OK
Accueil > Communauté > Forum Bourbon Corporation

Bourbon: chiffre d'affaires de 1,103 milliard d'euros.

Cours temps réel: 3,675€  -1,74%

GBB


gars d'ain
04/05/2020 23:56:14
0

Clap de fin pour Bourbon Corporation ...

La coquille vidé de ses actifs repris par un consortium de banque a été mis en liquidation judiciaire.


Bourbon Corporation placé en liquidation judiciaire

https://la1ere.francetvinfo.fr/bourbon-corporation-place-en-liquidation-judiciaire-829254.html


Bourbon Corporation a annoncé jeudi soir que le Tribunal de Commerce de Marseille a prononcé, dans son jugement en date du 29 avril, la conversion du redressement judiciaire de la société en liquidation judiciaire. L'entreprise fondée par le Réunionnais Jacques de Chateauvieux avait été placée en redressement judiciaire en août 2019.

Les créanciers

L'ensemble des actifs et activités de Bourbon corporation avaient déjà été cédés en décembre 2019 à la Société phocéenne de participations (SPP), une société détenue par un groupe de banques françaises fédérant les créanciers du groupe parapétrolier. Un temps candidat à la reprise avec un plan de restructuration, Jacques de Chateauvieux avait lui-même retiré son offre, car il n'avait pas obtenu le soutien de l'un des créanciers majeurs, le groupe chinois ICBC leasing.

La liquidation judiciaire de Bourbon corporation est la suite logique de cette cession des actifs à la SPP.

8 200 salariés dans le monde

Bourbon, lourdement endetté, a été notamment victime de la réduction drastique des investissements de ses clients à la suite de l'effondrement des cours du pétrole en 2014. Bourbon est présent dans 47 pays, avec une flotte de plus de 483 navires et 31 filiales opérationnelles. Spécialiste des services maritimes au secteur pétrolier, Bourbon emploie 8.200 salariés dont 1.392 en France.

L'action de l'entreprise a été suspendue de cotation en bourse depuis le 9 octobre 2019.

  
Répondre
gars d'ain
11/02/2020 17:58:21
0

Un petit éclairage du POURQUOI ça traine ?.....

... CONTENTIEUX ET PROCÉDURES


Comme annoncé ce jour sans aucune motivation particulière, la décision de mise en liquidation judiciaire n'a pas pu être prise et ne peut l'être au regard du deuxième post ci-dessous que j'ai mis ce jour.


La personne morale Bourbon étant impliquée dans un procès, il appartient à ses dirigeants sociaux, au mandataire judiciaire de la personne morale de la représenter jusqu'à l'issue du procès.


Hors que le procès pour l'instant va de report en report, il y a de forte chances pour que la liquidation judiciaire et radiation dure encore beaucoup plus longtemps que prévu avec pour conséquence principale pour les actionnaires de ne pas pouvoir imputer leurs pertes....

__________________________________________


Représentation dans le procès pénal d’une personne morale en liquidation judiciaire : retour sur les nouvelles règles issues de l’ordonnance du 12 mars 2014

https://www.parabellum.pro/Representation-dans-le-proces-penal-d-une-personne-morale-en-liquidation-judiciaire-retour-sur-les-nouvelles-regles_a672.html

L’ordonnance du 12 mars 2014, en modifiant les dispositions de l’article 1844-7 du Code civil, a comblé un vide juridique : dans la mesure où le principe de dessaisissement du débiteur au profit du liquidateur judiciaire ne vaut que pour les actions à caractère patrimonial et où l’article 1844-7, 7° du Code civil, dans sa rédaction antérieure à l’ordonnance ci-dessus, prévoit qu’une société est dissoute dès l’ouverture d’une procédure de liquidation judiciaire, qui doit assurer la représentation d’une société en LJ poursuivie pénalement ?

Représentation dans le procès pénal d’une personne morale en liquidation judiciaire : retour sur les nouvelles règles issues de l’ordonnance du 12 mars 2014

L’article 1844-7, 7° du Code civil, dans sa rédaction antérieure à cette ordonnance, prévoyait une « mise à mort » de la société dès lors qu’elle était placée en liquidation judiciaire.

Bien que l’article 1844-8 du même code dispose que « la personnalité morale de la société subsiste pour les besoins de la liquidation », la jurisprudence, en interprétant la combinaison de ces deux textes, a constamment privé les représentants légaux de tout pouvoir de représentation en justice.


