OK
Accueil  > Communauté   > Forum CAC 40

5 milliards d'euros d'économies demandées aux ministères

Cours temps réel: 4 351,49  -4,23%

PX1


sergiobress
13/03/2013 17:55:22
0
Salut a tous,
Je suis en train de vous lire attentivement sur vos propos. Pour avoir une nouvelle gouvernance, il faudrait virer tous les partis politiques et leurs composants. Interdire à ceux qui y sont depuis des lustres de se représenter ; mais voilà la tâche n'est pas simple ; car avec le système que l'on a, on ne s'en sortira jamais.
"Ceci dit à la prochaine élection, on prend les mêmes et on recommence" ; et bien il faut dire plus jamais ça.
Mais pour virer tous ces aristocrates, c'est une aute histoire ; il n'y a que par le vote que l'on peut les éjecter.
En supposant que tous les rats de ce pouvoir soient virés , il faudrait refaire une nouvelle démocratie avec un monde nouveau (quand je dis "monde nouveau", cela veut dire personnes intelligentes, honnêtes, a l'écoute des besoins du peuple et non des personnes qui ne sont la que pour encaisser et placer les copains), et la il y a du boulot.
La suite nous dira de quoi il en ressort !........
À bientôt les amis 😉😉




.


  
Répondre
colet
13/03/2013 17:06:36
0
comme rien ne bouge, en voici une pour rigoler
  
Répondre
colet
13/03/2013 12:06:37
0
Moicmoic

pour te faire virer, cela risquerait d'être plus rapide que tes actions de vidage

sois rapide pour tirer la chasse de liquidités !
  
Répondre
moicmoi
13/03/2013 12:04:16
0
Salut colet

« ..dans toutes ces agences ils ont mis leurs copains… »
Tout le monde connait ces fauteuils en or pour services rendus. Et tout le monde ferme sa gu….
De Gaulle disait « les Français sont des veaux » . moi, je dirais « des moutons, sourds, aveugles et aphones».

« ….si tu les virent,..//.., tu seras viré… » Rien à foutre. Je ne cherche pas un fauteuil en or. Je me contenterais du simple remboursement de frais réels, le temps de mettre un coup de pied dans la fourmilière. Et la fourmilière, elle est énorme.
Et après, je retournerais cultiver mon jardin. Je ne suis ni un politicien, ni un manipulateur, ni un révolutionnaire. Juste un « marre d’être tondu » qui se demande quel sera l’avenir des générations suivantes. Et en laissant faire, nous sommes responsables du futur peu reluisant que j’entrevois pour elles. On est en train de rouvrir, ou prolonger, la page « Moyen âge » de nos manuels d’histoire.

« … ils sont formatés TOUS dans le même mode… » Ca aussi, tout le monde le sait. Gauche, Centre, Droite… ils sont tous copains. Et le pire, c’est que certains gens du peuple seraient prêts à en venir aux mains entre eux pour défendre le statut de ces gesticulateurs.
Et je vais même jusqu’à penser que NS a laissé la place à FH, parce que la gauche peut prendre des mesures contre le peuple, sans que cela fasse trop de vagues. Il n’y a pas qu’à la télé qu’on voit ça.
  
Répondre
colet
13/03/2013 11:35:05
0
moicmoic

dans toutes ces agences ils ont mis leurs copains en récompense pour avoir amener les votes.

si tu les virent, ils prendront le temps de militer contre toi, tu seras viré. Plus de place au chaud et ce rapidement !

Pour y arriver faudra arriver à un électrochoc, car ils sont formatés TOUS dans le même mode.
Ils se tiennent tous par la barbichette.

Coupons la barbichette (les pépètes) et à tous !

mais regardes NS a voulu commencer à le faire et ce qu'il s'est pris dans la tête sur cette réforme de la fonction publique. Il n'a pas négocié il a imposé car pas le temps : scandale et les médias, souvent copines des politiciens, s'en sont donnés à coeur joie !
  
