OK
Accueil  > Conseils boursiers  > Analyses Figeac Aero

Figeac Aero : tendance baissière inextricable, nouveaux plus bas absolus


Analyse publiée le lundi 13 janvier 2020
0 Commentaires

conseil bourse

Prévision Objectif Cours à la date de l'analyse Potentiel
BAISSE 7,00 € 8,93 € -21,61%
L'action du sous-traitant aéronautique poursuit sa descente aux enfers. En ce lundi 13 janvier, le titre vient d'ailleurs de donner un très mauvais signal en enfonçant à la baisse ses records de faiblesse.

Le plus bas avait jusque là été enregistré en octobre 2014, avec un niveau de 9,24 euros. En tombant ce matin à 8,84 euros, l'action marque un nouveau point bas et mine encore un peu plus le moral des investisseurs.

Surtout, la tendance baissière, en cours depuis trois ans, n'a laissé aucun répit. Elle se déroule à l'intérieur du couloir baissier (tracé en rouge) avec une régularité de métronome. Beaucoup se sont fait avoir en pensant attraper le point bas, un exercice difficile sur ce genre de dossier.

Fondamentalement l'affaire n'est même pas bon marché, le PER dépasse les 20 et il n'y pas de dividende à attendre à court terme. Dans la situation actuelle, difficile de dire où est le fond. Techniquement on pourrait viser un excès sur la borne basse du canal baissier (vers 7 euros) et viser un excès...

© www.abcbourse.com

Les informations et analyses diffusées par ABC Bourse ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité d'ABC Bourse ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

Soyez le premier à poster un commentaire sur cette analyse !

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.