OK
Accueil > Apprendre  > Comprendre les marchés

Les dividendes, partie 2 : le rendement, les différents types

Une autre notion, le rendement

Après le taux de distribution vu précédemment, la deuxième notion de la générosité d'une entreprise est le rendement :

Rendement = Dividende / Cours de l'action

Un rendement élevé peut signifier deux choses, la première que les bénéfices sont importants et que l'entreprise est généreuse, la deuxième, que le cours de l'action est très bas.

Exemple : soit une entreprise qui verse un dividende de 10 euros et dont le cours de bourse est de 200 euros, le rendement global sera égal à 10 / 200 = 5%.

Dans la pratique on note que les sociétés holding ou les sociétés immobilières sont celles qui offrent les rendements les plus élevés. Leurs bénéfices sont généralement importants, leur politique de dividende tournée vers l'actionnaire et leurs cours sont souvent l'objet d'une décote. La conjonction de ces 3 facteurs entraîne un rendement élevé.

Deux méthodes de paiement

Deux pratiques de versement des dividendes aux actionnaires existent, le paiement en numéraire ou le paiement en actions.

Dans la première modalité, également la plus fréquente, vous percevez simplement sur votre compte, le montant du dividende. Dans le second cas, l'entreprise vous octroie un montant équivalent de ses actions. Pour l'entreprise cela représente une augmentation de capital (elle crée des actions pour les distribuer) qui n'impute pas sa trésorerie, cependant le revers de la médaille est une dilution du bénéfice par action.

Le montant du dividende versé est une décision prise par le conseil d'administration des sociétés après l'arrêté des comptes. Généralement il est versé en une fois aux actionnaires, néanmoins certaines entreprises procèdent à un ou deux acomptes sur dividende versés en cours d'année.

Deux types d'actions, deux traitements

Dans la fiche sur les actions, nous avions vu les deux types existants : les actions ordinaires et les actions à dividende prioritaire (ADP). Si la première permet de participer aux assemblées de la société et d'y voter, la seconde est dénuée de droit de vote. Pour compenser cette inégalité, les porteurs d'ADP touchent un dividende plus important que les porteurs d'actions ordinaires qui ont eux un droit sur la gestion de la société.

De même, dans un esprit de fidélisation des porteurs de titres, certaines sociétés ont mis en place une politique de dividende majoré. Il s'agit dans ce cas de verser un dividende légèrement supérieur aux anciens actionnaires qui détiennent leurs titres depuis un nombre d'années déterminé par la société.

L'avoir fiscal (AF) :

L'avoir fiscal a disparu le 1er janvier 2005. Ce mécanisme de crédit d'impôt, permettant d'éviter une double imposition a été remplacé par un système d'exonération que nous détaillons dans la fiche sur la fiscalité de la bourse.

les dividendes, comment ça marche comment toucher le dividende

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Linkedin email