OK
Accueil  > Communauté   > Forum CAC 40

CAC40: semaine négative de -2,7%, chiffres emploi décevants.

Cours temps réel: 5 791,87  -3,94%

PX1


Atomas
04/05/2012 17:15:22
0
Vendez tous, demain vous gagnerez des millions ;)
  
Répondre
deniso
04/05/2012 16:19:30
0
Heureusement qu'Alstom signe de bon contrats... et que pour Eurotunnel les jeux approchent sinon?
  
Répondre
tirelire19
04/05/2012 15:48:19
0
Le Père Noël arrive dimanche soir après 20 heures !
  
Répondre
tirelire19
04/05/2012 15:48:19
0
(CercleFinance.com) - Les places européennes retombent sous leurs plus bas niveaux du milieu de la matinée (-1,2%) alors que les chiffres de l'emploi publiés à 14H30 n'ont pas donné lieu à une 'bonne surprise'.

Conformément au consensus, l'économie américaine n'a créé que 115.000 'jobs' non agricoles en avril, le taux de chômage reculant marginalement de -0,1% (à 9,1%) selon le Département du Travail.

Paris était parvenu à revenir à l'équilibre vers 13H (et même en territoire positif durant quelques minutes) vient d'inscrire vers 15H10 son plancher du jour (et de la semaine) à 3.175Pts, soit une baisse de -1,5%.
Dans le même temps, Londres cède -1,3% et Francfort -1,4%... mais Madrid conserve une avance de +0,75%.

A Wall Street, la baisse est au rendez-vous mais les écarts ne dépassent guère -0,8% pour le Nasdaq et -0,45% pour le 'S&P'.
La semaine écoulée va de nouveau se solder par un creusement des écarts entre l'Eurozone (-3,5%) et Wall Street (-1%).
Mais l'une des principales victimes de la série de mauvais indicateurs d'activité économique plubliés depuis mercredi, c'est le pétrole qui va finir la semaine en baisse de près de 5$ et qui tente de préserver le seuil des 100$ (le 'WTI' est en recul de -2% ce vendredi à New York).

La perspective des élections législatives en Grèce et de l'élection présidentielle française rend le marché fébrile. Pour Barclays Bourse, à Athènes, scrutin le plus redouté des deux, 'le parti de la Nouvelle Démocratie et le Pasok (au pouvoir) peuvent l'emporter devant les anti-européens qui refusent la politique d'austérité'.

Dans la matinée, les investisseurs avaient pris connaissance de l'indice PMI composite de la zone euro, qui se replie de 49,1 en mars à 46,7 en avril, et affiche un niveau nettement inférieur à son estimation flash (47,4), ainsi qu'au seuil technique des 50 (qui partage les perspectives économiques entre croisance et récession).

Sur le front des valeurs, il ne subsiste qu'une poignée de titres en hausse: Veolia Environnement s'adjuge environ +1,5%, après avoir publié un chiffre d'affaires de premier trimestre supérieur aux attentes et réaffirmé ses objectifs pour la période 2012-2013.

Legrand reste en tête du CAC avec +2,6%, Sté Générale et France Télécom gagnent encore +2% et BNP Paribas parvient à se maintenir dans le vert, s'adjugeant 0,8% à 29,3 euros, suite à la publication des résultats du premier trimestre 2012; EDF et DAnone flirtent avec le niveau d'équilibre.

Alstom abandonne pour sa part 3,8% à 26,4 euros, avec le tassement à 7,1% de sa marge opérationnelle sur l'exercice 2011/2012, tandis que le groupe promet une amélioration progressive autour de 8% à horizon 2015.
Le compartiment automobile reste sous pression avec Renault (-4%) et Peugeot (-3,5%) qui inscrit un nouveau plancher historique vers 8,42E et dont la capitalisation boursière chute sous les 3MdsE (malgré une trésorerie voisine de 6MdsE et une participation dans Faurecia qui se chiffre à 1MdE).




Copyright © 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
  
Répondre

Forum de discussion CAC 40

201205041715 280546
Ma liste