OK
Accueil  > Communauté   > Forum Tigenix

Tigenix : ça bouge.

Cours temps réel: 1,776€  0,23%

TIG


nathanael451
28/04/2016 16:48:08
0
Elle pourrait accompagner le redressement du Cacou.
  
Répondre
nathanael451
28/04/2016 09:29:51
0
On dirait qu'elle frétille dés ce matin. Attendre la plus ample confirmation du marché.
  
Répondre
sonydios
12/04/2016 09:28:23
0
Sur un an c'est encore mieux.
Qui veut passer un ordre d'achat ?
  
Répondre
sonydios
12/04/2016 09:26:30
0
Anne, ma soeur Anne,ne vois-tu rien venir ?
  
Répondre
Yatsé
26/11/2015 11:33:14
0
Peut être une porte ouverte vers un IPO au Nasdaq !
  
Répondre
Yatsé
25/11/2015 15:00:53
1
TiGenix : lève 8,7 ME par placement privé

TiGenix a réussi à lever un produit brut de 8,7 millions euros à travers un placement privé de 9.106.180 nouvelles actions à un prix de souscription de 0,95 euro par action.

4.149.286 actions ont été placées à travers la constitution accélérée d`un livre d'ordres (accelerated bookbuilding) avec des investisseurs institutionnels dans l'Espace Economique Européen. Simultanément, 4.956.894 actions ont été souscrites par Cormorant Global Healthcare Master Fund, LP.

Les nouvelles actions placées représentent 5,4% du nombre total des actions en circulation, portant le nombre total des actions en circulation après l'émission à 177.295.557.

Il est prévu que les nouvelles actions soient admises à la négociation sur Euronext Brussels suite à leur émission, qui est prévue le ou aux alentours du 27 novembre 2015, à condition que TiGenix ait reçu à temps le produit du placement privé des investisseurs.

Le produit net du placement privé sera utilisé par TiGenix pour avancer dans le processus d'approbation de mise sur le marché du Cx601 en Europe et le transfert de technologie du Cx601 à Lonza, un fabricant contractuel basé aux Etats-Unis, afin de permettre le lancement du futur essai de phase III du Cx601 aux Etats-Unis.
  
Répondre
Yatsé
02/11/2015 09:38:32
2
TiGenix dirige le projet SEPCELL visant à accélérer le développement clinique du Cx611 pour le traitement du sepsis sévère
La subvention de 5,4 millions d'euros financera l'essai de phase Ib/IIa SEPCELL du Cx611 chez des patients atteints de sepsis sévère consécutif à une pneumonie communautaire grave.

Louvain (BELGIQUE) - 2 novembre 2015 - TiGenix NV (Euronext Brussels : TIG), une société biopharmaceutique avancée spécialisée dans le développement et la commercialisation de nouveaux produits thérapeutiques à partir de ses plateformes propriétaires, a annoncé aujourd'hui que le projet SEPCELL a reçu une subvention de 5,4 millions d'euros de la Commission européenne dans le cadre de l'initiative Horizon 2020, le programme-cadre de l'Union européenne pour la recherche et l'innovation, afin de réaliser un essai clinique de phase Ib/IIa du Cx611 chez des patients atteints de sepsis sévère consécutif à une pneumonie communautaire grave .

Le projet SEPCELL est une étude de phase Ib/IIa randomisée, en double insu, sur groupes parallèles, contrôlée par placebo et multicentrique, destinée à évaluer l'innocuité et l'efficacité du Cx611 dans le traitement de patients adultes atteints de sepsis sévère consécutif à une pneumonie communautaire grave et hospitalisés au service de soins intensifs. Le Cx611 est une suspension à base de cellules souches allogéniques expansées dérivées de tissus adipeux (eASC), administrée par voie intraveineuse. Il est prévu de recruter un total de 180 patients à travers l'Europe pour la réalisation de cet essai.

Le Cx611 est une approche innovante du traitement du sepsis sévère utilisant les propriétés immunomodulatrices des eASC pour cibler différentes voies. La norme actuelle de soin du sepsis sévère consiste en des soins palliatifs et de soutien, principalement axés sur le contrôle des symptômes et le traitement de l'infection sous-jacente au moyen d'anti-inflammatoires et d'antibiotiques.

