OK
Accueil  > Communauté   > Forum Amoéba Biocide

Un marché immense sans concurrence avérée

Cours temps réel: 3,51€  3,24%

AMEBA


CRI74
31/03/2020 21:40:34
0

Capital échangé ce 31 mars : 46.03% (ajusté des dernières émissions ce qui n'est pas le cas sur ABC )

  
Répondre
manitro
31/03/2020 18:49:01
0

Oui le cours AMEBA a énormément chuté l'an dernier suite au refus de la validation en France et le retrait de celle déposée aux USA, je quand même que c'est le côté scientifique donc les fondamentaux qui peuvent permettre un retour aux 10 euros environ. c'est également la raison pour laquelle il y a une si grande volatilité et que certains font plusieurs aller/retour dans une journée ce qui ne clarifie pas une valorisation objective du titre.

Message complété le 31/03/2020 18:50:05 par son auteur.

aujourd'hui Capital échangé 72,26%

  
Répondre
CRI74
31/03/2020 18:10:13
1

Modification du financement BEI avec émission de BSA à 0.02€

http://www.amoeba-biocide.com/sites/default/files/200331_cp_amoeba_-_bei_vdef.pdf

  
Répondre
CRI74
31/03/2020 11:13:41
2

Le géant allemand de l'agrochimie BASF va tester en plein champ et sous serre les produits de biocontrôle d'Amoeba, que ce dernier présente comme une alternative aux pesticides chimiques.

"Ces tests à grande échelle, avec un leader mondial de l'industrie chimique, présentent un important potentiel de valorisation pour la société et sont une étape essentielle vers un éventuel partenariat commercial", a souligné mardi dans une communiqué le fondateur d'Amoeba Fabrice Plasson.

Le groupe lyonnais, qui a connu de nombreux déboires dans ses tentatives pour faire homologuer ses produits, avait annoncé à l'automne dernier qu'il lui faudrait trouver de nouveaux financements d'ici juillet.

Les applications agricoles sont pour Amoeba une piste relativement récente. Le groupe a pensé pendant longtemps que le premier marché pour ses produits était la désinfection des systèmes de réfrigération mais il a échoué à ce stade à obtenir une autorisation de commercialisation, tant aux Etats-Unis qu'en Europe.

Le groupe affirme - et c'est ce que BASF va vérifier - que son biocide est efficace contre les maladies résistantes aux fongicides, comme le mildiou.

Ce traitement repose sur une amibe, Willaertia magna C2c Maky, initialement isolée dans les eaux thermales d'Aix-les-Bains (Savoie). Contrairement à d'autres amibes capables de détruire des micro-organismes, elle est non-pathogène et non-toxique. Mais les autorités sanitaires américaines et européennes craignent qu'elle ne puisse servir de "cheval de Troie" à d'autres pathogènes.

http://files.newscenter.webdisclosure.com/920049/Communique_AmoebaBASF_evaluationproduitsbiocontrole_EN.pdf

  
Répondre
CRI74
31/03/2020 10:11:22
3

BASF va tester les biocides Amoeba

Le géant allemand de l'agrochimie BASF va tester en plein champ et sous serre les produits de biocontrôle d'Amoeba, que ce dernier présente comme une alternative aux pesticides chimiques.

"Ces tests à grande échelle, avec un leader mondial de l'industrie chimique, présentent un important potentiel de valorisation pour la société et sont une étape essentielle vers un éventuel partenariat commercial", a souligné mardi dans une communiqué le fondateur d'Amoeba Fabrice Plasson.

Le groupe lyonnais, qui a connu de nombreux déboires dans ses tentatives pour faire homologuer ses produits, avait annoncé à l'automne dernier qu'il lui faudrait trouver de nouveaux financements d'ici juillet.

Les applications agricoles sont pour Amoeba une piste relativement récente. Le groupe a pensé pendant longtemps que le premier marché pour ses produits était la désinfection des systèmes de réfrigération mais il a échoué à ce stade à obtenir une autorisation de commercialisation, tant aux Etats-Unis qu'en Europe.

Le groupe affirme - et c'est ce que BASF va vérifier - que son biocide est efficace contre les maladies résistantes aux fongicides, comme le mildiou.

