Nelson Pelz est à la manœuvre. La tranquillité de Danone c'est fini !
 Retour sur ABC Bourse rss Flux RSS anglaisEnglish version  
blog michel gabrysiak

Nelson Pelz est à la manœuvre. La tranquillité de Danone c'est fini !

Tranquille à Lyon? Non c'est fini. Cela déménage. Pelz est arrivé. Gentil pour l'instant. Patte de velours.

Cela ne saurait durer. En effet Nelson Pelz vient d'investir 310 millions pour acquérir 1% des titres de Danone. Ce n'est pas un jeu.

Il estime, en gros et en particulier que la société est mal gérée, ne rapporte pas assez à ses actionnaires, ne distribue pas assez et a une valorisation en bourse insuffisante.

Norman Pelz a l'habitude de s'enrichir vite. Par des aller retour très bénéficiaires. Il tente de privilégier le profit et la valorisation boursière. Le chiffre d'affaires à long terme, les parts de marché, la lente implantation des produits et des marques ne sont point des priorités.

En face Franck Riboud, fils de son père Antoine fondateur de Danone. A partir de rien ou presque.

Ici on investit sur le long et moyen terme. Ici on forme une équipe, on la garde longtemps.

L'aventure c'est le développement, soit interne, soit par acquisition. On met de l'argent en réserve pour le cas où.

Deux conceptions totalement opposées de l'entreprise de son rôle dans la communauté, de sa pérennité.

Les assemblées d'actionnaires vont être animées.

Achetez des actions Danone. C'est le moment.

 

anglaisEnglish version

A propos de l'auteur et du blog

Président de la Fondation Finance Michel Gabrysiak a participé à la consolidation des marchés financiers européens. Il a assisté à la naissance de la "face obscure " de la finance -par opposition avec les banques et les assurances régulées. Il a vu naître la crise financière.

Journaliste, présentateur et producteur de télévision il a, entre autres, été à l'origine d'un jeu du budget familial en France et a présenté, sur CNBC un "talk show" hebdomadaire avec les dirigeants financiers, économiques et politiques du monde entier.

Ce blog s'interroge sur les bénéfices du capitalisme démocratique. Sont ils destinés à tous, a sortir les pauvres de leur précarité, a élever le niveau de vie des classes moyennes ou sont ils réservés à une petite minorité d'oligarques et d'opérateurs financiers?

Vos opinions et propositions sont les bienvenues.

Articles précédents

 

 

>>> Retour sur ABC Bourse