bourse investir
OK

Trading avec les chandeliers japonais

Par Traders mag

bourse

Vous aimez écrire ? vous souhaitez que vos textes soient publiés dans cette rubrique, n'attendez plus, contactez-nous

Les figures d'avalement sur un graphique en chandeliers donnent des signaux forts d’un inversement de tendance et permet de se concentrer sur des points d'entrée et des stops très précis avec un faible risque et un fort retour sur investissement. Une figure est le reflet du marché opposant une pression acheteuse et une pression vendeuse à un moment précis permettant à l'investisseur de réduire ses pertes et de maximiser ses gains.
 
La stratégie de trading

Dans n'importe quel mouvement du marché se dessine plusieurs figures qui sont formées par l'opposition des acheteurs et des vendeurs. Quelques-unes des figures les plus connues s'appellent marteau, pendu, étoile du matin... Mais c'est vraiment l'association du prix avec le volume qui représente la formation d'une figure. Ce sont les deux éléments majeurs qui dirigent les mouvements de marché.

Une des figures les plus connues, le pendu, a une ombre très longue qui doit être au moins égale à deux fois la hauteur du corps de la bougie. L'ombre haute doit être très petite ou inexistante. Mais comme l’idée de cette technique est de prendre un signal fort, une figure nécessitant deux bougies pour se former aura plus d'efficacité dans une tendance court terme.
 
Stratégie de trading avec une figure en avalement

L’idée principale d'une figure en avalement se base sur le fait qu'elle nécessite au minimum deux jours pour être accomplie sur un graphique en bougies quotidiennes (de façon à avoir deux bougies). Une figure en avalement avec les chandeliers se produit quand la bougie du jour actuel est plus grande que la bougie du jour précédent.

Il existe deux sortes de figures en avalement : avalement baissier et avalement haussier. Pour un avalement baissier avec des bougies, la bougie de la session précédente doit être blanche (clôture plus haute que l'ouverture) et la deuxième bougie ou bougie actuelle doit être noire (cours actuel en dessous du cours d'ouverture).

Le haut de la deuxième bougie doit être équivalent ou au-dessus de la bougie précédente et elle doit avoir une clôture équivalente ou en-dessous de la bougie précédente comme vous pouvez le voir dans le graphique 1.

De la même façon pour un avalement haussier la bougie précédente doit être noire (une clôture en dessous du niveau d'ouverture) et la seconde bougie ou bougie actuelle doit être blanche (ouverture plus basse et clôture plus haute).

Rapidement décrites et montrer dans le graphique 2, le bas de la deuxième bougie doit être équivalent ou en dessous de la bougie précédente et la clôture de la bougie actuelle doit être équivalente ou au-dessus de la bougie précédente

La différence de taille des deux bougies constitue une partie très importante de l'avalement. Si la bougie précédente est substantiellement en dessous de la bougie actuelle alors cette figure doit être analysée de façon plus claire. Une taille plus importante permet d'avoir une formation plus significative. Une hausse du volume est nécessaire et l'action traitée doit être très liquide, surtout ne jamais prendre une petite action très spéculative.

Recherchez le volume sur la bougie en cours ou la suivante qui est en formation et vérifier l'augmentation de ce dernier sur les quelques bougies précédentes, indiquant que le signal est encore plus fort.
 
Entrée

Un investissement gagnant nécessite un point d'entrée et un point de sortie définis avant chaque opération. Dans le cas de l'avalement baissier les investisseurs vont pouvoir prendre une position de vente à découvert ou profiter de cette figure pour sortir d'une position d’achat long terme à partir de la troisième bougie de cette figure pour prendre la tendance baissière dans un temps assez court.

De la même façon les investisseurs peuvent prendre une position à l'achat ou sortir d'une position de vente à découvert sur la troisième bougie lorsqu'il s'agit d'une figure d'avalement haussière. Ces figures peuvent se produire relativement souvent, les investisseurs ne doivent garder leur position que pour un maximum de 10 à 12 bougies suivant la formation de cette figure.

Le volume est un facteur déterminant pour confirmer l'existence de cette figure d'avalement et généralement il permet d'accélérer la tendance du marché. Un volume plus important doit accompagner la formation de cette figure afin d’avoir un signal fort comme vous pouvez le voir sur le graphique 3.

La taille de la première bougie n'est pas très importante, mais ne doit pas être un Doji et les cours d'ouverture et de clôture de la bougie ne doivent pas être proches l'un de l'autre. La deuxième bougie doit être grande (noire pour un mouvement baissier et blanche pour un mouvement haussier).