Ce traitement repose sur une amibe, Willaertia magna C2c Maky, initialement isolée dans les eaux thermales d'Aix-les-Bains (Savoie). Contrairement à d'autres amibes capables de détruire des micro-organismes, elle est non-pathogène et non-toxique. Mais les autorités sanitaires américaines et européennes craignent qu'elle ne puisse servir de "cheval de Troie" à d'autres pathogènes.

source AWP/AFP

  
Répondre
CRI74
31/03/2020 10:10:26
3
MisterBlue
13/02/2020 21:58:50
0

Je peux voir que vous êtes de vrais croyants d'Amoeba et que vous souffrez de diverses erreurs de pensée telles que le biais de confirmation, l'aversion à la perte et le biais de familiarité (écologistes avec un peu trop d'argent).

Une action ou une entreprise doit également être de type commercial. Là où les petits (et grands) investisseurs ont subi une perte de 75% ou plus depuis l'émission, les employés en service chez Amoeba ont simplement augmenté les salaires royaux. Dans l'intervalle, de nombreux commerçants se sont énormément enrichis dans la tendance volatile des prix. Vous pouvez le voir dans l'énorme différence entre les achats et les ventes et vice versa! Nous espérons qu'il n'y a aucun lien avec l'entreprise elle-même.

Il est propre à une entreprise sans issue de créer constamment de nouveaux espoirs avec de nouvelles demandes d'inspection de réexamen (USA) et de nouveaux domaines de recherche (mildiou). Il se pourrait également qu'il y ait plus de preuves scientifiques du biocide que ce qui est admis. Cependant, la société américaine est très difficile et le monde des affaires encore plus difficile. Il est très difficile de conquérir ce marché étant donné les intérêts en jeu. Comme on le sait, les autorités de contrôle européennes sont extrêmement rigides et conservatrices.

Ne voyez-vous pas que pour sauver Amoeba une énorme émission est nécessaire? Dans ce cas, cela signifie une énorme dilution des actions. Le côté scientifique m'intéresse moins en ce moment car je ne crois plus (plus) à l'image de l'entreprise. L'histoire de l'entreprise est tout simplement fausse et les chiffres parlent d'eux-mêmes. Ce qui se passe actuellement, c'est du clapotis.

Vous attendez des dates pour annoncer de nouvelles approbations qui sont peu susceptibles de venir - ou peut-être qu'elles le feront - mais tous les investisseurs de la première heure ont perdu tellement d'argent que ce n'est plus amusant.

  
Répondre
ettircs
13/02/2020 21:05:20
2

Mister blue ne connaît pas le contre argument détailler ? Vous voulez vous lancer sur le domaine de la recherche, soite, faites mieux qu'un centre hospitalier pour donner votre avis et donc lancer vous dans les recherches de contre expertise,... Merci de nous donner des infos à ce moment là et pas à d'autres..... Pour rappel des études complémentaires sont demandées par l'agence américaine et en cours...je retourne donc vers vous, travaillerez vous pour une concurrence pour sortir des bêtises ?

Message complété le 13/02/2020 21:07:06 par son auteur.

Le débat dans cette file va se stériliser comme souvent par des intervenants sans arguments.... Ciao ça me gonfle

  
Répondre
CRI74
13/02/2020 20:43:28
1

"Ils se basent sur de solides recherches"

C'est justement le manque de support qui a conduit au refus , faute de comparatif . Ils ont même demander de dissocier du milieu naturel un de ses composants ce qui est impossible à réaliser . Un comble !

Vous dénigrez visiblement sans savoir et sans connaître le dossier . Pitoyable !

On verra s'ils réussiront mais je soutiens toujours les chercheurs et ne donne pas de conseils d'achat .

Message complété le 13/02/2020 21:35:02 par son auteur.

demandé

  
Répondre
MisterBlue
13/02/2020 20:23:30
0

À quelle distance êtes-vous sous l'eau (contaminée)? Doit avoir eu d'énormes pertes? Ou travaillez-vous pour Amoeba?

Dans quelle mesure ces chercheurs sont-ils indépendants?

Les autorités d'inspection ont rejeté le biocide comme purificateur d'eau pour le marché commercial en France et en Europe et aux USA. Ils se basent sur de solides recherches.

15 millions d'actions d'environ 1 euro ne dépassent jamais celui du prix d'émission avec des millions d'actions en moins. L'entreprise est étanche et l'eau n'est pas propre!

Voir ici la énième arnaque dans le domaine de l'environnement et de la durabilité.

