OK
Accueil  > Communauté   > Forum McPhy Energy

Mc Phy : développements de l'hydrogène

Cours temps réel: 4,70€  2,62%

MCPHY


CRI74
30/03/2020 18:47:26
0

Point sur l'évolution impactée par le Covid 19

https://ml-eu.globenewswire.com/Resource/Download/a93732e2-22fb-4490-b453-4585adc0353a

  
Répondre
CRI74
10/03/2020 18:12:04
1

Résultats 2019 . Point sur les développements

https://ml-eu.globenewswire.com/Resource/Download/5d2ff053-1375-4875-b419-21a3eede38c7

  
Répondre
philibertlesBB
27/02/2020 21:56:37
1

Bonjour,

Merci CRI pour ton article.

J’ai lu dernièrement qu EDF au travers de sa filiale Hynamics à de beaux projets sur l’Occitanie.

Si Hynamics l’ingénierie commerciale d’EDF prend des marchés c’est bien McPhy qui va les réaliser...

Je suis confiant sur la prod d’hydrogène propre, ce titre que je suis depuis le début à de l’avenir.

  
Répondre
philibertlesBB
27/02/2020 21:48:51
0

Les bsa son éligibles sur un compte titre et tu peux faire l’op par tél.

Au début je ne disposer que d’un PEA, j’ai ouvert un compte titre.


  
Répondre
CRI74
21/02/2020 19:38:04
4

Pour rappel , une analyse de fin janvier concernant l'important contrat des Pays Bas

Le groupe basé dans la Drôme a été sélectionné pour équiper la première unité de production d’hydrogène zéro-carbone à cette échelle en Europe.

Souvent présenté comme l'énergie du futur - car il produit à poids égal trois fois plus d’énergie que l’essence et ne rejette pas de dioxyde de carbone dans l'atmosphère lorsqu'il est utilisé dans un véhicule avec une pile à combustible - l'hydrogène peut être produit de plusieurs façons . À l'heure actuelle, 95% de la production mondiale (63.000 tonnes) est réalisée à partir d'énergies fossiles (via le "vaporeformage" de gaz naturel et la "gazéification" du charbon de bois ) et il en résulte que pour chaque kilogramme d'hydrogène produit , 10 kilogrammes de CO2 sont rejetés dans l'atmosphère, d'où son surnom d'"hydrogène gris".

Il existe toutefois une manière bien moins polluante de produire de l’hydrogène , via l'électrolyse , une technique qui consiste à dissocier l’hydrogène et l’oxygène présents dans l’eau et n'utilise pas de matière première autre que de l'eau .

On obtient de l'hydrogène dit "bas carbone" voire "zéro-carbone" si le processus d’électrolyse est alimenté par une électricité décarbonée ( produite à partir de panneaux solaires photovoltaïques, d’éoliennes, de centrales hydrauliques ou nucléaires ). Précisément le credo sur lequel veut surfer le spécialiste tricolore des équipements de production et distribution d'hydrogène, qui "contribue au déploiement mondial de l’hydrogène propre comme solution pour la transition énergétique" selon ses propres mots.

McPhy va produire 3.000 tonnes d'hydrogène propre par an aux Pays-Bas

Le spécialiste tricolore a annoncé qu'il allait équiper la plus grande unité de production d’hydrogène zéro-carbone en Europe , un projet initié par deux sociétés néerlandaises Nouryon (chimie de spécialité) et Gasunie (infrastructure et de transport de gaz naturel) et qui sera installé à Delfzijl , aux Pays-Bas.

"À l’issue d’une revue technologique conduite par Nouryon, la technologie innovante d’électrolyse "Augmented McLyzer" de McPhy a été choisie pour être la pierre angulaire d'un projet industriel majeur" .

Celui-ci précise également qu'il s'agit de "la première unité de production d’hydrogène zéro-carbone de cette envergure à être développée en Europe, avec une capacité de 3.000 tonnes par an (20 MW)".

