OK
Accueil  > Communauté   > Forum Vallourec

Vallourec J-1

Cours temps réel: 1,895€  -1,02%

VK


domin_420
25/03/2015 16:35:40
1
Colet , ne sois pas triste , elle est partie , c'est tout , c'est ainsi
  
Répondre
domin_420
25/03/2015 16:29:14
1
on veut faire monter la valeur , c'est ainsi ,
pourtant tu n'es pas un novice , tu croyais peut être qu'on allait te prévenir !

tu vois si j'en avais, je mettrai vite un stp, en me disant , que ce qui est pris et pris

Message complété le 25/03/2015 16:30:28 par son auteur.

très beau volume plus de 200000 de titres en 1h !

  
Répondre
colet
25/03/2015 16:22:45
0
mais pourquoi aujourd'hui et si soudain
c'est gros et pas discret !

Message complété le 25/03/2015 16:25:17 par son auteur.

faut voir la hausse des volumes ...

  
Répondre
domin_420
25/03/2015 16:07:46
0
allourec bondit de près de 5% ce mercredi, de retour à 23 euros, dans un marché boursier pourtant globalement déprimé mais qui voit de nouveau les rumeurs d'opération financière revenir en force... L'hypothèse présente d'autant plus d'intérêt que le dossier pèse moins de 3 milliards d'euros en bourse, alors qu'il en valait plus de 11 MdsE lorsqu'il évoluait au sommet, juste avant le début de la crise financière en 2007.

Dernièrement, Macquarie estimait ainsi que Vallourec pourrait intéresser le japonais Nippon Steel ou même l'italien Tenaris. Il évoquait la possibilité d'un rachat par Tenaris, dont la capitalisation est actuellement de 15 MdsE, avec rétrocession des actifs nord-américains à Nippon Steel, pour éviter les foudres de l'antitrust... D'autres pistes parlent d'un renforcement des liens avec Sumitomo. Les deux groupes se connaissent bien... Vallourec et Sumitomo avaient déjà renforcé leur collaboration historique en 2009 en matière de connexions premium pour applications pétrole et gaz, via la fusion aux Etats-Unis de VAM USA (détenue conjointement par Vallourec à 51%, Sumitomo Metal Industries à 34% et Sumitomo Corporation à 15%) avec V&M Atlas Bradford (acquise à 100% par Vallourec en mai 2008) pour former VAM USA LLC.

Il y a peu, le Crédit Suisse avait signalé aussi que Vallourec "pourrait potentiellement devenir une cible d'acquisition"...
  
Répondre
colet
25/03/2015 16:03:58
0
moi aussi
d'où ma surprise ... qui perdure
  
Répondre
domin_420
25/03/2015 15:51:04
0
je n'ai lu aucune nouvelle c'est bizarre !
  
Répondre
colet
25/03/2015 15:34:21
1
hein quoi ?????
  
Répondre
colet
16/03/2015 17:53:01
0
et on est partis d'où ?
je change pas de position
  
Répondre
colet
10/03/2015 11:10:47
1
çà hésite ou quoi ?
  
Répondre
colet
25/02/2015 21:37:11
0
ouaf ouaf ouaf !
  
Répondre
colet
03/02/2015 21:57:36
0
sacrée blague ?
  
Répondre
domin_420
03/02/2015 15:18:06
1
pfff elle monte de 20% alors que tous les majeurs du pétrole réduisent leur investissement dans le forage de nouveaux puits ,


Chute des cours du pétrole: les groupes britanniques réduisent leurs investissements à leur tour


Mardi, 03 Février 2015 13:27

prix-du-petrole LondresLondres: Comme d'autres majors du secteur dont Total, les groupes pétroliers britanniques BP et BG ont annoncé une baisse de leurs investissements à cause de la chute des prix de l'or noir, après avoir publié mardi des résultats annuels moins reluisants.
Le géant BP ne va investir que 20 milliards de dollars en 2015, contre les 24 à 26 milliards prévus jusque-là et après 22,9 milliards en 2014, tandis que BG Group, une grande entreprise gazière moins connue du public, mais très active dans l'exploration et la production, n'investira qu'entre 6 et 7 milliards de dollars cette année, contre 9,4 milliards l'an passé.

Nous sommes entrés dans une nouvelle phase pleine de défis, marquée par des bas prix du pétrole à court et moyen termes, a prévenu le directeur général de BP, Bob Dudley.


Pour y faire face, BP prévoit de réduire ses dépenses d'exploration, de repousser des projets mineurs dans l'approvisionnement, et de ne pas mettre en oeuvre un certain nombre de projets dans l'aval et d'autres domaines.

Même si les cours ont quelque peu rebondi ces derniers jours, les prix du pétrole ont chuté de quelque 60% depuis la mi-juin, plombés par une offre surabondante et des craintes quant à la vigueur de la demande, particulièrement en Chine et en Europe.

