OK
Accueil > Communauté > Forum Général

le relèvement de l'âge de la retraite



alexandre alexandre
23/06/2009 20:06:20
0
"La retraite par répartition est maintenant une véritable injustice, comme le système social".

Je suis bien d'accord là dessus. Les pensions versées au titre du régime général ont fondu comme la neige au soleil. Il y a quelques années les retraités percevaient des pensions bien supérieures à celles qui sont versées actuellement. Je n'ai pas de chiffres vérifiables mais ces retraites équivalaient, me semble-t-il, à plus de 60% de leur dernier salaire. De nos jours, ce % peut être approximativement divisé par 2.

Message complété le 23/06/2009 20:11:48 par son auteur.

Sans vouloir être cynique, le système de la répartition a bien fonctionné, tant que l'espèrance de vie a assuré son fonctionnement régulant le ratio cotisants/retraités.

  
Répondre
Napoli Napoli
23/06/2009 19:55:58
0
La retraite par répartition est maintenant une véritable injustice, comme le système social.
D'un coté ceux qui ont la chance de pouvoir capitaliser une retraite complémentaire, via tous les supports possibles ils sont légions.
Puis ceux qui ont la chance de pouvoir bénéficier d'une mutuelle.
Dans certains cas l'employeur assure tout ou partie de l'une ou l'autre ou les deux (rare quand même).

Donc comme pour beaucoup de choses on glisse doucement vers le privé mais à la Française ! dans le même instant nous gardons toute la charge des régimes obligatoires qui eux ne remboursent plus rien ou presque.

Comme toujours les plus démunies qui défendent un système sensé les protéger sont les premier à en faire les frais.

Après chacun fait comme il veut, mais il est bon de temps à autre de sortir sa calculette et de constater la réalité.
  
Répondre
alexandre alexandre
23/06/2009 19:45:30
0
Le régime des retraites par répartition n'est-il pas en péril alors que le nombre d'actifs ne cesse de baisser pour un retraité ? Or, je pense que les Français tiennnent à ce régime même s'ils n'assurent pas toujours un revenu décent à ceux qui ont travaillé de longues années. Les solutions ne sont pas nombreuses à mon avis lorsque les cotisations n'assurent plus le financement du régime général. La première solution est le rélèvement de l'âge de la retraite, la seconde est d'augmenter les cotisations sur les actifs, la troisième est d'accepter une baisse des pensions, il existe également une autre solution, l'augmentation des tranferts publics..... Ces différentes solutions sont envisagées dans un contexte d'activité atone. Or, rien ne garantit que la croissance économique sera suffisante pour dégager des surplus de revenus distribuables au régime général de retraites. Un nombre croissant de futurs retraités l'ont déjà compris en cotisant à des régimes complémentaires ou en se constituant des assurances vie en vue de leur assurer un complément de retraite lors de leur cessation d'activité. Cette démarche démontre que la retraite par répartition n'est plus suffisante.... dans le contexte politique et économique actuel.

Je me trompe. Peut être ?

Message complété le 23/06/2009 19:52:50 par son auteur.

A chacun de choisir selon sa sensibilité sociale.

  
Répondre
Antoine Antoine
23/06/2009 15:54:16
0
Comme dit l'autre :

Je lis que le journal de mon parti , car la, mon parti a toujours raison .

Désolé Alex mais tu devrais diversifier tes sources d'info .

Il existe des études tout aussi sérieuses qui arrivent a des conclusions opposées. Je pense qu'il faut voir du coté des hypotheses de base ( demographie, recettes , exonérations ... ) présentées comme des postulats par l'OCDE .

L'OCDE ne représente que la République des satisfaits dont elle est issue


  
Répondre
alexandre alexandre
23/06/2009 15:36:10
0
lien proposé par l'utilisateur
Cette opinion se fonde sur l'étude des transferts des finances publiques au régime de retraite. Dans les pays de l'OCDE, 60% des revenus des personnes âgés de plus de 65 ans proviennent des transferts publics (redistribution)alors qu'en France ce taux atteint les 85.4% juste derrière la Hongrie et devant l'Allemagne à 73.1%

  
Répondre
ray71 ray71
18/06/2009 22:44:31
0
un travail que tu n'aimes pas est déjà pénible !
  
Répondre
alexandre alexandre
18/06/2009 22:35:12
0
LOL pas de sexisme.....
  
Répondre
ahkali ahkali
18/06/2009 22:30:59
0
Rectification:la boulangère est encore ds se rêves à 3 h du matin et le boulanger ds le pétrin........
  
Répondre
alexandre alexandre
18/06/2009 21:44:37
0
C'est une bonne définition.

Le cheminot sur le réseau ferré, le conducteur de trains, le travail à la chaîne, la boulangère qui se lève à trois heures du matin, le cadre qui travaille plus de 50 heures par semaine sont des exemples de travail usant prématurément.