Conçue, fabriquée et intégrée par McPhy, la plateforme de production d’hydrogène est donc équipée de la technologie d’électrolyse "Augmented McLyzer" développée par le groupe drômois. Celle-ci utilise "une combinaison unique entre notre technologie d’électrolyse alcaline haute pression et les électrodes avancées de De Nora" et permet de doubler la quantité d’hydrogène produite sans changer la taille de l’équipement et en conservant la même performance énergétique, peut-on lire sur le site de McPhy.

Financé par une subvention de 11 millions d’euros de l’Union Européenne ainsi que par des subventions supplémentaires d’un montant de 5 millions d’euros de Waddenfonds, un fonds néerlandais qui investit dans des projets aux Pays-Bas, ce projet industriel entend donc contribuer à la décarbonation du secteur industriel.

"Unique par son envergure et son intégration au plus près des procédés complexes et besoins de nos clients, ce projet représente une étape majeure de transformation pour McPhy et plus globalement pour le marché de l’hydrogène" se félicite le PDG du groupe tricolore Laurent Carme.

"Il s’agit maintenant, estime-t-il, de changer d’échelle et d’industrialiser les technologies de production d’hydrogène zéro-carbone pour en réduire les coûts et favoriser l’émergence d’un écosystème hydrogène respectueux de l’environnement, sécurisé et compétitif".

Le directeur de l'énergie de Nouryon Industrial Chemicals, Marcel Galjee considère pour sa part que "l’hydrogène vert est la pierre angulaire de la constitution d’une économie circulaire durable". Et se réjouit que la technologie de McPhy permette de "franchir une nouvelle étape vers la production d’hydrogène vert à la fois compétitive et à grande échelle, pour un avenir durable".

Fort de ce très gros contrat et après des années de vache maigre, McPhy peut désormais aspirer à des lendemains plus verts.

Résumé extrait de TDS

  
Répondre
CRI74
21/02/2020 19:32:27
0

Avis de site financier

MCPHY ENERGY

Les actionnaires qui possédaient leurs titres à la date du 6 novembre 2019 peuvent effectuer une belle opération. Il leur a été attribué, depuis, des bons de souscription d’action (un BSA pour une action détenue), pour compenser la dilution née de l’augmentation de capital réservée à EDF et à Bpifrance, ses deux premiers actionnaires. Dix BSA permettent de souscrire, jusqu’au

18 mai, une action McPhy à... 2,70 € seulement, quand son cours a été multiplié par 2,5 depuis l’annonce de l’opération, en novembre.

Entre l’engouement des investisseurs pour les acteurs de la transition énergétique (la technologie McPhy permet de produire de l’hydrogène vert) et le premier gros contrat annoncé en janvier pour deux chimistes aux PaysBas, la valeur explose !

NOTRE CONSEIL

ACHETER À TITRE SPÉCULATIF : l’action se rapproche de son prix d’introduction de 8,25 € de mars 2014, dans un environnement devenu porteur, mais il reste à réduire les pertes.

Objectif : 10 €.

Message complété le 22/02/2020 00:19:42 par son auteur.

Source Investir

  
Répondre
cavalerie92
03/02/2020 09:24:15
0

C est bon . Il fait faire une demande écrite. Par contre pour les titres dans le PEA mystère

  
Répondre
cavalerie92
29/01/2020 15:39:23
0


Merci à vous 2

j ai envoyé un message a mon intermédiaire pour exercer mes BSA vu que je n'ai pas la possibilité en ligne

  
Répondre
CRI74
28/01/2020 21:33:31
0

Le diesel , c'était purement industriel et les pressions le sont toujours .

Mais l'opinion a bien changé et heureusement . A nous de construire une filière compétitive en énergies alternatives mais les grandes industries démarrent ...au diesel en France et freinent beaucoup avant d'être contraintes de bouger alors que les concurrents sont souvent passés devant pendant qu'on tergiverse .

