Comment Altice veut piller les actifs de votre portefeuille boursier .
OK
Accueil  > Communauté   > Forum SFR Group

Comment Altice veut piller les actifs de votre portefeuille boursier .

Cours temps réel: 34,50€  0,00%

SFR


gars d'ain
30/11/2018 11:09:44
0

Ce qu'il y a eu d'écrit en précédents posts prend tout son sens actuellement avec la vente d'actifs qu'Altice a étouffé pour rembourser sa propre dette d'achat de SFR


Oh, le vilain benneto financier... Un vrai cas d'école...


Qu'advient -il de la plainte pour "abus de biens sociaux au détriment des actionnaires minoritaires" ???


  
Répondre
gars d'ain
16/06/2017 23:22:44
0
Dépot de plainte "abus de biens sociaux au détriment des actionnaires minoritaires"

Le fonds spéculatif CIAM a déclaré vendredi avoir porté plainte à Paris au nom d'actionnaires minoritaires de SFR Group concernant la manière dont Altice, la maison mère de l'opérateur télécoms, a utilisé les actifs d'entreprise de sa filiale.

Le fonds activiste, qui est investi à moins de 1% dans SFR, reproche à la holding de Patrick Drahi la façon dont elle a traité une amende anti-trust de 80 millions d'euros et les projets de déménager le siège et de rebaptiser la marque SFR.

"Nous voulons faire reconnaître par la justice qu'il y a eu abus de biens sociaux au détriment des actionnaires minoritaires", a déclaré à Reuters Anne-Sophie d'Andlau, cofondatrice et directrice générale de CIAM.

Personne n'a pu être joint au tribunal pour confirmer le dépôts de la plainte. Altice, qui détient 91% des titres SFR, s'est refusé à tout commentaire.

"SFR Group a pris connaissance par voie de presse d'une plainte contre X concernant le groupe qui aurait été déposée par le fonds activiste luxembourgeois CIAM", a de son côté déclaré à Reuters un porte-parole de l'opérateur.

"Les opérations qui seraient évoquées dans cette plainte ont été traitées en parfaite légalité, dans le respect des règles de gouvernance applicables."

L’Autorité de la concurrence a infligé à Altice en 2016 une amende de 80 millions d’euros pour avoir pris le contrôle de SFR avant même d'avoir obtenu le feu vert des autorités anti-trust à cette opération.

CIAM estime que le paiement de cette amende aurait du être réparti à parts égales entre SFR et sa maison mère et qu'Altice n'y a pas suffisamment contribué.

CIAM invoque aussi le projet de résiliation du bail du siège de SFR pour son déménagement dans des locaux parisiens où se trouvent déjà d'autres activités du groupe, une opération qui, selon le fonds, verra son loyer annuel passer de 490 euros le mètre carré à 725 euros.

CIAM conteste en outre le projet, annoncé en mai, de débaptiser SFR et les autres actifs de la holding pour leur donner l'appellation "inconnue" d'Altice, ce qui impliquerait pour l'opérateur de payer Altice pour l'utilisation de cette marque commerciale unique.
  
Répondre
gars d'ain
13/06/2017 08:21:40
0
Comme je vous l'ai démontré précédemment, le pillage en règle se poursuit...

Altice annonce avoir lancé l'IPO de sa filiale américaine

Notons que : Altice annonce avoir lancé l'IPO de sa filiale américaine. Le prix de l'offre publique devrait être compris entre 27,00 $ et 31,00 $ par action.

Parmi les actions ordinaires d'Altice USA incluses dans l'offre, 12 068 966 actions seront offertes par Altice USA, 20 923 330 actions seront offertes par des fonds conseillés par BC Partners et 13 559 429 actions seront offertes par des entités affiliées à l'Office d'investissement du régime de pensions du Canada (CPPIB).

Altice USA devrait lever deux milliards de dollars, et être valorisée de 25 à 30 milliards.

Buts de cette 'IPO' pour le groupe télécoms de Patrick Drahi : réduire sa dette de 50 milliards d'euros, financer des acquisitions et 'réduire la part des actionnaires minoritaires.'

Le groupe de Patrick Drahi, qui devrait conserver 70% des parts
."
  
Répondre
angeloysse
23/05/2017 12:59:38
0

surtout que les clients fuient cette société et ils en n'ont perdus beaucoup en 1 an.
leurs offres et tarifs sont excessifs et donc pas compétitif
les clients vont vers d'autres opérateurs
  
Répondre
gars d'ain
17/05/2017 21:23:25
0

Cherchez l'erreur...

Y'a comme un problème entre le CA et l'endettement... Mais visiblement c'est pas grave..