« Le fait que la Commission européenne ait octroyé cette subvention de 5,4 millions d'euros à SEPCELL souligne l'importance et le caractère innovant de notre projet et permettra à TiGenix de faire progresser de manière significative le développement d'un nouveau traitement pour le sepsis sévère consécutif à une pneumonie communautaire grave, une maladie menaçant le pronostic vital et présentant un taux de mortalité élevé (environ 28 à 50 %) », affirme le docteur Marie-Paule Richard, Chief Medical Officer chez TiGenix.

Les propriétés uniques du Cx611 ont permis à SEPCELL d'être l'un des rares projets cliniques à obtenir le soutien de la Commission européenne dans le cadre du programme Horizon 2020. Outre TiGenix, le consortium SEPCELL comprend le Centre Hospitalier Universitaire de Limoges, les Cliniques Universitaires Saint-Luc de Bruxelles, l'Hospital Clínico San Carlos du Servicio Madrileño de Salud à Madrid et l'Academisch Medisch Centrum de l'université d'Amsterdam. En tant que coordinateur du projet, TiGenix dirigera le projet et recevra 1,3 million d'euros de fonds non dilutifs, et sera responsable de gérer les 4,1 millions d'euros restants afin de financer les activités des partenaires cliniques et de recherche du consortium.
  
Répondre
Yatsé
23/09/2015 11:24:57
1
Je copie/colle le message de LOGRIBEL, il est très pertinent et vous saurez pourquoi je parle de s'accrocher :

logribel
Bonjour à tous,

Dans sa formulation, la news du jour concernant l'AlloCSC-01 semble un peu technique, ne permettant peut-être pas à tous le monde de saisir la portée de ce qui est annoncé... voici donc un petit décodage.

Tout d'abord, les données qui vont être présentées à un congrès important (European Society of Cardiology, réunissant un grand nombre de cardiologistes et de spécialistes du coeur), ce sont des résultats intermédiaires de la Phase 1/2 en cours, et plus précisément ce qui a été observé sur la première cohorte de patients traités.

En réalité, la phase clinique en cours comporte deux étapes : tout d'abord, un premier test sur un nombre réduit de patients (6 au total) afin de vérifier que le traitement est bien sûr et ne présente pas de risque évidents pour la santé. Ensuite, vu que la sécurité du traitement a déjà été confirmée, une seconde phase a démarré (et est toujours en cours) qui consiste en l'ajout de patients supplémentaires (jusqu'à 49, pour un total de 55 patients). Ces patients sont répartis de façon aléatoire et aveugle (ni le médecin, ni le patient ne sait ce qu'on lui injecte) entre un groupe traité avec l'AlloCSC-01 (= 2 tiers des patients) et un groupe "contrôle" à qui on injecte un placebo (= 1 tiers).

Les résultats qui seront présentés à l'ESC, donc, montrent les éléments suivants :

- aucun effet indésirable ni aucun événement cardiaque grave n'a été observé chez les patients
- 5 patients sur 6 ont pu être suivis pendant les 6 mois post-injection
- sur ces patients, un effet positif significatif a été observé sur la taille de leur infarctus (ce qui signifie que le coeur se régénère... c'est bien le postulat de base du traitement !)
- le volume de sang (exprimé en pourcentage du volume total contenu dans le coeur, c'est pourquoi on parle de "fraction") éjecté par le ventricule gauche à chaque fois qu'il se contracte (LVEF dans le jargon, en anglais) a augmenté de façon significative, également

La fraction d'éjection de sang est une mesure couramment utilisée pour les traitements visant à améliorer l'état de patients atteints de maladies cardiaques, car elle représente en gros l'efficacité de la "pompe" qu'est le coeur : en gros, pour ces patients très malades, au plus la fraction sera grande, au meilleur sera leur santé...

A titre de comparaison, le traitement de Celyad (C-Cure) a été considéré comme un succès en Phase 2 parce qu'il a montré une augmentation significative de la fraction d'éjection (LVEF) d'environ 7% entre les patients traités et les placebo... mais aucune amélioration globale de la mortalité n'a pu être constatée (ce qui est sans doute logique vu le petit nombre de patients en Phase 2). La barre n'est donc franchement pas très haut...

Pour rappel, Celyad vaut environ 400M EUR à l'heure actuelle... une valorisation presque entièrement basée sur son traitement cardiaque (dont seuls des résultats de Phase 2 sont connus à ce jour, ce qui sera le cas dans un peu plus d'un an pour TiGenix). Bien sûr, TiGenix, qui en vaut toujours moins de la moitié, a en plus le Cx601 dont il ne faut plus rappeler qu'il est un succèse et qu'il a un gros potentiel commercial, lui aussi !