Répondre
robindesbois201
13/03/2013 11:19:41
0
Oui il y a des économies à faire...
D'accord avec vos propositions et je compléterais par un audit sur les dépenses officielles et prétendues de chaque ministère, on rigolera bien...
Un effort également demandé à titre PERSONNEL à chaque ministre et secrétaire d'état et chef de cabinet, en diminuant de 50% chaque indemnité perçue....de toute façon, vu le niveau de leurs indemnités et avantages, cela sera indolore pour eux, n'est ce pas ?
  
Répondre
moicmoi
13/03/2013 11:08:03
0
Supposons que F. HOLLANDE me nomme « Grand Gendarme à Bercy ». et me charge de trouver des économies sur le fonctionnement de l’Etat.
Qu’est-ce que je fais ?
Sûrement pas un groupe de travail, pour me débarrasser d’une patate chaude, comme tous les politiques savent le faire. Non !
Je fais un courrier à TOUTES les agences d’Etat, pour leur réclamer leurs rapports d’activités 2011 et 2012, leurs bilans financiers 2011 et 2012, avec tous justificatifs. Comme la loi en fait obligation pour toutes les entreprises, associations qui bénéficient des subventions d’Etat, etc… Et ce, dans un délai maximum de 1 MOIS. C’est parfaitement possible, car ces documents sont (devraient) systématiquement être faits chaque année.
A défaut de présenter ces documents, le versement des subventions sera purement et simplement supprimé.
Action : immédiate – Résultat : immédiat.
J’ai trouvé au moins 10 milliards tout de suite, pour le budget 2013. Et en VRAIES économies.
  
Répondre
jollyjoker
13/03/2013 00:38:35
0
Extrait d'un article sur le Point:
"Au final, seulement 1,5 milliard de dépenses supplémentaires seront bien coupées par rapport à 2013. Ce qui ne signifie pas pour autant que cet effort soit minime. Il vient en effet s'ajouter à une norme de progression des dépenses de l'État déjà la plus sévère jamais réalisée, soit une stabilité totale d'une année sur l'autre hors dette et pension. Avec l'inflation, cela signifie même que la valeur réelle des dépenses de l'État baisse. N'en déplaise à l'opposition, c'est la première fois que l'État va dépenser 1,5 milliard de moins par rapport à l'année précédente (hors paiement des intérêts de sa dette et ses pensions) ! "

Donc, en comptant la totalité du budget de l'Etat (dette et pensions incluses), les dépenses vont augmenter (l'augmentation des intérêts de la dette dus au déficit 2012 vont représenter à eux seul plus que les 1,5 milliards d'économie).

Et nos journalistes en font des tonnes pour lecher les bottes du gouvernement. Tous ca en esperant bien sur que le budget ne soit pas dépasser, et que les hypothèses de croissance sur lesquels il est basé soit juste (lol). On peut toujours rêver, étant donné la spirale récessioniste dans laquelle les mesures du gouvernement plongent actuellement la France.

Message complété le 13/03/2013 00:43:03 par son auteur.

5% (deficit en % du PIB) * 2% (taux d'interet moyen sur la dette) * 2000 Milliards (PIB) = 2 Milliards

  
Répondre
jollyjoker
08/03/2013 16:29:48
0
Une reduction des depenses?
Le budget 2014 sera plus eleve que le budget 2013, et sera en deficit.

Vive les economies
  
Répondre
aliqujus
08/03/2013 16:17:40
0
ALLONS messieurs , ne goûtons pas notre plaisir un gouvernement de gauche qui annonce une réduction des dépenses , qu'elle nouveauté.
Certes entre les annonces et la réalité il y a un fossé mais les promesses de notre président n'ont engagées que ceux qui les ont crues.
Mettez-vous à sa place , il promis la lune et trouve indécent pour un président de baisser le pantalon.
Parions que dans 4 ans il sera réélu par le peuple le plus gogo de la terre comme l'a été F.M en 1988 malgré une gestion aussi minable qu'immorale.
Regardez l'Italie un clown associé à un plusque justitiable et voilà une majorité pouer gouverner.
  
