OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

L'emploi à domicile poursuit sa crise

Cours temps réel: 6 670,79  -0,84%



aliqujus aliqujus
09/10/2014 13:00:32
0
Pas étonné : depuis des années c'est la fuite des fortunes , des dirigeants les plus compétents et des jeunes prometteurs qui ont d'autres choses à faire que de s'occuper de leur ménage . SANS COMPTER LE PARTIE FISCALE ?
  
Répondre
colet colet
09/10/2014 12:00:58
0
ah ben çà , la confiance s'en va, tout se perd

mais pas certain que les chômeurs gardent les éventuels emplois à domicile, car là est la première économie,
quant à ceux qui craignent d'y arriver , pas mieux

confiance, les gars !
  
Répondre
pcottaz pcottaz
09/10/2014 11:11:25
0
cela reflete la confiance dans l'avenir,et aussi la politique menée par le gouvernement ..
  
Répondre
lafontaine lafontaine
09/10/2014 10:38:24
0
Pas si sur que cela va s'arranger !Les lunettes roses sont portées par le gouvernement! Les économies de frais de fonctionnement étant absentes (car contraire aux principes del'équipe dirigente)on cherchera à raboter partout où cela sera possible.
  
Répondre
tirelire19 tirelire19
09/10/2014 10:18:02
0
Cà va s' arranger !
  
Répondre
tirelire19 tirelire19
09/10/2014 10:18:02
0

emploi domicileL'Acoss, organisme collecteur des cotisations de Sécurité sociale, a publié ce jeudi quelques chiffres sur l'emploi à domicile et la dégradation se poursuit dans le secteur.

En effet, sur le deuxième trimestre 2014 la masse salariale versée aux salariés à domicile (hors garde d'enfants) a reculé de 0,6% par rapport à la même période de 2013.

Le mouvement de contraction n'est pas nouveau et d'après l'Acoss cela fait neuf trimestres consécutifs, soit près de 2 ans et demi que le nombre d'heures déclarées est en baisse. Au deuxième trimestre 2014, les heures déclarées ont reculé de 1,2% et sur un an la chute atteint -4,8%.

Tous les métiers sont impactés à l'exception de la garde d'enfants qui a amorcé un rebond au 2ème trimestre (+0,6% en masse salariale) mais après avoir baissé sans discontinuer depuis janvier 2012.

Le durcissement de la fiscalité pour les particuliers employeurs n'est bien entendu par étranger à cette crise et certaines associations comme la Fédération des Particuliers Employeurs montent au créneau. Ils estiment que 16.500 équivalents temps plein ont été détruits l'an dernier et que le tendance reste bien mauvaise.

© www.abcbourse.com

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

201410091300 433040

Investir en Bourse avec Internet