Quantum Genomics: résultats d'étude de phase IIb favorables
OK
Accueil  > Communauté   > Forum Quantum Genomics

Quantum Genomics: résultats d'étude de phase IIb favorables

Cours temps réel: 5,41€  2,08%

ALQGC


CRI74
03/07/2019 18:14:11
2

Un label financier pour Quantum Genomics

https://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-59178-european-rising-tech.pdf

Ce qui peut représenter un plus concernant l'attrait pour les fonds d'investissements

  
Répondre
CRI74
18/06/2019 08:59:12
2

Avis d'analyste

Quantum Genomics : Genesta reste à l'achat fort avec un objectif de cours relevé de 12,15 à 16,47 EUR ce 18 juin.

  
Répondre
CRI74
12/06/2019 19:08:05
3

L'avancée du jour pourrait bien hâter le partenariat tant attendu car la facilité d'administration liée à une efficacité déjà démontrée apporte un plus concurrentiel essentiel .

L' autre candidat en cours d'essai est justement loin d'avoir cette qualité

  
Répondre
CRI74
12/06/2019 18:45:10
2

Un nouveau comprimé à prise unique donne des résultats probants

https://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-58813-cp-fr-resultats-etude-once-a-day.pdf

Un atout de plus dans le pipe line déjà prometteur de Quantum Génomics

  
Répondre
CRI74
06/06/2019 21:50:21
2

Lancement de phase IIb pour les patients post infarctus aigu

https://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-58735-quorum-initiation_fr_vf.pdf

Le lancement de cette étude constitue une avancée majeure qui pourrait apporter aux millions de patients souffrant d'insuffisance cardiaque un traitement innovant répondant à leurs besoins jusqu'ici non satisfaits." dit le professeur investigateur de l'étude

  
Répondre
CRI74
17/05/2019 13:58:11
1

17 mai : journée mondiale contre l'hypertension artérielle

L’hypertension en chiffres

"Un milliard de personnes souffrent d’hypertension dans le monde (40 % dans les pays occidentaux et 60 % dans les pays en voie de développement).

Mais dès 2025, à cause du vieillissement de la population et de l’évolution de mode de vie qui favorise l’obésité et la sédentarité nous compterons 1,5 milliards de malades.

Et la France n’est pas épargnée par ce phénomène.

Selon une étude menée par le CFLHTA et la Sofres, il y aurait 14,4 millions de Français hypertendus et seulement 7,6 millions de malades traités.

Une large majorité de ces hypertendus traités (70 %) ont plus de 60 ans. Mais il reste ainsi 6,8 millions de la population de plus de 35 ans qui sont hypertendus mais n’ont pas été dépistés ou ne sont pas suivis !

Et parmi ces malades qui s’ignorent, certaines catégories de personnes sont particulièrement à risque. Parmi les 35-55 ans, 42 % ne connaissent pas leurs chiffres de tension.

Par ailleurs, l’hypertension non traitée est plus fréquente chez les hommes. Ainsi, cette affection est une des rares pathologies cardiovasculaires pour laquelle les hommes de moins de 55 ans sont clairement moins bien pris en charge que les femmes.

  
Répondre
CRI74
15/05/2019 14:06:00
1

nouveaux médicaments évoqués par l'Inserm


https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/hypertension-arterielle-hta

Dont la piste suivie par Quantum Génomics

  
Répondre
CRI74
11/05/2019 11:03:23
2

Catherine Llorens-Cortes , Inserm U1050, CIRB, Collège de France, Paris


Les inhibiteurs de l'aminopeptidase A à action centrale comme nouveau traitement de l’hypertension artérielle : de la découverte de la cible aux essais cliniques.

Résumé : L’hyperactivité du système rénine-angiotensine (SRA) cérébral a été impliquée dans le développement et le maintien de l’hypertension artérielle (HTA) .

Nous avons tout d’abord démontré dans le cerveau que l’aminopeptidase A (APA) est l’enzyme générant l’angiotensine III (AngIII) à partir de l’AngII et que l’aminopeptidase N clive l’AngIII en angiotensine IV .