Les day traders affûtent les couteaux!

  
Répondre
ettircs
13/02/2020 18:44:18
2

http://www.amoeba-biocide.com/sites/default/files/200131-_ddv_cp.pdf

13 579 804 actions au 31 janvier 2020

http://www.amoeba-biocide.com/sites/default/files/161130_-_ddv_amoeba_30.11.16_002.pdf

5 988 872 en novembre 2016


Prochaines étapes: soumission des dossiers mildiou et mildiou pomme de terre au 1er semestre en Europe et aux US pour une commercialisation en 2024 pour le premier et 2022 pour le second.

Traitement de l'eau: canada et UE en cours et commercialisation provisoire prévue en 2021

USA: demande prévue pour 1er semestre 2020 pour commercialisation 2022


désinfectant peau et Rouille du soja prévu en test cette année...

http://www.amoeba-biocide.com/sites/default/files/amoeba_-_rapport_semestriel_2019.06_vdef_.pdf (page 8)

pour le bilan on est au 1ER semestre 2019 à un total de 13 490 471 d'actifs, sur cette base et au nombre d'action on est légèrement sur-évalué mais au vue du programme chargé cette année, une petite spécu haussière ou baissière n'est pas à exclure

Message complété le 13/02/2020 19:05:33 par son auteur.

en novembre une moyenne de 30€ par action pour une valorisation d'environ 160 millions d'euros aujourd'hui on se retrouve dans une même configuration avec une valo de 14 millions, ok pour le traitement de l'eau qui a subit des revers mais qui à d'autres études à son actif, et en plus il y a le mildiou qui a démontré des effets notoire... à suivre pour une valorisation qui se rattrape, il me semble quelqu'un à sorti sur claranova: on achète au son des canons et on vend au so des clairettes.

  
Répondre
CRI74
13/02/2020 15:30:51
1

" Il semble que la société Amoeba ait joué ses atouts "

Qu'est-ce qui vous permet d'affirmer cela ?

La dernière publication vient justement dire l'inverse . L'avenir dira si les autorités réglementaires valident cet aspect du biocide ou non , en attendant la version contre le mildiou à suivre , puis d'autres possibilités issues de la plateforme de recherche .

A l'instant T , pas de revenu et cash à sortir mais , comme pour les biotechs , une validation de produit sur un marché suffisamment large suffit amplement à couvrir l'ensemble des coûts de recherche et dettes financières .


  
Répondre
MisterBlue
13/02/2020 15:16:03
0

"Amoéba annonce la publication d'un article dans la revue scientifique reconnue Pathogens, qui reconfirme l'effet direct de la prédation et de l'élimination ou des légionelles par l'amibe Willaertia magna C2c Maky."

Même si les recherches et publications récentes sont basées sur la vérité, le biocide n'est toujours pas autorisé sur les marchés d'Europe et des États-Unis et ne peut donc pas générer de revenus. Malheureusement, l'entreprise n'a de liquidités que depuis un an. Il semble que la société Amoeba ait joué ses atouts. Le seul joker qu'elle a encore est d'utiliser le biocide comme protection pour les cultures agricoles. Cela ressemble plus à un tissu pour saigner. De plus, les autorités d'inspection devront également mener une enquête ici.

Gardez à l'esprit que les investisseurs professionnels des ’boilerrooms’ et des ’scalperers’ (effectuant de courts trajets) se joignent maintenant pour booster le parcours puis repartent.

  
Répondre
CRI74
10/02/2020 15:14:36
5

Du nouveau pour Amoeba

http://www.amoeba-biocide.com/sites/default/files/cp_07022020_pathogens_vdef.pdf


Comportement intracellulaire de trois souches de Legionella pneumophila dans trois souches d'Amibe, y compris Willaertia magna C2c Maky par Issam Hasni 1,2,Antoine Jarry 2,Benjamin Quelard 1,Antoine Carlino 2,Jean-Baptiste Eberst 2,Olivier Abbe 2etSandrine Demanèche 2, *

Département Microbes, Evolution, Phylogénie et Infection, Institut de Recherche pour le Développement IRD 198, Institut Hospitalo-Universitaire (IHU), Aix-Marseille Université, 13007 Marseille, France

Département R&D, Amoéba, 38 Avenue des Frères Montgolfier, 69680 Chassieu, France *

Auteur à qui la correspondance doit être adressée.

