OK
Accueil  > Communauté   > Forum Poxel

Qu'en penses tu ?

Cours temps réel: 11,20€  3,32%

POXEL


Fifour
03/01/2020 10:35:14
0

@ Bien vu!!


Il faut la laisser refroidir un peu, la hausse de ces derniers jours été un peu trop violente et soudaine sans que l'on passe par une correction

Après faut voir l'ampleur de cette correction et peut être attendre de voir où elle nous mène


Perso je bouge pas à part si je peux en reprendre un peu

  
Répondre
starox
02/01/2020 15:51:48
1

vente partielle ( même nombres ) 13.42 €

  
Répondre
Fifour
23/12/2019 19:20:01
3

@ starox,


Ouais la barrière des 10€ est passé mais on est pas à l'abri de consolider un peu pas mal d'indicateurs sont dans le rouge

Après je pense qu'avec le newsflow à venir on peut vite revenir sur ses plus hauts

Surtout suivant les avancés pour la Chine car j'ai pas encore eu le temps de réécouter la conf call mais de ce que j'ai compris il y' aurait une entente entre Sumi et les autorités sanitaires chinoise selon laquelle pour obtenir l'AMM en Chine il faudrait passer l'équivalent d'une phase 2 et condenser les résultats de Times pour que le deal soit OK et cette décision tomberait en début 2020

Ce qui pourrait être une super news

Passes de bonnes fêtes

Au plaisir

  
Répondre
starox
23/12/2019 16:58:07
1

@ fifour

vente 1/20 à 10.14€

  
Répondre
Fifour
20/12/2019 07:32:29
2

Résultats Times 2 pour l'iméglimine en phase 3 :


https://d1io3yog0oux5.cloudfront.net/_6c0c273c2f3fb100d49556b1c84bbc08/poxelpharma/db/422/3246/pdf/20191220_Poxel_Positive+_Japan+P3+Results_TIMES+2_FR_final.pdf


L’Imeglimine a atteint le critère principal d’efficacité, la baisse de l’HbA1c, et a ainsi montré comment son double mode d’action unique permet d’obtenir une meilleure efficacité en association avec des hypoglycémiants existants

L’Imeglimine a notamment démontré une efficacité particulièrement robuste en association avec les inhibiteurs deDPP4, traitement le plus répandu au Japon, prescrit à environ80% des patients atteints de diabète de type 2soustraitement1

L’Imeglimine a présenté un profil de tolérance et de sécurité d’emploi favorable dans tous les groupes de traitement, conforme aux essais précédents

L’essai TIMES2 est le troisième et dernier volet du programme pivotal de phase III TIMES en vue de l’enregistrement de l’Imeglimine

La demande d’enregistrement d’un nouveau médicament (JNDA) pour l’Imeglimine au Japon est prévue en 20202, dans la perspective d’un lancement commercial prévu en 2021


Ces derniers résultats de Times 2 sur l’Imeglimine dans le traitement du diabète de type2 au Japon et le succès du programme pivotal de phase III TIMES


Le point le plus intéressant pour ma part réside dans l'efficacité particulièrement robuste en association avec les inhibiteurs deDPP4, traitement le plus répandu au Japon, prescrit à environ80% des patients atteints de diabète de type 2soustraitement ce qui devrait être un des points forts pour l'obtention de l'AMM au Japon


Bonne journée à tous

  
Répondre
Fifour
19/12/2019 18:23:12
0

POXEL S.A. (Paris:POXEL) (Euronext : POXEL – FR0012432516), société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), annonce aujourd’hui sa participation au Forum ODDO BHF, qui se tiendra les 9 et 10 janvier 2020 à Lyon, France. La direction de Poxel se tiendra à la disposition des investisseurs dans le cadre de rencontres individuelles.

