OK
Accueil  > Communauté   > Forum Casino Guichard

Casino: résultat net part du groupe en hausse à 75 ME.

Cours temps réel: 36,98€  -4,59%

CO


gars d'ain
15/01/2020 17:21:27
0

Casino : les prévisions de ventes d'un analyste


09/01/2020 | 12:34

Casino publiera ses ventes du 4ème trimestre 2019, jeudi 16 janvier après la clôture. Oddo table sur un chiffre d'affaires consolidé de 9,7 MdE au 4ème trimestre 2019e, -2,5%e en déclaré intégrant un effet changes de -2,9%e.


En France le CA est estimé par Oddo à 4,6 MdE au T4 2019, -6,9%e en déclaré intégrant un impact de -6,6% liés aux cessions de magasins et restructuration du parc (contre -5,3% au T3 2019).


' Nous espérons que le groupe fera le point dès la publication de ses ventes du T4 sur son objectif 2019 de BFR (+200 ME) et de FCF (500 ME) en France compte tenu du contexte particulier du T4 ' indique Oddo.


' L'option d'une vente globale du groupe Casino nous semble toujours la plus pertinente pour rembourser les dettes des holdings. Nous privilégions une offre de Carrefour à un prix raisonnable 48-52 E (ce qui pourrait être en cohérence avec la baisse du point mort de JC Naouri) ' rajoute le bureau d'analyses.


+++++++++++++++++++++++


AGENDA FINANCIER 2020

• 16 janvier 2020 (après bourse) : Chiffre d’affaires du 4ème trimestre 2019


  
Répondre
gars d'ain
14/01/2020 10:56:29
0
gars d'ain
14/01/2020 10:55:09
0

Béziers : Géant Casino ferme définitivement ses portes le samedi 18 janvier, l'enseigne va être remplacée par Leclerc.

Publié le 14/01/2020 à 08:31

https://www.midilibre.fr/2020/01/14/beziers-geant-casino-ferme-definitivement-ses-portes-le-samedi-18-janvier,8660305.php

>+++++++++++++++++++++


Le supermarché a été racheté par l’enseigne Leclerc.

Géant Casino, à Montimaran, à Béziers, ferme définitivement ses portes samedi 18 janvier. Le supermarché a été racheté par l’enseigne Leclerc.

La galerie marchande reste, elle, ouverte aux clients.

  
Répondre
gars d'ain
12/01/2020 10:36:10
1

Retour du pipeautage de BFMTV qui tente de réchauffer des informations du 30 septembre 2019 alors qu'ils n'ont pas la moindre info supplémentaire concernant la vente de Leader Price par Casino.


C'est à lire ici

https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/casino-sur-le-point-de-ceder-son-enseigne-lidl-a-aldi-1839368.html


SUFFIT de regarder la capture d'écran de TV pour voir en bas indiqué une news qui défile concernant... Aigle Azur alors qu'elle est liquidée

: (

Ci-joint l'info, la vraie qui date du 30 Septembre 2019...

https://www.lessor42.fr/casino-s-apprete-a-vendre-ses-leader-price-a-aldi-23812.html


Encore un pseudo faux scoop de BFMTV qui décidément n'en hâte pas en matière de réchauffage de casserole.

Ils avaient déjà tenter de polluer les cous à plusieurs reprise en annonce des discussions de rapprochement avec Carrefour alors que Nouari et Casino ont dit à plusieurs reprise qu'il n'y en avait aucun...

: (

Honte à cette chaine de télé et d'information...

Pitoyable et affligeant.

: (



  
Répondre
gars d'ain
09/01/2020 16:22:16
1

Infos Twitter Casino ...


+1⃣0⃣ 0⃣0⃣0⃣ 0⃣0⃣0⃣ de produits expédiés sur la période de Noël par @Cdiscount.

Bravo à tous nos collaborateurs ! #Noel #ecommerce @Cdiscount_news https://twitter.com/Cdiscount_news/status/1210188475355586560

  
Répondre
gars d'ain
09/01/2020 15:58:56
0

Bonjour Cythère....


Compétent, je sais pas... Mais je fais ce que je peux. Et je dis souvent ce que je pense...


Concernant votre questionnement : je crois actuellement que les analystes et les banques roulées dans la farine de la dette par L'équipe de direction de Casino, Rallye et les autres filiales cherchent favoriser un courant vendeur pour profiter de l'ETE graphique actuel non réalisé à la baisse et capter les actions du marché à bon compte pour se refaire la cerise...


Le dénouement financier ne correspond en rien à la situation de Bourbon, ou les banques ont eu raison de l'entreprise qui a été liquidé fin décembre pour être repris par le consortium bancaire au travers d'une société d'investissement commune.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Suite à la PUBLICATION DE CE JOUR d'Oddo concernant les prévision du T4 / 2019.

https://www.abcbourse.com/forums/msg731845_casino-les-previsions-sur-les-ventes-du-t4-d-oddo.aspx


Voici mon commentaire :


Et ben.. comme c'est drôle...


Je note : "L'option d'une vente globale du groupe Casino nous semble toujours la plus pertinente pour rembourser les dettes des holdings. Nous privilégions une offre de Carrefour à un prix raisonnable 48-52 E (ce qui pourrait être en cohérence avec la baisse du point mort de JC Naouri) ' rajoute le bureau d'analyses. "


C'est exactement pas ce qui est de prévu :

Je note encore communiqués de casino & Rallye

"Dans le prolongement du communiqué du 25 septembre, les sociétés Rallye, Foncière Euris, Finatis et Euris annoncent avoir finalisé leurs projets de plans de sauvegarde, élaborés avec le concours des administrateurs judiciaires.

Ces projets, se fondant sur la chaîne de détention économique existant à ce jour, prévoient l'apurement complet du passif des sociétés qui disposent de trois ressources : dividendes de Casino, cession de leurs actifs non stratégiques et différentes options de refinancement.

Ils prévoient, pour chacune des sociétés, un apurement de son passif sur 10 années selon des délais uniformes pour tous les créanciers, à l'exception de certaines créances qui seront traitées selon des modalités spécifiques."


Mais rappelez moi donc avec qui est lié Oddo comme banque... Ne serait-ce pas un créance bancaire qui vient de voir rééralé sa dette sur 10 ans comme ses confrères et qui l'a bien mauvaise....




