OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

CAC 40 : Vers un sommet olympique 2024 ou pas ?

Cours temps réel: 7 924,47  -0,07%



moicmoi moicmoi
28/11/2023 20:00:33
2

jpgrenoble
« « Marc touati un éternel pessimisme et le maire qui essaye de nous convaincre,, c’est le marché qui a raison »
»

Il faut reconnaître que, au vu des chiffres, des graphiques, et de tout ce qui nous entoure au quotidien, il n’y a pas de quoi pousser à l’optimisme béat (*) qu’affiche Le Maire.

(*) mensonger par omission ou volontairement , en oubliant de donner des références : ses chiffres comparés à quoi , à quand ? Silence radio sur ce dernier point.

  
Répondre
gars d1 gars d1
28/11/2023 17:16:42
2

Si on va plus loin dans l'analyse des secteurs

1. Le secteur des produits manufacturés est celui qui génère le moins d'inflation et donc en théorie le plus stables. C'est normal car il a recours à de plus en plus de robotisation qui maintient les couts de production dans des environnements de prix de revient bas.

2. Le secteur de l'énergie reste concurrentiel contrairement au discours larmoyant du gouvernement, et la hausse des prix doit être nettement revue en baisse car elle principalement le fruit d'une taxation excessive des produits pétroliers et gaziers.

3. Le secteur de l'alimentation concentre des coûts de main d'oeuvre importants mais faiblement rémunérés, Il fait aussi appel des produits manufacturés pour la mise en forme, l'emballage, la transformation. il concentre de plus les hausses de couts de d'énergies vu en point 1 et 2 et fait appel aux services en point 4 : logistique, alotissement, controle, diffusion, circuit commercial, transport.

4. Le secteur des services comprend beaucoup de main d'oeuvre "grise" chère à payer, des logiciels, de la technologie d'information, l'informatique, de l'info-gestion et ainsi donc faire lui aussi appel à des services qui coutent chers. C'est l'explosion des couts comme on le voit sur les colonnes du graphe en précédent.

On retrouve ainsi l'empilage des secteurs primaires, secondaire et tertiaire ventilé un peu différemment, mais avec beaucoup de logique concernant les hausses de prix.

On voit encore que ce sont souvent les mêmes secteurs sui sont désignés du doigt par le monde politique alors le problème vient principalement d'ailleurs.

Voilà qui donc est intéressant, les entreprises de services ne devraient pas être les plus performantes pour délivrer de la performance au CAC 40 : il se pourrait d'ailleurs que ce soit l'inverse constituant un boulet qui faudra tirer tout au long de l'année qui vient comme ce fut le cas en 2022 et 2023.

  
Répondre
jpgrenoble jpgrenoble
28/11/2023 16:53:42
0

Marc touati un éternel pessimisme et le maire qui essaye de nous convaincre,, c’est le marché qui a raison

  
Répondre
gars d1 gars d1
28/11/2023 16:50:46
0

Attention : SURPRISE !

En regardant la compilation des hausses, vous allez encore être beaucoup surpris car les chiffres des hausses cumulées sont très loins des discours tenus par le monde poly-tique qui donc en gros entretient un certain nombre de mensonges dans un but electoraliste de soit disant bien-veillance économique.

C'est très parlant non ?

.

  
Répondre
moicmoi moicmoi
28/11/2023 16:46:23
1

JCROIPLU
« « La dernière de Marc Touati: un régal.
» »

Je visualise souvent ses vidéos, et je ne l’ai jamais pris en flagrant délit de raconter des grosses conneries.

A dénoncer les mensonges permanents de ce Gvt, je suis surpris qu’il n’ait pas en connu les délices des contrôles fiscaux poussés, et autres douceurs dont cet état totalitaire est capable.

A moins que darmanin se fasse un plaisir de dissoudre son institut ?

  
Répondre
gars d1 gars d1
28/11/2023 16:29:31
1

Sur le graphe d'inflation présenté en découpe sectorielle, on constate que c'est le graphe des services (dominante "Bleu marine" qui est le plus gourmand et qui cumule la plus grosse hausse sur la période.

C'est donc le secteur des services qu'on devrait observer les plus grosses progression de chiffres d'affaires sauf si il sert à masquer :

• de piètres performances comptables pour aller jusqu'au résultat net (dégradation des niveaux de marge)

• une hausse croissante de la dette à rouler ( voir nouvelle file : "Endettement : Le marteau et l'enclume de la dette à rouler ")

• une hausse de l'endettement lié à une opération de croissance trop importante financée par endettement

• un échec économique relatif de fusion : les résultats obtenus se sont pas ceux attendus

• une dégradation sectorielle des marchés traité par l'entreprise considéré avec de moindres volumes d'affaires


Il faut aussi souligné que le secteur des produits manufacturés se voit comprimé en terme de prix.