  
Répondre
Fifour
18/12/2019 17:42:07
1

Poxel annonce des résultats favorables de l’étude de phase Ib sur le PXL065 et fait un point sur son programme :

- L’étude de phase Ib à doses multiples et croissantes a mis en évidence un profil pharmacocinétique proportionnel à la dose et confirme la stabilité de la R-pioglitazone aux doses testées

- Poxel prévoit de lancer au 2e trimestre 2020 une étude de phase II de 36 semaines chez des patients atteints de NASH confirmée par biopsie,afin de déterminer la ou les doses optimales pour l’étude d’enregistrement de phase III

- Une étude de toxicité de13 semaines à doses répétées chez le chien a mis en évidence une amélioration de la marge de sécurité par rapport à la pioglitazone

- Le PXL065 bénéficie de la voie réglementaire 505(b)(2) permettant un plan de développement simplifié et efficace


On pensait que l'année 2019 allait être une année dense et charnière pour Poxel mais l'année 2020 semble du même acabit avec :


- Étude PXL065 lancée au 2e trimestre 2020 pour une durée de 36 semaines donc possible résultats intermédiaire en 2020

- AMM au Japon pour l'iméglimine

- Avancé de l'étude PXL 770 avec une part des résultats en fin 2019 pour la partie PK/PD et les résultats de l’étude de phase IIa sur l’efficacité et la sécurité au 2e trimestre 2020

- Communication de l'avancée du partenariat avec enyo


Toujours clair et précis dans le timing pour la communication scientifique de la part de Poxel, le contraire aurait été étonnant de leur part malgré tout, toujours un petit bémol pour la communication financière qui laisse quelques failles dans lesquelles le doute et l'incertitude s'installe pour certains investisseurs


En espérant que les résultats de Times au complet prévu ces jours soit du même tonneau pour que Poxel atteigne enfin la vrai dimension qui lui est due


Bonne soirée à tous



Message complété le 18/12/2019 17:42:38 par son auteur.

Lien complet pour le PXL065 : https://d1io3yog0oux5.cloudfront.net/_70de39853ab7cc07a8838fbb5d6c12bf/poxelpharma/db/422/3244/pdf/20191218_Poxel_PXL065_Phase+1b+results_FR_FINAL.pdf

  
Répondre
Fifour
08/12/2019 07:42:56
0

Je vous partage mon analyse sur la situation scientifique et financière de la société, analyse faite il y' a un petit moment mais qui reste pour moi d'actualité.


On peut constater depuis un petit moment le regain d'intéret sur Poxel étant donnée la richesse du news flow pour cette année avec les résultats TIMES, le lancement de la phase 3 de l'imeglimine pour l'U.E et les US ainsi que le lancement de phase 2 du PXL770.

Je vous propose dans ce post de nous intéresser au potentiel commercial de l'imeglimine sachant que l'AMM concernant l’Asie devrait être soumise dès les résultats des étudesTIMES connues

Bien entendu cette estimation part du principe que les résultats de phase 3 soit positifs et dans la même lignée que ceux révélés en phase 2b sinon faut vraiment être trop con pour investir sur une biotechs si on ne croit pas à son potentiel

Niveau scientifique :

Poxel a prouvé scientifiquement lors des résultats de phase 2b que l'Imeglimine a démontré sa capacité à contrebalancer le dysfonctionnement mitochondrial à l'origine du diabète de type 2.
L'efficacité et la tolérance de l'Imeglimine ont été démontrées dans 16 essais cliniques terminés à ce jour (source Poxel)

Plus précisément l'Imeglimine est un nouvel agent antidiabétique, il diminue l'HbA1c, améliore la sensibilité à l'insuline,
la tolérance au glucose et potentialise la sécrétion d'insuline.
L'Imeglimine agit sur la mitochondrie et réduit le stress oxydant au niveau du foie, du muscle et du pancréas
(source : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S126236361630043X )

La perte de cellules bêta productrices d'insuline contribue au diabète de type 2 et à sa progression.
Ces données précliniques démontrent la capacité de l'Imeglimine à prévenir la mort des cellules bêta induite par la toxicité du glucose et du fructose grâce à son mécanisme d'action unique inhibant l'ouverture du mPTP, un canal mitochondrial impliqué dans la mort cellulaire

Ces résultats sont d'autant plus probant sur les patients d'origines asiatiques comme l'explique le Professeur Kohjiro Ueki,
Directeur du centre de recherche sur le diabète de l’institut du Centre National de Santé et Médecine Globales
(Diabetes Research Center, Research Institute, National Center for Global Health and Medicine) de Tokyo : " La remarquable efficacité et le profil de sécurité favorable de l’Imeglimine observés dans cette étude nous incitent à penser que ce produit pourrait être particulièrement bien adapté aux patients japonais ,le diabète est un véritable problème de santé publique en Asie et l’Imeglimine est appelée selon nous à devenir une nouvelle option thérapeutique importante pour permettre aux patients japonais
de gérer leur diabète de type 2 ( Source poxel résultats phase 2b )