Pathogènes 2020 , 9 (2), 105; https://doi.org/10.3390/pathogens9020105

Reçu: 10 janvier 2020 / Révisé: 4 février 2020 / Accepté: 5 février 2020 / Publié: 6 février 2020

(Cet article appartient au numéro spécial Contamination des légionelles dans l'environnement aquatique )

Abstract :

Legionella pneumophila est un pathogène intracellulaire présent dans les milieux aquatiques sous forme de cellules planctoniques dans les biofilms et de parasites intracellulaires d'amibes vivant en liberté telles que Acanthamoeba castellanii .

Ce pathogène contourne le mécanisme d'élimination pour se répliquer dans les amibes; cependant, toutes les espèces d'amibes ne supportent pas la croissance de L. pneumophila .

Il a déjà été démontré que Willaertia magna C2c Maky , une amibe non pathogène, possède la capacité d'éliminer la souche de L. pneumophila Paris.

Ici, nous étudions le comportement intracellulaire de trois souches de L. pneumophila (Paris, Philadelphie et Lens) au sein de W. magna C2c Maky et comparons cette souche àA. castellanii et W. magna Z503, qui sont utilisés comme témoins. Nous observons la croissance intracellulaire de la souche Lens dans W. magna Z503 et A. castellanii à 22 ° C et 37 ° C. La souche Paris pousse dans A. castellanii à n'importe quelle température, alors qu'elle ne pousse qu'à 22 ° C dans W. magna Z503. La souche Philadelphie prolifère uniquement dans A. castellanii à 37 ° C.

Chez W. magna C2c Maky, aucune des trois souches de légionelles ne présente de croissance intracellulaire. De plus, la capacité de W. magna C2c Maky à diminuer le nombre de L. pneumophila intériorisé est confirmée.

Ces résultats soutiennent l'idée queW. magna C2c Maky possède un comportement unique vis-à-vis des souches de L. pneumophila .

https://www.mdpi.com/2076-0817/9/2/105/pdf ( en anglais )


  
Répondre
Ribo
20/08/2019 13:45:34
0

Amoeba. Portzamparc suspend le suivi du titre.

  
Répondre
ettircs
19/08/2019 21:31:12
0

On en saura plus dans les semaines à venir...

  
Répondre
CRI74
19/08/2019 21:28:18
0

En résumé , on ne peut accepter un produit dû à l'insuffisance scientifique concernant les éventuelles contre indications mais la porte reste grande ouverte par le fait qu'aucun événement non sécuritaire n'est intervenu .

  
Répondre
CRI74
19/08/2019 19:10:21
0

Le sérieux ?

Pourquoi des grandes sociétés internationales utilisent le biocide depuis plusieurs années , en test faute d'homologation ?

Si le sérieux était mis en doute , elles ne prendraient absolument pas ce risque qui , aux USA notamment , pourrait leur coûter de solides revers financiers.

Comme il était expliqué lors de la demande d'homologation en Europe , il est difficile de démontrer qu'un produit issu de la nature puisse d'affranchir du déclenchement d'effets secondaires .Tout le problème se situe là .

Rien ne dit que les scientifiques qui planchent dessus n'arriveront pas rapidement au but , après des années de tests divers et variés

  
Répondre
ettircs
19/08/2019 18:59:26
0
Au delà de la demande pour les tours auto refrigerantes c'est le sérieux de leurs études " scientifique" qui est remis en cause, c'est là le gros problème de cette société finalement qui vent des travaux de recherches importants alors que cela ne fait finalement pas bonne figure auprès des agences de validation... Ça me rend triste mais cela semble aller en ce sens 🤔
  
Répondre
CRI74
19/08/2019 18:39:58
0

Rien d'absolu en ce sens Ettircs .

A priori , ce serait logique mais à la vitesse où s'enchaînent les nouvelles applications , il apparaît possible que l'une d'entre elles trouve le chemin de l'homologation compte tenu de l'avance enregistrée sur l'existant . Reste le plus compliqué , démontrer l'absence de déclencheur négatif , alors qu'à ce jour aucun élément défavorable n'a été enregistré ce que valident les agences d'ailleurs .

La valeur perd son aspect spéculatif de court terme mais aucun de ses fondements , pour le moment .

  
Répondre

Forum de discussion Amoéba Biocide

202003312140 505351

Investir en Bourse avec Internet

Ma liste