Pour RAPPEL :


"Rallye, la maison mère de Casino sous procédure de sauvegarde depuis fin mai en raisons d'importantes difficultés financières, a annoncé lundi avoir finalisé ses projets de plans de sauvegarde, dont elle prévoit l'homologation au plus tard à la fin du premier semestre 2020.

Elaborés avec le concours des administrateurs judiciaires, ces plans prévoient le règlement des dettes accumulées par Rallye et ses holdings Foncière Euris, Finatis et Euris sur une durée de dix ans, soit un montant total de près de 3,3 milliards d'euros, dont 2,9 milliards d'euros pour Rallye et ses filiales.

Les projets de plans de sauvegarde liés à chaque société prévoient un calendrier de règlement des dettes uniforme pour tous les créanciers. Durant les deux premières années, 100.000 euros seraient répartis chaque année entre tous les créanciers. Puis de la troisième à la neuvième année, 5% de chaque créance serait acquitté. Enfin la dixième et dernière année, 65% de chaque dette serait réglé, montant duquel serait déduit les sommes déjà versées les deux premières années.

Ces propositions de règlement des dettes seront soumis aux créanciers qui disposeront de 30 jours afin de se prononcer. Dès lors, une période de négociation entre Rallye, ses créanciers et les administrateurs judiciaires s'engagera.


Rallye et ses holdings tablent sur une homologation de ces plans par le tribunal de commerce de Paris au plus tard le 30 juin 2020. A partir de là, en fonction des réponses obtenues des créanciers, le groupe et ses holdings communiqueront plus précisément sur les modalités de leur désendettement.

Fin novembre, la maison mère de Casino avait annoncé avoir conclu des accords avec certains de leurs créanciers, non concernés par ces plans de sauvegardes, visant le réaménagement de plusieurs échéances financières.

Ces accords portaient sur "des opérations de dérivés" représentant un montant total de 231 millions d'euros, "bénéficiant de nantissements (sorte de garantie, NDLR) portant sur 9,5 millions d'actions de Casino, soit 8,7% du capital", expliquait alors Rallye.

De son côté, Casino avait à la fin octobre obtenu l'allongement de l'échéance de remboursement de sa dette grâce à une extension de ses lignes de crédits auprès de 21 banques françaises et étrangères. L'entreprise avait également réussi auparavant à lever 1,8 milliard d'euros de nouveaux financements.



Ajoutons encore graphiquement, comme on a un potentiel d'ETE en cours de réalisation, on aimerait bien la voir plonger surtout si on a vendu à découvert en vue de l'ETE..


Pitoyable et affligeant

Message complété le 09/01/2020 16:12:19 par son auteur.

Pour compléter les infos :

• Le groupe Casino a finalisé hier son plan de refinancement annoncé le 22 octobre visant à renforcer sa liquidité et sa structure financière.

https://www.groupe-casino.fr/wp-content/uploads/2019/11/Plan-de-refinancement-le-groupe-Casino-a-finalise-l-operation-visant-a-renforcer-sa-liquidite-et-sa-structure-financiere.pdf

• LE SERVICE AMAZON PRIME NOW S’ÉTEND À LA CÔTE D’AZUR VIA LA BOUTIQUE MONOPRIX !
https://www.groupe-casino.fr/wp-content/uploads/2019/11/Info-Presse-Extension-Prime-Now-Monoprix-Nice.pdf

• Les enseignes du groupe Casino sauvent 1 million de repas avec Too Good To Go
https://www.groupe-casino.fr/wp-content/uploads/2019/11/CP-TooGoodToGo-x-Casino_1_million.pdf
.

  
Répondre
cythere
09/01/2020 15:43:06
0

Merci à gars d'ain pour cette information,car je dois dire qu'il tres difficile d'avoir des informations concernant casino et les holdings avec notamment rallye.

Doit-on s'attendre ,dans l'avenir,à la vente de casino,par Jean-Charles Naouri,pour financer le tres lourd endettement de rallye.

Je suis actionnaire de rallye depuis longtemps,et je me fais du soucis.

Merci de votre réponse,vous etes considéré sur le forum comme quelqu'un de tres compétent,et par moi également.

cordialement

  
Répondre
gars d'ain
09/01/2020 15:26:05
0

Saint-Etienne: la dernière cafétéria "Les Comptoirs Casino" ferme ses portes

04/01/2020 | 18:27

SAINT-ÉTIENNE : La dernière cafétéria de France à l'enseigne "Les Comptoirs Casino" ferme définitivement ses portes samedi soir à Saint-Etienne, a-t-on appris auprès de la société qui l'exploite en location-gérance pour le groupe de distribution stéphanois Casino.

"Des recherches de reclassement sont en cours" pour la quinzaine de salariés de cette cafétéria et de son comptoir de vente "Coeur de blé", situés au sein de la galerie marchande d'un centre commercial du centre de Saint-Etienne, précise-t-on de même source.


"Le loyer est devenu trop élevé", a expliqué la direction de l'entreprise exploitante, elle-même locataire de Casino, qui a mis fin au bail de location qui le lie au groupe d'immobilier commercial Klépierre, propriétaire des murs.


Le groupe stéphanois a progressivement fermé ces dernières années la totalité de ses cafés-restaurants en libre-service à l'enseigne "Les Comptoirs Casino", après la tentative peu concluante de les faire exploiter en franchise ou en location-gérance.

Lancée fin 2007 pour reconvertir ses cafétérias traditionnelles, un secteur dont le groupe était leader dans l'Hexagone, cette enseigne était basée sur un concept réunissant dans un seul restaurant des îlots, ou comptoirs, avec plusieurs ambiances, ainsi que différents types de restauration (cuisine française, spécialités étrangères, rôtisserie, desserts, etc).

Le président et principal actionnaire du groupe Jean-Charles Naouri "a confirmé en novembre 2018 son désengagement des différentes formes de restauration collective, grand public et professionnelle, un secteur qu'il juge non-stratégique pour Casino", a indiqué samedi à l'AFP Abdel Hariti, représentant du personnel et délégué CFDT de Casino Restauration.

  
Répondre
CRI74
17/12/2019 18:37:55
1

L 'AMF en dessous de tout !