Le programme de phase 3 TIMES se présente comme suit:

TIMES (Trials of IMeglimin for Efficacy and Safety , comprendra trois études pivotales portant sur environ 1.100 patients. Le programme TIMES comprendra les trois essais suivants,
chacun effectué avec la dose de 1.000 mg administrée deux fois par jour:

TIMES 1 : l’étude de phase III de 24 semaines randomisée, en double aveugle et versus placebo, vise à évaluer l'efficacité, l'innocuité et la tolérance de l'Imeglimine
chez des patients japonais atteints de diabète de type 2. La baisse de l’hémoglobine glyquée (HbA1c) sera le critère principal d’évaluation.
Les critères d'évaluation secondaires de l'essai intègreront d'autres paramètres glycémiques et non glycémiques standard.

TIMES 2 : l’étude de phase III de 52 semaines en ouvert et en groupes parallèles vise à évaluer l'innocuité et l'efficacité à long terme de l'Imeglimine
chez des patients japonais diabétiques de type 2. Dans cette étude, l’Imeglimine sera administrée par voie orale en monothérapie ou en association avec des médicaments antidiabétiques existants, incluant un inhibiteur de la DPP4, un inhibiteur de SGLT2, un biguanide, un sulfamide hypoglycémiant et un agoniste du récepteur du GLP1.

TIMES 3 : l’étude de phase III de 16 semaines, randomisée, en double aveugle versus placebo avec une période d'extension de 36 semaines en ouvert,
vise à évaluer l'efficacité et l'innocuité de l’Imeglimine en association avec l'insuline chez des patients japonais souffrant de diabète de type 2
associé à un contrôle glycémique insuffisant par insulinothérapie.

Selon moi TIMES 2 sera la phase la plus intéressante à passer car elle associe l'imeglimine avec d'autres médicaments présents sur le marché du diabète de type 2, lors de la
phase 2b les résultats avaient déjà prouvé l'amélioration de l'action de la Metformine et de Januvia en combo avecl'Imeglimine. ( source https://www.vocationsante.fr/les-biotechnologies-au-secours-des-maladies/ )
Ce qui est un point très important pour la part de marché potentiel de Poxel à l'avenir sachant que par exemple la Metformine est administrée à plus de 120 millions de patients mais possède certaine contre-indication pour les patients
en manque de VB12 ou souffrant de problèmes hépatiques.


Voilà en somme ce que l'on peut dire au niveau des études, résultats et données scientifiques après en rentrant plus dans les détails et termes purement cliniques je n'ai pas assez de connaissances techniques et médicales pour vous retransmettre avec justesse les résultats ou autres explications mais je vous invite à visiter le site internet de poxel
pour plus d'informations


Niveau financiers:

On s'attaque à la partie la plus intéressantes pour nous autres investisseurs et surtout moins barbante que la partie scientifique donc dans cette partie nous allons essayer de nous projeter dans la partie commercialisation de l'Imeglimine.

Celle ci devrait intervenir, si aucun contre-temps, en 2020 AMM pourl'Asie commercialisation 2021 , pas avant mi 2021 pour le reste U.E et U.S pour l'AMM et commercialisation 2022/2023


Januvia qui fait 7 milliards de chiffre d affaire au Japon sur une cohorte de malade du DB2 d'environ 10 millions de patient

TK confirme que Roivant le partenaire E.U/US va pour le moment se concentre sur les diabétique de niveau 2 souffrant d’insuffisance rénale ce qui ferait 40 MLS de patient

Prix vente estimé iméglimine 1.5$/jour/patient

Merck Sereno recevra une part des ventes nettes de l'imeglmine d’après l'accord MS présent dans le prospectus d'introduction qui s'élèvera au maximum à 9%


Poxel touchera admettons car on sait toujours pas le niveau de royalties environ 10% net des ventes entre les 2 partenaires avec la parti de Merck Sereno soutiré