Ensuite, en utilisant des inhibiteurs spécifiques et sélectifs de l’APA , l’EC33 , et de l’APN, le PC18, nous avons montré que l’AngIII est l’un des principaux peptides effecteurs du SRA cérébral, exerçant un effet stimulateur tonique sur le contrôle de la pression artérielle chez le rat hypertendu . Cela suggérait que l’APA cérébrale pourrait être une cible thérapeutique potentielle pour le traitement de l’HTA .

Pour une utilisation clinique des inhibiteurs de l’APA comme agents anti-hypertenseurs à action centrale, nous avons développé le RB150 , une prodrogue de l’EC33, formé par 2 molécules d’EC33 reliées par un pont disulfure .

Nous avons montré qu’après administration par voie orale, le RB150 franchit les barrières intestinale, hépatique et hémato-encéphalique, où il est clivé par des réductases , générant deux molécules actives d’EC33 . L’EC33 inhibe ensuite l’activité APA cérébrale, bloque la formation de l’AngII cérébrale et normalise la pression arterielle dans différents modèles expérimentaux d’hypertension (le rat spontanément hypertendu SHR) et le rat DOCA–sel (acétate de désoxycorticostérone – sel).

La diminution de la pression artérielle induite par le RB150 est due

i) à une diminution de la libération de vasopressine, qui augmente la diurèse, réduit le volume extracellulaire,

ii) à une réduction du tonus sympathique, entrainant une diminution des resistances vasculaires et

iii) à une amélioration de la fonction baroréflexe.

Le RB150 a été renommé firibastat par l’Organisation Mondiale de la Santé.

En collaboration avec le CIC de l’hôpital Européen Georges Pompidou dirigé par le Pr M. Azizi , le premier essai clinique chez l’Homme a été réalisé.

Les résultats de la Phase Ia et de la Phase Ib ont montré que le RB150/firibastat est cliniquement et biologiquement bien toléré chez des volontaires sains après une administration orale unique ou répétée sur 7 jours.

Par la suite, les résultats de l’essai clinique Phase IIa coordonné par le Pr M. Azizi, et ceux de la phase IIb NEW HOPE coordonné par le Pr K. Ferdinand aux USA, sponsorisés par la Société Quantum Genomics, montrent que le traitement par le firibastat pendant 2 mois diminue la pression artérielle systolique en consultation médicale de 9.7 mmHg (p<0.0001) avec une efficacité identique chez les patients “Black or non-Black Americans“.

Ces résultats sont très encourageants lorsque l’on sait que les patients afro-américains sont résistants aux traitements classiques comme les inhibiteurs de l’enzyme de conversion ou les antagonistes des récepteurs AT1. Ces travaux ont permis de développer un nouvel agent anti-hypertenseur à action centrale qui va être évalué prochainement en Phase III.


http://mecadev.cnrs.fr/index.php?post/2019/05/21/Les-inhibiteurs-de-l-aminopeptidase-A-%C3%A0-action-centrale-comme-nouveau-traitement-de-l%E2%80%99hypertension-art%C3%A9rielle%3A-de-la-d%C3%A9couverte-de-la-cible-aux-essais-cliniques.

  
Répondre
gabcad10
10/05/2019 14:22:00
0

Je nous L’espere .


  
Répondre
CRI74
10/05/2019 14:14:16
2

De l'importance d'étoffer un pipe line aux indications déjà remarquables .

Les données de preuve de concept publiées ce jour abondent dans l'efficience de la recherche sur les thérapies touchant le coeur avec des perspectives médicales exceptionnelles rapportées à l'existant .

Nul doute que le Firibastat soit attentivement surveillé suite à ses résultats de phase IIb , mais le nouveau QC 006 aux performances 10 fois meilleures que les comparables devrait faciliter l'engagement d'un partenaire soucieux de combler son portefeuille avec des candidats médicaments de première ligne et de première classe

  
Répondre
CRI74
10/05/2019 12:38:04
2

Publication de résultats précliniques probants

https://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-58389-cp-article-hypertension-qgc006-fr-final-v3.pdf


L'hyperactivité du système cerveau rénine-angiotensine a été impliquée dans le développement et le maintien de l'hypertension.