Pour finir, tant qu'on est dans les comparaisons, on peut aller jusqu'au bout :
- d'un côté, on a le traitement de Celyad, autologue et injecté en intramyocarde (càd directement dans le coeur)
- d'un autre côté, on a le traitement de TiGenix, allogénique et injecté en intracoronaire (càd dans l'artère coronarienne et pas dans le coeur)

Qu'est-ce que ça signifie ?

Un traitement allogénique (= TiGenix) sera considérablement moins cher et plus facile à produire, car de multiples doses peuvent être produites et préparées à l'avance à base des tissus cardiaques prélevés sur un donneur. L'énorme avantage, également, c'est que le traitement est immédiatement disponible : chez TiGenix, l'injection doit être réalisée entre 5 et 8 jours après l'attaque cardiaque, ce qui serait impossible avec un traitement autologue, puisque les cellules doivent être prélevés, mises en cultures, testées... et que cela prend des semaines.

De plus, une injection en intracronaire (où l'on injecte les cellules dans l'artère, et où les cellules se déposent naturellement dans le coeur) est nettement plus aisée et plus "standard" qu'une injection en intramyocarde (où il faut injecter les cellules directement dans le coeur ou dans sa paroi... avec des risques réels de perforation). Certains traitements actuels "standards" liés aux infarctus du myocarde comportent déjà des protocoles d'injection intracoronaire (comme l'angioplastie), ce qui est évidemment un avantage pour l'adoption d'un traitement novateur : les médecins spécialisés pratiquent déjà couramment ce type de procédure, pas difficile de les convaincre !

Bien entendu, il faut rester réalistes : les données actuelles sont encore très préliminaires et recueillies sur un tout petit échantillon. Dans tous les cas, seules les données recueillies à l'issue de la Phase 2 permettront de se faire une réelle idée du potentiel du traitement... les résultats intermédiaires à 6 mois sont attendus au second semestre 2016. Cela étant, tout ça n'est pas sans rappeler le Cx601, qui avait lui aussi fourni des données d'efficacité très prometteuses en Phase 2, qui ont été fidèlement reproduites à l'issue de la Phase 3... un espoir prudent est permis, donc.

  
Répondre
Yatsé
23/09/2015 11:23:15
0
Alors la les gars, accrochez vous :



Les données de la Phase I de l'AlloCSC-01 présentées au Congrès de la Société Européenne de Cardiologie

Les données, de l'étude ouverte, à dose ascendante, CAREMI présentées au Congrès de la Société Européenne de Cardiologie (SEC) confirment le bon profil de tolérance de l'AlloCSC-01 chez les patients souffrant d'un infarctus aigu du myocarde (IAM).
Les patients atteints d' IAM traités dans cette étude ouverte, à dose ascendante, ont présenté une réduction de la taille de l'infarctus et une amélioration de la fraction d'éjection ventriculaire gauche (FEVG) évalué par l'imagerie par résonance magnétique (IRM) après l'administration de l'AlloCSC-01 après une période de six mois.

Louvain (BELGIQUE)) - Le 23 septembre 2015 - TiGenix SA (Euronext Brussels : TIG), une société biopharmaceutique avancée spécialisée dans le développement et la commercialisation de nouveaux produits thérapeutiques à partir de ses plateformes propriétaires de cellules souches allogéniques, a annoncé aujourd'hui que les données de la phase ouverte, à dose ascendante, de l'étude CAREMI avaient été présentées au Congrès de la Société Européenne de Cardiologie.

CAREMI est une étude en deux phases : une phase ouverte, à dose ascendante, et une phase randomisée, en double aveugle et contrôlée par placebo. Elle vise à évaluer la sécurité et l'efficacité de l'injection intracoronaire d'AlloCSC--01, une suspension de cellules souches cardiaques (CSC) humaines allogéniques. Dans la phase ouverte à dose ascendante, 6 patients ont été traités avec l'AlloCSC-01 et 5 d'entre eux ont été suivis durant 6 mois. Les patients ont reçu une injection unique de 11 millions (M), 22M ou 35M de cellules d'AlloCSC-01 (n=2 par dose) par perfusion intracoronaire 5 à 7 jours après une intervention coronarienne percutanée. Les données présentées montrent que l'AlloCSC-01 présente un bonne tolérance puisqu'aucun effet indésirable ni aucun événement cardiaque grave n'a été observé durant les 6 mois de la période de suivi. Notons que les données préliminaires d'efficacité ont montré une réduction de la taille de l'infarctus et une amélioration de la FEVG sur l'IRM durant les six mois de la période de suivi (n=5; p<0,05 pour les deux paramètres).