Simple recommandation pour Muddy Water's qui revient à fortement encourager les manipulations de tous ordres sur les sociétés françaises , délits d'initiés forcément impunis à la clé

Un vrai scandale !

https://www.amf-france.org/Actualites/Communiques-de-presse/AMF/annee-2019?docId=workspace%3A%2F%2FSpacesStore%2F1bd1c8d6-7fb3-4162-a3e7-05dc83424fb2

  
Répondre
gars d'ain
06/12/2019 09:31:16
1

CASINO : SURSIS POUR RALLYE, LE GROUPE DE JEAN-CHARLES NAOURI

https://www.capital.fr/entreprises-marches/casino-sursis-pour-rallye-le-groupe-de-jean-charles-naouri-1356125


"Rallye obtient six mois de plus pour établir son plan de sauvegarde et a obtenu une bouffée d'oxygène sur le front de ses créanciers.

Bonnes nouvelles pour Rallye, la galaxie en difficulté du financier Jean-Charles Naouri. La maison mère de Casino Guichard, sous procédure de sauvegarde depuis fin mai en raisons d'importantes difficultés financières, a annoncé lundi avoir obtenu six mois supplémentaires pour établir son plan de sauvegarde, ainsi qu'un accord avec certains de ses créanciers pour se donner un peu d'air. "Rallye et ses filiales Cobivia et HMB annoncent (...) avoir obtenu l'extension de la période d'observation des procédures de sauvegarde ouvertes à leur bénéfice pour une période de 6 mois", écrit le groupe dans un communiqué."


Suite au lien...

  
Répondre
gars d'ain
07/11/2019 11:41:07
0

Ces facteurs de risques que Casino n'avait jamais mentionnés

Dans le prospectus lié à ses opérations de marché, Casino évoque l'enquête de l'Autorité des marchés financiers sur sa communication et un potentiel conflit d'intérêts de l'actionnaire de contrôle. Une première.


Suite de l'article ici ....

https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/ces-facteurs-de-risques-que-casino-navait-jamais-mentionnes-1145725

  
Répondre
gars d'ain
05/11/2019 10:00:46
0

Groupe Casino : Casino annonce le lancement d'une offre de rachat obligataire


Communiqué de presse [PDF ] | Paris, le 5 novembre 2019,

05/11/2019 | 09:25

https://ml-eu.globenewswire.com/Resource/Download/d63aae2d-7e8e-4627-a25c-1b309c67d266

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Paris, le 5 novembre 2019,

Dans le cadre de son plan de refinancement annoncé le 22 octobre, Casino lance aujourd’hui une offre de rachat obligataire portant sur les souches de maturité mars 2020, mai 2021 et juin 2022.

Cette offre de rachat obligataire est conditionnée à la levée des nouveaux financements (prêt à terme (« Term Loan B » et émission obligataire sécurisée), lancés respectivement les 23 et 30 octobre derniers). Sur la base d’un montant cible de nouveaux financements de 1,5Md€, l’offre de rachat obligataire devrait porter sur 700M€*.

Dans le cadre de cette offre, Casino acceptera toutes les obligations apportées sur la souche 2020 et allouera le reste du montant entre les souches 2021 et 2022.

Le règlement-livraison de cette offre de rachat interviendra peu de temps après la signature de la nouvelle ligne de crédit syndiquée, et sera simultané avec la mise à disposition des fonds du prêt à terme et de l’émission obligataire sécurisée. Il est attendue avant la fin du mois de novembre.

Le Groupe continuera à informer le marché de l’avancée de son projet de refinancement.


-------------------------------------

*comme indiqué dans la Lender Presentation disponible sous https://www.groupe-casino.fr/investisseurs/outils-investisseurs/


* * *

Ce communiqué de presse constitue une divulgation publique d'informations privilégiées au titre du règlement (UE) n° 596/2014 du 16 avril 2014 et du règlement d'exécution (UE) n° 2016/1055 du 10 juin 2016.


Déclarations prospectives

Ce communiqué de presse peut contenir des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives peuvent être identifiées à l’aide de la terminologie prospective, notamment les termes «croire», «s’attendre à», «anticiper», «peut», «présumer», «planifier», «avoir l’intention de», «sera», «devrait», «estimation», «risque» et/ou, dans chaque cas, leur contraire, ou d’autres variantes ou terminologie comparable. Ces déclarations prospectives comprennent tout sujet qui ne porte pas sur des faits historiques et incluent des déclarations relatives aux intentions, aux convictions ou aux attentes actuelles de la Société ou de l'un des membres de son groupe, notamment en ce qui concerne les résultats d'exploitation, la situation financière, la liquidité, les perspectives, la croissance et les stratégies de la Société ou de l'un des membres de son groupe et les industries dans lesquelles ils exercent une activité. De par leur nature, les déclarations prospectives impliquent des risques et des incertitudes car elles concernent des événements et dépendent de circonstances susceptibles de survenir ou non à l'avenir. Les lecteurs sont avertis que les déclarations prospectives ne constituent pas une garantie de la performance future et que les résultats d'exploitation, la situation financière et la liquidité de la Société ou de l'un des membres de son groupe, ainsi que le développement des secteurs dans lesquels ils exercent leurs activités, peuvent différer considérablement de ceux du Groupe ou de ceux sous-entendus par les déclarations prospectives figurant dans ce communiqué de presse. En outre, même si les résultats d’exploitation, la situation financière et la liquidité de la Société ou de tout membre de son groupe et le développement des secteurs dans lesquels ils exercent des activités sont conformes aux déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse, ces résultats ou ces évolutions peuvent ne pas être indicatifs des résultats ou de l'évolution des périodes ultérieures.

Les déclarations prospectives et les informations contenues dans cette annonce sont faites à la date des présentes et la Société n’assume aucune obligation de mettre à jour publiquement ou de réviser toute déclaration ou information prospective, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou de toute autre manière, sauf si requis par la loi.

  
Répondre
gars d'ain
23/10/2019 11:54:55
0

Les produits Monoprix désormais vendus par Toupargel : Toupargel et Monoprix signent un partenariat stratégique


Communiqué de presse - 18 octobre 2019 http://www.toupargelgroupe.fr/fr/content/download/24403/212522/version/1/file/CP+Toupargel+x+Monoprix_V8.pdf

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Les produits Monoprix désormais vendus par Toupargel : Toupargel et Monoprix signent un partenariat stratégique


A Lyon, le 18 octobre 2019 - Toupargel et Monoprix ont conclu le 8 octobre un accord de franchise.

Signé par Jean-Paul Mochet, Président de Monoprix, et Romain Tchénio, PDG de Toupargel, cet accord prévoit l’intégration de produits Monoprix en frais et en épicerie sur tous les canaux de vente Toupargel.