.

  
Répondre
JCROIPLU JCROIPLU
28/11/2023 16:18:10
0

La dernière de Marc Touati: un régal.

https://www.youtube.com/watch?v=G8U6Le9XgOE


  
Répondre
jpgrenoble jpgrenoble
28/11/2023 16:13:39
0

@ gars d1

intéressant ces éléments économiques ou macro

  
Répondre
gars d1 gars d1
28/11/2023 16:03:35
0

@ jpgrenoble

Je partage ton point de vue !

: )

  
Répondre
gars d1 gars d1
28/11/2023 16:02:23
0

Il y a quelque chose à lire dans la décomposition de l'inflation.

Ce tableau qui suit présente les secteurs les plus influents en terme d'inflation sur les dernières années et pour 2024 -2025.

C'est intéressant de voir que certains secteurs d'activité ont bien augmenté leur prix, mais encore faut-il observer le niveau d'endettement de l'entreprise, car la hausse de tarif peut être quasi intégralement à la hausse des coupons à servir par le dette à rouler qui coute de plus en plus cher.

Voir à ce sujet ma nouvelle file : "Endettement : Le marteau et l'enclume de la dette à rouler"

https://www.abcbourse.com/forums/msg1008013_endettement-le-marteau-et-l-enclume-de-la-dette-a-rouler

On pourra donc chercher à répartir les valeurs du CAC 40 selon cette clé d'inflation pour voir sur qui il conviendrait de miser ou pas.

Si vous regardez bien, pour 2024 et 2025, ça sous-entendrait des rotations d'actifs en direction de 2 secteurs : les services et l'alimentaire.

ça vaut ce que ça vaut, mais c'est assez logique examiné sous cet angle.

.


  
Répondre
jpgrenoble jpgrenoble
28/11/2023 15:54:06
1

Hello ….je crois que l’on va vers une latéralisation 6800-7500 avec petite dérive latérale , je ne sais pas si cela a voir avec les jeux mais plutôt les taux.

  
Répondre
gars d1 gars d1
28/11/2023 15:48:16
0

Vue générale du Graphe du CAC présentant les points d'ancrage des fourchettes d'Andrews qui gouvernement actuellement la tendance.

Trois choses importantes à voir :

• 1. Fourchette Haussière en Vert et Bleu montante pointant en médiane vers 8400 pts.

• 2. Fourchette baissière en rouge et jeune latéralisante pointant en médiane un peu au dessus de 6800 pts

• 3 . Point de rencontre de l'oblique actuelle de support en pointillés verts et l'oblique de résistance en pointillés rouge fixé autour de la date du 9 avril 2024, soit environ 3 mois avant les Jeux Olympiques 2024 de Paris.

( NB : je sais qu'on voit moins les détails, mais je ne peux pas faire autrement.)


En projection que dire de ces 3 points ?

• La Fourchette haussière pointant sur 8400 Pts issue des Bidouillages financiers du COVID est intenable : on progressive sortir de son emprise en se décalant à droite pour potentiellement lui échapper totalement en fin d'année 2024

• La fourchette latéralisante est très intéressant car elle fixe le contexte de consolidation des niveaux actuels et la dent haute devrait être difficile à franchir en hausse

• Le point de rencontre des obliques de support et résistance pointe sur 7290, soit en gros : un statu quo bousier avant les jeux et période de distribution de dividendes.


  
Répondre
gars d1 gars d1
28/11/2023 15:27:59
0

Pour 2022, le CAC fait -6,68 % en performance annuelle

Si on ajoute l'inflation particulièrement élevé, ça double la mise.


Ce qu'il faut voir c'est que jusqu'à dernièrement dans un environnement ultra baissier en terme d'inflation, on était à peu près certain de la performance affichée.

Il faut bien se rendre à l'évidence qu'actuellement, c'est plus le cas du tout.

Va-ton revenir faire des environnements plus sécurisants pour les capitaux investis ?

C'est une très bonne question à se poser pour 2024 et 2025.

  
Répondre
JCROIPLU JCROIPLU
28/11/2023 15:20:45
1

Il faudrait voir si le panier des 40 entreprises du CAC ont évoluées avec les remplacements des mauvaises par des prometteuses pendant les différentes périodes.

donc si l'astuce de présentation est davantage bidouillée par période.

  
Répondre
gars d1 gars d1
28/11/2023 15:14:23
0

Tromperie sur la marchandise……

Contrairement aux dernières années où les taux d'intérêts étaient faibles, la performance positive du CAC 40 à +11,52% pour 2023, cache une piètre performance à annuelle car il convient de retrancher l'inflation.

Et il en va de même pour les performances boursières sous la présidence "Macron" qui sont nettement moins bonnes qu'il n'y parait si l'on se réfère au graphe de l'inflation au dessous.

