bourse investir
OK
Accueil  > Communauté   > Forum EDF

EDF: acquisition d'un projet éolien en Ecosse.

Cours temps réel: 12,53€  -1,34%
EDF


21/02/2019 15:20:20

Re:EDF: acquisition d'un projet éolien en Ecosse.

gars d'ain 2

ça devrait pas aider...

Des collectifs de plaintes ont été formés dans plusieurs régions de France, et actuellement tout est fait pour retarder l'issue au tribunal de ces collectifs...

C'est le collectif dont j'avais mis le lien au printemps 2018 et qui a recueulli plus de 5500 plaignants ...


France-Les compteurs Linky de nouveau en accusation


18/02/2019 | 19:24

* Deux avocats relèvent les ambitions d'Enedis dans le "big data"

* Ils critiquent également le rôle de Capgemini


par Emmanuel Jarry


PARIS, 18 février (Reuters) - Plus de 120 personnes demanderont mardi au tribunal de Paris des mesures conservatoires contre les compteurs électriques Linky "communiquants", en dénonçant notamment l'usage que la filiale indépendante de distribution d'EDF Enedis envisagerait de faire des données recueillies par ces appareils.

De nombreuses procédures du genre ont déjà été lancées. Mais ce type d'actions, qu'elles émanent de collectivités locales ou d'usagers, n'a guère été jusqu'ici couronné de succès.

Les deux avocats des requérants espèrent franchir un premier pas vers une jurisprudence en faveur des consommateurs, si le juge des référés leur donne raison.

"Si cette action prospère, ce sera un moyen pour ceux qui ne veulent pas de Linky chez eux de se placer sous la protection de la justice", explique ainsi Me Christophe Léguevaques.

Me Léguevaques et son confrère Arnaud Durand comptent notamment mettre en avant le fait qu'Enedis envisage d'utiliser sur une grande échelle les données captées grâce à ces compteurs de nouvelle génération.

"Enedis est aujourd'hui un distributeur d'énergie mais ambitionne de devenir un courtier en information et un acteur du big data", explique Me Christophe Léguevaques.

Un aspect de son activité qu'Enedis fait miroiter auprès des investisseurs, soulignent les deux avocats, qui s'appuient notamment sur un document de présentation de l'entreprise et sur une décision de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL).

Dans le premier, Enedis souligne que si 35 millions de compteurs intelligents sont déployés en France, ils permettront notamment de recueillir, au rythme d'une mesure toutes les dix minutes, quelque 1.800 milliards de lignes de données par an et d'avoir une "vision 360 (degrés) du client".


INCERTITUDES

Dans sa décision du 5 mars 2018, la CNIL juge pour sa part "particulièrement intrusive" cette collecte de données "susceptibles de révéler des informations sur la vie privée des personnes concernées".

Selon les deux avocats, pour "communiquer" et recueillir ces données, Enedis utilise des "courants porteurs en ligne" (CPL) générant des radiofréquences situées entre 35 et 95 kHz, qui transforment le circuit électrique des clients en antenne.

Or, dans un avis de juin 2017, l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) recommande d'étudier la possibilité d'installer des filtres "permettant d'éviter la propagation des signaux CPL" dans les logements et fait état d'"incertitudes sur les effets sanitaires" des fréquences mises en oeuvre, font valoir les deux avocats.

Ils dénoncent enfin le fait que l'"évaluateur officiel" du compteur Linky, le groupe Capgemini, ait été en quelque sorte juge et partie dans cette affaire.

Cette entreprise de conseil dans la haute technologie a recommandé à la Commission de régulation de l'énergie (CRE) de poursuivre le déploiement de ces appareils.

Mais elle s'est aussi vu confier en 2011 deux contrats liés au déploiement de Linky par ERDF, devenue Enedis en 2016 : l'un d'assistance à maîtrise d'ouvrage, l'autre de maîtrise d'oeuvre, expliquent Me Léguevaques et Durand.

Ils demandent notamment au tribunal d'enjoindre à Enedis de ne pas installer de compteur Linky chez leurs clients, de leur fournir une électricité exempte de tout courant CPL et de leur communiquer toutes une série d'informations, notamment sur la nature des données collectées par cet appareil. (Edité par Sophie Louet)

Message complété le 21/02/2019 15:30:22 par son auteur.

