OK
Accueil > Communauté > Forum Général

Vivendi va augmenter sa distribution de dividendes



chabl chabl
11/04/2015 09:21:18
1
La myriade d'affaires que contrôle Vincent Bolloré est telle que même des professionnels du chiffre (experts-comptables) auraient beaucoup de mal à en comprendre toutes les ficelles.
C'est ce qui a poussé un HedgeFund américain à se lancer en Achat du titre Bolloré qu'il juge largement sous évalué. Mais bien entendu avec le nombre d'actions Bolloré auto détenu pour faire des échanges, avec des titres Havas, maintenant Vivendi, et beaucoup d'autres c'est un amalgame de portefeuille boursier et de participations directes dans les différentes sociétés de la galaxie.
Je partage le raisonnement de "gars d'ain" quand il dit que Vincent Bolloré joue avec les petits actionnaires pour s'enrichir, mais comment empêcher les suiveurs qui ont pris une partie du gâteau de ne pas continuer à suivre !!!
Personnellement j'ai une ligne Vivendi bien fournie et avec un PRU de l'ordre de 11 euros, ce qui m'a incité à conserver vu les dividendes versés. Et maintenant je ne vois pas l'intérêt pour ce qui me concerne de vendre. J'attends au moins jusqu'à l'année prochaine, car il y a peu de chances de perdre beaucoup même si les marchés se retournent, avec cette politique de rachats d'actions par Bolloré.

Ce n'est pas bon au plan industriel pour Vivendi, et là il faudra bien entendu dire où l'on va.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
10/04/2015 12:28:03
1
+2.51% de capital de plus, ça fait 33 962 371 titres.

Voici les volumes Vivendi des 9 derniers jours précédent l'annonce de ce matin...

Volume
9 660 361
10 256 259
10 181 828
9 786 360
10 198 338
6 576 263
5 279 947
5 316 922
11 192 641

C'est quand même fort de café, le titre monte parce que l'un de ses actionnaires organise le dépouillement avec lesquels il rachète le même titre pour éviter la pression du courant vendeur. On est pas loin de manipulation de cours...

En général un dépouillement de capital et d'actifs se traduit par une baisse de valeur, mais ici le titre monte, car on se sert de la distribution du dépouillement pour faire monter le cours et la distribution se fera en plusieurs fois, ce qui diluera d'autant la pression vendeuse.

Notez encore au passage que le chiffre d'affaire a tout simplement été divisé par 2 en 2014, alors que le cours du 24 juin 2013 était de 14.13 en clôture : soit +70,27% de plus au cours du jour. Et donc le CA actuel est valorisé en gros 3 fois plus cher, alors qu'il offre nettement moins de perspective de croissance et d'amélioration bénéficiaire.

Cela mériterait que l'AMF s'intéresse de plus prêt à cette affaire, car on en arrive avant tout à la satisfactions d'intérêts personnels, avant même la création de valeurs.

Seul bémol, le très grand nombre d'actions en circulations fait que l'on trouvera cela équitable puisque le petit actionnaire touche lui aussi les dividendes et le retour de capital.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
10/04/2015 11:51:43
1
ça vient de tomber et c'est écrit dans le texte. Et en plus on trouve ça bien... Et ben, pas moi...

Notez donc "Le groupe Bolloré a annoncé l'acquisition de 2,51% supplémentaires du capital de Vivendi, soit un investissement de plus de 800 millions d'euros"

Exactement le dividende calculé hier, Et donc l'action Bolloré monte.

Mais le petit actionnaire Bolloré ne verra donc pas la couleur des dividendes et des retours de capital de Vivendi. Et c'est tout gratuit pour Bolloré...

Mais pas pour le petit actionnaire qui conserve soigneusement ses actions Vivendi parce qu'elles rapportent bien : il aura bientôt en poche un titre valorisé largement au dessus avec un PER supérieur à 50 affichant un bénéfice par action de 0.54 e / action et très largement surévaluée vue la dépouille de capital social qui aura eu lieu.

L'échelonnement sur 2 ans des dividendes sciemment réfléchi permet de tirer partie du temps pour éviter une chûte brutale des cours ou une stagnation des cours. Au lieu de cela, en rachetant avec les dividendes, il entretient une pression sur les cours qui par conséquent réagissent à la hausse... et donnant confiance à l'investisseur moutonnier.

Mais voilà, Vivendi jadis sous- valorisé aura bientôt son niveau de valorisation d'actifs qu'il aurait dû avoir avant : mais entretemps, il aura été vidé de la moitié de sa valeur qui aura fini en trésor de guerre dans la caisse de Bolloré...