Coté inflation : on peut espérer un mieux sur 2024 et 2025, ce qui au moins n'amoindrirait que peu les performances boursières.


Prévisions économiques Projections macroéconomiques – Septembre 2023

https://publications.banque-france.fr/projections-macroeconomiques-septembre-2023

"Sur l’ensemble de l’année 2023, l’inflation totale en glissement annuel diminuerait progressivement, passant de 7,0 % au premier trimestre à 4,5 % au quatrième trimestre (cf. graphique 1). Ce serait également le cas du glissement annuel de l’inflation hors énergie et alimentation, qui passerait sur la même période de 4,4 % à 3,7 %. En moyenne annuelle, l’inflation totale s’établirait en 2023 à 5,8 %, et l’inflation hors énergie et alimentation à 4,2 %. Cette dernière est révisée à la baisse par rapport à la prévision de juin, dans laquelle nous l’anticipions à 4,4 % en moyenne annuelle."

.

  
Répondre
chabl chabl
28/11/2023 15:06:32
1

En voulant rester optimistes on ne peut que se réjouir de voir que sur 32 années (2023 compris) on en a 24 dans le vert pour 8 dans le rouge !!! Bien entendu les accidents survenus en 2001-2002 ou en 2008 sont durs à encaisser à cause de leur ampleur, mais autrement on peut miser sur le CAC40 en longue durée !!!

  
Répondre
JCROIPLU JCROIPLU
28/11/2023 15:03:32
1

95 à 2000 plus grosse série "pile" à +152.52%

  
Répondre
gars d1 gars d1
28/11/2023 15:02:34
0

L'économie française : un petit pion à jouer dans l'arène de l'échiquier du PIB mondial et du poids des financières mondiales.


En gros, c'est demain que ça changera : tâper du point sur la table et faire cavalier seul, ne permettra pas pour autant à notre économie et à la bouse de Paris de faire "Cavalier Seul"…


Autrement-dit : Jeux Olympiques ou pas, on maitrise pas grand chose actuellement de la trajectoire boursière surtout que plusieurs grands groupes français sont pris dans une spirale baissière particulièrement énergique à la base.


Les 2 mastodontes : USA et Chine gouvernent les tendances économiques mondiales, ils font les rois, les reines et sacrifient quand ils le veulent les tours, les cavaliers et les fous.


___________________________________________


Lien vers l'image plus grande

https://substackcdn.com/image/fetch/w_1456,c_limit,f_auto,q_auto:good,fl_progressive:steep/https%3A%2F%2Fsubstack-post-media.s3.amazonaws.com%2Fpublic%2Fimages%2F410e914c-2aba-4414-9e31-5ce5e49b77ab_1200x1550.jpeg


.

  
Répondre
gars d1 gars d1
28/11/2023 14:48:44
0

Les 20 dernières années en Chiffres pour le CAC 40

• 2022 -6,68 %
• 2021 31,88 %
• 2020 -4,96 %
• 2019 30,45 %
• 2018 -8,00 %

––––––––––––––––––
• 2017 12,73 %
• 2016 8,88 %
• 2015 11,94 %
• 2014 2,71 %
• 2013 22,22 %

––––––––––––––––––

• 2012 20,37 %
• 2011 -13,39 %
• 2010 0,55 %
• 2009 27,58 %
• 2008 -40,33 %

––––––––––––––––––
• 2007 4,16 %
• 2006 20,87 %
• 2005 26,60 %
• 2004 11,40 %
• 2003 19,87 %
• 2002 -31,92 %
• 2001 -20,33 %

• 2000 0,95 %
• 1999 54,14 %
• 1998 34,06 %
• 1997 32,95 %
• 1996 27,59 %
• 1995 2,83 %

––––––––––––––––––

• 1994 -14,44 %
• 1993 26,08 %
• 1992 8,69 %

  
Répondre
gars d1 gars d1
28/11/2023 14:42:40
0

Un rapide état des lieux des 20 dernières années vu sous le prime des présidents de la république de la 5ème…

Je vous mis en brique orange la performance 2023 au niveau actuel. Suivant l'adage, on ne fait en principe jamais 2 années bousière baissière de suite sauf en 2001 / 2002 avec l'effondrement de la bulle internet au compartiment "C".

On notera que pour 2020, la performance du CAC 40 n'est pas à la hauteur des pertes généralement constatés en portefeuille : on s'arrange comme on peut avec les réalités comptables dans les milieux financiers autorisés....

Pour l'instant le classement en terme régularité , c'est :

• Chirac

• Hollande

• Macron

• Sarkozy

Ce serait intéressant de voir une se situe les 14 années de Mitterrand, mais j'ai pas.
.



.

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

202311282000 1009081
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.
Ma liste