POUR MEMOIRE ...

LINKY : PRÈS DE 4.500 FRANÇAIS SAISISSENT LA JUSTICE POUR LE CONTESTER

https://www.capital.fr/economie-politique/linky-pres-de-4-500-francais-saisissent-la-justice-pour-le-contester-1287569

  
Répondre
15/02/2019 15:24:44

Re:EDF: acquisition d'un projet éolien en Ecosse.

gars d'ain 0

Lourde déception à publication annuelle : résultat net -62,9 %


Voir :

Comptes Annuels 2018 • Communiqué de presse intégral (PDF) | 15 Février 2019

http://hugin.info/143450/R/2235212/879857.pdf


Manifestement les rumeurs de rachat par L'état ont été organisé pour que certains puissent se débrasser du titre avant la chûte. C'est une fois de plus honteux et surtout ça coupe court au regard de l'AMF sur un quelconconque délit d'initié...

Graphiquement, la bougie rouge en cours est assez clair de la marche à suivre : on réintègre le canal baissier en pointillés rouges et cette fois, on devrait clairement aller boucher les trous, comprenez le Gap du 31 juillet 2017 sur 12,45.

Les déboires de Framanville devraient continuer d'animer le couvercle de la cocotte minute et ce qui est le plus redouté, ce serait d'avoir à passer des provisions comptables si Flamanville n'obtenait pas d'autorisation d'ouverture de l'ASN ...


Ajoutons que les finances sont pas au mieux, qu'il a pleins de choses à faire qui coutent, et que l'on continue de distribuer l'argent par les fenêtres en dividendes alors que l'entreprise n'en a pas plus les moyens. Mais malheureusement, c'est aussi un moyen d'obtenir des banques qu'on lui prête de l'argent en échange du papier détenu rémunéré...

Première étape retour sur la MM 200 à 13,20, puis sortie de Kellner basse probable en semaine prochaine...

.

  
Répondre
14/02/2019 15:52:44

Re:EDF: acquisition d'un projet éolien en Ecosse.

gars d'ain 0

Le chef de la cocotte-minute reste soudé au couvercle !


Electricite de France : Macron décide de reconduire Lévy en tant que PDG d'EDF

14/02/2019 | 15:24

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron souhaite que Jean-Bernard Lévy soit renouvelé en qualité de président-directeur général d'EDF, a annoncé jeudi la présidence de la République.

"L’Etat proposera au conseil d'administration et à la prochaine assemblée générale ordinaire des actionnaires d'EDF qu’il soit reconduit d'abord comme administrateur d'EDF puis comme président-directeur général", ajoute-t-elle dans un communiqué.

Les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat seront saisis pour que la commission intéressée de chacune des assemblées se prononce sur ce choix, fait sur proposition du Premier ministre, Edouard Philippe, poursuit l'Elysée.

  
Répondre
13/02/2019 20:55:35

Re:EDF: acquisition d'un projet éolien en Ecosse.

gars d'ain 0

La cocotte minute en chef a des problèmes de couvercle financier et d'EPR.... Au grands mots, les grands remèdes... L'usine à gaz financier nouvelle version arrive ????


Electricite de France : EDF monte, un retrait de la cote évoqué


13/02/2019 | 16:36

PARIS, 13 février (Reuters) - L'action EDF a atteint son plus haut niveau depuis trois mois mercredi en Bourse de Paris après la publication d'informations de presse selon lesquelles le gouvernement français réfléchit à un retrait de la cote.

Le titre du groupe contrôlé à 83,7% par l'Etat gagne 2,94% à 14,90 euros à 17h01 après un pic à 15,475 euros, son plus haut niveau depuis la mi-novembre, alors qu'il évoluait autour de 14,30 euros quelques minutes plus tôt.

Selon l'agence de presse Bloomberg, qui cite des sources proches du dossier, le gouvernement français envisage de racheter les parts des actionnaires minoritaires en préalable à une restructuration des activités.


Le ministère de l'Economie s'est refusé à tout commentaire.

Emmanuel Macron a demandé fin 2018 à EDF de proposer des évolutions de sa structure pour garantir le financement de ses activités, ce qui pourrait entraîner une montée de l'Etat au capital de l'électricien et une renationalisation du parc nucléaire français.

