OK
Accueil > Communauté > Forum Général

plancher Cac 40



mageesty mageesty
28/10/2008 06:15:48
0
apres une analyse technique des crises financieres sur les autres places (notamment asiatiques), cette phase sera plus bear que les précédentes pr le cac.
les lignes de tendance nous amene en dessous du palier précédent aux alentours de 2100 vers mars 2009.
  
Répondre
loveroli loveroli
27/10/2008 23:55:09
0
Les estimations vont de 2300 à 2900 € pour le plancher du CAC 40. Pour ma part, le CAC devrait tomber un peu en dessous du support technique sur le long terme (2850 au vue des graphes ci-dessous). La crise que nous connaissons actuellement est plus grave que celle de 2001 à 2003. Je miserai personnellement pour un plancher à 2700 (+/- 10 % en dessous du niveau actuel). On peut espérer un rebond après les élections américaines (je n'ose pas parler de reprise vu que la recession est évidente pour 2009; je n'imagine même pas ce que sera la bourse, si on entre en dépression économique, mais je ne croit pas qu'on ira jusque là). Il faudra longtemps pour retrouver le CAC tel qu'on l'a connu en 2007.
  
Répondre
Rodolphe Rodolphe
27/10/2008 20:49:40
0
oui en effet avec la volatilité actuelle à part des stops en intraday, c'est pas trop jouable, il y a vraiment trop d'écarts
  
Répondre
bertdupa bertdupa
27/10/2008 19:48:01
0
"N’oubliez pas des STOPS DE PROTECTION TRÈS SERRÉS"

Vu la volatilité, reste à définir ce qu'on entend par "très serrès".

Sinon c'est le meilleur moyen pour enrichir le broker.
  
Répondre
brunclo brunclo
27/10/2008 10:57:06
0
Que ce soit pétrole, $ ou cac40 tous feraient mieux de lire dans les graphes c'est plus fiable !

exemple: cac week !

  
Répondre
Smarty Smarty
27/10/2008 10:28:16
0
Cette semaine, la parole à Marc Fiorentino, président d'Euroland Finance:

A l’heure où l’OPEP se réunit pour réduire sa production et imposer de nouveaux quotas qu’elle ne pourra pas respecter, il me paraît intéressant de tirer les enseignements de la baisse du pétrole. Pas pour regarder dans le rétroviseur mais pour prédire l’avenir, notamment sur le CAC 40 et les indices boursiers. Je n’ai pas besoin de vous rappeler les faits. En juillet 2008, le pétrole frôlait les 150 dollars. Il a chuté cette semaine à moins de 65 dollars. Une chute de prés de 60%, nette, claire, chirurgicale.

Leçon n°1 : Les spécialistes ont souvent tort. J’évite de dire « toujours » pour ne pas me faire plus d’ennemis que j’en aie déjà. Quand le pétrole frôlait les 150 dollars, le consensus, à de rares exceptions près comme l’excellent Philippe Chalmin, spécialiste des matières premières, annonçait les 200 dollars. C’est même l’annonce par un analyste de Goldman Sachs de cet objectif de 200 dollars qui a provoqué la dernière vague de hausse.

Leçon n°2 : Il est impossible de prendre du recul quand on est dans l’oeil du cyclone. En juillet, nous étions tous convaincus qu’il n’y avait plus de pétrole. Plus une goutte. On se voyait déjà rouler toute la journée en vélib, une casquette éolienne sur la tête, une combinaison en plaque solaire sur le corps et un billet pour la visite du Musée de l’Automobile Disparue en mains.

