OK
Accueil > Communauté > Forum Général

que penser de l'action "Belvédère "qui ne cesse de baisser ?



amerigo amerigo
24/10/2008 17:00:17
0

Belvédère:
Cours Euronext Paris : 30.25 EUR

Variation : +5.07%
Dernier échange : 24/10/08 16:40:50
Volume : 4 062
Ouverture : 28.79
+ Haut : 33.99
+ Bas : 28.50
Clôt. veille : 28.79
Capital échangé : 0.162%
Valorisation : 75.93 M€



  
Répondre
amerigo amerigo
24/10/2008 14:59:54
0
Belvédère : Le tribunal de Beaune rejette les tierces oppositions formulées par un groupe de porteurs de FRN
Communiqué
Le Tribunal de Commerce de Beaune a rendu aujourd’hui son jugement et a déclaré irrecevables, et subsidiairement non fondées, les tierces oppositions formulées par un groupe de porteurs de FRN contre le jugement du Tribunal de Beaune du 16 juillet 2008, admettant la société BELVEDERE SA et sept de ses filiales au bénéfice d’une procédure de sauvegarde.
Chacun d'entre eux a été en outre condamné au paiement de 10.000 € au titre de l'article 700 au bénéfice du groupe BELVEDERE.

  
Répondre
YAN141 YAN141
22/10/2008 20:30:10
0
Belvédère définition" terrasse d'où l'on peut voir au loin" une AG EXTRA prévoit le changement de nom de la SA pour : Rase-mottes !
  
Répondre
OSCARrl OSCARrl
22/10/2008 20:03:06
0
Il ne faut pas avoir peur pour acheter BVD.
  
Répondre
Rodolphe Rodolphe
22/10/2008 18:35:17
0
+ 2000% tu veut dire
  
Répondre
Napoli Napoli
22/10/2008 18:28:09
0
moi je le trouve bô le graphe de belvédère surtout quand il était en haut...
  
Répondre
Smarty Smarty
22/10/2008 16:36:57
0
Sur 10 ans, le cours est revenu à l'achat vers 25€, voire moins ( attendre )

Message complété le 22/10/2008 16:41:50 par son auteur.

Une oubliée ! "que" + 1000% en 6 ans, de 08/2001 à 08/2007 ... Veinard ;-)

  
Répondre
amerigo amerigo
22/10/2008 16:36:38
0
Belvédère négocie sa sauvegarde face aux créanciers obligataires

4 septembre 2008

L'AGEFI Hebdo

Autant que le contexte international, la démarche du management devrait faire de cette affaire un cas
d’école.