On a donc tout intérêt à bien pousser l'hydrogène au niveau institutionnel , effet d'ailleurs confirmé par les gouvernants

  
Répondre
moicmoi
28/01/2020 21:29:19
0

cavalerie92
« «après avoir fait les beaux jours du diesel
» »

A une époque, le gas-oil faisait partie des résidus du pétrole. On ne savait pas trop quoi en faire, mais on ne pouvait pas non plus le balancer à l’égout.
Moteur Diesel inventé en 1897 par un ingénieur allemand, pouvait fonctionner avec des carburants les moins raffinés.

Une bonne opportunité d'utiliser les "résidus de raffinerie". Donc, on a poussé à outrance sur la motorisation diesel. Le moteur par lui-même coûtant plus cher que le « essence », les états ont donc choisi d’être moins gourmands sur les taxes.


« Je ne comprends pas les gouvernements qui privilégiés l électrique » »

Ajd, le contexte est très différent. Les réserves de pétrole s’amenuisent, et la chimie n’a pas encore de produits de substitution. La traction automobile, oui.

Questions à se poser :

1 )pourquoi Total explore- t’il toutes les sources d’énergie, hors le pétrole ? (et ce, depuis qqs décennies déjà).

2 ) Pourquoi tant et tant de recherches sont faites sur des moyens de propusion automobile ?

J’ai vu des 4L , avec moteur électrique et 300 Kg de batterie dans le coffre, tourner sur circuit à longueur de journées , dans un centre de recherches EDF, dans les années 1975 env.

« « Le GPL n’ a jamais décollé non plus » »

Il n’y avait pas encore urgence, (et le GIEC n'avait pas encore oeuvré) donc, on n’a pas fait grand-chose pour pousser. D’autant plus que la motorisation gaz était considérée comme « bombe ambulante » .

  
Répondre
cavalerie92
28/01/2020 20:31:38
0

Je ne comprends pas les gouvernements qui privilégiés l électrique après avoir fait les beaux jours du diesel


Le GPL n a jamais décollé non plus

  
Répondre
CRI74
28/01/2020 20:25:57
0

Tout à fait , conforme aux valeurs susceptible d'afficher une hyper croissance due au décollage de leur modèle .

Passant de produits restreints à des technologies d'envergure industrielle , Mc Phy pourrait bien entrer dans ce cas .

On valorise à 18/24 mois en anticipant des contrats de plusieurs millions d'euros , cas du dernier signé , et renouvelés dans le temps .

Il appartiendra à l'entreprise de rapidement confirmer ces anticipations , portées par l'avènement probable de l'hydrogène dans des marchés de masse .

  
Répondre
cavalerie92
28/01/2020 20:14:52
0

14 Me de CA pour une valo de 85Me


C est quand même pas top

faudra bien qu il gagne un peu d argent

  
Répondre
CRI74
28/01/2020 19:23:59
0

Chiffre d'affaires 2019

https://ml-eu.globenewswire.com/Resource/Download/52454141-19f7-42f1-b97d-6b7df578a40d

Une croissance qui accélère au S2 et sera portée en 2020 par l'envergure industrielle des technologies de la société

  
Répondre
CRI74
22/01/2020 08:28:12
0

Mc Phy équipera la plus grande unité de production européenne

https://ml-eu.globenewswire.com/Resource/Download/b3e4f75c-7c9b-4c0e-ac11-e6626ce51822

Contrat d'envergure pour l'entreprise qui évolue désormais sur des appels d'offre bien plus importants

Financement consistant de la CE

  
Répondre
catric
16/01/2020 18:55:36
0

Bonsoir et MERCI

Catric

  
Répondre
CRI74
16/01/2020 18:37:33
1

L'AG du jour 16/01 autorise la cotation et l' exercice des bons de souscription attribués gratuitement .

https://mcphy.com/fr/communiques/assemblee-generale-extraordinaire-de-mcphy/


  
Répondre
CRI74
27/12/2019 23:03:04
0
CRI74
25/12/2019 17:23:40
1

Avis d'analyste

Les valeurs recommandées par Portzamparc pour le premier semestre 2020

McPhy

Le fournisseur de solutions de production et de distribution d’hydrogène est prêt à décoller.