Pour toutes ces catégories, l'espérance de vie est loin d'avoir progressé de manière linéaire.
lien proposé par l'utilisateur
  
Répondre
ahkali ahkali
18/06/2009 21:40:58
0
A relativiser certains meurent de ne plus travailler pourquoi ne pas quitter son obligation d'emploi qd on le souhaite ou faire une pause tous les 10 ans ;vive les 35 h le stress en plus et mourir sur le bureau ou la machine plus de gamelle à la place une cantinière de medocs pour parer à tout..........à 67 ans faut prévoir et ne pas se mélanger les pinceaux ,raisons budgétaires....;;la belle solution ;travaillez on pense pour vous.................
  
Répondre
stauffenberg stauffenberg
18/06/2009 21:34:06
0
Un travail qui use prématurément
  
Répondre
alexandre alexandre
18/06/2009 21:30:01
0
Si le sujet t'intéresse vraiment, selon l'enquête SUMER de 2002/2003 la proportion des salariés exerçant un métier physiquement pénible s'élevait à 56% en France, soit 9.800.0000 de personnes. Ceci dit la pénibilité au travail est difficile à définir. Elle n'est pas seulement physique. Il faut y inclure certaines catégories professionnelles subissant stress et pression en tout genre dans leur activité.

lien proposé par l'utilisateur
Pour une réponse

  
Répondre
petitbras petitbras
18/06/2009 20:24:22
0
quel est la définition SINCERE d'un travail pénible ?
  
Répondre
Trypot Trypot
18/06/2009 11:39:02
0
Salut à tous

« Il est anormal de verser des dividendes, c’est la base même de la spéculation et du dénie de l’humain », je suis un poil moyennement avec ce point à mon sens on devrait limiter le dividende à 3 %.


• La conséquence par contre risque d’être une hausse du marché de l’immobilier par effet de spéculation, ce qui ne va pas non plus faciliter la vie des « petites bourse ».

• En tout cas du 10% c’est juste aberrant.

• D’autre part la suppression des dividendes obligerai les investisseurs à avoir de meilleur compétences en AT (perso cela ne me dérange pas),donc a les responsabiliser un peu plus.


« Ce monde relève d’une vaste hypocrisie, le mensonge est permanent, ce monde est raciste car le sous jacent de cette idéologie économique c’est bel est bien qu’il a des gens, des « races » inférieures prêtes à faire le boulot pour les autres, un petit nombre d’autres…
Jusqu’à présent tout le monde s’en satisfaisait car chacun y trouvait son compte, du moins lorsque l’on avait la chance de naître du coté Nord du globe. »

C’est quand même beau le monde dans le quel on vie en clair on (le Nord) exploite des pays soit disant pauvre ou ce trouve les matières premières (la seul est unique richesse en terme de bien) mais qui ne profitent pas de la Plus Value engendré par la production de produits Finis, ca c’est en grande partie pour les pays en voie de développement (enfin je parle de lacet pour les tongs à Napo et les autres produits a PV limité, les produits à forte PV restant en partie dans nos pays du Nord) pendant que les pays développés voient le chômage augmenter mais c pas grave on va faire tourner les rotatives et maintenir la population sous perfusion à coup d’Euro / Dollards ainsi que l’économie mondiale….


Débat infini ou chacun aurai une pierre à apporter à l'édifice


Bonne journée à tous.
  
Répondre
stauffenberg stauffenberg
18/06/2009 10:28:06
0
D'accord 200 % avec vous tous !!! Vous souhaite une heureuse journée !
  
Répondre
ray71 ray71
18/06/2009 09:34:13
0
ta réflexion est pleine de sagesse napoli , et moi qui m'étais fait une fausse idée du personnage lors de nos premiers échanges !
comme dans le trade ,pas se fier aux premières impressions ,voila la leçon que je retiens !
bon marché ,achète du bio .
  
Répondre
Napoli Napoli
18/06/2009 09:23:00
0
"Vieillir plus pour travailler plus".

Celui la je lui en fait cadeau à notre président...

En bon libéral je ne peux accepter cette règle, elle est débile, il faut laisser les gens choisir et surtout il faut répartir les richesses de façon simple.
On retrouvera la valeur travail non pas en ponctionnant par des impôts ou taxes mais en rééquilibrant à la base.
L'intervention des fonds de pension a pousser les entreprises à la délocalisation, on se rend compte du désastre écologique et du coût caché que cela implique.

Travailler plus tard dans l’immense majorité des métiers cela signifie une explosion des pathologies dues au travail, donc une dépense accrue pour les régimes sociaux.
De même passé un certain âge le corps lâche prise mais également l’esprit… le rendement d’un maçon de 67 ans sur un chantier j’attend qu’on me le démontre, un employé de bureau même s’il est moins exposé physiquement voit sa productivité se réduire.

En fait c’est le système des retraites qu’il faut revoir et non pas réagir de façon mécanique en argumentant sur le fait que l’on vie plus vieux !
Des pistes existent, il faut par exemple privilégier la retraite par capitalisation mais sous gouvernance de l’état ! après tout ils garantissent bien les actifs pourris des banques…

Il faut laisser le choix à ceux qui veulent partir tôt et après avoir fait leurs compte de le faire, comme il faut laisser libre la personne qui souhaite continuer une activité passé l’âge fatidique de la retraite.