AlloCSC--01 peut devenir une nouvelle approche dans la prévention du remodelage cardiaque et de l'apparition d'une insuffisance cardiaque après un IAM. Aux États-Unis et en Europe, environ 1,5 million d'IAM sont traités chaque année. Dans la plupart des cas, les options thérapeutiques actuelles pour la gestion de l'IAM, y compris l'angioplastie coronarienne transluminale percutanée (ACTP) combinée à l'implantation d'un stent, se révèlent efficaces en rétablissant la perfusion du myocarde ischémique et ont contribué à réduire la mortalité immédiate consécutive à l'infarctus. Toutefois, ces traitements ne permettent pas de réparer le tissu endommagé. En fait, toutes les approches thérapeutiques approuvées actuellement sont palliatives et sont conçues pour préserver la fonction du myocarde survivant.

« Nous sommes motivés par la finalisation de la phase à dose ascendante de l'essai CAREMI et le taux de recrutment de plus de 70% de la phase randomisée, en double aveugle, contrôlée par placebo », déclare Marie Paule Richard, Chief Medical Officer chez TiGenix. « Le recrutement de l'étude CAREMI devrait s'achever au 4e trimestre 2015 et les données d'efficacité exploratoires intermédiaires sur 6 mois sont attendues au second semestre 2016. Les résultats finaux seront publiés au premier semestre 2017. Le besoin de traitements efficaces permettant de prévenir les conséquences graves de l'infarctus du myocarde est immense et l'AlloCSC-01 peut représenter une approche innovante pour le traitement des patients concernés ».
  
Répondre
Yatsé
15/09/2015 08:06:16
2
https://investissons.be/une-date-historique-pour-tigenix-2/

Message complété le 15/09/2015 08:09:03 par son auteur.

Nous sommes dans une période historique d'achat, pour les LT c'est LE moment de se placer, il va y avoir nouvelles sur nouvelles avec sans doute un partenariat et peut être une IPO au NASDAQ, rien que ca !!!

  
Répondre
Augustus
01/09/2015 09:32:43
0
oui c'est reparti mais a la baisse après une tel hausse
  
Répondre
Fanfanabc18
01/09/2015 09:21:49
0
Bonjour


Et ça repart...
  
Répondre
Fanfanabc18
31/08/2015 17:23:14
0
1,30...voir plus ce soir....

Message complété le 31/08/2015 17:23:56 par son auteur.

Dans les 5 minutes...

  
Répondre
nathanael451
31/08/2015 09:15:44
0
et bien, ça bouge encore.

  
Répondre
mariejemamuse
24/08/2015 09:26:15
1




TIGENIX : annonce que le Cx601 satisfait au critère principal de l'essai pivot de phase III


Une seule injection du Cx601 s'est révélée statistiquement supérieure au placebo dans l'atteinte d'une rémission combinée à la semaine 24 de fistules périanales complexes chez des patients atteints de la maladie de Crohn ayant affiché une réponse insuffisante à des traitements antérieurs, notamment par anti-TNF
Plus de 50 % des patients traités par le Cx601 ont obtenu une rémission combinée à la semaine 24
Un nombre plus élevé de patients traités par le Cx601 ont vu leurs fistules fermées dès la semaine 6
Les résultats confirment la sécurité et le profil de tolérabilité favorables du Cx601
Ces données positives permettent de déposer une demande d'autorisation sur le marché européen au 1er trimestre 2016 et la poursuite du processus aux États-Unis avec l'étude pivot agréée au cours d'un SPA[1]:


Louvain (BELGIQUE) - le 23 août 2015 - TiGenix NV (Euronext Brussels : TIG), une société biopharmaceutique avancée spécialisée dans le développement et la commercialisation de nouveaux produits thérapeutiques à partir de ses plateformes propriétaires de cellules souches allogéniques expansées, a annoncé aujourd'hui que son produit phare, le Cx601, répond au critère principal de l'essai pivot ADMIRE-CD de phase III sur des patients atteints de la maladie de Crohn souffrant de fistules périanales complexes. Le Cx601 est une suspension de cellules-souches allogéniques expansées dérivées de tissus adipeux (eASC) administrée localement par injection intralésionnelle. Une seule injection du Cx601 s'est révélée statistiquement supérieure au placebo dans la réalisation d'une rémission combinée à la semaine 24 chez des patients n'ayant pas répondu suffisamment à des traitements antérieurs, notamment par anti-TNF. Les résultats de l'étude confirment la sécurité et le profil de tolérabilité favorables du Cx601.