Nous avons montré que l'aminopeptidase A est impliquée dans la formation de l'angiotensine III cérébrale, qui exerce un contrôle stimulant tonique sur la pression artérielle chez les rats hypertendus acétate de désoxycorticostérone-sel et les rats spontanément hypertendus.

Nous avons également montré que l’injection de l’acide (3S) -3-amino-4-sulfanyl-butane-1-sulfonique, inhibiteur spécifique de l’aminopeptidase A (EC33) par voie centrale ou son promédicament, RB150 / firibastat, par voie orale inhibe l'activité de l'aminopeptidase A cérébrale et bloque la formation de l'angiotensine III cérébrale, normalisant la pression artérielle chez le rat hypertendu.

Ces résultats ont permis d'identifier l'aminopeptidase A cérébrale comme nouvelle cible thérapeutique potentielle de l'hypertension.

==> Nous rapportons ici le développement d'un nouveau promédicament NI956 / QGC006, inhibiteur de l'aminopeptidase A, obtenu par la dimérisation de NI929 à médiation par pont disulfure. NI929 est 10 fois plus efficace que l'EC33 pour inhiber l'activité de l'aminopeptidase A de souris recombinante in vitro.


Après administration orale à une dose de 4 mg / kg chez des rats conscients acétate de désoxycorticostérone-sel, le NI956 / QGC006 a normalisé l'activité de l'aminopeptidase A cérébrale et induit une diminution marquée de la pression artérielle de -44 ± 13 mm Hg 4 heures après le traitement (P <0.001 ), maintenue pendant 10 heures (-21 ± 12 mm Hg; P <0,05).

En outre, NI956 / QGC006 a diminué les taux plasmatiques d’arginine-vasopressine, ainsi que la diurèse et la natriurèse, susceptibles de contribuer à la diminution de la pression artérielle.

Enfin, NI956 / QGC006 n'a pas affecté les concentrations plasmatiques de sodium et de potassium. Cette étude montre que NI956 / QGC006 est un précurseur médicamenteux de la classe des inhibiteurs de l'aminopeptidase A à action centrale. Nos résultats soutiennent le développement de traitements de l'hypertension ciblant l'aminopeptidase A du cerveau.

  
Répondre
CRI74
02/05/2019 14:25:17
2

Article quotidien éco


https://www.latribune.fr/entreprises-finance/tpe-pme/paroles-d-experts-avec-medias-france/quantum-genomics-les-traitements-de-l-hypertension-arterielle-et-de-l-insuffisance-cardiaque-815907.html#xtor=AL-13


Les résultats de phase II b dans l'écart produit vis à vis des traitements existants laissent effectivement augurer de la potentialité d'un blockbuster

  
Répondre
CRI74
26/04/2019 18:36:41
2
Merci Sergoo .


Lien non accessible et remplacé ci dessous


Publication des résultats de phase II b dans l'hypertension artérielle dans le journal "Circulation "


https://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-58126-cp-article-circulation-fr-final.pdf


L'article publié ( en anglais )


https://www.ahajournals.org/doi/10.1161/CIRCULATIONAHA.119.040070


  
Répondre
sergoo
26/04/2019 15:23:09
2

file:///C:/Users/UTILIS~1/AppData/Local/Temp/ACTUS-0-58126-cp-article-circulation-fr-final.pdf

  
Répondre
CRI74
17/04/2019 18:22:56
2

Premiers Avis favorables pour lancer l'essai Quorum (IIb)

https://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-57982-cp-quorum-ethics-fr-final.pdf

  
Répondre
CRI74
13/04/2019 23:14:35
0

Entretien PDG : les essais en détail .

https://www.forbes.fr/leaderstalk/https-vimeo-com-leaderstalk-quantum/?cn-reloaded=1

La société a vocation à signer des partenariats compte tenu de l'envergure des marchés concernés (> 2milliards/an à partir de 2023 )

L'actuel PDG avait la mission de tels contrats dans le poste occupé précédemment chez Bayer health ( et ex Sandoz et Yamanouchi précédemment)