Toupargel va proposer à ses clients 1 400 références Monoprix

Cet accord renforce le positionnement unique de « multi spécialiste » alimentaire de Toupargel capable de livrer tous les foyers français. Il lui permet d’élargir ses gammes avec une offre alimentaire complète en produits frais, d’épicerie, Bio et surgelés accessible partout en France.

L’enseigne Monoprix va quant à elle pouvoir étendre son maillage territorial aux 36 000 communes françaises et ainsi toucher une nouvelle clientèle habitant hors des centres-villes. Ce partenariat permettra également à ses clients fidèles de recevoir leurs produits favoris partout en France. Grâce à Monoprix, Toupargel renforce son positionnement sur le frais et l’épicerie Après avoir proposé l’assortiment de produits Bio de Naturalia, Toupargel étend à nouveau la largeur de son offre en intégrant à son catalogue 1 400 produits issus des marques Monoprix, Monoprix Gourmet, Monoprix Bio, Monoprix Je suis Vert et Monoprix Bébé. Ce nombre de références est voué à évoluer au fil du temps. Les produits Monoprix seront disponibles sur Toupargel.fr dès la fin du mois de novembre. Chaque client pourra commander en ligne ou par téléphone tous ses produits préférés auprès de Toupargel et être livré à son domicile.

« La confiance du Groupe Monoprix conforte notre stratégie “tout alimentaire“ et valorise notre service de livraison sur l’ensemble du territoire » selon Toupargel.

Monoprix indique « Ce partenariat vient enrichir la palette d’offres e-commerce de Monoprix et nous permet de proposer nos produits là où l’enseigne n’est pas implantée physiquement. Il constitue ainsi un réel atout pour développer notre présence partout en France. »


A propos de Toupargel

Toupargel, leader français de la livraison à domicile de courses alimentaires, propose des produits du quotidien en frais, en épicerie et en surgelé. Son offre comprend plus de 4 500 références de produits frais et d’épicerie ainsi que 1 200 références de produits surgelés. Son large réseau d’agences en régions, lui permet de livrer gratuitement*, partout en France métropolitaine, en 48 heures. Le Groupe emploie près de 2 400 collaborateurs et compte 600 000 foyers clients. Depuis 1947, Toupargel œuvre pour un service de proximité en toute simplicité, par téléphone, sur son site de vente www.toupargel.fr et via ses applications mobiles.

*À partir de 25€ de commande.

  
Répondre
gars d'ain
17/10/2019 19:49:19
1

CHIFFRE D'AFFAIRES - T3 2019

• Chiffre d'affaires Groupe en croissance de +2,4% en organique et de +1,5% en comparable

• Chiffre d'affaires en hausse de +0,2% en comparable en France (+0,4% hors Vindémia)

• Forte croissance au Brésil (+10,3% en organique)

• Lancement en août d'un nouveau plan de cession d'actifs de 2 Mds€


Communiqué de presse [PDF] | 17/10/2019 | 19:04

https://www.groupe-casino.fr/wp-content/uploads/2019/10/17-10-2019-Communique-CA-T3-2019.pdf

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

En France, le Groupe a poursuivi les innovations commerciales dans les enseignes physiques, tout en accélérant sur le digital et l'e-commerce,et sur les nouvelles activités B2B qui constituent son levier complémentaire de croissance :

• Forte croissance sur les catégories porteuses que sont le bio (+8,2%) et la restauration (+8,8%), dont le développement s'accentue chez Monoprix selon le modèle déjà éprouvé chez Franprix ;

• Dans les magasins Franprix et Géant, extension du modèle de partenariats et de marketplaces physiques à de grands noms de la distribution spécialisée (Hema, Ikea, Maty, Piery, Colombus Café…) qui contribuent à l'élargissement de l'offre en magasin et à la fidélisation des clients ;

• Poursuite du développement rentable en franchise, avec l'ouverture de 27 magasins premium et proximité ;

• Innovation technologique : 240 magasins autonomes, avec des solutions déployées dans l'ensemble des enseignes générant un impact favorable sur le trafic ;

• Solutions digitales : lancement d'un nouveau programme de fidélité par abonnement sur CasinoMax et prix de l'accélération digitale dans le retail obtenu par la start-up interne MaxIt ;

• Croissance de +16,3% du e-commercealimentaire portée par l'approfondissement du partenariat avec Amazon (dont l'addition de Naturalia à Prime Now) ;

• Succès des nouvelles activités B2B: expansion internationale de Greenyellow et acquisition de nouveaux clients en France dont Maisons du Monde; sur la data et la publicité, hausse de +52% du chiffre d'affaires sur 9 mois et nouveau partenariat avec Orange ;

• Cession de 2 hypermarchés dans le cadre du plan Rocade portant le total cédé à date à 17 ;

• Cdiscount poursuit sa dynamique vertueuse de croissance rentable avec un volume d'affaires (« GMV ») en croissance de +9,0%3 en organique porté par la Marketplace (39,4% du GMV) et des services, dont les voyages qui voient leur GMV plus que doubler par rapport au T2. Extension des activités en Europe avec la création d'une alliance internationale des Marketplaces.

Plans de cession : le Groupe a finalisé la cession de murs de magasins à Apollo pour 327 M€. En août le Groupe a annoncé un nouveau plan de cession d'actifs en France de 2 Mds€ à réaliser d'ici le T1 2021, accentuant sa concentration sur les formats porteurs. Par ailleurs, le Groupe prend acte du bon avancement du processus de cession de sa filiale Vindemia, GBH ayant annoncé aujourd'hui avoir initié la procédure de pré-notification auprès de l'Autorité de la Concurrence.


Plan d'économies de coûts en France : les plans d'actions se poursuivent selon le rythme prévu, en ligne avec la cible annuelle de 130 M€.

Le Groupe confirme ainsi l'ensemble de ses objectifs en France.

En Amérique Latine, le Groupe bénéficie toujours d'une bonne dynamique au Brésil (+10,3%2 en organique) avec une très bonne performance du Cash&Carry, des supermarchés rénovés et de la proximité ; en Colombie, une accélération séquentielle de la croissance avec le succès des nouveaux formats.

Evolution du chiffre d'affaires

Au 3e trimestre 2019, l'impact du change est favorable de +0,8% et l'effet essence ressort à +0,1%. L'effet périmètre est négatif compte tenu principalement des cessions de magasins déficitaires en France (Plan Rocade) et s'établit à -1,2%. L'effet calendaire est de -0,2%.

