bourse investir
OK
Accueil  > Conseils boursiers  > Analyses Saint Gobain

Saint Gobain : valorisé au plancher avant les comptes annuels


Analyse publiée le lundi 11 février 2019 2 Commentaires

conseil bourse

Prévision Objectif Cours à la date de l'analyse Potentiel
HAUSSE 35,00 € 30,995 € +12,92%
A la fin de l'année 2018, Saint Gobain touchait un point bas en bourse à 27,99 euros par action, son record de faiblesse depuis mai 2013 !

A l'issue d'une longue consolidation, le titre stoppait l'hémorragie pour se relancer, timidement, mais avec une certaine directivité. Le mouvement actuel, réalisé à l'intérieur d'un canal haussier de faible pente, lance l'action vers la reconquête des 35 euros, première résistance significative.

La valorisation du dossier, autour de 9 fois les profits attendus apparaît aujourd'hui bradée. Il faudra Cependant attendre la publication des résultats 2018, le 21 février prochain après la clôture, pour s'en convaincre. Néanmoins, Pierre-André de Chalendar, le patron du groupe, a affiché un optimisme assez net lors d'une interview sur France Info. Si on se fie à cet élément "d'ambiance" on ne peut qu'attendre avec sérénité la publication et les prévisions 2019.

© www.abcbourse.com

Les informations et analyses diffusées par ABC Bourse ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité d'ABC Bourse ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email

Il y a 2 commentaires sur cette analyse

Fibopivots
membre Fibopivots

11/02/2019 18:19
Fibopivots
membre Fibopivots

11/02/2019 18:18
Un de nos fleurons... Aussi bas. Allez comprendre.
Ah oui, ça finira comme Alstom !

Pour poster un commentaire, merci de vous identifier.