Leçon n°3 : La roue tourne. En juillet, le président Vénézuelien insultait le président américain, une fois de plus, après avoir irrité au plus haut point le roi d’Espagne. Il se voyait en nouveau Fidel Castro, mais un Fidel Castro riche de milliards de pétro dollars pour lancer une nouvelle révolution. Le président Iranien multipliait les menaces nucléaires et narguait le monde occidental. Vladimir Poutine se voyait en nouveau maître du monde et les oligarques Russes achetaient tout en Europe au double du prix de marchés. Aujourd’hui, c’est la débâcle. Chavez et Ahmadinejad se demandent comment ils vont contenir l’explosion sociale qui les menacent, et les oligarques russes vont troquer Saint-Jean-Cap-Ferrat contre la Sibérie. L’OPEP dominatrice est en pleine panique

Leçon n°4 : Les meilleurs peuvent se tromper. La fable de la disparition du pétrole, ce n’est pas seulement le grand public qui l’a crue. Non. Les plus grands et les meilleurs gérants du monde, les plus grands hedge funds étaient, tous, presque sans exception, « longs » de pétrole. La chute du pétrole a entraîné leur chute qui a accéléré la chute du pétrole qui a accéléré leur chute etc. etc. etc.

Leçon n°5 : On n’est jamais content. Rappelez vous. En juillet, la flambée des prix du pétrole et de l’essence faisait la une de tous les journaux, avec la hausse des prix alimentaires. C’était la préoccupation numéro un des Français qu’on interviewait à la pompe quand ils avaient encore les moyens de s’y rendre. Aujourd’hui, le pétrole a chuté de moitié, les matières premières alimentaires ont chuté. Le riz est à nouveau accessible aux plus pauvres de la planète. Qui s’en réjouit ? Personne.

Leçon n°6 : Etre contrarian c’est dur mais cela peut se révéler payant. J’ai annoncé l’explosion de la bulle des matières premières et notamment du pétrole. Trop tôt. Beaucoup trop tôt. Le pétrole valait à peine 100 dollars que je prédisais déjà son effondrement. Il est monté de 50%. Une vraie erreur. Inexcusable. Mais j’ai préféré ne pas céder à la pression. J’ai gardé le cap. Après quelques mois de souffrance, le marché a baissé. Enfin. Rien de glorieux. Mais il a baissé tout de même.

Et maintenant, le plus important. Comment adapter ces enseignements à la situation actuelle des indices boursiers ? La similitude est troublante. Commençons par la fin : Je me trompe (n°6). Comme dans le cas du pétrole, je prévois depuis plusieurs semaines un rebond sur le CAC qui ne vient toujours pas. Je me trompe mais je ne change pas de cap. Je prévois un rebond violent et brutal des marchés d’actions dans les 6 mois qui viennent. Tout le monde se plaint (n°5) mais personne ne se réjouira quand le CAC rebondira. Les stratèges sont tous pessimistes et nous annoncent la fin du monde (n°1), les 200 dollars du stratège de Goldman Sachs sont les 2000 sur le CAC, nouvel objectif des corbeaux de service. Nous n’avons aucun recul (n°2) et malgré des valorisations qui intègrent encore l’explosion de la planète finance et deux ans de récession, personne ne voit d’où viendra le souffle pour un rebond. Les gérants de hedge funds ont capitulé et ne croient plus à la hausse des actions (n°4). Et les investisseurs les plus talentueux n’osent plus croire que la roue peut tourner (n°3).

Conclusion : Les indices boursiers sont au point de capitulation où était le pétrole en juillet. Le CAC à 3000 c’est le pétrole à 150 dollars. Le pétrole a baissé de 50% depuis. Le CAC peut remonter de 50% dans les 6 mois qui viennent. CQFD.

PS : Si cela ne se produit pas, je prends mes responsabilités et vous ne me lirez plus sur Boursorama. Il faut avoir le courage de ses convictions.

redaction@boursorama.fr


  
Répondre
lapostat lapostat
27/10/2008 01:47:39
0
Effectivement,si Obama passe,nous assisterons trés certainement à une reprise technique sur le CT pouvant nous ramener sur 4200 voir plus.
Par contre dés la connaissance des prévisions du 1° trimestre suivie de la sortie des premiers bilans en retrait des objectifs,alors là ouille you youille!Satan va pouvoir attiser le feu.
Comme il est dit précédemment,cela vaut certainement le coup de jouer la hausse à CT avec des stops serrés (ce que je vais faire).
Dés la baisse à nouveau enclenchée,je jouerai la tendance en passant plutot sur du BX pour éviter des VAD hasardeuses,vue la volatilité

Message complété le 27/10/2008 02:12:22 par son auteur.