Plus la seconde bougie à une taille importante et plus le signal sera fort. La seconde bougie doit englober en totalité, ou couvrir, le corps de la première bougie. Il n'est pas nécessaire que la deuxième bougie englobe également l'ombre de la première bougie. Les ombres sont secondaires, elles sont en générale petites ou n'existent presque pas sur les deux bougies.

Après une baisse, la deuxième bougie commence à se dessiner quand la pression vendeuse ou acheteuse pousse le cours de l’action à clôturer en dessous de la précédente ouverture (avalement baissier) ou d'ouvrir au-dessus de la précédente clôture (avalement haussier). La décision des acheteurs après la deuxième bougie indique à la fois une fin de mouvement et un retournement de court terme potentiel fortement probable.

En d'autres termes, plus la deuxième bougie est grande et plus l’avalement est important donc plus le potentiel de renversement existe sur cette action.
 
Taille de la position

Chaque position possède une taille particulière pour augmenter ses gains ou couvrir de précédentes pertes et cette taille est déterminée par le montant du portefeuille et la marge disponible. Plus l'exposition est grande et plus le risque et les retours sont importants. Pour éviter les pertes et le risque, la quantité ou le montant engagé sur l'opération doit être déterminé en avance.

En général le montant des risques ne doit pas dépasser plus de 2 % du capital ou de la marge autorisée.

La quantité traitée doit être maintenue d'après ce calcul : nombre d'actions = 0,02 x montant du portefeuille / (cours d’entrée – cours de sortie). Cela assure au trader court terme de ne pas avoir d'appel de marge durant une éventuelle période de pertes successives.
 
Sorties

Dans le scénario présent, les traders débutants prendraient leurs profits le plus tôt possible ou resteraient en position perdante en pensant que les pertes se combleront un jour. Le prix de sortie doit être prédéterminé avec l'aide de calcul et en fonction d’une stratégie solide. Dans ce cas présent le prix de sortie contient un ordre stop et un objectif de gain.

L'ordre stop de protection du capital doit être maintenu au point bas de la deuxième bougie pour un avalement haussier et au point haut de la deuxième bougie pour un avalement baissier. Le risque est donc limité et prédéterminé. En ce qui concerne l'objectif, le trader peut prendre comme calcul (la différence entre le point bas et le point haut de la deuxième bougie) X 2.

Si le volume augmente de façon importante pendant la formation de la figure alors l'objectif devient : (la différence entre le point bas et le point haut de la deuxième bougie) X 4. Ici l'objectif est défini selon une stratégie de retour sur investissement.

Une des règles du succès de cette figure est d'avoir un volume normal ou important sur l'action ou sur le sous-jacent. Il ne doit pas y avoir d’activité spéculative ou une information fondamentale ni même une rumeur sur le marché concernant l'action traitée. La patience est de mise pour engendrer les profits ou pour conserver son stop de façon stricte. Plus la taille de la deuxième bougie formée est importante et plus le signal généré est fort.
 
Rappel
Les investisseurs contrôlant leurs risques peuvent investir avec plus d'assurance car ils peuvent attendre que la stratégie se mette en place. Les entrées et sorties sont prédéterminées pour limiter le risque. L'objectif de cet article est d'identifier des figures ayant le plus de probabilité de se produire.

Cette stratégie est utilisée sur les actions et les matières premières aussi bien que sur le marché du Forex en y appliquant plusieurs périodes de temps telles que 15 et 60 minutes, quotidiennes, hebdomadaires ou même mensuelles.

L'auteur : Keyur Panchal possède un DESS en finance, un Master en statistiques et finances. Il travaille en tant qu'analyste financier à Ahmedabad, Inde. Il est également gestionnaire de portefeuille pour ses clients utilisant l'analyse technique et les dérivés pour tirer profit de tous les mouvements de marché dans n'importe quelle situation.


Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Les derniers articles de l'auteur
Gérer un portefeuille long terme (avec ou) sans connaissance économique
Résultats, performance et méthode, la trilogie du trader
Le plan de trading intraday
Trouver son style, plutôt day-trading ou swing-trading ?
Etes-vous un trader de rebond ou de cassure ?
Définir son style de trading, quelques questions à se poser
La limitation subconsciente des gains
La finance comportementale - Partie 2
La finance comportementale - Partie 1
Philippe Waechter : la question de l'union bancaire est déterminante