Plusieurs modalités permettraient de concrétiser ce projet, parmi lesquelles un rachat des actionnaires minoritaires de l'entreprise suivie de la création d'un "nouvel EDF", regroupant les actifs du groupe dans les renouvelables, les réseaux et les services énergétiques, qui serait ouvert à des investisseurs privés.

Une autre solution pourrait toutefois consister à indemniser les actionnaires minoritaires en leur proposant des titres de ce "nouvel EDF". (Marc Angrand, avec Leigh Thomas, édité par Benjamin Mallet)


.

  
Répondre
04/02/2019 17:20:34

Re:EDF: acquisition d'un projet éolien en Ecosse.

gars d'ain 0

Nucléaire: Suspension d'opérations au Tricastin après une anomalie


04/02/2019 | 16:24

SUSPENSION D'OPÉRATIONS AU TRICASTIN APRÈS UNE ANOMALIE

PARIS (Reuters) - EDF a annoncé lundi avoir suspendu des opérations de déchargement de combustible nucléaire du réacteur n°2 de la centrale du Tricastin (Drôme) en raison d'une anomalie durant le processus.

L'électricien public a précisé dans une note publiée sur son site internet qu'un des 157 assemblages concernés par l'opération était resté accroché au-dessus du réacteur dans la nuit de samedi à dimanche.


"Dès la détection de cet écart, les opérations de maintenance ont été suspendues au sein du bâtiment pour permettre la résolution de ce problème technique", déclare EDF.


"Le bâtiment réacteur a été fermé de façon préventive. L'assemblage est positionné dans la cuve de la piscine du réacteur qui est remplie d'eau borée. Une hauteur de 9 mètres d'eau recouvre l'assemblage combustible", ajoute le groupe, dont les équipes travaillent pour "décrocher l'élément combustible puis effectuer son transfert".


L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et les pouvoirs publics ont été informés de cet événement "qui n'a eu aucune conséquence sur l'environnement et la sûreté de l'installation".


Le réacteur n°2 de la centrale du Tricastin, à l'arrêt depuis le 26 janvier pour des opérations de maintenance et de renouvellement d'une partie du combustible de l'installation, fait partie des six réacteurs d'EDF - sur les 58 unités du parc français - actuellement indisponibles. Son redémarrage est prévu le 1er avril.

  
Répondre
06/12/2018 13:01:57

Re:EDF: acquisition d'un projet éolien en Ecosse.

gars d'ain 0

Ce jour 06/12/2018 : Détachement du dividende Montant : 0.15€ (Acompte)


Le montant de l'accompte n'a jamais été aussi ridicule et ne justifie en rien une telle cotation aussi élevé...

Le PER du titre est beaucoup trop haut à comparer du reste du marché, il devrait à minima vue les perspectives négatives être divisé par 2


Après le scandale de l'EPR, le prochain à venir, ce sera les compteurs linky qui vont tomber HS ...


.



  
Répondre
27/11/2018 21:39:21

Re:EDF: acquisition d'un projet éolien en Ecosse.

LBWB 1

Hebdo


Test MM30

MM 200 13.02

MM50 12.46

Boll < 12.29


  
Répondre
27/11/2018 21:37:22

Re:EDF: acquisition d'un projet éolien en Ecosse.

LBWB 1

Jour

  
Répondre
22/11/2018 11:43:15

Re:EDF: acquisition d'un projet éolien en Ecosse.

gars d'ain 1

Le comblement du Gap haussier est à 12,45... (voir mon graphe)

Donc pour Moi, direction 12,45 : ça fera encore -12% sur les bases actuelles...

  
Répondre
22/11/2018 11:22:41

Re:EDF: acquisition d'un projet éolien en Ecosse.

LBWB 1

Bonjour Gars d'Ain


Tasse + Anse

  
Répondre
21/11/2018 16:22:59

Re:EDF: acquisition d'un projet éolien en Ecosse.

gars d'ain 2

Quand l'on voit ce qu'on voit, et que l'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense.

(Laurence Sémonin La madeleine de Proust)

  
Répondre
21/11/2018 16:06:48

Re:EDF: acquisition d'un projet éolien en Ecosse.

