OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

Brexit: des banques internationales pensent à venir en France

Cours temps réel: 6 733,69  0,71%



jipes jipes
09/12/2016 18:35:22
0

Comment discuter avec un intervenant aussi limité dans son objectivité ?
Pour entendre toujours la même rengaine, il vaut mieux prendre ses distances (choix des britanniques en l'occurrence).
  
Répondre
CRI74 CRI74
09/12/2016 16:34:14
0
Deux grands groupes à la recherche de grandes surfaces dans l'immobilier de bureaux ont pris contact avec les autorités municipales parisiennes pour un éventuel transfert d'activité à Paris en prévision de la sortie programmée de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, selon des représentants de la ville.
Différentes entreprises - relevant ou non du secteur financier - cherchent également des locaux pour accueillir des antennes plus réduites, de 100 à 200 personnes, ont précisé ces représentants.


Une très belle réussite avec des rats qui quittent le navire en masse .
La belle réussite , c'est l'enfumage systématique de certains tenant de l'extrême droite qui font croire comme aux anglais bernés que l'avenir serait plus rose .Mais ça déchante dès le vote réalisé , et ce sera encore le cas en Italie d'ici peu .
Croire aux sirènes n'engage que ceux qui croient aux lubies .... et se font berner au final !
Toujours les mêmes , les petites gens bien en peine de faire le tri
  
Répondre
jipes jipes
08/12/2016 22:29:11
2

Pourquoi tirer des plans sur la comète.


Pour le Royaume Uni, le Brexit sera une réussite que nombre de pays faisant partie de l'UE lui envieront.
De là à ce que les Banques quittent la City, j'en doute.
  
Répondre
fipuaa fipuaa
08/12/2016 21:20:14
0
oui mais les neus neus aiment bien les billets de 500 non? Ils l'ont prouvé et s'ils n'ont plus à aller dans les royautés du golfe pour s'en procurer mais qu'ils peuvent remplir les valises sur place c'est encore mieux ! Ils feront tout pour les faire venir !
  
Répondre
moicmoi moicmoi
08/12/2016 21:11:53
0
déplacement des banques de Londres vers Paris ?
D’autres places sont plus attrayantes que Paris. Les banquiers ne sont pas des « neus-neus », et ils savent compter. De plus, ils ont besoin de stabilité, et non de « girouettisme ». Si en plus on considère la pression mortifère des syndicats marxo-léninistes ….
Paris n’est pas le centre du monde.

  
Répondre
CRI74 CRI74
08/12/2016 19:45:03
0
Oui pour la fiscalité mais les banques envisagent malgré tout d'affecter sur la place financière de Paris une petite partie de leur gestion et ce depuis le référendum .
On entre dans la phase active .
Paris ne sera pas le grand gagnant mais en captera une certaine proportion surtout envers les établissement déjà implantés .
La recherche d'immobilier est déjà ouverte depuis l'été .
  
Répondre
lafontaine lafontaine
08/12/2016 14:30:28
0
Je doute fortement d'un déplacement des banques de Londres vers Paris ! Paris n'a pas de stabilité fiscalement parlant (sauf si dérogation pour ce domaine ci),d'autre part l'attrait de Paris est bien moindre vu de l'étranger que de France !
  
Répondre
lafontaine lafontaine
08/12/2016 14:30:28
0

La City de Londres vue du pont de Waterloo le 29 novembre 2016 (AFP/Archives/Daniel LEAL-OLIVAS)

Des grandes banques internationales ont entrepris de "vrais examens" afin de déplacer certaines activités à Paris, a déclaré le régulateur français des marchés, au moment où leur avenir à Londres est assombri par le Brexit.

"Nous en sommes encore au niveau de demandes de renseignements informelles par les consultants, les avocats", a expliqué Benoît de Juvigny, secrétaire général de l'Autorité des marchés financiers (AMF), interrogé mercredi soir sur BBC 2.

"Dans d'autres cas, en particulier pour ce qui concerne les grandes banques internationales, c'est une démarche normale mais elles ont déjà entrepris de vrais examens et nous avons reçu beaucoup de questions pratiques sur la manière dont (ces banques) vont être supervisées" en France, a-t-il expliqué.

Ces propos sont tenus alors que la City de Londres redoute depuis le référendum du 23 juin que le Brexit ne se traduise par la perte de l'accès sans entrave au marché unique européen.

Le fameux "passeport financier" permet ainsi à une banque extra-européenne installée à Londres d'exercer ses activités dans l'ensemble de l'Union européenne (UE).

La City craint particulièrement de perdre le contrôle des activités de compensation en euros, c'est-à-dire le rôle d'intermédiaire entre le vendeur et l'acheteur de produits financiers libellés dans la monnaie de la zone euro.

Le puissant lobby bancaire, la British Bankers' Association, a prévenu récemment que les banques internationales installées au Royaume-Uni étaient prêtes à transférer certaines de leurs activités hors du pays début 2017, craignant la tournure que pourrait prendre le Brexit.

De son côté, la place financière parisienne, en concurrence avec Francfort, Dublin, Luxembourg ou Amsterdam, a multiplié les initiatives pour faire valoir ses atouts, au cas où la City perdrait de son influence au profit d'autres pays européens.

"Bien sûr Londres a une importante expertise, mais il ne faut pas sous-estimer la nôtre. Pour moi c'est un défi bienvenu mais également dangereux parce que nous pourrions assister à une nouvelle concurrence entre pays, entre régulateurs", a prévenu M. de Juvigny.

La Banque centrale irlandaise avait elle-même indiqué la semaine dernière que le vote pour le Brexit avait entraîné une hausse significative des requêtes d'information de la part d'établissements financiers basés au Royaume-Uni pour l'obtention d'une autorisation d’exercer en Irlande.

© 2016 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

201612091835 554440
logiciel chart 365 Suivez les marchés avec des outils de pros !

Chart365 par ABC Bourse, est une application pour suivre les marchés et vos valeurs favorites dans un environnement pensé pour vous.