OK
Accueil  > Communauté   > Forum CAC 40

CAC40: s'envole après les données encourageantes en Chine.

Cours temps réel: 4 771,39  1,76%

PX1


PASCAL 45
30/09/2015 17:57:14
0
Quelles données encourageantes de la chine ?
Même Christine Lagarde s'inquiète de l'avenir de la croissance mondiale qui s'assombrie avec une Chine qui galope vers sont déclin ! Si les taux USA montent, le $ flambera comme à l'époque de Ronald REAGAN et un max de boite 'Made in china' surendettées tomberons en produisant en effets domino de contagions négative sur L'ASIE puis sur l'Amérique du sud et les autres..
Et quand le doute, l'absence de confiance? et la panique arriveront chez des dizaines de millions de porteurs, c'est pas le gouvernement chinois qui pourra les contenir avec des décisions musclées.
Pour moi, la fin 2015 et le début 2016 risque de secouer beaucoups plus qu'une Jonke.
Mais tous cela n'engage que moi.
Cordialement
  
Répondre
gerydok
30/09/2015 17:40:13
1
Le CAC s'envole : il faut le dire vite... La plupart des valeurs ont perdu en moyenne environ 20 % en 2 mois et on s'enthousiasme pour une petite hausse de 2% et des poussières! Et rien ne dit qu'elle ne sera pas effacée demain comme il est de coutume depuis quelques temps ...
  
Répondre
conifere2
30/09/2015 17:06:54
1
Tiens tiens christine lagarde s inquiete sur l etat futur de l economie je croyais que tout allait bien
  
Répondre
conifere2
30/09/2015 17:06:51
1
Tiens tiens christine lagarde s inquiete sur l etat futur de l economie je croyais que tout allait bien
  
Répondre
sennac
30/09/2015 16:48:28
0
(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris s'envole en début d'après-midi rassurée par la fin de séance vigoureuse sur les places asiatiques. Le CAC40 prend 2,8% à 4.464 points alors que l'on vient de prendre connaissance du rapport du cabinet ADP sur l'emploi privé américain.

ADP a dénombré 200 000 créations d'emplois privés en septembre aux Etats-Unis, contre une hausse moins marquée autour de 190.000 prévue par le consensus.

'La clôture modestement positive à Wall Street et des données encourageantes sur le sentiment des ménages en Chine ont soutenu le sentiment sur les marchés asiatiques (+2,9% à Tokyo et +1% à Shanghai)', souligne Tony Cross, chez Trustnet Direct.

'Cette combinaison semble dicter aux places européennes leur conduite', poursuit l'analyste de marchés basé à Londres, qui espère donc une fin de mois sur une note positive pour les actions.

Dans le courant de l'après-midi, les opérateurs seront attentifs à l'indice PMI de Chicago, puis les stocks hebdomadaires de pétrole.

En attendant, la matinée a été chargée sur le front des statistiques, avec les chiffres du chômage dans la zone euro, ainsi qu'une estimation rapide de l'inflation dans la zone euro.

Le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s'est établi à 11,0% dans la zone euro en août 2015, stable par rapport à juillet, d'après Eurostat. Dans l'ensemble de l'UE, le taux de chômage est lui aussi resté atone à 9,5% en août.

Le taux d'inflation annuel de la zone euro est estimé à -0,1% en septembre 2015, en baisse par rapport au mois d'août où il était de 0,1%, selon une estimation rapide d'Eurostat.

'C'est sur cette question de l'inflation que la BCE pourrait éclipser et atténuer les effets d'une hausse de taux américains', estime Alexandre Baradez chez IG France, soulignant que 'Mario Draghi a pris l'habitude de surprendre les marchés depuis son arrivée'.

'Au moment où l'Allemagne observe un très net recul des prix en septembre, que l'euro tente d'accélérer au-dessus de 1,10 dollar et que les prix du pétrole stagnent en zone basse, la BCE pourrait surprendre en annonçant de nouvelles mesures d'assouplissement', juge-t-il.

Pour l'heure, on notera que les dépenses de consommation des ménages français en biens ont augmenté de 0,3% en juillet en volume, puis sont restés stables en août, et que les prix des produits industriels destinés au marché français ont diminué de 0,9% le mois dernier.

Côté valeurs, Neopost plonge de 18%, sanctionné suite à l'annonce d'un résultat net part du groupe en baisse au titre de son premier semestre malgré un chiffre d'affaires en croissance de 10,4%.

Alès Group recule de 3%, la société de cosmétiques ayant dévoilé un bénéfice net part du groupe de 4,1 millions d'euros sur les six premiers mois de l'exercice en cours, en recul de 5,4%, pour des revenus en hausse de 4,5%.

Bénéteau progresse par contre de 9%, après que le fabricant de navires de plaisance ait fait part d'un chiffre d'affaires de 969,8 millions d'euros sur son exercice 2014-15, en croissance de 7,6% à taux de change et périmètre constants.

UBS a confirmé ce matin son conseil de vendre l'action du groupe de services parapétroliers CGG. Plus pessimiste que précédemment quant aux perspectives de ses marchés, les analystes ont de nouveau abaissé leur objectif de cours de 4 à 2,5 euros.

Copyright © 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
  
Répondre

Forum de discussion CAC 40

201509301757 490074
Ma liste