OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

Budget 2017: vifs débats entre députés sur le prélèvement à la source

Cours temps réel: 6 600,66  0,83%



lafontaine lafontaine
10/11/2016 20:40:29
0
Faudrait pas oublier que env 50 % des français ne payent pas l'impot sur le revenu !
  
Répondre
whatelse whatelse
10/11/2016 16:54:06
0
Moicmoi,
Avec moi ça fait 82%. Comme ce sont tous des clowns, dès que un dit blanc, l'autre dit noir. Pourquoi tu crois qu'à part les impôts nouveaux, où la gauche et la droite se bousculent au portillon pour en rajouter, à part ça, ils passent leur temps à se masturber et le schmilblick, il avance pas.
  
Répondre
gbobola gbobola
10/11/2016 16:09:01
0
J'espère bien que le prochain président mette fin à ce bordel sans nom. Enfin si son nom est : le PAS ben faut pas faire....
  
Répondre
moicmoi moicmoi
10/11/2016 16:05:24
0
« La réforme sera lors du basculement "d'une complexité considérable" alors que le fonctionnement de l'impôt a "beaucoup progressé depuis dix ans", a notamment affirmé le président de la commission des Finances Gilles Carrez (LR). Il dit craindre "une incompréhension générale" chez certains contribuables qui génèrerait "une perte de confiance" au début de la prochaine législature. »
Hé hé…Il est rigolo, le carrez. Il ignore que 81 % des Français n’ont plus aucune confiance envers les politiciens.
A lire, dans cet article, les avis des uns et des autres (les z’élites), j’ai l’impression qu’ils n’ont qu’un pois chiche dans le crâne.
Et ce sont des ânes de cet acabit qui votent des lois. Par surprenant qu’il y ait tant de lois à la con.

  
Répondre
aliqujus aliqujus
10/11/2016 15:51:05
0
Pour la premiere fois de ma vie je verrai,et je suis âgée , une LOI fiscale simplifier la vie des contribuables par contre cet engagement jamais tenu je l'ai vu à chaque fois...AVANT
Quant au joyeux plaisantin qui parle de l'amélioration du système fiscal il ne doit pas déclarer des revenus mobiliers sur le WEB car dans le genre grand bordel cela mérite le premier prix. ,
  
Répondre
aliqujus aliqujus
10/11/2016 15:51:05
0

La réforme prévoit, à partir du 1er janvier 2018, la collecte de l'impôt au versement du salaire et non plus un an après (AFP/Archives/MYCHELE DANIAU)

La réforme du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, que la droite promet de remettre en cause en cas d'élection en 2017, a suscité jeudi de vifs débats entre députés en commission et des retouches.

Des élus LR et UDI n'ont pas réussi à supprimer la mesure prévoyant, à partir du 1er janvier 2018, la collecte de l'impôt au versement du salaire et non plus un an après, lors de l'examen des "articles non rattachés" du projet de budget 2017. Ces amendements seront à nouveau examinés en séance en fin de semaine prochaine.

La réforme sera lors du basculement "d'une complexité considérable" alors que le fonctionnement de l'impôt a "beaucoup progressé depuis dix ans", a notamment affirmé le président de la commission des Finances Gilles Carrez (LR). Il dit craindre "une incompréhension générale" chez certains contribuables qui génèrerait "une perte de confiance" au début de la prochaine législature.

"Une réforme de cette ampleur, on la fait en début de législature", a-t-il lancé, évoquant "presque un problème de déontologie politique".

D'autre élus LR, tels Marc Le Fur ou Marie-Christine Dalloz, ont mis en avant "un choc de complexité" ou des jeunes "plus grands perdants".

Hervé Mariton a déclaré que les responsables LR avaient dit "très clairement" qu'ils reviendraient sur la réforme en cas de victoire en 2017, demandant des précisions sur la "réversibilité" de la mesure, comme l'UDI Charles de Courson.

La rapporteure générale du budget, Valérie Rabault (PS), a rappelé que "toutes les grandes économies" disposaient du prélèvement à la source, citant notamment l'Allemagne ou les Etats-Unis. Sur la réversibilité, elle a indiqué que la question serait posée au ministre dans l'hémicycle, le texte se contentant de "créer un nouveau système" sans que l'actuel soit "coupé".

Dominique Lefebvre (PS) a accusé certains élus de droite de "propos mensongers" sur le prélèvement à la source. En juin 2017, la réforme sera "opérationnelle" avec un système "l'un des plus simples au monde", a-t-il dit. Le gouvernement alors en place pourra "passer à la trappe 3 ans de travail".

© 2016 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

201611102040 549634
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.