Macron: l'exonération de la taxe d'habitation sera compensée
OK
Accueil  > Communauté   > Forum CAC 40

Macron: l'exonération de la taxe d'habitation sera compensée

Cours temps réel: 5 630,76  -1,05%

PX1


carbonne
30/03/2017 17:55:31
0
Salut realnogains.

Avec retard, je me permets de t'informer que dans ma commune, il n'y a qu'une liste.
J'ignore sur les 36000 communes combien n'ont qu'une liste, mais reconnais que parfois c'est difficile de faire partir le blaireau !

  
Répondre
realnogains
28/03/2017 09:43:54
0
Bonjour aliqujus

Perso je me souviens de tout cela pusique moi je travaillais en faction ( 42H la semaine)

Je m'excuse ce matin je n'ai pas le temps d'échanger ( sur le sujet que je connais bien avec le rapport en date 1997 sur la pénibilité)

La preuve ceci en date de 1996 ( les gens qui décident de la durée de Vie d'autres personnes pour juste avoir un bon poste et une réussite sociale me Débecte au plus haut point)

Je compte maintenant sur les doigts de la main le nombre de mes anciens collègues qui travaillaient dans le même service que moi.

En plus du dur travail posté ceux que nous avons tous respirés ( chlore / bioxyde de chlore / Bioxyde / Soude / H2S / mercaptant / Sciure de bois )

bonne journée
cordialement

@ plus
  
Répondre
aliqujus
28/03/2017 08:38:35
1

REALNOGRAIN
Petit rappel : 1975 sous Giscard LOI permettant à ceux et celle qui ont travaillées plus de 15 ans en 3x8 travaux pénibles ou à la chaîne DE PARTIR EN RETRAITE a 60 ans alors que le régime normal était 65 ans
J e signale au passage que dans les usines que je dirigeais ce fut un vif succès grâce , en partie, à l'action syndicale.
De plus il fallait 160 trimestres pour toucher sa retraite pleine ET BEAUCOUP de salariés avait débuté à 14 ans en apprentissage ; je vous laisse le soin de faire les calculs.
Ceci a été aboli en 1982 PAR UN GOUVERNEMENT DE GAUCHE qui en passant l'^^age de la retraite à 60 ans n' pas tenu compte de ce qui précède
Ainsi en 42 ans de progrès social vous avez gagné 6 mois.
  
Répondre
realnogains
22/03/2017 17:25:44
2
Bien sûr que je vais voter:

Mais moi je n'ai JAMAIS râlé après F Hollande ( même s'il ma drôlement augmenté mes impôts ,j'étais contre le 49.3 etc...)

Par contre je lui est fait un courrier pour le remercier de m'avoir permis de partir en retraite après 39.5 années de travail pénible / cela s'appelle les 3/8.

Donc moi je ne râle pas et jamais je ne regrette ce que j'ai CHOISI après murs réflexions.

Moi je sais lire pas de problème ( par contre depuis maintenant un certain temps malheueusement je fais des fautes d'ortho)

De plus je n'ai jamais été pour l'Europe tout comme Mélenchon et j'avais voté NON ( Merci SARKO d'avoir fait le contraire)

Je suis pour que l'Europe soit revu complètement pour commencer à ( 7 au lieu de 27)

Par contre sur moi j'ai toujours voulu que le Nabo qui aime le fric dégage ( mais il est toujours là dans l'ombre le KATARi)

allez je te laisse je vais faire du sport ( ça vide la tête)

cordialement

@ plus
  
Répondre
jipes
22/03/2017 17:12:17
0

Si tu es arrivé à comprendre son programme, c'est que tu es un pro-européen et que surtout, tu as compris ce que la plupart d'entre nous ne comprennent pas.
Bon vote ! Mais ne viens pas râler dans les 5 prochaines années.
  
Répondre
realnogains
22/03/2017 17:05:57
0
Salut christof71

Et bien depuis le débat j'ai entendu pas mal de gens dire qu'ils allaient voter Mélenchon ( même si dans son programme il y avait des choses qui ne leurs plaisent pas)

Pourquoi ils ont dit qu'ils avaient été étonné de part ses propositions et de sont aplomb à chaques questions

Et parmis ses gens là je n'en revenais pas car c'étais des gens plutôt aisés .

Alors moi je ne m'occupe pas des sondages mais c'est toi qui est dans le vrai ( il va faire un score suppérieur à toute attente)

cordialement

@ plus

Message complété le 22/03/2017 17:08:08 par son auteur.

Si j'ai bien compris il suffit de lire c'est dans son programme et ce sujet a été expliqué intégralement il a 8 jours le matin sur France info Télé

  
Répondre
jipes
22/03/2017 17:01:59
0

realnogains,


Je vois que tu n'as pas compris la phrase de Macron.
  
Répondre
christof71
22/03/2017 16:59:00
2
moi qui suis un poco idot du village je comprends rien à part qu'ils sont tous des ripoux !

donc virons TOUT DEPUTE SORTANT
  
Répondre
realnogains
22/03/2017 16:45:31
0
Salut Jipes

Ce que tu viens de marquer est ARCHI ...FAUX ( car il manque une des clause importante,si le Maire de la commune décide d'être rénuméré plus que ce qu'il a le droit de toucher,alors la différence sera payé par les contribuables)

Donc si le Maire est un blaireau et bien c'est simple ( la prochaine fois ses administrés voteront pour un autre,voilà tout)

Désolé mais je ne laisse pas passer de tel mensonge!