  
Répondre
CRI74
12/04/2019 21:20:14
0

L'INSERM plébiscite le Firibastat

https://presse.inserm.fr/hypertension-arterielle-un-nouveau-medicament-bientot-disponible/34485/

L'Inserm note que les cas d'hypertension les plus défavorables sont les plus réactifs au traitement de Quantum Genomics , un avis autorisé prometteur quant à l'avenir thérapeutique bientôt en phase III aux USA

Présentation de Quantum Génomics et de Firibastat en première ligne de traitement

( En anglais )

https://drive.google.com/file/d/1MhoVUxqc3p0nC-P0seE1YMYiJ_PwNU02/view

Pic de vente attendu au delà de 2 milliards .


  
Répondre
CRI74
03/04/2019 00:03:10
2

Avis d'analyste .Edison

https://www.edisongroup.com/wp-content/uploads/2019/04/Quantum-Genomics-All-set-for-an-eventful-2019.pdf


Quantum Genomics a récemment publié ses résultats annuels pour 2018 et les a mis à jour .

Délais de développement.

Les résultats de l’étude pharmacocinétique de Firibastat à libération prolongée (une fois par jour) ainsi que l’initiation d'une étude QUORUM de phase IIb avec 294 patients sur l’insuffisance cardiaque sont attendus au S2 2019.

La société envisage également de lancer son essai de phase III hypertension dans 2ème semestre 2019.

En outre, elle est actuellement en discussion avec un nombre de partenaires potentiels pour le programme firibastat à la suite des données fortes issues de l'essai NEW-HOPE .


*Données sur la formulation à libération contrôlée en S2 2019 :

Quantum développe une formulation de firibastat à libération contrôlée qui permet d'être administré une fois par jour (actuellement deux fois par jour). Un essai sur 12 volontaires en bonne santé pour évaluer la pharmacocinétique (PK) dans des formulations prototypes a été pleinement inscrite et devrait produire des résultats au T2 2019.

*Étude QUORUM chez des patients souffrant d'insuffisance cardiaque

L’étude QUORUM portera sur 294 sujets de 40 centres situés aux États-Unis et en Europe.

Dans les 24 heures suivant un infarctus aigu du myocarde (IAM), communément appelé crise cardiaque. Le critère principal sera le changement de la base d'éjection ventriculaire gauche (FEVG) après un traitement de trois mois des patients

Le recrutement devrait débuter au T2 2019, avec des résultats au second semestre 2020.

*Une étude de phase III sur l'hypertension débutera au S2 2019

La société se prépare à suivre les données positives de firibastat sur NEW-HOPE chez les patients hypertendus dans le cadre d’un essai de phase III, qui devrait débuter au S2 2019.

Pour rappel, dans l’étude NEW-HOPE sur 256 patients, les patients ont constaté réduction significative par rapport au départ (p <0,0001) de la pression sanguine systolique - pression (AOBP) de 9,7 mmHg.

*Valorisation: 860 M € ou 52,43 € par action

Nous avons ajusté notre valorisation de Quantum Genomics à 860 M €, soit 52,43 € par part contre 803 M € ou 66,91 € par action. La valorisation totale a augmenté en raison de la progression de nos VAN et une augmentation du niveau de trésorerie nette, tandis que la valorisation par action a diminué en raison d’un nombre de parts plus élevé, la société ayant utilisé une ligne d’équité avec Kepler Cheuvreux.

Quantum disposait de 14,8 M € de trésorerie à fin 2018 et a utilisé depuis lors, sa ligne d’actions à hauteur de 2,6 millions d’euros , ce qui devrait assurer le financement des essais de la société jusqu'à fin 2019.


  
Répondre
CRI74
28/03/2019 22:26:42
1

Cela fait partie des biotechs relativement dérisquées compte tenu de la qualité des résultats , des molécules en portefeuille et surtout de la taille du marché cible

Des paramètres qui intéressent les pros du médical en tous cas

  
Répondre
gabcad10
28/03/2019 21:05:47
1

On attend donc une valorisation en conséquence


On verra déjà demain comment le marché réagit

  
Répondre

Forum de discussion Quantum Genomics

201907031814 657327
Ma liste