bourse investir
OK
Accueil  > Analyses  > Chroniques

Tendance acheteuse contre tendance vendeuse

Par Traders mag, le 23/01/2013

bourse

Vous aimez écrire ? vous souhaitez que vos textes soient publiés dans cette rubrique ? contactez-nous

Acheteur contre vendeur

Dans cette série « Quel type de trader êtes-vous ? », nous allons nous intéresser aux acheteurs contre les vendeurs. Etes-vous plutôt haussier ou baissier ? Est-ce que vous tradez mieux à l’achat ou à la vente ? Pour certains, cette question est superficielle dans la mesure où ils travaillent exclusivement pour un fonds de position acheteuse uniquement.

Avez-vous révisé vos historiques de trades pour savoir s’il existe une tendance dans votre sélection de trades, si vous traitez plutôt à la hausse ou à la baisse ? Pour les traders dont l'objectif est d'améliorer leurs performances, cela vaut la peine de prendre le temps de comprendre ses penchants.

La tendance acheteuse

Certains se positionnent à l'achat simplement parce qu'ils sont constamment haussiers par nature. Certains traders ne font que des trades à l'achat sur les marchés actions. D'autres n'arrivent pas à vendre à découvert, en fonction de l'instrument qu'ils utilisent que ce soit une action, une obligation, des matières premières ou des devises.

D'un point de vue psychologique, ils ne peuvent prendre que des positions à l'achat. Il ne croit pas beaucoup dans le fait de vendre quelque chose pour le racheter ensuite moins cher. Cette idée peut leur causer des soucis. Pour y arriver, certaines offres packagées de graphiques permettent aux traders d'inverser leur graphique. Cela leur permet de convertir des graphiques baissiers en éventuels graphiques haussiers.

Ceux qui privilégient les positions à l'achat peuvent avoir des préoccupations d'ordre éthique ou moral sur la perception négative des conséquences de vendre une action d'une société que d'autres personnes essayent de faire croître. Peut-être n'ont-ils pas envie d'être associés aux « méchants vendeurs de court terme » qui s'attirent les foudres du grand public. Quelles que soient leurs raisons, ils luttent pour ne pas prendre de positions à la vente et se limitent à des positions acheteuses sur le marché.

La tendance vendeuse

De leur côté du spectre, certains ont une tendance à vendre à découvert. Cela peut être encouragé par la croyance largement répandue que les marchés chutent trois fois plus vite qu'ils ne montent. Il y a en effet une part de vérité dans le fait que les marchés baissiers sont plus volatiles, avec de violents retournements.

En fonction de la tendance personnelle, cela peut être un risque suffisamment important pour effrayer certains traders ou pour créer une opportunité.

Les influences de la vie réelle

De mon côté, je reconnais avoir une tendance plutôt à la vente, et mes historiques de trading le démontrent. De manière générale, j'ai une position à l'achat pour toutes les deux positions à la vente. Après beaucoup de réflexion, je pense avoir été influencé par mon expérience de vol et par la compréhension de la trajectoire que font les missiles dans les airs.

Un exemple est de regarder une devise se diriger vers le nord jusqu'à ce qu'elle n'ait plus de force, cale, se retourne et ensuite la gravité joue son rôle alors qu'elle tombe vers la plate-forme. C'est à ce moment que je suis prêt à bondir et à vendre le marché.

C'est intéressant de voir comment les expériences de la vie peuvent colorer nos décisions de trading.

Comme je disais plus tôt, avoir une bonne connaissance de soi et de ces influences peut nous permettre de faire de bons choix dans notre comportement sur les marchés financiers. En quoi notre vie ou nos expériences de trading peuvent influencer notre comportement en tant que trader aujourd'hui ? Avez-vous pris le temps de découvrir l'impact que ceux-ci peuvent avoir sur vos performances ?

Conclusion

Comme nous le savons, de toute façon le marché suivra son propre cours. Il va passer un certain temps dans une phase haussière, un peu de temps dans une phase de consolidation et un peu de temps dans une phase baissière. Si vous avez une tendance définie et que vous êtes en phase avec le marché alors les gains ne se feront pas attendre.

Toutefois, si par exemple vous êtes un trader baissier dans un marché haussier vous pourriez rencontrer de grosses difficultés dans la mesure où vous tenterez d'aller à contre-courant du marché.

Avez-vous révisé vos historiques de trading afin de déterminer une tendance dans la sélection de vos trades, que ce soit une tendance acheteuse ou une tendance vendeuse ? Si vous avez déterminé cette tendance, comment cela se reflète dans vos résultats de trading ? Est-ce que celle-ci vous est favorable ou non ? Comment utiliser cette information pour améliorer son trading et de facto ses résultats futurs ?


Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Les derniers articles de l'auteur
Gérer un portefeuille long terme (avec ou) sans connaissance économique
Résultats, performance et méthode, la trilogie du trader
Le plan de trading intraday
Trouver son style, plutôt day-trading ou swing-trading ?
Etes-vous un trader de rebond ou de cassure ?
Définir son style de trading, quelques questions à se poser
La limitation subconsciente des gains
La finance comportementale - Partie 2
La finance comportementale - Partie 1
Philippe Waechter : la question de l'union bancaire est déterminante