Fatidique oui ! car le monde du travail est très mal défendu, c’est la base même de tout le système mais il est mis dans les mains des politiques hélas mais également des syndicats sous représentés dans les PMI et PME au comportement destructeur qui plus est.

Le travail, voila la clé ! lorsqu’il aura 15% de chômeurs, comment règlera t’on le problème des retraites ? en forçant les gens à bosser jusqu’à 80 ans ? soyons lucides.
Il faut libérer du carcan social le monde du travail, forcer les entreprises à une répartition des bénéfices avant celle des actionnaires, à ce sujet les dividendes sont un non sens ! que l’on rentre au capital d’une entreprise pour l’accompagner un temps et selon ses résultat en retirer des bénéfices c’est logique, comme il est logique de subir des pertes si d’aventure l’entreprise était en baisse… Il est anormal de verser des dividendes, c’est la base même de la spéculation et du dénie de l’humain.

Pour simple réflexion il y a un monde qui se prépare et dont personne ou presque a pris la mesure : l’intelligence artificielle et la robotisation.
Tout le monde a vu ces robots qui jouent au foot, montent des escaliers, servent des repas, passent l’aspirateur… lorsque dans un futur proche ces mécaniques aurons remplacés la plupart des humains dans des usines ou le travail se fait à la chaîne, combien de chômeurs en plus ? Comment les pays dans lesquels ont été délocalisés la main d’œuvre vont gérer cela ? dites vous que cela va toucher tous les secteurs, industriel et tertiaire.
Pourquoi s’encombrer de « standardistes » dans un centre d’appel, même ou la main d’œuvre est meilleur marché, lorsqu’on peu remplacer le tout par un « robot ».

Ces progrès sont inévitables, souhaitables même, pour autant on ne va pas flinguer la moitié de la planète pour laisser vivre dans l’opulence quelques uns, si ?
Il faudra trouver des solutions, comme pour toute choses, ce n’est pas simple mais cela est possible, notamment retrouver des emplois locaux et stopper les délocalisations car elles sont le cancer de nos sociétés, encore une fois les coûts cachés sont énormes !

Ce monde relève d’une vaste hypocrisie, le mensonge est permanent, ce monde est raciste car le sous jacent de cette idéologie économique c’est bel est bien qu’il a des gens, des « races » inférieures prêtes à faire le boulot pour les autres, un petit nombre d’autres…
Jusqu’à présent tout le monde s’en satisfaisait car chacun y trouvait son compte, du moins lorsque l’on avait la chance de naître du coté Nord du globe.

Nous voila atteint à notre tour, la spirale débile n’était pas sans fin, vivant un temps à crédit nous avons eu l’illusion que le système était valide, erreur !
Nous avons juste le temps pour changer ce monde, si nous restons campés sur les positions actuelles alors le problème des retraites sera réglé car nous allons connaître un avenir d’une violence inouïe et sans précédent dans l’histoire humaine.

Peut être c’est cela la « destruction créatrice » ?

Allez ce matin marché à Vintimille !
  
Répondre
LEGARE LEGARE
18/06/2009 06:56:16
0
a napo (revenus moyen age) tu fait fort...lol
  
Répondre
Rodolphe Rodolphe
17/06/2009 23:34:22
0
fredo, aucune certitude la dessus. On disait la même chose il y a 20, 30 ou 40 ans, etc. Pour l'instant c'est comme cela.
  
Répondre
ray71 ray71
17/06/2009 23:01:00
0
je crois que t'as raison malheureusement Fredo .
comment se fait -il que malgré toutes les mesures prises pour la securité sociale , le trou se creuse de plus en plus ?
vous allez pas croire un instant ce que les médias disent comme quoi ,ça serait les gens qui abusent des arrets de travail , car c'est bien par les médecons qu'ils passent ces gens , et les medecins savent ce qu'ils ont a faire non ?
par contre leurs honoraires ont explosés depuis quelques années , mon épouse pour une visite chez la cardio il y a peu de temps en 3 fois 1-controle du coeur 72 euros une semaine après mise en place d'un holter idem 72 euros -quinze jours après convoquée pour un test a l'effort 72 euros en moins d"un mois 3x72 = 216 euros .
résultat aucun problème cardiaque , mais changement du traitement pour la tension .
quand tu as traitement pour la tension ,les medicaments sont prescrits pour 3 mois , tous les trois mois tu dois reprendre rendez vous avec ton toubib p,juste pour une prescription 29 euros .
et je ne parle pas des tarifs dans les hopitaux , je ne pense pas que ce soit le salaire des infirmières qui est augmenté a ce point pour justifier cela .

non messieurs les médecins se gavent actuellement c'est eux qui engloutissent tous les efforts fait pour relever la sécu !
  
Répondre

Forum de discussion Général

200906232006 171213

Investir en Bourse avec Internet