0PHENIX0 0

Bonjour et merci Gars d'Ain de partager ton travail mais pour pêcho de la reco il me faudrait du full bullish.

Hier soir, j'ai eu une envie soudaine de swinguer avec la dame alors d'avance merci :)

  
Répondre
21/11/2018 15:56:07

Re:EDF: acquisition d'un projet éolien en Ecosse.

gars d'ain 2

Cette fois, EDF ne va pas s'en tirer avec des annonces miracles de voiture électrique et autres parades digne du cirque...

Marche arrière toute : direction le GAP haussier à 12,46...

Le triple Top baissier est clairement matérialisé : on vient de plus de casser le support de hausse. attention à l'enfoncement de la Keltner basse qui devrait intervenir sous peu. Le MACD s'ouvre baissier et va passer sur la ligne de flottaison. Le RSI lui a bien rabattu se sa superbe et suit à la même vitesse de plongée les stochastiques et la DM verte qui a perdu pied.


La DM rouge vient de croiser de devrait monter haut à la baisse : cela aura pour conséquence de couler le RSI dans la piscine...


En cause encore un niveau de PER à 20,3 scandaleusement haut pour une entreprise qui croule sous 38 Milliard de dettes avec pleins de cadavres comptables dans le placard à balai... De plus, les récentes révélations concernant l'EPR de Flamanville montrent que la relève du business est nullement démontrée. S'ajouent à cela, l'allunaltion de la fermeture du Fessenheim, et un hypothétique programme de construction de nouveaux EPR. Manifestement, on est prêt à tout pour sauver le soldat EDF...

Vu cependant le niveau de défiance actuellement de la bourse, ça mérite au mieux 10, soit une division par 2 des cours...


Baisse en cours à suivre et retour probable du RSI en piscine olympique... Les ventes de dégagements vont s'accélérer et les conseils de "vendre" à cause d'un écart de survalorisation commençent à tomber. Enfin, je rappellerait l'adage de certains éminents conseils en finance qui conseillent de ne pas détenir de titres en relation avec l'Etat car l'Etat est un très mauvais actionnaire et ça se confirme encore durement actuellement avec la BPI...


.

  
Répondre
20/10/2018 11:22:25

Re:EDF: acquisition d'un projet éolien en Ecosse.

gars d'ain 0
Plus y'a de problèmes sur Flamaville, Plus ça Monte, comme c'est étrange...


... Mais, car il y a un "Mais", et donc : Mais, c'est parfaitement ridicule, ce niveau de valorisation et certainement très orchestrée par les banques qui portent les dettes d'EDF et de l'Etat...


Si EDF se cassait la gueule, ce serait un nucléaire financier dans ce jeux de dupe d' "Hakibéseralotre"....


L'info du jour nous prouve une nouvelle fois que mes mises en garde sur cette file ne sont pas de veines paroles infondées...
ARticle : "EPR de Flamanville : l'ASN craint d'autres problèmes que les soudures"
https://batinfo.com/actualite/epr-de-flamanville-lasn-craint-dautres-problemes-que-les-soudures_11326?id=c9a841749c97184217fb8da4090e436257c61fb0
ChantierPar Batinfo le 19/10/18 (Source : AFP)
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Notons que " L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) craint que le chantier du réacteur nucléaire EPR de Flamanville (Manche) ait d'autres problèmes "très difficiles", en plus de celui des soudures, a indiqué jeudi le chef du pôle EPR de l'ASN de Normandie.