Répondre
whatelse
08/03/2013 14:38:51
0
Salut @tirelire,
Et plus il y aura de hausse d'impôt et plus il y aura de chomage et plus il y aura de chomage et moins il y aura de rentrées fiscale et plus il y aura de hausse d'impots et plu............
Tu vois la suite ? Tous nos dirigeants ont toujours été très cons et comme ils seront toujours aussi cons, il y aura toujours plus de hausses d'impots, donc plus de chomage et moins de rentrées fiscale, donc plus de ..........................
On se mordra toujours la queue
  
Répondre
whatelse
08/03/2013 14:11:41
0
N'ont cas suprimer des agences d'état qui ne servent à rien. Elles coutent 72 milliards par an, pour 145 000 emplois. Le compte est vite fait, mais voilà, c'est Messieurs ont placé tous leurs copains et copines dans ces agences, ça ferait désordre de les envoyer chez "Paul-Emploi"

Message complété le 08/03/2013 14:13:11 par son auteur.

heu, j'aurais plutôt dû écrire "N'ont qu'à", cela aurait moins faux ou plus correct

  
Répondre
moicmoi
08/03/2013 12:37:35
0
Lisons bien le communiqué. Sur les 5 milliards "d'économies" " ou soit-disant économies) 3.5 milliards ne feront que de tourner en rond. Seuls, 1.5 milliard seront réellement économisés....peut-être. Mais, ce chiffre sera révisé à la baisse, comme le déficit, la croissance, le pouvoir d'achat.....
De plus, ces économies annoncées seront comparables par rapport à quoi ?
  
Répondre
tirelire19
08/03/2013 12:20:21
0
Attendez que la baisse des recettes fiscales de TVA fasse son ravage , ce n' est pas 5 milliards qu' il faudra trouver mais le double !
L' impôt tue l' impôt , plus il y a hausse de l' impôt moins il y aura de rentrées fiscales , c' est une spirale infernale plus il y aura creusement du déficit , et de la dette .
La bourse s' en tape , elle est en hausse !
  
Répondre
tirelire19
08/03/2013 12:20:21
0

Les lettres de cadrage de Matignon sont arrivées dans les ministères ce
vendredi 8 mars et des efforts importants sont demandés.


Le Premier Ministre demande d'identifier 5 milliards d'euros d'économies sur
le budget 2014 alors que les rumeurs faisaient état d'environ 4 milliards il y a
quelques jours.


Jean-Marc Ayrault insiste cependant sur un point, pas question de toucher à
la masse salariale, qu'il s'engage à garder constante. Les ministères devront
donc réévaluer leurs besoins et ceux de leurs innombrables agences.


Néanmoins, attention il ne faut pas croire que les budgets prévus vont être
rabotés de 5 milliards ce que la communication gouvernementale voudrait faire
passer comme message. Il s'agira notamment de redéploiement de crédits entre les
différents ministères et les différents plans mis en place en fonction de leur
sous-financement ou au contraire d'un financement trop large.


L'économie estimée au final devrait tourner autour de 1,5 milliards d'euros
par rapport au budget 2014 initial. Il faut tout de même souligner que
l'exécutif qui s'était engagé dans un premier temps à stabiliser les dépenses
essaie de les réduire, peu, mais il essaie tout de même. Une obligation il est
vrai rendue nécessaire alors que les objectifs fixés il y a 6 mois (croissance
de 0,8% en 2013, atteinte du seuil de déficit de 3% du PIB) ont volé en éclat il
y a quelques jours. Pour amadouer Bruxelles et ses partenaires européen, la
France n'a d'autre choix que d'essayer de calmer un peu la gabegie publique. Les
rudes négociations en Matignon, Bercy et les ministères vont donc commencer.

© www.abcbourse.com

  
Répondre

Forum de discussion CAC 40

201303131755 333515
Ma liste