Face au silence de la loi, un arrêt de la chambre criminelle (Cass. Crim. 10 février 2010, n°08-873357) s’est appuyé sur l’article 706-43 du Code de procédure pénale pour poser une solution applicable automatiquement en pareil cas : la nécessité de la désignation d’un mandataire ad hoc.


Bien qu’elle réponde au souci légitime de ne pas permettre à une société en liquidation de se soustraire à d’éventuelles poursuites pénales, cette solution est pourtant peu évidente au regard de la formulation de l’article visé puisque celui-ci dispose que « L’action publique est exercée à l’encontre de la personne morale prise en la personne de son représentant légal à l’époque des poursuites […] ».

Depuis l’ordonnance du 12 mars 2014, l’article 1844-7 a été modifié de sorte à supprimer l’ouverture d’une liquidation judiciaire comme cas de « décapitation » d’une société.

En conséquence, les représentants légaux demeurent en exercice jusqu’à la clôture de la procédure collective, ce qui, par l’articulation des articles L. 641-9, II du Code de commerce et 706-43 alinéa 1er du Code de procédure pénale, impose désormais une solution univoque : lorsqu’une personne morale en liquidation judiciaire est poursuivie pénalement, il appartient à ses dirigeants sociaux de la représenter devant le tribunal répressif.


Dès lors, les autres solutions proposées par ces deux articles (désignation d’un mandataire ad hoc, personne disposant d’une habilitation) n’ont qu’un caractère supplétif car censés pallier l’éventuelle absence de dirigeants sociaux en fonction au moment des poursuites.

On précisera que, lorsque le dirigeant est lui-même poursuivi pour des faits identiques ou connexes, c’est à lui de saisir par requête le Président du Tribunal de Grande Instance pour voir désigner un mandataire ad hoc afin de représenter la personne morale, et de ne pas se trouver en conflit d’intérêts dans l’exercice de ses droits de défense.

Enfin, si l’action pénale intentée à l’encontre de la personne morale peut conduire à la voir condamner à des dommages et intérêts au profit de la partie civile, le mandataire liquidateur devra être mis dans la cause es qualités.

  
Répondre
gars d'ain
11/02/2020 17:48:59
0

Nouveau report de décision judiciaire sur la liquidation


Marseille, le 11 février 2020

Report de la décision du devenir de BOURBON Corporation

Le Tribunal de Commerce de Marseille a examiné lundi 3 février dernier la situation de BOURBON Corporation. Il a renouvelé la période d’observation et statuera sous peu sur la date d’examen de la liquidation judiciaire émanant des Administrateurs Judiciaires. Celle-ci pourrait intervenir dans le courant du mois de Mars. Si la liquidation judiciaire était prononcée, elle s’étendrait sur une période pouvant aller de 6 mois à 2 ans.


La cotation de l’action reste donc suspendue jusqu’à nouvel ordre.

Si la procédure de liquidation judiciaire était décidée par le Tribunal, les titres Bourbon Corporation seraient radiés du marché par Euronext.

Pour rappel, l’ensemble des actifs et activités de BOURBON Corporation ont été cédés à la Société Phocéenne de Participations (SPP), devenu le nouvel actionnaire de Bourbon Maritime et propriétaire des marques BOURBON.

  
Répondre
gars d'ain
10/02/2020 17:10:52
1

Renvoi du procès de Bourbon pour corruption d'agents publics en Afrique

Actualité publiée le 10/02/20 12:56 (AFP)

Le procès du groupe parapétrolier Bourbon et de huit de ses anciens "cols blancs" pour "corruption" d'agents du fisc en Afrique a été une nouvelle fois reporté lundi par le tribunal correctionnel de Marseille en raison de vices de procédure.

"On n'est pas prêt de se revoir tout de suite", a lancé la présidente du tribunal correctionnel après avoir annoncé pour la deuxième fois le report du procès à une date encore inconnue, le temps de rectifier les nombreuses erreurs de procédure.

Le dossier, qui avait déjà été renvoyé le 18 mars pour les même raisons, fait ainsi état de scellés, notamment de conversations entre les prévenus et leurs avocats, qui avaient pourtant été annulés par la chambre de l'instruction, a expliqué lundi le tribunal.