Les majors pétrolières avaient déjà commencé à réduire leurs dépenses avant même cette évolution, par exemple en remettant en cause des projets pharaoniques aux confins de l'Arctique. Mais elles ont depuis nettement amplifié le mouvement et multiplié les annonces ces derniers jours.

Du côté américain, Chevron prévoit ainsi de réduire ses investissements de 5 milliards de dollars en 2015, ExxonMobil va diminuer les siens de 1,5 milliard et ConocoPhillips de 2 milliards. Le montant de ces coupes devrait atteindre par ailleurs 2 à 3 milliards de dollars cette année pour le Français Total et 15 milliards pour la période 2015-2017 pour l'Anglo-Néerlandais Royal Dutch Shell.

Tout ceci est assez clairement lié au plongeon des cours. Les compagnies vont renoncer à des projets coûteux dans lesquels elles n'ont pas encore trop investi, expliquait récemment à l'AFP Thomas Pugh, expert au centre de recherche Capital Economics, qui se refusait toutefois à parler de crise pour des compagnies aux reins solides.

- Bénéfices réduits -

Ce serrage de ceinture a toutefois des conséquences sur l'emploi, particulièrement chez les groupes de services pétroliers, dont trois acteurs majeurs (Schlumberger, Halliburton et Baker Hughes) ont annoncé quelque 17.000 suppressions de postes dans le monde entier.

les majors ont décidé des centaines de suppressions d'emplois et BP a gelé les salaires de ses 84.000 employés dans le monde.

Les performances financières de ces groupes commencent à souffrir de la faiblesse des cours et BP a fait état mardi d'une division par six de son bénéfice net annuel, à 3,78 milliards de dollars. L'année précédente, ce profit avait été gonflé il est vrai par les 12,5 milliards de dollars tirés de la cession de TNK-BP, une coentreprise russe vendue au géant Rosneft. Mais le groupe britannique a dû déprécier des actifs à cause de la chute des prix.

Les profits annuels pondérés des coûts de remplacement (c'est-à-dire en lissant la valeur des prix du baril dans l'inventaire) et des éléments exceptionnels (comme le fruit de la cession de TNK-BP) ont diminué dans des proportions bien moindres (-10%), aussi la performance du groupe a-t-elle été plutôt favorablement accueillie à la Bourse de Londres, où le titre BP grimpait de 2,76% à 449,80 pence en milieu de journée.

Pour 2015, le groupe, qui s'attend à une production à périmètre constant peu ou prou stable, n'a pas fourni de prévision de bénéfice, mais ce dernier continuera quoi qu'il arrive d'être amputé des dépenses d'indemnisation et des amendes liées à la marée noire dans le Golfe du Mexique en 2010 dont le coût pour BP pourrait in fine totaliser 50 milliards de dollars.

BG Group est pour sa part carrément tombé dans le rouge en 2014, déplorant une perte nette de 1,044 milliard de dollars, contre un bénéfice net de 2,44 milliards l'an passé. Lors du seul quatrième trimestre 2014, il a enregistré une charge de dépréciations après impôts de 5,9 milliards de dollars liée au plongeon des cours.
  
Répondre
ritchi59
02/02/2015 17:41:33
0
Monter pour mieux redescendre?
  
Répondre
domin_420
02/02/2015 17:25:29
0
je snifff car je l'aimais bien , maintenant c'est tout

Message complété le 02/02/2015 17:26:21 par son auteur.

je suis hors marché et je fais une pause ,

Message complété le 02/02/2015 17:28:18 par son auteur.

j'ai trop de doute , alors autant prendre du recul

Message complété le 02/02/2015 17:40:00 par son auteur.

j'aimerai bien qu'elle retourne vers 18

  
Répondre
colet
02/02/2015 16:37:46
1
mouais mouais ???
  
Répondre
domin_420
29/01/2015 15:36:45
0
coucou colet
cela faisait longtemps que tu n'étais pas passé !
j'ai fait de merveilleux aller retour sur cette valeur , il faut savoir la suivre ce qui n'est pas évident
je n'y touche pas pour l'instant , elle n'est pas survendue
j'attends j'ai le temps
  
Répondre
colet
29/01/2015 15:26:57
1
domi !
çà fait combien de temps que je te parle de la ligne rouge ?
sur quel niveau ?

alors moicmoi ... t'as dis combien ???

MDR d'être out !
  
Répondre
domin_420
23/01/2015 18:27:38
0
lol les bx4 c'est miser la baisse du cac sans les inconvénients des warrants ou des certificats
  
Répondre
YOCRF
23/01/2015 16:18:12
0
Intéressante. Il y a du volume. Quelles sont les news sur bx4 ?
  
Répondre
domin_420
23/01/2015 14:43:26
0
c'est la première fois que j'achete des FR0010411884 BX4 on verra bien 11,275
  
Répondre

Forum de discussion Vallourec

201503251635 372675
Ma liste