Bolloré se comporte exactement comme les fonds vautours, mais il ne passe qu'à une seul retraite dorée : la sienne...

Les canards seront donc à l'eau et au pain sec...

Article "Bolloré: se renforce encore au tour de table de Vivendi."
http://www.abcbourse.com/marches/bollore-se-renforce-encore-au-tour-de-table-de-vivendi_322805_BOLp
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
10/04/2015 11:28:06
0
De plus avec plusieurs milliards en caisse, tout ce qu'il a trouvé à acheter c'est DailyMotion pour 250 millions d'euros.

ça s'appelle donner du pain sec aux canards pour mieux les étouffer...

Vous ne trouvez pas étrange que l'annonce de l'achat arrive juste avant la majoration de dividende...

Pour moi, c'est une affaire rondement menée depuis le début dont le projet est sciemment bâti depuis un bout de temps.

Je ne serais pas surpris qu'il revende une partie des vivendi, ou mieux... qu'il serve comme monnaie d'échange contre autre chose quand les cours seront au plus haut. C'est bien ce qu'il a fait sur Havas...

Et contrairement à d'autres entrepreneurs, je n'appelle pas cette stratégie une stratégie créatrice de valeur : elle mise avant tout sur la cupidité des actionnaires et l'appât de gains mirobolants.

Cette stratégie n'est pas fondée sur une hausse de l'activité et un travail des marges bénéficiaires, mais une succession rapide d'opérations financières juteuses qui n'ont qu'un seul but alimenter la sphère Bolloré dont le reste des activités n'est pas très rentable et pas très généreux avec ses actionnaires... Lui par contre touche des jetons de présence et autres cachets dont le petit actionnaire ne voit jamais la couleur...
  
Répondre
agathe11 agathe11
10/04/2015 11:13:30
0
Bonjour

C'est gros ce que j'ai dit sur Vincent!

Message complété le 10/04/2015 11:13:50 par son auteur.

c'est en gros!

  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
10/04/2015 10:56:15
2
Bien évidemment qu'il continue à acheter, c'est Vivendi qui lui paie ses actions si vous avez suivi (811 millions de dividendes + encore 2.5% = on devrait arriver au milliard ). ça fait donc une belle ristourne...

Et les petits actionnaires trop content de toucher un dividende exceptionnel ou de vendre à un très prix, ne disent rien. ça s'appelle du dépouillement et du démantellement. C'est comme l'immobilier : un immeuble d'appartement en location vaut beaucoup plus en découpe par appartement que sa vente en un seul morceau...

En faisant cela, il fait donc aussi monter les cours d'une coquille qui se vide d'au moins la moitié de son trésor. On est dans la stratégie "tout pour ma pomme...

Et tout ça gonfle les cours de Bolloré (Suite du tour de passe-passe d'hier).

Encore désolé, c'est vraiment sans moi : je n'aime pas ce genre de pratique...

  
Répondre
chabl chabl
10/04/2015 07:38:19
0
En tout cas Vincent Bolloré continue à acheter le titre et il en est maintenant à 14,5% du capital. Il va certainement assurer son pouvoir en montant s'il le faut jusqu'à 18% à 19% sans aller bien entendu jusqu'à la limite de l'OPA.
Pour la politique de reconstruction de Vivendi je pense qu'il commencera à délivrer son message à la prochaine AG.
A suivre ....
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
09/04/2015 16:45:34
0
Sans compter que le distribution de capital change drôlement la donne en matière d'acquisition d'envergure : avec les 2 euros de plus distribués, vous pouvez lui dire adieu...

Donc la côte, c'est pas 20 euros mais nettement moins... à 20, c'est largement surcoté comme objectif après la distribution. enfin, le recentrage pour l'instant n'a pas démontré sa pertinence en terme de création de valeur pour l'actionnaire.

à 0.54 euros de bénéfice par action pour 2014, il y a bien d'autres entreprises qui rapportent plus et pour nettement chères avec des perspectives de croissance...
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
09/04/2015 16:10:15
1
Autrement dit, comme vous venez de le constater, ça ne sert purement à rien de l'acheter, sauf à enregistrer une moins-value ou jouer la baisse du titre : ce que l'on pas faire dans PEA.

Et donc, sauf opération d'envergure qui en changerait le périmètre, le titre n'a plus aucun intérêt à court et moyen terme sur le base des cours actuels...
  