Notons "Altice : investir dans les contenus constitue un pilier de sa stratégie
Le groupe de médias et de télécommunication vient d’acquérir les droits exclusifs de tous les matchs de football en coupe d’Europe pour 3 saisons 2018/2021. En dépensant plus d’un milliard d’euros (plus du double de Canal Plus et BEin réunis) pour les trois années, la holding de SFR confirme l’inflation galopante dans les rachats de droits de diffusion pour le football. Tous les médias du groupe seront mobilisés pour ces événements majeurs (RMC, BFM TV, BFM sport et les chaines SFR).
Le groupe de Patrick Drahi pèse plus de 33 milliards d’euros en bourse pour un endettement global de 60 milliards et un chiffre d’affaires estimé pour 2017 de 24 milliards."
.

  
Répondre
moicmoi
23/04/2017 19:51:53
0
Un Vincent Bolloré vaut bien un Patrick Drahi . Même méthode pour plumer l’actionnaire.
  
Répondre
CRI74
23/04/2017 15:29:59
0
La casse à tous les étages , c'est récurrent avec celui là
  
Répondre
gars d'ain
18/04/2017 12:35:37
1
Le pillage des ACTIFS Nets de SFR se poursuit....
Notons "Un avis publié le 13 avril par l'Autorité des marchés financiers relaie la déclaration selon laquelle le 11 avril, Altice NV a franchi en hausse le seuil de 5% des droits de vote de SFR Group.

A cette date et après une acquisition d'actions hors marché, Altice NV, l'une des composantes du concert de sociétés remontant au groupe Altice de Patrick Drahi, détenait 8,72% du capital et 5,24% des voix.

Au total, les différentes filiales d'Altice (ce qui comprend notamment Altice France) détenaient, à cette même date, 86,44% des titres et 91,83% des droits de vote de SFR Group
."

Comme prévu ci-dessous, Altice va phagocyter SFR et déboursant nettement moins que ce que valent les choses...
Voir explicatif dans les posts précédents et il procède de même avec des actifs US...



  
Répondre
aliqujus
10/03/2017 09:46:17
1

Pas d'inquiétude pour ALTICE encore moins pour son Président DRAHI avec 51% des parts et 50MILLIARDS de dettes , montant suffisant pour avoir un gros soutien bancaire préférable à une déconfiture , de plus de statut HOLLANDAIS .
Si ce qui a été édité et censuré sur ABC ( pas sur d'autres sites ) MACRON est à l'origine de la "fuite" concernant FILLON et si il est élu ( les français adorent prendre des vessies pour des lanternes) le soutien qu'il accordera aux secteurs financiers (abandon de la CGS sur les profits de placement) amortira cette babiole de 40 MILLIONS , à moins qu'une remise gracieuse ne leur soit faite ; hypothèse parue sur le mail d'un cadeau fiscal de 2.5 millions faite au CANARD qui aurait dit que sa réserve de trésorerie de 190 millions lui permettait de se passer d'un tel coup de main ;
Ce chiffre correspond à 8 ans de CA ? un siècle de bénéfice net sur la moyenne des 10 dernières années!!!!!
  
Répondre
gars d'ain
09/03/2017 11:40:36
0
Amende de 40 millions d'euros à Altice et SFR Group

L'Autorité de la concurrence a infligé une amende de 40 millions d'euros à Altice et SFR Group 'pour ne pas avoir respecté (leurs) engagements relatifs au contrat 'Faber' (sur le développement de la fibre optique, ndlr), pris lors du rachat de SFR par Numericable'. La décision est assortie d'injonctions prononcées sous astreinte.

L'affaire porte sur le contrat de développement de la fibre optique 'Faber' associant SFR-Numericable à Bouygues, par exemple. 'L'Autorité avait relevé que Bouygues Telecom risquait en particulier d'être affecté, compte tenu de ses liens contractuels avec SFR', indique-t-elle.

En effet, Numericable avait plutôt intérêt à privilégier son réseau câblé. C'est pourquoi l'autorisation de la fusion de Numericable et de SFR a été conditionnée à des engagements en la matière.

Or 'l'Autorité de la concurrence a constaté qu'ils n'ont pas été respectés : le rythme des adductions s'est très fortement ralenti après la réalisation de l'opération, et n'a véritablement repris qu'au bout d'un an, générant un retard substantiel par rapport aux engagements pris. De plus, ce manquement s'est accompagné d'une dégradation des conditions de maintenance du réseau, ce qui a pénalisé Bouygues Telecom', affirme le régulateur de la concurrence.

D'où l'amende et l'injonction de respecter ces engagements, sous astreinte.
  
