OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

La filière solaire pourrait créer 21.000 emplois en France d'ici 2023

Cours temps réel: 6 765,52  -0,44%



nico9433 nico9433
27/02/2017 13:32:18
1
Des crédits d'impôts qui ne sont que de la poudre au yeux !!! Juste bon à attirer quelques particulier. La vérité est qu'il y a un gros lobby là dessous avec des politicard (ou leur famille) qui ramassent au passage.
L'écologie n'est qu'une façade
  
Répondre
bourse031 bourse031
27/02/2017 12:49:27
1
écologiquement parlant cela vaut 0 (zéro) car les panneaux solaires ne sont pas dégradables !!! Pollution environnementale donc ....

La vie des panneaux solaires dure 20 ans pas plus ....
  
Répondre
Phil-Asp Phil-Asp
27/02/2017 12:46:35
4
Le désastre qui a englouti des dizaines si ce n'est centaines de milliards en Espagne n'a apparemment pas suffit, hélas...
  
Répondre
canardot canardot
27/02/2017 12:30:16
0
Et combien de citoyen dans le pétrin à cause de la hausse de l'énergie que le solaire et l'éolien entraine
  
Répondre
canardot canardot
27/02/2017 12:30:16
0

Panneaux solaires à Loos-en-Gohelle (nord) le 25 novembre 2016 (AFP/Archives/PHILIPPE HUGUEN)

Le développement de l'énergie solaire devrait créer 21.000 emplois supplémentaires en France d'ici 2023 pour atteindre les objectifs fixés par la loi sur la transition énergétique, selon une étude publiée lundi.

L'énergie solaire, notamment les centrales photovoltaïques au sol et sur les bâtiments, mais aussi le solaire-thermique (production de chaleur), gagnent progressivement en compétitivité ce qui favorise son développement, explique cette étude sur les retombées socio-économiques de cette filière.

La loi sur la transition énergétique, et la feuille de route à 2023 qui en découle, prévoit notamment que le parc solaire électrique atteigne entre 18,2 et 20,2 gigawatts en 2023.

Cette étude, initiée par l'Ademe, la fédération d'industriels du secteur solaire Enerplan, ou encore la Fédération française du bâtiment (FFB), assure aussi que si l'objectif à 2023 est dépassé de 10% pour les capacités électriques, ce serait finalement 25.000 emplois supplémentaires qui pourraient être créés.

"Une part de plus en plus importante des emplois est liée à la maintenance et constitue donc une source d'emplois pérennes et non délocalisables", remarque l'étude.

Dans le cadre du scénario tracé par la loi, les retombées fiscales pour les collectivités locales sont évaluées à 183 millions d'euros par an à partir de 2023.

© 2017 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

201702271332 569009
ebook immo