Le groupe, spécialisé dans les services maritimes à l'industrie pétrolière, est poursuivi avec huit de ses anciens cadres, soupçonné d'avoir échappé aux paiement des impôts au Nigeria, en Guinée équatoriale et au Cameroun en soudoyant des agents de recouvrement. En 2011 et 2012, le montant total des pots-de-vin versés par la société, cotée en bourse, est estimé par les enquêteurs à environ 3 millions de dollars.

L'affaire avait été mise au jour par un concours de circonstances. Le 19 octobre 2012, de retour d'un voyage d'affaires au Nigeria, le directeur financier du groupe, Marc Cherqui, avait perdu son bagage et déclaré sa perte à l'aéroport de Marseille-Marignane. La valise avait finalement été retrouvée et confiée aux douanes, avec quelque 250.000 dollars en liasses de 100 dollars.


"Plus j'attends, plus c'est compliqué. Bourbon a organisé une fraude massive. J'ai une responsabilité, j'ai été un employé servile et j'ai voulu servir mon entreprise qui maintenant se décharge sur moi", a réagi M. Cherqui lundi, à l'issue de l'audience.

"Je refuse de servir de bouc émissaire", a ajouté le prévenu, aujourd'hui au chômage, qui dit "avoir envie de sortir de cette histoire et que justice passe".

Pour l'avocat du groupe Bourbon, Me Louis-Marie de Roux, ce renvoi "démontre que la défense n'a pas été assez prise en compte dans l'instruction" et dénonce une "instruction à charge": "Nous considérons que Bourbon a toujours payé des impôts en France et à l'étranger", a-t-il défendu auprès de l'AFP.

Confronté à des difficultés financières, le groupe parapétrolier a vu ses actifs officiellement cédés en début d'année à la Société phocéenne de participations (SPP), un consortium de banques créancières.

  
Répondre
gars d'ain
13/01/2020 08:55:17
1

Point final à la reprise...


BOURBON : la Société Phocéenne de Participations est le nouvel actionnaire


13/01/2020 | 08:35

La Société Phocéenne de Participations (SPP) est devenue vendredi 10 janvier 2020, par suite de la cession par Bourbon Corporation de ses actifs en application du jugement rendu par le tribunal de commerce de Marseille le 23 décembre 2019, le nouvel actionnaire de Bourbon Maritime et propriétaire des marques Bourbon. Le conseil de surveillance de la SPP s'est réuni à Marseille pour sa première séance depuis cette prise de contrôle. Il est composé de Jean Peyrelevade (Président), Olivier Dubois (Vice-Président), Crédit Mutuel Equity SCR (Christine Dubus) et Laurent Treca.

Il accueillera de nouveaux membres dans les semaines à venir.

Gaël Bodénès assurera la direction du groupe avec l'appui de l'équipe de management existante.

La Société Phocéenne de Participation est détenue par BNP Paribas, Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel Alpes Provence, Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel de Paris et d'Ile de France, Crédit Mutuel Equity SCR (anciennement dénommé CM-CIC Investissement SCR), Crédit Lyonnais, Natixis et Société Générale. Ces établissements sont membres de l'" Enlarged Working Group ", groupe de créanciers de Bourbon représentant 75% de la dette financière de Bourbon et comprenant notamment ICBC Leasing.


++++++++++++++++++++++++++++++++++++


Perso, je pense que le groupe a vocation a être redressé sinon les banques ne n'auraient pas repris et il pourrait être réintroduit en bourse d'ici à quelques années, une fois le travail de fond réalisé....

Message complété le 13/01/2020 09:02:57 par son auteur.

En complément....
.

La prochaine réunion du Tribunal, prévue le 20 janvier, devra statuer sur le devenir de Bourbon Corporation et sa liquidation judiciaire éventuelle. Un nouveau communiqué précisera les conséquences des décisions du Tribunal, concernant notamment la cotation du titre.

  
Répondre
gars d'ain
07/01/2020 09:18:48
1

Bourbon: changement dans la gouvernance

Actualité publiée le 07/01/20

Bourbon Corporation indique que suite au jugement du Tribunal de Commerce de Marseille autorisant la cession de ses actifs à la Société Phocéenne de Participations (SPP), Gaël Bodénès a présenté le 31 décembre 2019 sa démission de son mandat de directeur général délégué.