L’accélération de la dynamique commerciale et le changement de dimension pris par McPhy (technologie aboutie , priorité donnée à l’industrie lourde et à la mobilité lourde ) devraient conduire à une forte croissance du chiffre d’affaires et à une réduction progressive de la perte d’excédent brut d’exploitation (Ebitda).

Objectif : 4,88 euros, soit un potentiel de 35%.

  
Répondre
phenoman
22/12/2019 12:30:27
0

oui au tour ils vont plus vite , mais tout le monde ne roule a veloa plus de 40mkm/h de moyenne ,mais piccard quel vitesse est il allé ?


et


Hydrogène et piles

Pour charger un pile lithium ion , il faut un tension ,qui croit au cours de la charge et qui est en moyenne de 4.2volts par cellule , a la décharge la tension décroit et est en moyenne de 3.5 volts.

L’énergie ce sont les volts multipliés par la charge en Ampère* heures, le facteur de charge d’une pile est de 100%, le rendement en énergie :

Energie obtenue à la décharge / énergie nécessaire à la charge est le rapport des tensions moyenne soit :

3 .4/4.2=81% .


Pour l’hydrogène c’est pareil que pour que pile, on a des volts et des ampères transformés en énergie électrochimique, sauf que l’électrolyseur, qui produit hydrogène et oxygène à partir d’eau liquide n’est pas réversible et il faut 2 appareils pour 2 raisons, la pile a combustible fonctionne à l’air et non a l’oxygène et le produit de la réaction est de l’eau vapeur et non de l’eau liquide.

De ce fait la tension a vide d‘un électrolyseur est supérieure à la tension à vide d’une pile air/ hydrogène mais la différence donc la perte d’énergie n’est que de 10%, l’électrolyseur a besoin de 1.35Volt et la pile produit 1.22 volts.

Quand on utilise les appareils en charge, il se créé pour faire passer un courant non très faible dans l’électrode à oxygène ,une surtension de l’ordre de 0.4volts, dés lors avec les autres pertes il faut une tension de 1.8 volts pour électrolyser l’eau tandis qu’une pile air hydrogène produit net des auxiliaires, compresseur d’air et circulateur d’hydrogène, une tension de 0.6 volts.

Le rendement entre ce qu’il faut comme électricité pour produire l’hydrogène et ce l’électricité que l’on peut produire a partir de cet hydrogène dans une pile air :

hydrogène est de : 0.6/1.8=30%.

Ce n’est pas tout ,ci dessus on considère que l’hydrogène est produit à la pression atmosphérique, mais pour pouvoir le stocker il faut le comprimer, à 700 bars pour les voitures.

Cette compression se fait en partie dans l’électrolyseur, qui produit de l’hydrogène, et de l’oxygène ; à 30 bars puis dans un compresseur qui comprime l’hydrogéne en plusieurs étages avec réfrigérations intermédiaires ,de 30 bar à 700 bars

La pression de sortie augmente la tension de l’électrolyseur et le compresseur a besoin d’électricité pour fonctionner, compte tenu de cela le rendement entre ce qu’il faut comme électricité pour produire l’hydrogène comprimé allant vers le stockage et l’ électricité que l’on peut produire a partir de cet hydrogène dans une pile à air est de 25%.

C’est moins du tiers du rendement d’une pile , on perd les 3 quarts de l’énergie électrique que l’on veut stocker ou utiliser pour propulser un véhicule dans un système à hydrogène et en plus il faut 4 pareils , électrolyseur, compresseur ,stockage et pile hydrogène /air .

Avec un seul appareil , une pile réversible on perd 20% de l’énergie électrique que l’on veut stocker , une pile consomme 3 fois moins d’électricité qu’un système a hydrogène pour la même énergie restituée en aval du stockage .

  
Répondre

Forum de discussion McPhy Energy

202003301847 552819

Investir en Bourse avec Internet

Ma liste