"Je ne vous cache pas que (...) on est en droit d'imaginer qu'il y aura effectivement peut-être d'autres difficultés ailleurs. On est en train de regarder si les soudures resteront, ou pas, le seul sujet très difficile", de ce chantier, a déclaré Eric Zelnio lors d'une réunion de la commission locale d'information (CLI) sur le site nucléaire de Flamanville.
C'est la raison pour laquelle l'ASN "s'apprête à formuler à EDF une demande d'étendre à d'autres matériels sur le réacteur" la revue de qualité demandée face au problèmes de soudures. Le gendarme du nucléaire demande aussi au groupe de "travailler sur la cynétique de ces dysfonctionnements connus quand même pour certains depuis quelques années", a poursuivi M. Zelnio.
"On a le sentiment qu'il y a eu un laps de temps important entre la détection, la réaction et l'information", a ajouté le chef de pôle, regrettant aussi "le fait que certaines opérations n'aient pas été suspendues" dans la foulée de ces détections.
Concernant les problèmes de soudure révélés en début d'année, EDF a annoncé jeudi en avoir réparé 4 sur au moins 33 qu'elle doit reprendre. Pour 8 à 10 autres, l'ASN attend encore la preuve qu'elles n'ont pas besoin d'être réparées.
EDF, détenu à envrion 84% par l'Etat, a annoncé en juillet un retard supplémentaire d'un an et un surcoût de 400 millions d'euros lié aux soudures, portant le budget de cet EPR à 10,9 milliards, plus du triple du budget initial. Jeudi, EDF a répété que l'EPR démarrerait fin 2019 (contre 2012 initialement prévu) et précisé que le combustible serait livré au "printemps 2019" à Flamanville.
"400 millions, c'est le montant de la rallonge annoncée par le gouvernement pour financer son plan santé. C'est 400 millions de moins pour financer des Ehpad ou des IRM. Car qui va payer au final, nos impôts", a réagi Guy Vatel de l'Association pour le contrôle de la radioactivité dans l'ouest (ACRO) lors de cette réunion.
Lancé en 2007, le chantier emploie 4.800 personnes (dont 900 d'EDF et le reste de sous-traitants), a précisé l'entreprise.
Conçu au départ comme une vitrine pour l'export, le chantier de ce réacteur, qui doit être le plus puissant de France, a connu de multiples déboires.


++++++++++++++++


Alors que le président de l'ASN Pierre-Franck Chevet , celui qui met des bâtons dans les roues d'EDF va s'en aller dans 4 mois. Le fusible que l'on a fait pété n'aura visiblement pas été suffisant pour endiguer le probable futur scandale financier et l'accident industriel de la construction de l'EPR de Flamanville...


NB : Voir ici à mon autre sujet de forum : https://www.abcbourse.com/forums/msg650943_epr-de-flamanville-l-asn-avertit-edf-sur-les-soudures.aspx


+++++++++++++++++++++++
Merci Moicmoi, pour l'article !
: )
  
Répondre
11/07/2018 01:37:56

Re:EDF: acquisition d'un projet éolien en Ecosse.

LBWB 1
Plus un support ou une résistance est testé(e) plus il (elle) se fragilise
  
Répondre
05/07/2018 23:16:50

Re:EDF: acquisition d'un projet éolien en Ecosse.

gars d'ain 1
Triple Top probable en finition sur 12,37 : les 2 précédents ont fini en bulltrap avec un gap baissier.


Ce sont les éléments graphiques en bleu : les 3 cercles numérotés, jusqu'à présent, chaque qu'il y a eu triple top, ce qui devrait se produire s'est produit.


Le titre monte dans le vide, les news économiques sont mauvaises avec un résultat net qui devrait être divisé par 2. Pour moi, ça sent donc la fin brutal de hausse avec un gap baissier sous 12,37 et donc un bulltrap en prévision...


.

Message complété le 05/07/2018 23:19:17 par son auteur.

De plus, on est remonté pour boucher le Gap baissier précédent en bulltrap noté 2 avec sa flèche, c'est fait et maintenant, il n'y a plus de raison de rester en haut d'autant que le dividende sera revu probablement à la baisse à défaut d'être amputé totalement ...
.

  
Répondre
05/07/2018 23:00:55

Re:EDF: acquisition d'un projet éolien en Ecosse.

gars d'ain 0
... y'a un triple top en cours de finition sur ton trait noir !
  
Répondre
31/05/2018 21:05:33

Re:EDF: acquisition d'un projet éolien en Ecosse.

moicmoi 1
On adore le "quelques mois"

Ben oui, quoi. 3 ou 4 ans, ça ne fait que quelques 36 ou 48 mois.
Après tout : la mise en service était prévue pour 2012.
Ça ne fait jamais que quelques 72 mois de retard. Pour l’instant.

Sans compter avec le Pb de soudures et du retard attendu. .


Ah….La dialectique que le monde entier nous envie.