La direction générale de la société reste assurée par Jacques de Châteauvieux, par ailleurs président du conseil d'administration. Gaël Bodénès devient président de Bourbon Maritime et garde ses autres fonctions au sein du groupe.


  
Répondre
gars d'ain
23/12/2019 16:16:36
0

quel gâchis...


Chateauvieux a bien trop attendu... Résultat, tout est perdu. Alors qu'il y avait moyen de recapitaliser avant.


De plus, ça reste une entreprise leader sur son marché....

: (

Message complété le 23/12/2019 16:43:15 par son auteur.

Le tribunal de commerce n'avait retenu qu'une seule offre de reprise, celle de la SPP, une société détenue par un groupe de banques françaises fédérant les créanciers qui représentent 75% de la dette du groupe.

Bourbon Corporation, spécialiste des services maritimes au secteur pétrolier, emploie 8 200 salariés dont 1 392 en France.

À lire aussi :
Restructuration du groupe Bourbon : Jacques de Chateauvieux retire son offre
https://la1ere.francetvinfo.fr//restructuration-du-groupe-bourbon-jacques-chateauvieux-retire-son-offre-779863.html

  
Répondre
CRI74
23/12/2019 14:19:55
1

Jugement promulgué ce 23/12/2019

https://www.bourbonoffshore.com/sites/default/files/media_root/communique-de-presse-bourbon-cession-23122019.pdf


Triste cadeau de Noël pour les actionnaires dont l'entreprise cotée sera liquidée , donc les actions n'auront plus de valeur .

  
Répondre
gars d'ain
13/12/2019 08:45:24
1

Bourbon : le Tribunal de Commerce de Marseille a examiné les offres de reprise

11/12/2019

Le jugement mis en délibéré au 23 décembre 2019...

Bourbon : le Tribunal de Commerce de Marseille a examiné les offres de reprise Crédits Bourbon

Le tribunal de Commerce de Marseille a examiné, le 10 décembre, les offres de reprise de Bourbon Corporation dans le cadre de la procédure de redressement judiciaire de la société.


L'offre de la Société Phocéenne de Participation

D'une part, l'offre de la Société Phocéenne de Participation (SPP), société détenue par un groupe de banques françaises fédérant les créanciers représentant 75% de la dette du groupe, propose d'acquérir 100% des actifs de Bourbon Corporation et de convertir en capital environ 1,4 milliard d'euros de dettes et 300 millions d'euros de dettes en obligations. L'offre intègre en outre 150 ME d'apport de financements bancaires dont 30 ME déblocables dès la réalisation du transfert de propriété pour faire face aux besoins de liquidité immédiats. Le business plan repose sur la mise en oeuvre du plan d'action stratégique "Bourbon In Motion".

Si cette offre était retenue, la société serait liquidée, conduisant à une perte totale pour les actionnaires et les obligataires notamment.

La Société Phocéenne de Participation a indiqué au Tribunal que si son plan était retenu et étant alors devenue l'actionnaire à 100% de Bourbon Maritime, société en redressement judiciaire et sous-holding de l'ensemble des activités de Bourbon, elle présenterait un plan de continuation de Bourbon Maritime pour lequel 75 % des créanciers ont d'ores et déjà donné leur accord.

En terme de gouvernance, la proposition de la SPP serait de doter la société d'un Conseil de Surveillance composé de membres nommés par les actionnaires et de personnalités indépendantes connaissant le métier de l'entreprise, ainsi que d'un Directoire composé de Gaël Bodénès, Président, et de Thierry Hocha.


Les autres offres

D'une part, l'offre présentée au nom de la société JS & Co par Jacques de Chateauvieux n'a pu être examinée. La société chinoise ICBC Financial Leasing, soutien de la SPP, a en effet refusé de discuter d'un éventuel accord avec JS & Co, accord qui constituait une condition suspensive de son offre.

Jacques de Chateauvieux, Président Directeur Général de Bourbon commente : "La décision du tribunal, si elle était favorable à l'offre de la SPP, conduirait à la liquidation de la société cotée Bourbon Corporation et à une perte totale pour les actionnaires et les porteurs d'obligations. Elle ferait porter sur les nouveaux actionnaires de Bourbon Maritime la responsabilité du redressement d'une entreprise française, toujours leader mondial des services maritimes à l'offshore pétrolier, de son développement futur et du maintien de ses centres de décision en France".