ADMIRE-CD est une étude de phase III randomisée, en double aveugle, contrôlée par placebo et visant à confirmer l'efficacité et la sécurité d'une injection unique de Cx601 dans le traitement de fistules périanales complexes chez les patients atteints de la maladie de Crohn. Au total, 289 patients ont été recrutés parmi 50 centres dans 7 pays européens et en Israël. Les patients concernés avaient une réponse insuffisante à des traitements antérieurs, notamment par anti-TNF. La continuité des normes de soin médicales était permise pendant la durée de l'essai dans les deux groupes. Le premier critère de l'étude était une rémission combinée à la semaine 24, définie par la fermeture de tous les orifices externes traités qui présentaient un écoulement de base, malgré une pression douce du doigt, et l'absence d'abcès >2 cm confirmée sur l'IRM[2]:
#_ftn2.


Sur la population en ITT[3]:
#_ftn3 (n=212), Cx601 a atteint une supériorité statistiquement significative (p<0,025) avec une rémission combinée de 49,5 % á la semaine 24, comparée à 34,3 % dans le groupe placebo. Dans la population mITT[4]:
#_ftn4 (n=204), les taux de rémission combinée á la semaine 24 étaient de 51,5 % et 35,6 % pour le Cx601 et le placebo respectivement (p<0,025). Ces résultats se traduisent par un risque relatif observé de 1,44, ce qui signifie que les patients traités par le Cx601 présentaient 44 % plus de chances d'atteindre une rémission combinée que les patients du groupe placebo. Les résultats d'efficacité se sont révélés solides et consistants dans toutes les populations statistiques.


Les évènements indésirables (graves et non graves) concomitants du traitement et les arrêts en raison d'évènements indésirables étaient comparables dans les groupes Cx601 et placebo.


« Nous sommes extrêmement enthousiastes quant aux résultats du Cx601 sur cette maladie très invalidante et difficile à soigner. L'obtention d'un taux de rémission combinée de plus de 50 % chez des patients ayant affiché une réponse insuffisante à des traitements antérieurs, notamment aux anti-TNF, est un résultat remarquable », observe le Dr Marie Paule Richard, Chief Medical Officer chez TiGenix. « Nous nous sommes engagés à soumettre ces données à l'EMA et à proposer ce nouveau traitement innovant aux patients dont la vie est affectée par les défis que représente cette grave maladie ».


Les résultats complets d'efficacité et de sécurité seront présentés lors du 11e Congrès de l'Organisation européenne de la maladie de Crohn et de la rectocolite (ECCO).


« Les résultats de cette vaste et robuste étude contrôlée sont cliniquement pertinents et ouvrent une voie totalement nouvelle dans le traitement des fistules périanales de la maladie de Crohn,, une des manifestations les plus graves de ce processus. La thérapie représente 44 % plus de chances pour les patients d'obtenir la fermeture des fistules grâce à une injection unique, ce qui constitue une percée majeure », déclare le Dr Julián Panés, chef du département de gastro-entérologie, chef de l'unité des maladies intestinales inflammatoires et professeur associé de médecine à l'Hospital Clínic de Barcelone, président élu de l'ECCO et président du comité consultatif scientifique ADMIRE-CD de TiGenix.


« Cette réalisation est un jalon très important pour TiGenix », constate Eduardo Bravo, CEO de TiGenix. « Ces résultats positifs, parallèlement à l'approbation récente par la FDA de notre projet d'étude de phase III pour les États-Unis, nous permettent d'avancer à plein régime dans la mise à disposition du Cx601 à plus de 100 000 patients qui souffrent chaque année de cette affection grave ».