L’iméglimine est administré à par exemple 10 MLS de patient cela fait

1.5$ X 10 MLS = 15 MLS par jour donc par 10% =1.5MLS/jour

Le diabète ne prend ni week-end ni jours fériés ni RTT donc 1.5MLS X 365 jours/an = 547.5 MLS de C.A par an quasi net car on s’occupe de rien pour la production et la commercialisation

Donc 10 MLS de patient donne 547.5MLS par an de C.A

20 MLS de patient donne 1.095 MDS par an de C.A

40 MLS de patient donne 2.190 MDS par an de C.A

Voilà bonne lecture à tous et bon WE


Fifour

  
Répondre
Fifour
26/11/2019 14:55:37
2
Fifour
12/11/2019 16:16:36
0
Fifour
08/11/2019 09:32:46
2

https://d1io3yog0oux5.cloudfront.net/_b4a351d8daa4f76be2c84ff0bd7e7782/poxelpharma/db/422/3217/pdf/20191108_Poxel_PXL065_FDA_Update_FR.pdf


Très bonne nouvelle pour Poxel cette fois concernant la molécule PXL 065 dans le Nash pour qui la FDA a accepté l’utilisation de la voie d’enregistrement 505(b).

La procédure 505(b)(2) permet un plan de développement simplifié et efficace c est à dire que Poxel pour le PXL065 fera en partie référence et s’appuiera sur les informations réglementaires et la littérature publiée sur Actos® (pioglitazone)


Autre point important : " Suite à la réunion avec la FDA et la revue des résultats des essais de phase Ib à doses multiples croissantes, Poxel prévoit de lancer un essai de phase II au 2e trimestre 2020, dont l’objectif principal sera de déterminer la ou les doses optimales à tester dans un essai d’enregistrement de phase III "


Un rebondissement important donc pour le PXL065 qui pourrait de plus obtenir un fast track


@Starox bien joué pour le timing !!

  
Répondre
starox
06/11/2019 17:31:31
2

@ fifour

mom pma est passé à presque 5.23€ suite aux dernières acquisitions

je vise vers 8.6 par là

  
Répondre
Fifour
06/11/2019 16:39:56
1

@Starox,


Content de te revoir dans l'aventure Poxel!! Il est vrai qu'après l'annonce de financement d'hier le cour se cherche un peu , cette nouvelle même si elle est loin d'être mauvaise, n'était pas attendu en cette fin d'année riche en résultats et annonces mais ce financement était nécessaire pour le PXL 065 avant la réunion avec la FDA le concernant


Perso j'ai renforcer un peu tôt ( 8.2 ) mais mon pma est toujours en ma faveur ( 6.5 et 6.58 ) je vais en reprendre dans quelques jours

  
Répondre
starox
06/11/2019 12:10:04
1

7.74€ +1.44%

Message complété le 06/11/2019 12:13:30 par son auteur.

@ FIFOUR
j'en ai repris une louchée à 7.58€ ( sur quelques jours ) ordres en attentes "tout n'a pas été exécuté"

  
Répondre
Fifour
17/10/2019 10:24:10
1

Interview du PDG de Poxel sur le développent et l'avenir de la société :


ama.com/videos/actualites/le-journal-des-biotechs-dbv-valbiotis-gensight-l-interview-de-thomas-kuhn-dg-de-poxel-b1ba1e1923efdf4b5929212b97afaad6


Bon visionnage et bonne journée

Message complété le 17/10/2019 10:25:34 par son auteur.

Désolé un peu de mal avec les liens :

https://www.boursorama.com/videos/actualites/le-journal-des-biotechs-dbv-valbiotis-gensight-l-interview-de-thomas-kuhn-dg-de-poxel-b1ba1e1923efdf4b5929212b97afaad6

  
Répondre
Fifour
19/09/2019 20:46:20
1

https://www.medscape.com/ viewarticle/918670


Un nouveau médicament expérimental de première classe appelé iméglimine (Poxel Pharma) s'est révélé prometteur dans le traitement du diabète de type 2 dans une étude de phase 3 menée au Japon.

Les résultats des essais du programme de développement clinique TIMES (Imeglimin for Efficacy and Safety) ont été présentés le 18 septembre lors d'un symposium qui s'est tenu ici à l'assemblée annuelle 2019 de l'European Association for the Study of Diabetes (EASD) par Julie Dubourg, MD, directrice médicale du développement clinique chez Poxel.