Répondre
chabl chabl
09/04/2015 15:03:59
1
Vivendi avec toutes ses filiales Télécoms, Jeux videos et autres était gonflé à bloc et n'a jamais beaucoup rapporté aux actionnaires. Mais lorsqu'en 2012 il est descendu sur les 12 euros il était largrmrnt sous-évalué. Sa remontée en 3 ans sur les 24 euros n'est pas en soi une mauvaise affaire !!!
Alors maintenant après avoir décrié le fait que c'était une Holding qu'il fallait casser, on va regretter le fait qu'on la recentre sur une activité plus restreinte. Pour ce qui est de l'utilisation des fonds, je suis bien d'accord que Vincent Bolloré saura bien en faire un bon usage pour lui, mais ses actionnaires peuvent aussi en profiter.
Dans l'immédiat, c'est vrai que l'achat de Vivendi ne rapportera rien de plus que les dividendes avec une baisse du titre possible autour des 20 euros. Mais en cas de baisse des marchés il y aura davantage de protection, pour un titre devenu une obligation sur 2 à 3 ans.
  
Répondre
gars d'ain gars d'ain
09/04/2015 11:56:52
3
Avec un PER qui va sur les + de 45. C'est ce qui s'appelle "acheter" son dividende à crédit.

Ceux qui vendent font une bonne affaire pour les autres : c'est quoi l'intérêt d'attendre fin 2014 et 2015 pour attendre une distribution de capital social?

Autant investir directement dans des sociétés moyenne de croissance avec des PER entre 6 et 12, il y a plein de bon dossiers qui versent des dividendes.

C'est du n'importe quoi, puisque finalement celui qui vend touche très en avance son bonus, mais quand à l'acheteur il achète en surcote un retour de capital.

Petit rappel : bénéfice estimé 0.54 euros par action / et la distribution prévue est de 1 euros : donc on tape dans la caisse.

Avec un retour pour le PER à 18, ce qui est déjà élévé : ça nous donne mathématiquement une division par plus de 2.46...

Soit : 0.54 x 18 fois = 9.72 euros.


Ce qu'il y a de marrants, c'est que les actionnaires doivent être une inépuissable source de joie pour la famille Bolloré.

Résumons :
1.je fais monter les cours de Bolloré avec des PER ahurissants...
2.je divise le titre par 100.
3.Avec le surplus, je fais des échanges sur Havas, qui ne coutent donc rien
4.Le titre Havas Monte, Bolloré monte.
5.Je revends des titres Havas et des titres bolloré
6.J'achète des titres Vivendi qui ne coutent donc rien
7.J'annonce une hausse des dividendes Vivendi
8.Vivendi monte
9.J'empôche le Pactole (soit 12% du capital fois 5 euros sur 2 ans si mes souvenirs sont bons)

Donc 12% = 162 369 902 actions x 5 = 811.84 Millions d'euro

Qui est le pigeon de la grande loterie ?

Et l'investisseur moutonnier de base, en plus en redemande...

Pour ceux qui n'ont rien vu la dedans, je pense que le montage des opérations est orchestré depuis le début, et que la finalité était d'avoir un gros retour d'investissement sur VIVENDI tous en restant l'un des actionnaires principaux...

La suite...

Les 811,84 Millions d'euro vont venir gonfler le CA de la galaxie Bolloré qui a plutôt la main sur le portefeuille, comprenez "que les distributions de divdidendes ne sont pas terrible". dans la famille, on compte surtout sur la surcote pour enrichir l'actionnaire de base, de sorte qu'en cas de retournement de marché, c'est surtout lui qui en fait les frais...

Vous excuserez, mais c'est sans moi...


  
Répondre
moicmoi moicmoi
09/04/2015 10:55:44
1
Si l’on voulait suivre le raisonnement de certains actionnaires qui veulent tout en dividendes, poussons le raisonnement à l’absurde : pourquoi les dirigeants ne vendraient pas le reste de l’entreprise pour distribuer encore plus aux actionnaires ? Autrement dit : Tuer la poule !
Les dirigeants de Vivendi ne sont pas des apprentis. Leur objectif est de recentrer les activités de l’entreprise, de faire de la croissance extérieure, bref, de la faire prospérer. Et une entreprise qui prospère dégage des bénéfices qui seront distribués en partie sous forme de dividendes, pendant des années.
Et la poule continuera à pondre, si l’on peut faire un parallèle avec l’histoire de la poule aux œufs d’or.

Message complété le 09/04/2015 11:12:20 par son auteur.

Ces mêmes « dividendivores » semblent oublier le fait qu’une distribution de dividende fait mécaniquement baisser le cours de l’action du montant du dividende (réajustement).