Les ventes sont en hausse de +0,2% en comparable (+0,4% hors Vindémia) et de +2,1% sur deux ans, reflétant un 3e trimestre élevé en 2018. Les croissances totales des hypermarchés, supermarchés et Leader Price sont impactées par le plan Rocade. Le Groupe continue à croître rapidement sur les segments porteurs avec un chiffre d'affaires e-commerce alimentaire en croissance de 16,3% sur le trimestre tiré par l'extension du partenariat avec Amazon, et une hausse de 8,8% sur la restauration et de 8,2% sur le bio.


Le Groupe a renforcé les solutions digitales permettant d'accroître le trafic en magasin. Le programme de fidélité inédit par abonnement Casino Max Extra6 lancé en juin 2019 connaît un très fort succès avec déjà plus de 110 000 clients abonnés en septembre. Le Groupe prévoit de poursuivre le développement de ce modèle en doublant la base d'abonnés d'ici la fin d'année. Suite à l'extension du partenariat avec Amazon signé en avril 2019, le Groupe a déjà installé 371 consignes dans ses magasins et plus de 12 000 colis ont pu y être retirés. Par ailleurs l'offre de produits Casino et Monoprix distribués par Amazon a été enrichie avec l'ouverture de la boutique Naturalia en août.


Le Groupe a poursuivi l'ouverture de magasins autonomes avec la mise en place d'horaires élargis sur l'ensemble des enseignes. Désormais le Groupe compte 240 magasins autonomes et envisage d'accélérer la dynamique au cours du 4e trimestre.

• Le chiffre d'affaires de Monoprix est en hausse de +0,3% en comparable et +0,1% en organique. Les catégories bio, rayons à service et restauration tirent la performance de l'alimentaire. L'activité e-commerce est particulièrement dynamique avec des ventes en croissance de +30,1%, portée notamment par le partenariat avec Amazon et le site Monoprix.fr. Au cours du trimestre, l'enseigne a notamment ouvert 5 Naturalia et 2 points de vente à l'international en Tunisie et au Qatar. Monoprix a poursuivi le déploiement de magasins autonomes et en compte 59 à fin septembre.

• Les ventes de Franprix sont quasi-stable en comparable et de +2,4% sur 2 ans compte tenu d'un été particulièrement dynamique en 2018. L'enseigne continue de se renforcer sur les segments porteurs notamment sur la restauration en croissance de +34,5% sur le trimestre, et dont la quote-part dans le chiffre d'affaires augmente de 1,4 pts vs T2 2019. Franprix poursuit son évolution avec Darwin 2019, son dernier magasin pilote-laboratoire d'innovations dont les premiers résultats sont très encourageants, et a beaucoup enrichi son offre avec de la restauration rapide, du vrac, du bio, et des innovations produits. Par ailleurs l'enseigne a étendu son offre non-alimentaire en nouant des partenariats avec différents groupes tels que Cdiscount avec des produits dans une centaine de magasins, Hema avec 15 corners déployés à date et une cinquantaine au total d'ici la fin de l'année, et Le drugstore Parisien dont les produits sont déjà présents dans 30 magasins Franprix. L'enseigne a poursuivi l'extension des horaires dans ses magasins et compte désormais 57 magasins autonomes.

• Les ventes des Supermarchés Casino sont en croissance de +0,6% en comparable et de +2,1% sur 2 ans. Les segments porteurs poursuivent leur très bonne dynamique avec une croissance du bio de +12,4% et une croissance du e-commerce de +12,5% sur le trimestre. 15 nouveaux magasins autonomes (amplitudes élargies) ont été déployés portant leur nombre à 96. Le service Scan & Go est désormais utilisable dans plus d'une centaine de magasins.

• Les Hypermarchés Géant enregistrent une croissance de +1,1% en comparable. Sur 2 ans, la croissance comparable s'élève à +3,9%. Les ventes continuent à être portées par l'alimentaire en croissance de +2,1% et en particulier le bio (+7,3%). L'enseigne a poursuivi l'expansion des ouvertures le dimanche et a inauguré le premier hypermarché autonome. L'e-commerce enregistre une bonne performance avec une croissance de +10,6%. L'enseigne accélère sa stratégie d'implantation de shop in shop en magasin avec des corners beauté (Le drugstore Parisien), coffee-shops (Columbus Café), multimédia / maison (Cdiscount), bijouterie (Maty et Piery) et optique. De nouvelles promesses unilatérales d'achat ont été signées en vue de la cession à Système U de 2 hypermarchés Géant Casino valorisés à 57 M€. Ces magasins ont représenté en 2018 un chiffre d'affaires hors taxes d'environ 64 M€ et une perte de Résultat Opérationnel Courant d'environ -2,5 M€.

• La Proximité enregistre une croissance de +0,7% en comparable par rapport à un T3 2018 élevé (+3,2%). L'enseigne poursuit l'amélioration du mix-produit avec une hausse de la quote-part de MDD dans les magasins intégrés de +2,6 pts portée par une densification de l'offre MDD, ainsi que d'une croissance de +11,2% du chiffre d'affaires bio. La proximité, à l'instar des autres réseaux, a engagé le déploiement de magasins autonomes avec 11 ouvertures sur le trimestre et prévoit d'accélérer ce mouvement d'ici la fin de l'année. Un concept innovant entièrement automatisé « Casino Pause Déj » axé exclusivement sur le snacking et la restauration a également été inauguré à Paris.

• Sur les 12 derniers mois, le parc Leader Price a été assaini avec la fermeture de 121 magasins. Le déploiement de magasins autonomes a démarré dans le réseau avec 16 nouveaux magasins à horaires élargis. L'application LP Max est désormais déployée dans le réseau et ses utilisateurs représentent déjà 6,3% du chiffre d'affaires de l'enseigne.

GreenYellow

GreenYellow a poursuivi sa stratégie d'expansion axée sur le développement à l'international et l'acquisition de nouveaux clients. Dans le photovoltaïque, le Groupe a renforcé ses positions en Amérique Latine et en Afrique avec notamment le lancement d'une centrale solaire couplée à un système de batteries de stockage sur l'aéroport de Nouakchott en Mauritanie. Le Groupe a acquis de nouveaux clients en France sur les contrats de performances énergétiques, dont Maisons du Monde (site logistique de 228 000 m²). Enfin, la coentreprise Reservoir Sun lancée avec Engie en octobre 2018 bénéficie d'une très forte visibilité sur le marché du solaire et est devenue, en moins d'un an, un acteur de référence de l'autoconsommation pour les entreprises et les collectivités. Le pipeline de GreenYellow s'élève à plus de 350 MWc à fin septembre avec un objectif confirmé de 450 MWc à la fin de l'année.