Répondre
gars d'ain
02/12/2016 10:22:52
0
Poursuite de la baisse après les multiples échecs graphiques.

On vient de repasser sous la MM 20. On échoue à se maintenir au dessous de la médiane de la fourchette d'andrews. On sort d'un triple échec sur la résistance oblique baissière en rouge (Triple top des cercles jaunes°).

On devrait logiquement sortir de la keltner basse sous l'effet de dégagements et de spéculations baissière. Une bulle de bougies baissières devrait se former sous la Keltner basse.

L'enfoncement des 22.8, puis des 22 sera un signal de confirmation...

Poursuite de la baisse vers 20.00, puis 18.00 si affinités...

.
  
Répondre
gars d'ain
28/11/2016 10:03:56
0
Et encore un coup de bâton sur le dos de SFR...

Une nouvelle preuve que la gouvernance d'entreprise est mauvaise à bien des niveaux.

Notons "Le tribunal de grande instance de Paris a tranché hier en faveur du comité central d'entreprise (CCE) de SFR dans une affaire portant sur le plan de restructuration « New Deal » mis en place par l'opérateur. La cour a en effet condamné l'opérateur a donner toutes les informations nécessaires aux syndicats, ce à quoi il se refusait jusqu'ici.

En août dernier, SFR annonçait la mise en place d'un nouveau plan de restructuration. Baptisé « New Deal », il ambitionne de réduire les effectifs du groupe à un minimum de 10 000 salariés, soit environ 5 000 de moins qu'aujourd'hui, en passant par plusieurs vagues de départs volontaires.

Seulement, lors des discussions avec les syndicats (qui ont débuté en août) la marque au carré rouge n'avait pas donné tous les détails de ce plan de restructuration. Il avait notamment omis de préciser quels corps de métiers sont concernés, dans quelles proportions et se refusait à donner le moindre détail. En novembre, le groupe a fini par lâcher quelques chiffres mais il s'agissait « de tendances parcellaires », selon un représentant CFDT interrogé par l'AFP.
Un passage au tribunal s'impose

Le comité central d'entreprise du groupe décide entre temps de porter l'affaire devant la justice, afin d'obtenir les données manquantes, que l'opérateur se refusait de communiquer. Le tribunal de grande instance de Paris a donné raison hier aux employés et ordonne à SFR de « communiquer dans les meilleurs délais l'ensemble des informations qualitatives et quantitatives utiles concernant les conséquences » sur l'emploi de son nouveau plan stratégique.

En outre, la consultation engagée fin septembre entre l'entreprise et les syndicats a été prolongée de deux mois par le tribunal, jusqu'au 27 janvier. Une situation qui satisfait la CFE-CGC qui se déclare « ravie que la justice reconnaisse les torts de SFR sur le manque de respect des instances ».
Des tensions de plus en plus vives avec les syndicats

Ce plan de restructuration pour l'heure ne satisfait pas les syndicats, et est même source de fortes tensions au sein de l'entreprise. Lors de sa présentation, la CFE-CGC tirait à boulet rouges sur la direction indiquant ne plus accorder « aucun crédit aux déclarations grandiloquentes de la direction générale qui se réjouit de la signature d’un accord présenté comme le fruit d’un dialogue social particulièrement constructif avec les partenaires sociaux (alors qu’il n’a été signé que par deux organisations syndicales (CFDT et UNSA)) ».

La CGT, elle, dénonçait l'absence de négociations « sur la stratégie de l’entreprise, qui a pour but de favoriser les marchés financiers au détriment des salariés, des conditions de travail et de l’ensemble des investissements qui pourrait être fait sur les réseaux et la fibre optique ». La CFDT, pourtant signataire de l'accord New Deal, affirmait de son côté qu'elle « ne cautionne ni le volume, ni les choix de suppressions de postes qui seront faits d’autant que les orientations stratégiques et sociales de l’entreprise ne sont pas connues ». Bref, les prochaines semaines promettent donc d'être très mouvementées entre les syndicats et la direction de l'opérateur
."

Attention à la baisse, plusieurs stratégies convergentes jouent la baisse sur le titre (voir ci-dessous)

Article "SFR condamné à dévoiler aux syndicats les détails de sa future restructuration"
http://www.nextinpact.com/news/102279-sfr-condamne-a-devoiler-aux-syndicats-details-sa-future-restructuration.htm

Voir également infos sur cette video..
http://www.abcbourse.com/marches/focus-produits-de-bourse-alstom-et-l-indice-allemand-euro-stoxx-50_380521_ALOp.aspx
  
Répondre
gars d'ain
07/11/2016 15:38:39
1
Rien d'encourageant à la hausse...

Graphiquement, çà sent mauvais...