Enfin, les représentants des deux autres offres, Peschaud et Tidewater, ne se sont pas présentés à l'audience.


Le délibéré a été fixé au 23 décembre 2019.

  
Répondre
ESSEREM
22/11/2019 12:10:51
0

Bonjour,

Merci pour cette "mise d'informations à disposition" mais je n'ai rien appris ... je ne vais pas m'abonner au Revenu pour lire cet article !

Très cordialement

  
Répondre
gars d'ain
22/11/2019 10:26:48
0

En complément du communiqué de presse concernant les négociations de reprises en cours ...


Article : "Pourquoi l’offre de reprise sur Bourbon n’est pas vraiment une bonne nouvelle"

https://www.lerevenu.com/bourse/valeurs-en-vue/pourquoi-loffre-de-reprise-sur-bourbon-nest-pas-vraiment-une-bonne-nouvelle

  
Répondre
gars d'ain
22/11/2019 09:50:37
0

BOURBON - Communiqué de presse : Point sur le calendrier de la procédure de redressement judiciaire de BOURBON Corporation

Communiqué de presse | 21/11/2019 | 19:00

https://ml-eu.globenewswire.com/Resource/Download/a1bdc77b-85a7-4541-9bf0-9eac03ab17f0


Marseille, le 21 novembre 2019,

Point sur le calendrier de la procédure de redressement judiciaire de BOURBON Corporation


Dans le cadre de la procédure de redressement judiciaire ouverte depuis le 7 août 2019 au bénéfice de la société holding BOURBON Corporation et de sa sous-holding BOURBON Maritime, le Tribunal de Commerce de Marseille avait fixé au 20 novembre la date de remise des offres de reprise des 2 sociétés.

Quatre candidats repreneurs ont déposé une offre portant sur la reprise des actifs et activités de BOURBON Corporation et/ou de BOURBON Maritime.


Conformément aux conclusions du jugement qu’il a rendu le 18 novembre 2019, le Tribunal de Commerce a fixé au 10 décembre 2019 l’examen des offres de reprise.

Ce contexte ne permet pas une reprise de la cotation de Bourbon Corporation (actions et obligations).


A PROPOS DE BOURBON

Parmi les leaders du marché des services maritimes à l’offshore pétrolier et gazier, BOURBON propose aux industriels les plus exigeants de ce secteur une vaste gamme de services maritimes de surface et sous-marins, sur les champs pétroliers, gaziers et éoliens offshore. Cette palette de prestations de services repose sur une gamme étendue de navires de dernière génération et sur plus de 8 200 professionnels compétents. Le groupe offre ainsi, via ses 31 filiales opérationnelles, un service de proximité au plus près des clients et des opérations en garantissant, partout dans le monde, le plus haut standard de qualité de service, en toute sécurité.

BOURBON regroupe trois activités (Marine & Logistics, Mobility et Subsea Services) et assure aussi la protection du littoral français pour la Marine nationale.

En 2018, BOURBON a réalisé un chiffre d'affaires de 689,5 M€ et opérait une flotte de 483 navires.


Classé par ICB (Industry Classification Benchmark) dans le secteur « Services Pétroliers », BOURBON est coté sur Euronext Paris, Compartiment B.


CONTACTS


BOURBON Agence relations média

Publicis Consultants

Relations investisseurs, analystes,

actionnaires Vilizara Lazarova

+33 140 138 607 +33 144 824 634

investor-relations@bourbon-online.com

vilizara.lazarova@consultants.publicis.fr

  
Répondre
gars d'ain
16/09/2019 20:31:57
1

BOURBON Information financière :

Modification de la date de la publication des résultats du premier semstre 2019 de BOURBON Corporation au 26 septembre 2019


12/08/2019 | 18:00 | Communiqu" de Presse [PDF] Marseille, le 12 août 2019,


Information financière : Modification de la date de la publication des résultats du premier semestre 2019 de BOURBON Corporation au 26 septembre


BOURBON Corporation annonce ce jour la modification de la date de publication de ses résultats financiers pour le premier semestre 2019 au 26 septembre au lieu du 5 septembre.

Cette annonce fait suite à des changements dans le calendrier des réunions du Conseil d’administration pour tenir compte des décisions intervenues en août 2019.