Data et Data center

L'activité de data et publicité avec 3W-relevanC poursuit sa forte accélération réalisant un chiffre d'affaires cumulé à date de 40 M€1, soit une croissance de +52% par rapport à 2018 qui permet à 3W-relevanC de renforcer sa position dans le Top 10 des régies digitales en France2. Récemment, 3W-relevanC et Orange Advertising se sont associés en lançant une solution inédite de mesure de l'impact des campagnes télévisées sur les ventes en magasins, qui s'appuie sur un échantillon commun d'abonnés Orange et clients des magasins du Groupe Casino.


ScaleMax a poursuivi son plan de développement et compte désormais deux sociétés du CAC 40 parmi ses clients. La puissance installée a doublé au cours du trimestre pour atteindre plus de 20 000 cœurs.

Cdiscount

Le volume d'affaires (« GMV ») de Cdiscount atteint 940 M€ ce trimestre en croissance organique de +9,0%2 portée par l'expansion continue de la marketplace, les revenus de monétisation liés aux services B2C et les corners Cdiscount.

La marketplace continue de croître rapidement pour atteindre une quote-part de 39,4%3 du GMV, soit une progression de +3,2 pts par rapport à l'année dernière. Le service de Fulfillment associé suit la même dynamique avec un GMV en croissance de +78% et représente désormais un tiers du GMV de la marketplace, en hausse de 14 pts par rapport à l'année dernière.

Les revenus de monétisation ont crû de +33% portés par les services BtoC, notamment Cdiscount Voyages et Cdiscount Energie ainsi que les services financiers.

L'enseigne a accru fortement son offre de produits Cdiscount à Volonté à plus de 1,1 million de références. Le nombre d'abonnés est supérieur à 2 millions, en hausse de +19% par rapport à l'année dernière.

Cdiscount accélère pour prendre une nouvelle dimension en Europe en participant à la création d'une alliance européenne de marketplace, l'International Marketplace Network (IMN), avec 3 leaders en Europe, eMAG (Roumanie), ePrice (Italie) et Real (Allemagne). L'alliance adressera un marché de plus de 230 millions de clients.

Autres tableau et compléments : voir le PDF.

.



  
Répondre
gars d'ain
16/10/2019 08:46:32
0

Casino Guichard Perrachon : Le Groupe Casino a finalisé la cession des murs de 31 hypermarchés et supermarchés à des sociétés affiliées à Apollo Global Management, Inc., valorisés 465 M€, dont 327 M€ d'ores et déjà perçus

Communiqué de presse [PDF] | 16/10/2019 | 08:13

https://www.groupe-casino.fr/wp-content/uploads/2019/10/Le-Groupe-Casino-a-finalise-la-cession-des-murs-de-31-hypermarches-et-supermarches-a-des-societes-affiliees-a-Apollo-Global-Management.pdf

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Groupe Casino a finalisé la cession des murs de 31 hypermarchés et supermarchés à des sociétés affiliées à Apollo Global Management, Inc., valorisés 465 M€, dont 327 M€ d'ores et déjà perçus


Faisant suite à la signature en avril 2019 des accords avec des sociétés affiliées à Apollo Global Management, Inc. (APO), le Groupe Casino annonce avoir finalisé l'opération de cession portant sur les murs de 12 Géant Casino et 19 magasins à enseignes Monoprix et Casino Supermarchés, valorisés à 465 millions d'euros net vendeur.

A cette occasion, Casino a perçu 327 millions d'euros pour le transfert de 30 actifs, 14 millions d'euros complémentaires devant être perçus d'ici 12 mois au transfert effectif d'un actif, qui a été décalé pour des raisons techniques ; un autre actif avait finalement été exclu du périmètre initial pour être cédé à un tiers d'ici fin 2019, aux mêmes conditions.

Le Groupe Casino reste associé à la création de valeur de cette opération via une participation dans la société constituée par des fonds gérés par Apollo. Dans ce cadre et en fonction de la performance de la société, le Groupe Casino pourra percevoir dans les prochaines années jusqu'à 140 millions d'euros complémentaires.


Paris, 16 octobre 2019

GROUPE CASINO

CONTACTS ANALYSTES ET INVESTISSEURS :

Régine GAGGIOLI - rgaggioli@groupe-casino.fr - +33 (0)1 53 65 64 17

Ou

+33 (0)1 53 65 24 17 - IR_Casino@groupe-casino.fr


CONTACTS PRESSE :

Groupe Casino - Direction de la Communication

Stéphanie ABADIE - sabadie@groupe-casino.fr - +33 (0)6 26 27 37 05


Ou

+33(0)1 53 65 24 78 - directiondelacommunication@groupe-casino.fr


Agence IMAGE 7

+33(0)1 53 70 74 84 - Karine ALLOUIS - kallouis@image7.fr - Grégoire LUCAS -

gregoire.lucas@image7.fr

  
Répondre
gars d'ain
10/10/2019 15:06:12
0

[communiqué de presse de Aryzta]

Les surgelés Picard vont de nouveau changer de main

La société suisse Aryzta, deuxième actionnaire de Picard dont il cherchait à se désengager, a reçu une offre de 156 millions d'euros du groupe français Zouari pour 43% de l'enseigne de surgelés, ont annoncé vendredi les deux parties.

"Le conseil d'administration d'Aryzta estime que les termes de cette transaction sont équitables et raisonnables et dans l'intérêt du groupe dans son ensemble"


UN FRANCHISÉ CASINO POURRAIT PRENDRE LE CONTRÔLE DES SURGELÉS PICARD

6MEDIAS PUBLIÉ LE 04/10/2019 À 12H19

https://www.capital.fr/entreprises-marches/un-franchise-casino-pourrait-prendre-le-controle-des-surgeles-picard-1351995

___________________________________________________________________________

Le groupe Zouari, déjà propriétaire des marques Franprix et Monop'/Monoprix, devrait racheter l'essentiel de la part du boulanger industriel suisse Aryzta.