Nouvelle analyse complétée avec des résistances obliques, un support de baisse et une belle fourchette d'Andrews. On devrait s'enfermer à la baisse dans le triangle obtus...

.
  
Répondre
gars d'ain
03/11/2016 21:04:25
0
Cette fois, ça devrait être la bonne... à la baisse

Les pétard mouillés de l'échange de titres n'ont plus aucun effet. Et Drahi n'a pour l'instant plus rien à proposer pour alimenter le feu haussier.

Graphiquement, la situation est au même niveau que mon précédent graphe baissier, mais c'est du coté des indicateurs qu'il faut regarder : MACD devient nettement négatif, les stochastiques et le RSI plongent.

On notera encore la figure baissière ETE avec une épaule droite difforme, l'enfoncement de bande basse de keltner et la MM 20 rouge plongeante qui vient d'enfourcher à la baisse la MM 200 verte et la MM 60 orange

Le RSI est grandement tenté par un toro/piscine baissier....

On devait aller refermer le GAP haussier du 8 août 2016 à 21.20.

.

Message complété le 03/11/2016 21:05:38 par son auteur.

la DM rouge devrait "s'éclater" à la hausse!...

  
Répondre
gars d'ain
14/10/2016 10:28:12
2
Comptablement...

L'annonce de ce jour de renforcement de 5% Drahi au Capital de SFR group, lui permet d'étouffer ni vu, ni connu, une plus-value d'environ 200 millions d'actifs nets...

Visiblement, certains ne se sont pas très regardant des actifs qu'ils gèrent en portefeuille et très laxistes en matière d'arrondi comptable... C'est vraiment le moins que l'on puisse dire....


  
Répondre
gars d'ain
14/10/2016 10:07:24
2
Drahi continue de foutre de la gueule des actionnaires minoritaires...

J'ai déjà détaillé comptablement pourquoi cette offre est pourrie, mais visiblement certains ne savent pas se servir de leu cerveau et d'une calculette...

La remontée pipeau des cours du jour ne change rien à l'affaire qui reste mal engagé. De plus, je ne vois pourquoi alors que l'OPE a été retoquée par l'AMF, Drahi continue tranquillement sur son petit marché basé sur une cession à -59% de la valeur des actifs nets détenus.

Article "SFR Group: Altice va se renforcer au capital."
http://www.abcbourse.com/marches/sfr-group-altice-va-se-renforcer-au-capital_375985_SFRp.aspx

Les cours remontent donc ce matin...
  
Répondre
gars d'ain
13/10/2016 10:28:28
1
Rupture de réseaux et tutti quanti...

Il va falloir tirer des lignes sous marines pour le RSI, qui va rentrer en plongée sous l'eau. Ce matin, on accélère au décrochage baissier : on passe nettement sous l'oblique de support et on sort nettement à la baisse de la bande de Keltner basse, signe d'un fort décrochage baissier de désaffection.

Signalons encore que l'on a enfoncé à vitesse haut débit le support vers 22.81 et celui vers 22.00 devrait pas tenir longtemps non plus...

On s'oriente donc un épisode tragique de bas débit boursier....
.
  
Répondre
gars d'ain
11/10/2016 16:51:57
0
Descente sur 22.00 en marche

Enfoncement de la MM 100 (bleue) à 23.97 et chute de -3.69% actuellement. Pour demain, il est probable que l'on enfonce la MM 60 et la bande de Keltner basse, signe de force du mouvement baissier.

Conséquence directe : on évolue en zone baissière et tendance baissière sous la MM 200.
  
Répondre
christof71
11/10/2016 12:07:34
0
le mieux c'est d'en rachater à 20 euros et de pas échanger
tant qu'il n'a pas 95% vous pouvez garder
donc il devra au final augmenter son offre

  
Répondre
gars d'ain
10/10/2016 14:48:17
0
Retour en Zone Baissière Hostile

Graphiquement on vient se sortir du rail haussier à la faveur du rejet par l'AMF de l'opération d'échange Altice.

Cela a eu pour mérite de mettre en lumière l'escroquerie qui se prépare : à savoir la main mise d'altice des Actifs Nets de SFR pour une valeur inférieur de moitié (voir ci-dessous)

On devrait d'ici cette fin semaine se diriger en direction des 22.00 alors que la publication trimestrielle est attendue pour le 8 novembre 2016, soit dans 1 mois.

Graphiquement la MM 20 Rouge plonge... Et les cours enfoncent allègrement la MM 200 Verte située à 24.94 euros. En clair, c'est mauvais. Et j'ai donc vendu...

.
  
Répondre

Forum de discussion SFR Group

201811301109 543303
Ma liste