"Dans tous les essais de phase 2 et de phase 3, l'iméglimine a démontré une efficacité très robuste dans la population diabétique de type 2, ainsi que dans des sous-populations telles que les patients âgés et ceux atteints de maladie rénale chronique. Le profil de sécurité et de tolérabilité est également très bon. Il s'agit donc[peut-être] d'une nouvelle option pour le traitement des patients atteints de diabète de type 2 en monothérapie ou en traitement d'appoint ", a déclaré Mme Dubourg à Medscape Medical News.

Imeglimin travaille en améliorant la fonction mitochondriale, qui à son tour augmente la sécrétion d'insuline et la sensibilité à l'insuline dans le muscle tout en diminuant la production de glucose hépatique, Ralph A. DeFronzo, MD, professeur de médecine et chef de la division du diabète à la University of Texas Health Sciences Center, San Antonio, a déclaré lors du symposium.

L'iméglimine est le premier d'une nouvelle classe d'agents hypoglycémiants appelée "glimine".

"Ces médicaments corrigent en fait trois des grands problèmes présents chez nos patients diabétiques... Ils nous fournissent un nouveau mécanisme d'action ", a dit M. DeFronzo.

En outre, parce que les données précliniques suggèrent que l'iméglimine mobilise également les graisses dans le foie, "ce médicament a également le potentiel d'être utilisé dans[la stéatohépatite non alcoolique]", a-t-il noté.

Invité à commenter, Harold E. Lebovitz, MD, professeur de médecine à la State University of New York-Brooklyn, a déclaré : "Les données japonaises sont très impressionnantes, mais nous ne savons pas encore comment les autres populations y réagiront."

"C'est clairement une nouvelle classe avec des mécanismes uniques, mais nous devons définir ce qu'est ce rôle", a-t-il ajouté.

Lebovitz, qui a mené des études préliminaires sur l'iméglimine, mais qui n'est pas impliqué dans son développement à l'heure actuelle, a également souligné que le médicament pourrait être efficace chez certains patients pour lesquels d'autres classes d'agents hypoglycémiants pourraient ne pas être efficaces ou appropriés, comme ceux qui souffrent de maladies rénales.

"Les médicaments hypoglycémiants ne conviennent pas tous au même groupe de personnes... Les personnes atteintes d'une maladie rénale sont très sensibles et ont beaucoup d'hypoglycémie... Chaque médicament est probablement utile pour un sous-groupe de patients parce que le diabète de type 2 n'est pas une seule maladie.
Tous les critères d'évaluation du médicament ont été atteints sans problèmes d'innocuité chez les patients japonais

Le programme TIMES de phase 3 en cours avec l'iméglimine comprend trois essais individuels randomisés, à double insu et contrôlés par placebo, auxquels ont participé plus de 1 100 patients dans 29 sites au Japon. TIMES 1, un essai d'efficacité en monothérapie de 6 mois, TIMES 2, un essai d'innocuité d'un an sur l'iméglimine en monothérapie et en traitement d'appoint, et TIMES 3, un essai d'efficacité de 16 semaines sur l'iméglimine ajoutée à l'insuline, suivi d'une période supplémentaire de 36 semaines sur l'innocuité.

Message complété le 19/09/2019 20:46:39 par son auteur.

https://www.medscape.com/viewarticle/918670

  
Répondre
Fifour
18/09/2019 16:47:21
1

POXEL S.A. (Paris:POXEL) (Euronext : POXEL – FR0012432516), société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), annonce aujourd’hui la présentation des résultats détaillés du programme de phase III TIMES 1 sur l’efficacité, l’innocuité et la tolérance de l’Imeglimine chez des patients japonais atteints de diabète de type 2, ainsi que des données confirmant l’innocuité et l’efficacité de l’Imeglimine dans diverses populations de patients. Ces données ont été présentées dans le cadre d’un symposium lors du 55ème congrès annuel de l’Association Européenne pour l’Étude du Diabète(EASD), qui se tient au centre de conférence Fira Barcelona Gran Via à Barcelone en Espagne, du 16 au 20 septembre 2019.