-La progression linéaire de la bourse sur 30 ans,nous donne un indice de 2800/2900.Aujourd'hui la baisse subie,nous re-situe tout simplement dans une plus juste réalité des valeurs des entreprises. -N'oublions pas que lors de la derniere crise,la tendance de la bourse a été à la baisse pendant 3 ans,avant un redémarage à la hausse.

  
Répondre
sergeetcoco sergeetcoco
26/10/2008 21:06:32
0
Voilà ce que j'ai pu trouver sur le net de la part d'un trader .....
A voir .....



"Je me suis amusé à comparer les courbes en monthly du CAC40 entre 2000-2001 (Explosion de la Bulle Internet) et 2007-2008. Le contexte est bien entendu complètement différent mais d’un point de vue purement graphique, les courbes se ressemblent étrangement.



Si ce scénario devait se réaliser, alors le CAC rebondirait sur la zonne 4100-4200, soit le retraccement 38.2% de la baisse entamée depuis les plus de hauts de 2007, Rebond que je qualifierais de “Technique” uniquement.

Faut-il acheter, se placer? Dans une optique de placement Moyen/Long Terme, ma réponse est toujours claire et sans appel: NON. Il ne s’agirait pas d’un retournement de tendance mais d’une correction de la baisse. Si l’on devait poursuivre le scénario jusqu’au bout, alors la baisse reprendrait de plus belle après le retour sur les 4100-4200. Bien entendu, au niveau purement spéculatif ce rebond pourrait être intéressant.

Je suis bien conscient que cet “essai” d’analyse technique peut paraitre un peu ridicule dans ce contexte complètement irrationnel. Je ne fais aucune prédiction quant à un éventuel rebond de fin d’année. Je trouve simplement que cette similitude graphique est assez étonnante.

En conclusion, NON ce n’est toujours pas le moment d’acheter (optique placement MT/LT); rien n’a changé depuis mon article du 23/10 Pour les tradeurs CT (2-3 mois?), on pourrait assister à un rebond technique. N’oubliez pas des STOPS DE PROTECTION TRÈS SERRÉS"


  
Répondre
YLTech YLTech
26/10/2008 20:27:27
0
Voici la suite qui confirme ma théorie.

Sur le graphe du CAC-40 en mois, nous avons deux tendances
à la hausse très long terme qui arrive dans la région du 2864.

Ce qui me donne 3 raisons différentes pour appuyer
mes dire.

Bonne bourse et bien à vous

YLTech
  
Répondre
YLTech YLTech
26/10/2008 20:21:37
0
Je prends un risque que beaucoup n'aimeront pas
a cause du chiffre.

Un beau plancher technique a environ 2,864

Je m'explique.
Voici un graphe du CAC-40 avec un Tête-Épaule
  
Répondre
Paul C Paul C
25/10/2008 10:49:43
0
Le gros support ascendant de 20 ans est aux environs des 2900pts. On l'a quasiment touché.
J'ai comme l'impression que le marché rebondira d'une façon plus durable après les élections américaines. Le DJ et Nasdaq ont fait un double-triple bottom sur un support ascendant très LT à peu près similaire. C'est d'ailleurs sur celui-ci que le marché a rebondi après la crise des valeurs technologiques de 2000.
  
Répondre
OSCARrl OSCARrl
25/10/2008 10:12:59
0
Bonjour,

Oscar va laisser un mot sur le forum qui va déplaire à beaucoup de monde. A plus tard.
  
Répondre
Smarty Smarty
25/10/2008 10:07:55
0
Le niveau réel du D.J c'est 7.000 parait-il ! ... y'a encore de la marge
Je pense qu'on est parti pour passer sous plancher Mars 2003 / 2.400 pts
Alienus

Tiens Oscar aurait-il changé de Pseudo, à son insu !
  
Répondre
lapostat lapostat
25/10/2008 01:27:09
0
Dans les 2200/2500,lorsque les bilans vont sortir en début d'année.
  
Répondre
loveroli loveroli
24/10/2008 21:35:27
0
A votre avis, quelle sera la valeur du Cac 40 quand il atteindra le plancher ?
  
Répondre

Forum de discussion Général

200810280615 158176
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.