Le positif, dans tout ça ? Eh bien...ça retarde la fermeture de Fessenheim sans que quiconque y trouve à redire. Même pas la Ségo, même pas le Nico qui avalera une couleuvre de plus.

(tiens, c’est marrant ça : en rajoutant Tine aux 2 prénoms abrégés, cela nous donne Séco-tine et Nico-tine)

Message complété le 31/05/2018 21:06:34 par son auteur.

Essayez de rajouter Tine au bout de Moicmoi. Ca ne donne rien du tout.

  
Répondre
31/05/2018 19:24:49

Re:EDF: acquisition d'un projet éolien en Ecosse.

gars d'ain 0
France: nouveau retard en vue pour l'EPR de Flamanville, Fessenheim pourrait repousser sa fermeture

C'est pas une surprise vue ce qui a précédé comme infos dans cette file... On adore le "quelques mois" vu que potentiellement pour l'instant il y a un véto de l'ASN à ouverture tant que les problèmes de soudures se seront pas réglés...


Actualité publiée le 31/05/18 18:43


EDF a annoncé jeudi un possible nouveau retard de "quelques mois" du démarrage de l'EPR de Flamanville, attendu jusqu'ici fin 2018, ce qui pourrait repousser la fermeture de la centrale de Fessenheim à l'été 2019.


EDF avait annoncé en avril avoir constaté des "écarts de qualité" sur des soudures de la tuyauterie du réacteur nucléaire. Ils concernent les tuyauteries du circuit secondaire principal, qui relient le générateur de vapeur et la turbine qui produit l'électricité.


EDF indique que "les échanges avec l'Autorité de sûreté nucléaire vont se poursuivre encore quelques semaines" et que "les conséquences sur le planning et le cas échéant, sur le coût du projet Flamanville 3 seront précisées à cette échéance".


"Un décalage de quelques mois du démarrage du réacteur EPR de Flamanville 3 faisant partie des hypothèses envisagées, EDF se met en situation de poursuivre l'exploitation des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim jusqu'à l'été 2019", indique l'électricien dans un communiqué.


La doyenne des centrales françaises, située dans le Haut-Rhin, ne peut pas fonctionner après la mise en route de Flamanville en vertu d'une loi qui plafonne la capacité nucléaire française.


"Je prends acte de l'annonce d'EDF qui se prépare à poursuivre l'exploitation de Fessenheim jusqu'à l'été 2019", a réagi le secrétaire d'Etat à la Transition écologique Sébastien Lecornu.


"La fermeture de Fessenheim est actée, irréversible et c'est désormais à EDF de préciser le calendrier et de communiquer en toute transparence", a-t-il ajouté dans une déclaration à l'AFP.


En cours depuis 2007, le chantier de l'EPR de Flamanville (Manche) a connu de nombreux déboires, retards et surcoûts.
  
Répondre
07/05/2018 14:43:57

Re:EDF: acquisition d'un projet éolien en Ecosse.

gars d'ain 0
EDF dépose plainte contre X à la suite de la disparition de cadenas sur des armoires du contrôle-commande de l’EPR de Flamanville


07/05/2018 | 09:57
Le 5 mai 2018, EDF a déposé une plainte contre X auprès de la gendarmerie des Pieux.


Cette plainte fait suite à la disparition de cadenas qui permettent de fermer des armoires qui contiennent les matériels informatiques du contrôle-commande de l'EPR de Flamanville*. Les scellés mis en place à l'intérieur des armoires sont intacts.


Les armoires contenant les matériels informatiques du contrôle commande de protection de la chaudière nucléaire ne sont pas concernées par cette disparition.


L'ensemble des autorités compétentes a immédiatement été informé. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances de cet événement. EDF a également lancé un audit de l'intégrité du contrôle commande.


Cet événement n'a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations.


EDF condamne fermement cet acte malveillant.


*Le contrôle-commande est constitué de l'ensemble des systèmes qui permettent de piloter une installation nucléaire.


Communiqué de presse
https://www.edf.fr/groupe-edf/espaces-dedies/journalistes/tous-les-communiques-de-presse/edf-depose-plainte-contre-x-a-la-suite-de-la-disparition-de-cadenas-sur-des-armoires-du-controle-commande-de-l-epr-de-flamanville
  
Répondre

Forum de discussion EDF

Ma liste