Webcast et téléconférence


Le lundi 24 août, à 15h00 CET/9h00 EDT, TiGenix tiendra une téléconférence et un webcast. Les orateurs suivants présenteront les premiers résultats de l'essai, expliqueront les prochaines étapes pour le Cx601 et l'entreprise, et répondront aux questions :

  
Répondre
zinneke
17/08/2015 12:50:58
0
Bonjour les amateurs de sensations fortes,

<p>une belle envolée en perspective, oui mais, attendez-vous à des consolidations brutales . Cela s'est déjà produit il y a moins d'un ans, TIGENIX s'est lourdement endetté et va devoir compenser, avec l'aide involontaire des investisseurs !</p>

  
Répondre
Yatsé
14/08/2015 11:23:12
0

Message complété le 14/08/2015 11:23:32 par son auteur.

A lire et en apprendre plus sur la cause, l’effet et les solutions à apporter et à envisager :

http://www.frm.org/upload/home/FRM-infarctus.pdf

  
Répondre
nathanael451
31/07/2015 09:08:58
0
bonjour,


merci.
  
Répondre
Yatsé
30/07/2015 18:00:05
1
un beau ticket pour 4% de dilution et 1Me ...

TiGenix élargit son pipeline et entre de plain-pied dans la cardiologie grâce à l’acquisition d’une société au stade de développement clinique

TiGenix fait l’acquisition de Coretherapix, un spécialiste de la thérapie cellulaire, en cours d’essai clinique de Phase II de cellules souches cardiaques allogéniques pour le traitement de l’infarctus aigu du myocarde (IAM)
Louvain (BELGIQUE) – 30 juillet 2015 – TiGenix NV (Euronext Brussels : TIG), une société biopharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de nouveaux produits thérapeutiques à partir de sa plateforme propriétaire de cellules souches allogéniques d’origine adipeuse, a annoncé aujourd’hui l’acquisition de Coretherapix S.L., une société de thérapie cellulaire spécialisée en cardiologie actuellement détenue par Genetrix S.L. Son programme phare, AlloCSC-01, est un produit à base de cellules souches allogéniques cardiaques faisant actuellement l’objet d’un essai clinique de Phase II dans l’infarctus aigu du myocarde (IAM), et dont des données intermédiaires sont attendues dans le deuxième semestre 2016. Le produit fait également l’objet d’un développement préclinique pour une autre maladie cardiaque. Cette acquisition étend le pipeline de TiGenix vers des indications en cardiologie. La clôture de l’opération est prévue pour le 31 juillet 2015, pour autant que certaines conditions préalables soient satisfaites.

TiGenix acquiert Coretherapix pour un paiement initial d’environ 1,2 million d’euros en espèces et environ 5,5 millions d’euros en nouvelles actions TiGenix. En outre, Genetrix pourrait recevoir jusqu’à 15 millions d’euros en nouvelles actions TiGenix selon les résultats de l’essai clinique actuellement mené par Coretherapix Sur la base des objectifs de ventes futurs et sous réserve de ceux-ci, Genetrix pourrait recevoir jusqu’à 245 millions d’euros supplémentaires ainsi qu’un pourcentage des ventes nettes directes du premier produit, ou un certain pourcentage des redevances à des tierces parties et des objectifs de ventes du premier produit. Les objectifs de ventes commencent lorsque les ventes nettes annuelles atteignent 150 millions d’euros, et le dernier sera dû lorsque les ventes nettes annuelles auront dépassé 750 millions d’euros. Par ailleurs, Genetrix recevra un paiement d’étape de 25 millions d’euros par produit supplémentaire lancé sur le marché. Les nouvelles actions qui seront émises à la clôture de la transaction seront soumises à des conventions individuelles de blocage pendant une période allant jusqu’à 12 mois. Une partie de ces nouvelles actions sera progressivement libérée du blocage au cours de la période de 12 mois.