La procédure de sauvegarde dont Belvédère fait l’objet devrait avoir valeur d’exemple. Elle se distingue
d’abord par la contestation à laquelle donne lieu la démarche du groupe de vins et spiritueux (chiffre
d’affaires de 1,3 milliard d’euros en 2007) qui s’est placé, en juillet dernier, sous la protection du tribunal
de commerce. Il craignait que ses créanciers obligataires n’exigent le remboursement anticipé d’un
emprunt émis en 2006 pour 375 millions d’euros : Belvédère n’avait pas respecté le plafond de
détention d’actions en autocontrôle tel qu’il est prévu dans l’une des clauses du contrat d’émission. «
Les créanciers obligataires se sont emparés de ce motif pour faire peser sur la société la menace de
prononcer l’exigibilité anticipée de l’emprunt, espérant ainsi plus facilement lui imposer des conditions
plus dures », argumente Alain Ribeyre, avocat, conseil de Belvédère. Or, le recours dans ces conditions
à la procédure de sauvegarde est précisément contesté par les créanciers obligataires, dans la mesure
où la société l’utiliserait comme une arme tactique pour geler ses obligations de paiement. De fait,
comme Belvédère se déclarait lui-même en bonne santé financière, les obligataires ont engagé un
recours contre le jugement de sauvegarde. Cette procédure est toutefois considérée comme ayant peu
de chances d’aboutir. « Ce recours est classique à chaque fois que des procédures de sauvegarde sont
ouvertes, il s’agit d’avoir plus de poids dans la négociation, indique toutefois Guilhem Bremond, associé
du cabinet d’avocats Bremond et Associés. Jusqu’ici, ils ont toujours été rejetés. »Problématique
internationaleLes négociations devront en outre s’arranger d’une problématique internationale. « La
procédure de sauvegarde est complexe car elle est multinationale, notamment parce qu’elle implique
des sociétés de plusieurs nationalités, comme les filiales polonaises de Belvédère, indique Guilhem
Bremond. En outre, la procédure porte notamment sur deux contrats obligataires de droit américain,
négociés en 2006. Cette complexité n’est toutefois pas ingérable, un précédent existant déjà à cet
égard avec le cas d’Eurotunnel. » Reste toutefois qu’il est difficile de concilier l’organisation des
assemblées obligataires avec les règles de la sauvegarde. « La loi de sauvegarde est un peu confuse
sur le sujet de l’approbation du plan de sauvegarde par les obligataires, précise François Faure,
président de Houlihan Lokey France. Il est prévu que les banques s’organisent en comité mais pour les
obligataires, c’est le contrat qui les lie à la société qui s’applique à chaque fois. Ainsi, concilier toutes les
règles sera plus délicat. »Des investisseurs à l’affût Pour faire voter un plan, un délicat travail de
conviction sera nécessaire. « Dans une telle situation, l’entreprise se retrouve immanquablement en
face d’investisseurs spécialisés en dette décotée qui vont s’employer, chacun à leur façon, à évaluer les
actifs de la société et à rechercher une stratégie optimisant leurs intérêts », explique Laurent
Benshimon, responsable des restructurations chez Houlihan Lokey. Il est sûr que les actifs de
Belvédère -notamment Marie Brizard -sont attrayants. « Un grand nombre de financiers ont l’oeil sur ce
dossier, le maintien de certaines participations donnera lieu à de rudes batailles », prévoit Guilhem
Brémond. Autre enjeu du dossier, beaucoup d’investisseurs sont intéressés aussi par la façon dont un
tribunal de commerce de la taille de celui de Beaune va gérer la situation et prendre en compte le point
de vue des financiers.


  
Répondre
amerigo amerigo
22/10/2008 16:32:34
0
Tu peux consulter leur site: http://www.belvedere.fr/
BELVEDERE

INFORMATIONS RELATIVES A LA PROCEDURE DE SAUVEGARDE

Le groupe Belvédère souhaite informer ses actionnaires et partenaires que l’audience de la
procédure de tierce opposition déposée contre le jugement du Tribunal de Beaune du 16 juillet
2008 admettant la société BELVEDERE SA et sept de ses filiales au bénéfice d’une
procédure de sauvegarde, s’est tenue comme prévu le 3 octobre dernier.
Les délibérés seront rendus publics le 24 octobre prochain et feront l’objet d’un communiqué
par la société.
  
Répondre
Rodolphe Rodolphe
22/10/2008 15:58:20
0
c'est un peu le problème sur les petites sociétés, la communication n'est pas souvent leur point fort ...
  
Répondre
scarcel scarcel
22/10/2008 15:55:05
0
De : marcel.le_cars@club-internet.fr [mailto:marcel.le_cars@club-internet.fr]
Envoyé : mercredi 22 octobre 2008 10:43
À : Abcbourse.com
Objet : l'action belvedere

bonjour
Je possède des titres Belvédère sur 2 portefeuilles
sur l'1 : 10 PMP :150.782e-cours de cejour :29 e = perte de :1212.82 e
sur le 2ème -60 PMP :50.573 -= Perte de 1264.39 e.
le titre ne cesse de se dégrader ,jusqu'où va t'il aller ?
Je ne peux pas trouver le moyen de les contacter ,avez-vous leur site pour le faire ?
Quel conseil me donnez-vous sur ce titre? Vendre ou conserver ?
Merci de bien vouloir me répondre
  
Répondre

Forum de discussion Général

200810241700 157971
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.