A PROPOS DE BOURBON

Parmi les leaders du marché des services maritimes à l’offshore pétrolier et gazier, BOURBON propose aux industriels les plus exigeants de ce secteur une vaste gamme de services maritimes de surface et sous-marins, sur les champs pétroliers, gaziers et éoliens offshore. Cette palette de prestations de services repose sur une gamme étendue de navires de dernière génération et sur plus de 8 200 professionnels compétents. Le groupe offre ainsi, via ses 31 filiales opérationnelles, un service de proximité au plus près des clients et des opérations en garantissant, partout dans le monde, le plus haut standard de qualité de service, en toute sécurité.

BOURBON regroupe trois activités (Marine & Logistics, Mobility et Subsea Services) et assure aussi la protection du littoral français pour la Marine nationale.

En 2018, BOURBON a réalisé un chiffre d'affaires de 689,5 M€ et opérait une flotte de 483 navires.

Classé par ICB (Industry Classification Benchmark) dans le secteur « Services Pétroliers », BOURBON est coté sur Euronext Paris, Compartiment B.


https://ml-eu.globenewswire.com/Resource/Download/63c19f74-c6da-4a69-a056-e4ae07afe401

  
Répondre
CRI74
09/08/2019 16:11:13
0

On cherche toujours des fonds pour rembourser à minima les 800m$ demandés par les créanciers chinois plus quelques autres ce qui n'empêche nullement la spéculation de se déchaîner sur le titre .

Jusqu'où alors que le redressement judiciaire peut fort bien évoluer en liquidation , les actifs étant très largement insuffisants pour régler les dettes .

A croire que les seules valeurs intéressantes soient les mieux placées pour la faillite ....

  
Répondre
CRI74
26/07/2019 22:53:40
0

A noter dans les débilités comportementales des marchés , spéculations effrénées d'officines dangereuses suivies de près d'un Panurgisme tout aussi casse cou , la valeur est revenue près de son cours antérieur avant de refluer logiquement .

Cela va faire énormément de dégâts à force , ces titres qui évoluent en contradiction totale avec leurs situations réelles .

Combien de piégés jusqu'ici ....et de désertion des investisseurs de fond au final ce qui renforce les évolutions totalement décousues des bourses .

  
Répondre
gars d'ain
26/07/2019 10:34:02
0

On sait donc maintenant pourquoi elle avait remonté dans le vide comme Kindy, Vet'affaires et d'autres...


ça devient un grand classique en terme d'observation graphique : on monte sans raison afin que ceux qui ont à se débarrasser des titres qui vont perdre ntemment ou totalement de la valeur puissent vendre en minimisant leurs pertes...


On est actuellement à -54,24%. Et pour l'instant, malgré les dernières annonces, l'entreprise est loin d'être sauvé : l'obstacle principale étant que les dirigeant semblent pour l'instant refuser d'être dilué au capital par conversion des dettes en action.


Il est aussi vrai que vu le niveau de dettes, le contrôle pourrait échapeer en partue aux actuels dirigeants.

Enfin quand on fait patienter pendant des mois un créancier et que l'on refuse transformer la créance en actions dans l'entreprise : le créancier met en oeuvre les moyens de récupérer sa créance avant toute l'entreprise ne sombre...

  
Répondre
CRI74
26/07/2019 10:10:15
0

Et si , mais réservée à la baisse alors que les seuils de cotation ne sont pas encore atteints (carnet équilibré à 1.48 pour un seuil à 1.904 )

Encore quelques dizaines de minutes et cela devrait coter , les seuils régulés s'abaissant dans la journée jusqu'à l'atteinte de l'équilibre des ordres

  
Répondre
retrovade
26/07/2019 10:03:28
0

Bonjour,

Ben non, pas de reprise de cotation ce matin ! ... lundi matin ?

Très cordialement

  
Répondre
retrovade
26/07/2019 10:03:28
0

Bonjour,

Ben non, pas de reprise de cotation ce matin ! ... lundi matin ?

Très cordialement

  
Répondre
retrovade
26/07/2019 10:01:18
0

Bonjour,

Les montages juridiques sont faits pour tirer le meilleur parti des dispositifs législatifs ...

Très cordialement

  
Répondre

Forum de discussion Bourbon Corporation

202005042356 493894
Ma liste