« L’acquisition de cette technologie de cellules souches cardiaques allogéniques accroit notre plateforme existante et repose sur nos connaissances approfondies et notre expérience dans le domaine du développement de la thérapie cellulaire », a commenté Eduardo Bravo, PDG de TiGenix. « D’un point de vue tactique, cela élargit notre pipeline actuel grâce à un autre programme de Phase II ciblant un marché très important. D’un point de vue stratégique, cela nous permet de pénétrer dans des marchés totalement nouveaux grâce à une plateforme de cellules souches cardiaques susceptible d’être exploitée dans diverses indications attrayantes en cardiologie. Nous obtiendrons les résultats de l’essai de Phase III portant sur le Cx601 dans le traitement des fistules périanales chez des malades atteints de la maladie de Crohn, plus tard durant ce trimestre ; un deuxième essai de Phase III aux États-Unis est en préparation. Par ailleurs, le Cx611 sera prêt à passer en Phase II pour le traitement du sepsis sévère et de la polyarthrite rhumatoïde précoce d’ici la fin de l’année. L’ajout d’AlloCSC-01, finalisant le recrutement de cette Phase II pour le traitement de l’IAM et faisant déjà l’objet d’études dans d’autres indications cardiaques, positionne clairement le pipeline de TiGenix comme l’un des plus évolués et des plus diversifiés du secteur. Cette acquisition représente un pas important vers notre ambition de devenir un des leaders mondiaux dans le domaine de la thérapie cellulaire. »

INFORMATION RÉGLEMENTÉE
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
L’étude en cours, randomisée, contrôlée par placebo et multicentrique de Phase II est réalisée dans 9 hôpitaux de Belgique et d’Espagne. Après une phase ouverte à dose croissante sur 6 patients, l’essai clinique vise à recruter 49 patients supplémentaires qui seront randomisés selon un facteur 2:1 afin de recevoir l’AlloCSC-01 ou le placebo par injection intracoronarienne 5 à 8 jours après l’infarctus du myocarde. Le critère d’évaluation principal est la mortalité, toutes causes confondues, ainsi que les événements indésirables cardiaques majeurs (Major Adverse Cardiac Events ou MACE) après 30 jours. Les critères d’évaluation secondaires incluent les paramètres d’efficacité sur l’IRM (évolution de la taille de l’infarctus, évolution des paramètres biomécaniques), les paramètres cliniques (y compris le test de marche de 6 minutes et l’échelle de la New York Heart Association), ainsi que la mortalité toutes causes confondues et les MACE, tous mesurés à 6 et 12 mois. Plus de 60 % des patients ont déjà été recrutés. Les résultats finaux sont attendus au premier semestre 2017. Une analyse intermédiaire à 6 mois est prévue au cours du second semestre 2016.
Des données d’efficacité et de tolérance de l’AlloCSC-01 ont été recueillies dans des études précliniques pertinentes sur des porcins et des rongeurs. Dans le modèle d’infarctus du porc, les données TEP montrent un important tropisme cardiaque, une clairance coronarienne et la rétention myocardique de l’AlloCSC-01. Les données relatives à l’efficacité de l’IRM dans le même modèle animal ont démontré que le produit empêche significativement le remodelage cardiaque après l’infarctus, préservant ainsi la fonction cardiaque. Une analyse histologique indique que l’AlloCSC-01 réduit la taille de la cicatrice et ainsi protège le tissu cardiaque.
L’infarctus aigu du myocarde (IAM) représente un besoin médical majeur à satisfaire, avec une incidence estimée de 1,9 million de nouveaux patients chaque année aux États-Unis et dans l’UE. Une gestion efficace des patients atteints d’IAM est considérée comme essentielle pour réduire le nombre sans cesse croissant de patients souffrant d’insuffisance cardiaque (IC), soit actuellement environ 26 millions de personnes à travers le monde. Rien qu’aux États-Unis, on s’attend à ce que le fardeau économique associé à l’insuffisance cardiaque augmente considérablement, passant de 39 milliards d’USD à 70 milliards d’USD en 2030.

Message complété le 30/07/2015 18:02:24 par son auteur.

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&ved=0CCcQFjABahUKEwj159z9nIPHAhXLwBQKHWTFDek&url=http%3A%2F%2Fwww.tigenix.com%2Fen%2Fdownload%2F%3Fs%3DHZo5CpQ9A1kyYj1a9h3dq3e5db4mYfNmjhPVJVKaidZXlGttnK1I4nTfZXrJToTp988Ttx3IJLCO4rHvXm8Yyw%253D%253D&ei=REq6VfW1DMuBU-SKt8gO&usg=AFQjCNER-r1NsZw-LisgP5ippczneECYKQ&sig2=0eAF-hFLeLXIVuBPt-g8RQ&bvm=bv.99028883,d.d24&cad=rja

  
Répondre
macdoom
23/07/2015 14:05:08
1
..&&&&...et + si aff....
  
Répondre

Forum de discussion Tigenix

201604281648 317925
Ma liste