trouver la bonne action à acheter, il est tout aussi important de savoir quand l’acheter. Même dans les marchés efficients d’aujourd'hui, il y a très peu de modèles qui se produisent avec une régularité telle que, les connaissant, cela vous donnerait sans doute un atout supplémentaire et augmenterait votre possibilité de battre votre moyenne. Cet article traite d’un modèle qui se répète dans une semaine de trading, ce que l’investisseur moyen ignore totalement.

De nombreux traders pensent à tort que le marché vend toutes les positions le vendredi parce que les traders se délaissent de leurs actions pour ne pas avoir à s’inquiéter des évènements qui peuvent survenir durant le week-end. Comme ils l’ont entendu répéter si souvent, ils s’attendent à ce que le marché ouvre en hausse le lundi après un week-end de soleil et d’amusement. La justification rationnelle derrière ce mythe est l’aversion au risque : les traders espèrent protéger leur compte de trading d’une mauvaise nouvelle durant le week-end et revenir sur le marché uniquement le lundi suivant.

On ne peut pas prétendre à une quelconque logique dans ce phénomène, et aussi rationnel que cela puisse paraître, mon expérience professionnelle avec les investisseurs et les traders me dit qu’aucun élément n’est rationnel dans la ligne de feu. Poussé par le scepticisme sur la capacité d’une majorité à prendre des décisions rationnelles nous avons décidé d’étudier sur cette hypothèse l’indice S&P 500 de janvier 2007 à juin 2011.

Cet intervalle de temps a été choisi car il inclut à la fois un marché haussier et baissier, ce qui m’a permis plus tard de comparer les résultats en fonction des différentes orientations du marché.

Quelle est la probabilité d’un marché haussier le vendredi ?

Dans la figure 1 vous avez le pourcentage en fonction du nombre de fois que l’indice S&P 500 a clôturé au-dessus des cours du jour précédent, cela en fonction des jours d’une semaine, à la fois dans un marché haussier (barres vertes), un marché baissier (barres rouges) et pour toute la période cumulant les deux types de marché (barres bleues).



En observant le graphique et les barres vous remarquerez immédiatement une divergence dans la fausse idée très répandue que les marchés ont tendance à être faibles le vendredi et forts le lundi. Si nous prenons en compte la totalité de la période (barres bleues) la probabilité d’avoir un marché haussier augmente au fur et à mesure que vous vous approchez du week-end. Lundi est bien le pire jour de la semaine et vendredi le meilleur. Dans un marché baissier (barres rouges), le lundi est particulièrement mauvais ce qui peut expliquer l’expression « la corvée du lundi ». Vendredi est de façon constante assez fort à la fois dans les marchés haussiers et baissiers.

Comment le vendredi se comporte-t-il dans un marché haussier ?

Maintenant nous savons que la probabilité pour le marché de terminer dans un territoire positif est la plus forte le vendredi et la plus faible en début de semaine. Mais de façon à avoir une idée très précise du comportement du marché durant une semaine de trading, nous n’avons pas besoin uniquement de savoir quelle est la chance pour un jour donné que ce dernier soit positif mais également de savoir à quel point chaque jour de la semaine peut-être haussier ou baissier. Ainsi nous devons savoir quelle est la moyenne de gain par jour de la semaine.

La Figure 2 montre le pourcentage moyen de gain sur le S&P 500 comparé au jour d’avant. En observant le graphique la première chose que nous remarquons est que la volatilité est très élevée en début de semaine et baisse graduellement jusqu’au vendredi.



Conclusion :

Pour résumé la figure 1 montre la probabilité pour le marché d’être haussier pour chaque jour de la semaine et la figure 2 montre le gain espéré pour chaque jour de la semaine. Le graphique nous montre à quel point les premiers jours de la semaine vont avec de gros mouvements (une forte volatilité) mais peut de prédiction sur la direction que le marché va prendre, alors que les derniers jours de la semaine donne de meilleures idées sur la direction des marchés mais peu de gain car peu de volatilité.

En plus du fait que la moyenne des investisseurs pense que le vendredi est une journée de vente et le lundi un rallye haussier, cet article montre bien qu’entre le mythe et la réalité il y a un fossé. Même si les gains du vendredi sont faibles, le vendredi est le jour qui a le plus de chance de terminer positif par rapport à tous les autres jours de la semaine.

Les résultats nous montrent également que le lundi a la plus faible chance de terminer sur une note positive. Cela devrait vous faire réfléchir à deux fois avant de vendre vos actions le lundi ou le premier jour après un jour férié, tout comme une opportunité d’achat le lundi doit être acheté de façon beaucoup moins agressive que la même opportunité en fin de semaine.

Infos :

Un marché haussier est considéré lors de l’apparition d’un croisement appelé « Golden Cross » entre une moyenne mobile à 50 jours et une moyenne mobile à 200 jours. Un marché baissier est considéré à l’inverse lorsqu’un croisement appelé « Death Cross » se produit par le croisement à la baisse de la moyenne mobile à 50 jours sur la moyenne mobile à 200 jours. Dans cette définition la période de test contient 668 jours de marché haussier et 452 jours de marché baissier.

Point sur la Stratégie :



Vous pouvez voir à quel point une exposition sur les marchés uniquement le week-end (stratégie 1) est battu par une stratégie uniquement en cash le week-end (stratégie 2) ? Cela est le résultat d’entrées défavorables sur le marché quand la Stratégie 1 achète le vendredi « fort » alors que les sorties sur les lundis « faibles » font de mauvaises sorties. La Stratégie 2 néanmoins profite d’acheter les faibles lundis et vendre les vendredis forts et surperforme à la fois la stratégie 1 et l’indice de référence S&P 500.

Infos :

* Premier jour de la semaine, quand le lundi était férié nous avons considéré le jour d’ouverture bourse suivant.
* Dernier jour de la semaine, quant le vendredi était férié nous avons considéré le jour d’ouverture de bourse précédent.


Oystein Nerva


Oystein Nerva est titulaire d'une maitrise en finance de marché, et depuis ces deux dernières années il a travaillé comme trader vendeur d’actions à Oslo, Norvège.
Afin d’avoir toujours un avantage pour ses clients il fait des statistiques sur le mouvement des prix afin d’optimiser dans le temps ses points d’entrée sur les tendances.

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Les derniers articles de l'auteur
Gérer un portefeuille long terme (avec ou) sans connaissance économique
Résultats, performance et méthode, la trilogie du trader
Le plan de trading intraday
Trouver son style, plutôt day-trading ou swing-trading ?
Etes-vous un trader de rebond ou de cassure ?
Définir son style de trading, quelques questions à se poser
La limitation subconsciente des gains
La finance comportementale - Partie 2
La finance comportementale - Partie 1
Philippe Waechter : la question de l'union bancaire est déterminante