  
Répondre
CRI74 CRI74
09/04/2015 10:29:22
1
Dividende exceptionnel ....Ce n'est certainement pas la meilleure utilisation du cash et le mode de rémunération le plus approprié pour les actionnaires .

En admettant un rendement de 20% sur 3 ans , il apparaît autrement plus judicieux de renforcer le coeur de métier du groupe en le dynamisant afin d'amoindrir la décote de holding que lui font subir les analystes .
Ensuite , la revalorisation engendrée ne s'arrêterait pas à 20% mais sans doute beaucoup plus , ceci n'empêchant nullement de conserver un dividende honorable procurant un rendement confortable (~5%)

En matière d'opportunité , un "Bolloré " semble la personne à même d'apporter une gestion plus efficiente du groupe . Las , l'empressement des actionnaires reste malheureusement contre productif !
  
Répondre
agathe11 agathe11
09/04/2015 10:04:07
1
Et si comme à son habitude il regarde pour lui ?

Nouveau porte monnaie pour Vincent?

Message complété le 09/04/2015 10:05:16 par son auteur.

"""" Oui sur un an c'est 3 euros. Mais sur 2 ans c'est 5 euros. Et il n'est pas exclus que si les 2,7 milliards d'euros prévus pour racheter des titres en dessous de 20 euros ne sont pas utilises, on puisse avoir une autre distribution exceptionnelle. """"


Baste Chabl

Message complété le 09/04/2015 10:16:24 par son auteur.


L'accord de paix entre Vivendi et PSAM est positif - Exane BNP Paribas
Date : 09/04/2015 @ 09h20
Source : Dow Jones News
Valeur : Vivendi (VIV)
Cours : 23.96 0.3 (1.27%) @ 10h00
Vivendi Cours Graphique Transactions Carnet d'Ordres
L'accord de paix entre Vivendi et PSAM est positif - Exane BNP Paribas
Vivendi (EU:VIV)
Graphique Intraday de l'Action
Aujourd'hui : Jeudi 9 Avril 2015

Plus de graphiques de la Bourse Vivendi
Le fait que Vivendi (VIV.FR) ait fait la paix avec son actionnaire minoritaire P. Schoenfeld Asset management (PSAM) est positif, dans le sens où il rend une révolte des actionnaires moins probable et supprime l'éventualité d'une importante acquisition, estime Exane BNP Paribas. PSAM a indiqué mercredi qu'il acceptait la stratégie consistant à conserver ensemble Universal Music Group et Canal Plus, et Vivendi s'est de son côté engagé à augmenter son dividende. Au total, Vivendi s'est engagé à distribuer à ses actionnaires 5 euros par action, soit près de 20% de la capitalisation boursière de Vivendi sur les trois prochaines années, ajoute Exane.



-Ruth Bender, Dow Jones Newswires (Version française Emilie Palvadeau)

  
Répondre
axinvest axinvest
09/04/2015 09:53:52
0
bolloré 1er actionnaire et patron de vivendi à une autre vision
  
Répondre
chabl chabl
09/04/2015 09:33:49
1
Oui sur un an c'est 3 euros. Mais sur 2 ans c'est 5 euros. Et il n'est pas exclus que si les 2,7 milliards d'euros prévus pour racheter des titres en dessous de 20 euros ne sont pas utilizes, on puisse avoir une autre distribution exceptionnelle.
  
Répondre
cavalerie92 cavalerie92
09/04/2015 09:28:19
0
bonjour
je ne calcul pas tout à fait comme vous même si cela reste "honorable?"
3 euros sur 1 an pour un cours de 23.50 cela fait du 12.7%
  
Répondre
ol99 ol99
09/04/2015 08:57:48
0
bonjour dérisoire après des profits énormes vivendi lèse ses actionnaires en leurs donnant une aumône
  
Répondre
chabl chabl
09/04/2015 08:45:36
0
On va avoir droit à un versement exceptionnel de 3 euros d'ici un an soit 2 euros de plus que le dividend normal de 1 euro. Ensuite on aura un retour à 1 euro par an sur les 2 ans qui suivent. Mais d'ici Juin 2017 on touchera 5 euros pour une action qui vaut 23,50 euros soit un peu plus de 20%.
Je pense que comme moi, pas mal d'actionnaires vont decider de ne pas vendre leurs titres.
Et je pense que certains fonds vont au contraire en acheter ou se renforcer.
  
Répondre

Forum de discussion Général

201504110921 465720
ebook Téléchargez gratuitement le guide "3 actions de nos experts pour 2021"

Analyser les opportunités actuelles, repérer les entreprises à fort potentiel, etc.