La session était présidée par un expert universitaire renommé du diabète, le Professeur Ralph DeFronzo, Professeur de Médecine et Directeur de la Division Diabète du Health Science Center de l’Université du Texas, et Directeur Adjoint du Texas Diabetes Institute, rattaché au University Health System à San Antonio au Texas.

« Pour une prise en charge efficace du diabète de type 2, les traitements doivent corriger les troubles liés à la sécrétion d’insuline et à la sensibilité à l’insuline, » a déclaré le Professeur Ralph DeFronzo. « L’Imeglimine, grâce à un mécanisme d’action unique ciblant les mitochondries, offre une nouvelle approche pour le traitement du diabète de type 2. En améliorant le fonctionnement des mitochondries, l’Imeglimine augmente la sensibilité à l’insuline au niveau des muscles, augmente la sécrétion d’insuline, et diminue la production hépatique de glucose, trois éléments cruciaux dans le traitement du diabète de type 2. Les données d’innocuité et d’efficacité obtenues mettent en évidence le potentiel de l’Imeglimine à faire évoluer l’environnement des traitements oraux pour les patients atteints de diabète de type 2 dans le monde ».

Le symposium incluait une présentation spécifique de la population de patients au Japon et les résultats détaillés de l’étude de phase III TIMES 1. L’Asie est considérée comme l’une des prochaines zones géographiques les plus importantes pour le traitement de la pandémie de diabète, et le Japon est le deuxième plus gros marché après les États-Unis. Les résultats de l’étude de phase III TIMES 2 et TIMES 3 pour la période d’extension de 36 semaines en ouvert sur l’Imeglimine sont attendus en fin d’année 2019. La demande d’autorisation d’un nouveau médicament au Japon (JNDA) pour l’Imeglimine est prévue en 2020.

« Notre vision en tant que société spécialisée dans le développement de médicaments pour les maladies métaboliques est d’améliorer les options thérapeutiques pour les patients. Ainsi, l’effet de l’Imeglimine sur la sécrétion d’insuline pourrait être particulièrement adapté pour le traitement du diabète de type 2, surtout chez les patients japonais qui pourraient souffrir d’un déficit précoce de la sécrétion d’insuline», explique le Dr Christophe Arbet-Engels, Vice-Président Exécutif, Directeur Médical, Directeur du Développement Clinique Avancé & des Affaires Médicales de Poxel. « Par ailleurs, l’Imeglimine pourrait potentiellement réduire significativement le taux d’HbA1c chez les patients dont la glycémie est mal contrôlée par l’insuline seule, et, grâce à son profil de sécurité favorable, elle pourrait constituer une option thérapeutique pour les patients plus fragiles, tels que les personnes âgées ou les insuffisants rénaux ».

Le mécanisme d’action unique de l’Imeglimine, associé à son profil d’efficacité et d’innocuité, illustre son potentiel de devenir un candidat médicament pour le traitement du diabète de type 2, dans le monde entier, à presque tous les stades du paradigme de traitement actuel, sous forme de monothérapie ou de traitement adjuvant associé à d’autres hypoglycémiants, et dans diverses populations de patients atteints de diabète de type 2.

Faits marquants de la présentation sur l’Imeglimine lors du congrès de l’EASD

Données de l’étude de phase III TIMES 1 :

Les résultats de l’étude phase III TIMES 1 randomisée, en double aveugle et avec contrôle placebo ont été présentés dans le cadre du symposium. Dans cette étude, l’Imeglimine a été administrée en monothérapie par voie orale à la dose de 1 000 mg deux fois par jour pendant 24 semaines à 213 patients japonais. L’étude TIMES 1 a démontré la forte efficacité de l’Imeglimine, avec une différence statistiquement significative (p<0,0001) pour son critère d’évaluation principal, défini par une modification du taux d’hémoglobine glyquée A1c (HbA1c) à la 24ème semaine comparé au placebo, avec une réduction moyenne du taux d’HbA1c de -0,87 % par rapport à la valeur au début de l’étude avant randomisation, corrigée du placebo.

L’effet de l’Imeglimine sur le principal critère d’évaluation secondaire de l’étude TIMES 1, soit la modification de la glycémie à jeun à la 24ème semaine comparé au placebo, était statistiquement significatif (p<0,0001), avec une réduction moyenne de la glycémie à jeun de -19 mg/dL par rapport à la valeur au début de l’étude avant randomisation, corrigée du placebo.

