OK
Accueil  > Communauté   > Forum CAC 40

CAC40: la BCE déclenche la hausse de la décennie, +6% hebdo.

Cours temps réel: 4 771,39  1,76%

PX1


colet
25/01/2015 19:04:22
0
pas bon le premarket us ...
mais demain la grece va-t-elle renverser les dernières annonces de la bce ?

çà risque de chauffer vers le sud, allez savoir
  
Répondre
conifere2
24/01/2015 20:28:37
0
Biens accord avec ton analyse on verra lundi avec la Grèce...et le Dj est bien bien haut je trouve..
  
Répondre
cris12345
24/01/2015 19:17:45
0
Aux abois les élites cherchent du pognon.Mario promet 2 ans de gabegie monétaire en espérant
que les gogos vont se précipiter quant à Lagarde elle jure que le feu roi d'Arabie était
un ardent défenseur de la femme!Tapie doit se marrer!
  
Répondre
cris12345
24/01/2015 19:17:45
0
(CercleFinance.com) - Le CAC40 qui grimpe de +1,93% à 4.640,7Pts s'est envolé ce midi jusque vers 4.673Pts (+2,4%), inscrivant son meilleur niveau depuis le 17/06/2008.

Wall Street évolue -comme la veille- sur une note très indécise à mi-séance (dans le sillage de pétrole) avec un Dow Jones et un 'S&P' dans le rouge de -0,15% et un Nasdaq qui progresse symétriquement.

Paris affiche un gain hebdomadaire qui flirte avec les +6% et le CAC40 engrange 555Pts depuis le jeudi 15 janvier au matin, en ligne droite et sans la moindre consolidation intermédiaire.

C'est une des hausses de la décennie en terme de pourcentage, seulement comparable aux +13% gagné en 2 semaines après la capitulation finale consécutive aux krachs de 2003 et 2009, puis début octobre 2011.

En matière de points gagnés et moins de 8 jours, un montant de 555Pts, c'est tout simplement un record historique absolu.

Même chose pour l'Euro-Stoxx50 (+1,8% ce soir et +5,6% sur la semaine)... et la bourse d'Athènes s'est envolée de +6%... comme si le parti de gauche Syriza était soudain perçu comme un parti centriste.

La Bourse de Paris est dopée par l'annonce du programme de rachats d'actifs de la BCE et par un indice PMI de bonne facture dans la zone euro, sans oublier l'Euro qui subit sa plus lourde chute en 24H depuis sa création (-4% à 1,1115/$).

'Finalement, l'artillerie lourde a été sortie hier par la BCE (1100 milliards d'euros de rachats d'actifs)', résume Barclays Bourse, tout en rappelant que les investisseurs avaient déjà anticipé depuis plusieurs jours l'annonce d'un programme de rachats d'actifs.

'Les investisseurs ont particulièrement apprécié les commentaires de Mario Draghi et notamment l'absence de contrainte forte qui aurait pu compliquer l'application du programme de politique monétaire non conventionnelle', explique la société de gestion.

Les rendements s'évaporent, ils deviennent négatifs de 1 mois à 7 ans en Allemagne (74% des émissions offrent désormais des rendements négatifs, bientôt 3 sur 4!).

La détente des dettes souverains périphériques atteint -250Pts en moyenne depuis janvier 2014 et -500Pts depuis fin juillet 2012 et le 'whatever it takes': voilà le véritable effet du verbe magique de Mario Draghi.

Autre bonne nouvelle du jour, l'activité économique de la zone euro enregistre sa plus forte croissance depuis cinq mois en janvier, d'après l'estimation flash de l'indice composite Markit de l'activité globale qui se redresse de 51,4 en décembre 2014 à 52,2.

Si les performances de l'économie française restent particulièrement décevantes, la croissance allemande s'accélère pour le deuxième mois de suite et les pays de la périphérie enregistrent collectivement la plus forte expansion depuis juillet 2014.

'Il existe de bonnes raisons d'espérer une nouvelle amélioration du taux d'expansion au cours des prochains mois', estime Chris Williamson, chief economist à Markit, pointant notamment les nouvelles mesures de relance adoptées par la BCE.

Du coté des valeurs, les foncières caracolent grâce à la détente des taux: Nexity bondit de +5,8%, Foncière des Regions de 6,5%, Accor de +4,5%.

Inversement, Thales recule de 4,9%, sanctionné pour une annonce de DCNS (dont le groupe d'électronique détient 35% du capital) qui estime désormais que l'exercice 2014 devrait se solder par une perte nette de l'ordre de 300 millions d'euros.

Arcelor Mittal (-5,1%) partage la dernière place du classement avec Maurel & Prom qui abandonne 5,9% (juste sous les 7E), alors que la société pétrolière a fait part d'un chiffre d'affaires annuel en baisse de 5% et déclaré qu'aucun dividende ne sera versé au titre de 2014, comme pour l'année précédente.

Boiron s'adjuge par contre 8,2%, salué pour le point d'activité du fabricant de médicaments homéopathiques, qui a estimé que son résultat opérationnel 2014 devrait être en progression compte tenu de l'évolution de l'activité et de la maîtrise des charges. Société Générale (SG) préconise plus de 'vendre', mais de 'conserver' le titre en visant un objectif de cours à 12 mois porté à 70 euros, contre 65 euros jusqu'alors.

AB Science prend 4%, après que le comité indépendant de revue des données, créé dans le cadre de l'étude clinique évaluant le masitinib dans le traitement en seconde ligne du cancer du sein, ait recommandé la poursuite de cette étude de phase 2.

Poxel annonce le lancement de son introduction en bourse sur le marché réglementé d'Euronext à Paris. Cette société biopharmaceutique française indépendante est spécialisée dans le développement de médicaments antidiabétiques.



Copyright © 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
  
Répondre

Forum de discussion CAC 40

201501251904 453115
Ma liste