Si la transaction se confirme, Aryzta conserverait 4,5% du capital de Picard tandis que Lion Capital, qui contrôle l'entreprise depuis 2010, en resterait l'actionnaire majoritaire avec 51%. "Picard est une marque emblématique aux yeux des Français, une société pérenne. Par ce choix stratégique, nous poursuivons la diversification de notre groupe basé sur la création de valeur, l'innovation et la recherche active de nouveaux concepts", se félicite, également dans un communiqué, Moez-Alexandre Zouari.


Retour aux sources

Le groupe Zouari, dont l'activité se partage à 40% dans l'immobilier et 60% dans le commerce de proximité, exploite environ 400 magasins sous enseignes du groupe Casino. Le groupe Zouari compte aujourd'hui près de 6.000 salariés et ses magasins sont répartis sur tout le territoire, avec une présence particulièrement marquée à Paris et sa région via les marques Franprix et Monop'/Monoprix. Son chiffre d'affaires annuel est estimé entre 1 et 1,5 milliard d'euros, selon Le Figaro.

Aryzta avait racheté 49% des parts de Picard en 2015 au fonds d'investissement britannique Lion Capital pour quelque 446,6 millions d'euros, avec l'option de monter ultérieurement dans le capital pour reprendre les 51% restants dans les trois à cinq années suivantes. Mais le fabricant de produits de boulangerie et de pâtisserie industrielle s'est entre-temps heurté à d'importantes difficultés, en particulier aux États-Unis avec sa marque Otis Spunkmeyer.


-----------------------------------------------------------------------------------

L'enseigne Picard compte environ 1.100 magasins en France et à l'étranger dans lesquels s'approvisionnent 11 millions de clients. Lors de l'exercice 2017-2018, le spécialiste du surgelé a dégagé un chiffre d'affaires de près de 1,5 milliard d'euros. Fondée en 1973 par Armand Decelle sur les bases d'une société de vente de pains de glace qui existait depuis 1906, l'enseigne a été détenue entre 1994 et 2001 par Carrefour. Avec ce rachat de la famille Zouari la marque de surgelés fait ainsi un double retour aux sources : en France et dans la distribution.

  
Répondre
gars d'ain
10/10/2019 14:55:11
0

Carson Block publie une vidéo à charge contre Casino

• Carson Block : The Skeptic

https://www.youtube.com/watch?time_continue=122&v=xzfCNdH40kk


Le vendeur à découvert Muddy Waters vient de publier une vidéo où il revient sur sa campagne contre le distributeur alimentaire. Étincelles en vue.

Publié le 30/09/2019 à 10:00 | Le Point.fr Par Beatrice Parrino

------------------------------------------------------------------------------------------------------

C'est certainement le film le plus attendu par le groupe Casino et son numéro un Jean-Charles Naouri. À 10 heures, lundi 30 septembre, les connexions depuis la France ont dû exploser sur le site de Muddy Waters, le meilleur ennemi du distributeur français. Dirigé par le très redouté Carson Block, ce cabinet de recherche a posté un mini-film de 12 minutes sur la « liberté d'expression en France », nous explique-t-il. C'est que, selon lui, elle serait trop limitée, trop cadrée… Et qu'il en subirait les conséquences. Car Carson Block est englué dans une affaire avec Casino depuis décembre 2015.

À cette date, il publiait un rapport de 22 pages très sévère sur Casino, intitulé « Quand le génie échoue », qui accusait le groupe Casino d'insincérité sur ses comptes, provoquant la chute du cours. Le ton et les méthodes employées contre un groupe coté en France étaient inédits. Le distributeur a alors réagi en dénonçant des « allégations inexactes et trompeuses » et l'Autorité des marchés financiers (AMF) a ouvert une procédure…

  
Répondre
gars d'ain
10/10/2019 14:47:00
0

Le groupe LDC signe avec Casino pour reprendre un site de volailles

Article LSA / PUBLIÉ LE 09/10/2019

https://www.lsa-conso.fr/le-groupe-ldc-signe-avec-casino-pour-reprendre-un-site-de-volailles,330366

-------------------------------------------------------------------------------------------------


La réorganisation et la rationalisation du groupe Casino se poursuit : encore une annonce.

Je note :


"La consolidation de la filière volaille se poursuit. LDC, le numéro un du marché annonce la signature d’un accord avec le groupe Casino en vue de l’acquisition de la société Luché Tradition Volailles.

Engagé dans un plan de désendettement, le groupe Casino a trouvé un repreneur pour sa société Luché Tradition Volailles. Le site spécialisé dans la transformation, le conditionnement et la commercialisation de produits de volailles pour les rayons libre-service des enseignes du groupe Casino intéresse LDC qui annonce la signature d’un accord en vue de son acquisition.

Le site basé à Luché dans la Sarthe compte 131 salariés et affiche un chiffre d’affaires de 39 M€ en 2018 pour un volume de 7700 tonnes commercialisées.


3 à 4 M€ d'investissement

L’opération prévoit la reprise de l’intégralité des équipes en place et des activités existantes. LDC devrait faire évoluer l’activité vers la fabrication de produits élaborés crus de volailles destinés à la GMS et à la restauration hors domicile. « Trois à quatre millions d’euros seraient investis par LDC pour assurer la réussite de ce projet qui s’inscrit parfaitement dans le cadre de la stratégie volontaire de reconquête des importations menées par le groupe », indique LDC dans un communiqué publié ce mercredi 9 octobre 2019."

  
Répondre
As du pif
28/09/2019 22:30:30
1

Gare quand même à la cassure des 30€ (fin 2020), puis à celle des 16€.

Top départ : demain.

  
Répondre
gars d'ain
26/09/2019 22:49:48
0

Casino Guichard Perrachon : Quatre marketplaces leaders en Europe s'associent pour soutenir les commerçants locaux et leur permettre d'accéder à un marché de 232 millions de consommateurs en créant une alliance européenne inédite de marketplaces


Information presse [PDF] • 26/09/2019 | 11:58

https://www.groupe-casino.fr/wp-content/uploads/2019/09/Quatre-marketplaces-leaders-en-Europe-s-associent-en-creant-une-alliance-europeenne-inedite-de-marketplaces.pdf

----------------------------------------------------------------------------------------------


26 septembre 2019


Quatre marketplaces leaders en Europe s'associent pour soutenir les commerçants locaux et leur permettre d'accéder à un marché de 232 millions de consommateurs en créant une alliance européenne inédite de marketplaces.