Ces résultats ont aussi été observés dans les sous-populations du diabète de type 2, tels que les personnes âgées ou les patients insuffisants rénaux.

Dans cette étude, le profil d’innocuité et de tolérance de l’Imeglimine était similaire à celui du placebo, et le profil d’événements indésirables corroborait le profil observé dans l’étude de phase IIb au Japon, ainsi que dans les programmes de phase I et II menés aux États-Unis et en Europe.

Par ailleurs, les résultats concernant l’efficacité de l’Imeglimine sur la réduction du taux d’HbA1c, comparés aux résultats obtenus chez les patients japonais traités par des inhibiteurs des SGLT2 et de la DPP-4, se situaient dans la partie haute de la fourchette.

Données mécanistiques :

Une analyse complémentaire du mode d’action de l’Imeglimine a mis en évidence sa capacité à augmenter la sensibilité à l’insuline ainsi que la sécrétion d’insuline en améliorant la fonction mitochondriale selon trois mécanismes clés :

L’Imeglimine restaure l’activité du complexe III et inhibe celle du complexe I, entraînant une augmentation de l’oxydation mitochondriale des substrats dégradés par le complexe II (lipides).
L’Imeglimine réduit la surproduction de dérivés réactifs de l’oxygène (DRO) et protège les mitochondries d’un stress oxydatif excessif, un mécanisme clé car les cellules bêta y sont particulièrement sensibles.
L’Imeglimine augmente les taux du coactivateur PGC1a, principal régulateur de la biogenèse des mitochondries, et augmente le nombre de mitochondries.

L’amélioration de la fonction mitochondriale est associée à une augmentation de la sensibilité à l’insuline au niveau des muscles, à une augmentation de la sécrétion d’insuline et à une baisse de la production hépatique de glucose, trois aspects importants du traitement de fond du diabète de type 2.

  
Répondre
Fifour
17/09/2019 19:03:30
0

Poxel annonce aujourd'hui le lancement d’une étude de phase Ib à doses multiples et croissantes sur le PXL065, son candidat médicament pour le traitement de la NASH :

- L’étude de phase Ib à doses multiples et croissantes vise à évaluer le profil de sécurité, la tolérance, et la pharmacocinétique(PK)duPXL065,et contribuer à la détermination de la dose pour une étude pivotale; les premiers résultats sont attendus au4etrimestre2019

- Les résultats d’une étude de phase 1a à dose unique croissanteduPXL065 seront présentés lors du congrès annuel de l’Association Américaine pour l’Etude du Diabète (AASLD), qui se tiendra du8au 12novembre2019 à Boston, MA, aux États-Unis

- Poxel rencontrera la FDA(Food and Drug Administration) aux États-Unis au début du4etrimestre2019 afin de discuter du programme d’enregistrement et de la voie réglementaire505(b)(2) qui pourrait permettre d’accélérer le développement ainsi que l’obtention de l’autorisation réglementaire du PXL065


https://d1io3yog0oux5.cloudfront.net/_a0b005b076068bbd5f05e2bf86da99d9/poxelpharma/db/422/3184/pdf/20190917_Poxel_PXL065_Etude+de+phase+Ib_FR.pdf

  
Répondre
starox
16/09/2019 12:16:10
1

@ fipua

je me tâte, j'ai 2.85€ de +value par titre, j'hésite à tout vendre

qu'en penses tu ?

  
Répondre
Fifour
26/08/2019 22:13:13
0

Poxel publie ses résultats financiers du premier semestre2019 et dresse un bilan de ses activités :


https://d1io3yog0oux5.cloudfront.net/_8e8a568d567b33db86c85dcdee1059af/poxelpharma/db/422/3163/pdf/POXEL_CP_HYR+2019_FR_Final.pdf


Feuille de route parfaitement tenue comme toujours, on notera:

- une baisse des revenus sur le premier semestre du à l'absence de versement de la part de Roivant

- Des avancées et résultats très bon pour le PXL 65, qui plus est comparé au pioglitazone d'Actos


Le cour actuel est toujours à la ramasse mais ces nouvelles données des études cliniques laissent présagés le meilleur pour la suite


Bonne soirée à tous et bon trades



  
Répondre

Forum de discussion Poxel

202001031035 534824
Ma liste