Quatre marketplaces européennes représentant un total de près de 30 000 vendeurs en ligne - Cdiscount (France), eMAG (Roumanie), ePrice (Italie) and Real.de (Allemagne) - annoncent aujourd'hui le lancement de l'International Marketplace Network (IMN), une société qui offre aux marchands un accès unique à leurs quatre marketplaces. Les vendeurs pourront ainsi toucher un marché potentiel global de plus 230 millions de clients.


L'IMN propose une interface de connexion entre les marketplaces, grâce à laquelle les vendeurs pourront synchroniser en temps réel et en un clic leurs offres sur toutes les marketplaces de l'alliance et ce de façon totalement sécurisée. Cette plateforme relève le défi technologique d'intégrer les processus propres à chacune des quatre marketplaces. L'IMN propose ainsi aux vendeurs une interface de connexion unifiée et simplifiée, opérant comme un guichet unique, et par conséquent une manière rapide et rentable d'étendre leur activité en Europe sans coûts mensuels additionnels.


Jusqu'à présent, les commerçants qui souhaitaient vendre sur plusieurs marketplaces en

Europe devaient rentrer leurs produits séparément sur chaque marketplace et selon des procédures différentes. A cet égard, l'IMN représente un progrès technique majeur tout autant qu'une prouesse technologique » déclare Emmanuel Grenier, Président Directeur Général de Cdiscount. « Cette alliance répond pleinement à la volonté de Cdiscount d'accompagner les petites et moyennes entreprises dans leur digitalisation et de les aider à accroitre leur activité en touchant un marché européen. Elle soutient également notre stratégie d'extension de l'offre à nos clients. Il s'agit de l'accomplissement d'un projet européen qui démontre le dynamisme et la force d'innovation du e-commerce européen ».

L'IMN constitue un projet innovant qui participe à l'émergence d'un marché numérique unique européen voulu par la Commission européenne, et au renforcement de la position de


CDISCOUNT est une filiale du GROUPE CASINO leader de l'Europe dans l'économie numérique. Grâce à l'IMN, les consommateurs européens pourront accéder à une plus grande offre de biens et de services.


De nouvelles marketplaces européennes ont déjà manifesté leur intérêt pour rejoindre l'alliance.


Nous sommes fiers de rejoindre cette alliance. Ensemble, nous avons abaissé les barrières à l'entrée et les coûts de transaction et trouvé une solution permettant aux commerçants de vendre sur plusieurs marketplaces tout en restant indépendant » déclare, Directeur de la Marketplace ePRICE Leonardo Costa. « Nous sommes tous des acteurs majeurs dans nos pays respectifs ce qui nous permet de nous concentrer sur les besoins des marchands dans leur propre langue, rendant leur réussite plus facile. Pour un acteur local comme ePRICE, l'IMN constitue le moyen le plus pertinent d'offrir une solution de croissance et d'exportation à de nombreuses PME italiennes et européennes qui recherchent un canal intégré pour vendre à l'étranger. »

L'interface - dont les tests techniques ont commencé en 2018 - est d'abord lancée en version beta. Dans les prochains mois, les actions de l'IMN seront principalement concentrées sur de nouveaux développements de l'infrastructure technique et sur l'intégration dans l'alliance de nouvelles marketplaces et de nouveaux marchands (plus de 100 vendeurs ont déjà pu tester l'interface avec succès).


L'IMN incarne l'idée d'une Europe et d'un e-commerce sans frontières » déclare Patrick Müller-Sarmiento,Président Directeur Général de Real.de. « Les vendeurs ont montré un vif intérêt pour l'alliance et nous avons déjà plus de 100 marchands connectés au réseau qui connaissent une croissance rapide de leur activité ».

L'IMN propose ainsi une nouvelle solution aux marchands pour de développer leur activité de commerce transfrontalier.


Dans le monde globalisé d'aujourd'hui, les sociétés réfléchissent à leur stratégie de croissance dès le début. Nous croyons que l'IMN représente une formidable opportunité pour toute entreprise voulant commencer à vendre à l'international. La marketplace d'eMAG continue d'apporter une valeur ajoutée aux vendeurs roumains en leur offrant l'opportunité d'étendre leur activité à l'international et ce faisant répond à sa promesse initiale de construire un écosystème e-commerce. En retour, les clients roumains auront accès à un plus grand catalogue de produits » déclare Florin Filote, directeur de la Marketplace d'eMAG.

A propos :

Cdiscount.com est une filiale du groupe Casino. Leader français du e-commerce non alimentaire, le site réalise un volume d'affaire de plus de 3,6 milliards d'euros en 2018, incluant sa marketplace qui connaît une croissance soutenue avec plus de 10.000 commerçants partenaires. Il a pour vocation la démocratisation des produits et des services du quotidien afin de les rendre accessibles à tous, en s'appuyant sur ses valeurs la proximité et l'audace.


Real.de is the largest German marketplace and part of the hypermarket chain real, which belongs to Metro AG. In 2018, real.de generated a GMV of 600 million Euro and thus continued to grow by more than 50% year on year. Currently, more than 5000 merchants sell a total of 15 million products in 5000 categories on real.de.


CDISCOUNT est une filiale du GROUPE CASINO

ePRICE is Italy's leading e-Commerce company. It is one of the leading online Italian stores specialising in the sale of high-tech products (electronics), and a leader in the segment of large appliances sold online. It has launched the Home Service integrated mobile platform on the Italian market. ePRICE manages a network of 130 Pick&Pays spread across 109 cities, collection and payment points combining the advantages of buying online with the convenience and security of a neighbourhood store.


eMAG is CEE's leading online retailer with operations in Romania, Hungary, Bulgaria and Poland. For the past 18 years the company has been investing in technology-based services aimed at helping clients save time and money. With a variety of offered products continuously expanding, eMAG is the place where anybody can order anything from anywhere. Through its Marketplace, eMAG brings value to over 27,000 sellers in the four countries where it operates.


International Marketplace Network (IMN) is operating an interface between marketplaces that merchants can use to synchronize their offers on every marketplace in one click. The marketplaces participating in IMN have a combined GMV of EUR 5,2billion and reach up to 232 million potential customers.


CONTACTS PRESSE :

Profile : 01 56 26 72 00 - cdiscount@agence-profile.com


Jennifer LOISON - 06 10 22 52 37

Titouan COULON - 01 56 26 72 07

Nicolas BRODIEZ - 06 15 93 52 10


Direction de la communication

directiondelacommunication@cdiscount.com

CDISCOUNT est une filiale du GROUPE CASINO

  
Répondre

Forum de discussion Casino Guichard

202001151721 487489
Ma liste