Ta phrase:"L'Etat remboursera aux collectivités à l'euro près ces dégrèvements", a-t-il affirmé. "Les maires conserveront leurs pleins pouvoirs de taux, avec un principe: que les éventuelles augmentations ne seront pas prises en charge par l'Etat mais par les contribuables", a précisé l'ex-ministre de l'Economie.

C'est comme un toubib ( qui veut du liquide pour une opération et bien on en prend un autre)

cordialement

@ plus
  
Répondre
christof71
22/03/2017 16:42:04
2
OK alors on vote melanchon ?

  
Répondre
jipes
22/03/2017 16:38:20
1
Lors du grand débat, Marine Le Pen avait raison de dire qu'on ne comprenait rien à ce qu'il disait. Il voulait faire plaisir à tout le monde mais n'apportait rien de personnel. Le vide sidéral absolu !
  
Répondre
jipes
22/03/2017 16:36:31
1

"L'Etat remboursera aux collectivités à l'euro près ces dégrèvements", a-t-il affirmé. "Les maires conserveront leurs pleins pouvoirs de taux, avec un principe: que les éventuelles augmentations ne seront pas prises en charge par l'Etat mais par les contribuables", a précisé l'ex-ministre de l'Economie


N'importe quoi. On veut faire plaisir à certains contribuables mais ce seront toujours les contribuables qui passeront à la caisse !


Si Macron était normand, on pourrait le comprendre mais là, il se fout royalement de la gueule des Français (les maires je n'en parle pas car ils vont s'aplatir devant lui).
  
Répondre
fipuaa
22/03/2017 14:50:49
2
je discutais ce matin avec un entrepreneur (18 salariés dans une scierie), ce dernier me disait qu'il avait assisté à une réunion d'un candidat dont le nom se finit par "on", un de ses conseillers était totalement perdu entre CA/bénéfice et charges !
  
Répondre
colet
22/03/2017 14:43:53
2
sacré mécanisme prévu !


il veut faire comme si la TH existait ,et les dégrèvements imputés sur le budget de l'ETAT
et çà surprend ce mécanisme ?


non mais de qui ce moque-t-on ?


il faut savoir que ce mécanisme existe déjà
TOUS LES DÉGRÈVEMENTS accordés, tant sur la TH que sur la TF sont imputés sur le budget de l'ETAT
je sais de quoi je parle car à chaque fois que je vais demander le respect de la loi pour mes dégrèvements de TF faut batailler sec de chez sec pendant des semaines voir des mois pour finir par l'obtenir !
à chaque fois on m'explique que c'est l'Etat qui le prend en charge ... et çà coince. çà promet si cela arrove en plus avec la TH ...
alors c'est comme cela qu'il peut être demandé n'importe quel taux puisque c'est l'ETAT qui en prendra les frais à hauteur de 80% ....
çà c'est balo, on pourrait même ce dire que c'est une façon d'augmenter les dotations payées par l'état ... ben oui !!!!
et les dits plus riches ne pourront pas se plaindre !!!
bigrement subtil le raisonnement !

  
Répondre
fipuaa
22/03/2017 14:42:28
2
la décentralisation a vu l'état compenser que très partiellement les pertes financières des collectivités (malgré la même promesse à l'époque bien sûr!) ce qui a permis de pomper de l'argent sur le contribuable puisque ces mêmes collectivités ont du compenser par une forte hausse de leur prélèvement = l'arnaque de la décentralisation coûte très chère à chacun de nous mais rapporte là haut eh eh!
"Faut rembourser les dettes" rappelez vous bien du gag perpétuel qui ressort dès qu'une nouvelle taxe nait donc interdit de se plaindre !<p>

ce que ce banquier propose c'est la deuxième couche, "l'effet kiss cool", normal puisque personne n'a rien dit lors du premier hold up, il prépare le deuxième !
ces gens là sont assimilables aux pirates de l'époque, ils travaillent en bandes organisées pour mettre le grappin sur ce qui passe à leur portée, ce sont des opportunistes d'un soir

</p>
  
Répondre
ol99
22/03/2017 14:35:05
0
bonjour que des promesses en bref u vent comme a chaque fois
  
Répondre
aliqujus
22/03/2017 14:23:30
0
Avis aux amateurs : les maires qui ont vu leur dotation de l'ETAT bien rognée sous MACRON ministre de l'économie doivent être aux anges enfin une promesse qui ne ser
  
Répondre
aliqujus
22/03/2017 14:23:30
0

Emmanuel Macron devant l'Association des maires de France à la Maison de la radio à Paris, le 22 mars 2017 (AFP/bertrand GUAY)

Emmanuel Macron a précisé devant plusieurs centaines de maires réunis mercredi à Paris son projet d'exonérer 80% de la population de la taxe d'habitation, en soulignant que l'Etat remboursera ces dégrèvements "à l'euro près".

Accueilli froidement, avec quelques sifflets, le candidat d'En Marche! à l'élection présidentielle a demandé le "respect" aux élus locaux, dont beaucoup contestent cette proposition.

"L'Etat remboursera aux collectivités à l'euro près ces dégrèvements", a-t-il affirmé. "Les maires conserveront leurs pleins pouvoirs de taux, avec un principe: que les éventuelles augmentations ne seront pas prises en charge par l'Etat mais par les contribuables", a précisé l'ex-ministre de l'Economie.

Une "instance indépendante formée d'élus locaux, avec des maires, des conseillers de la Cour des comptes" sera mise en place pour contrôler le respect de ces engagements, a-t-il dit.

La taxe d'habitation constitue un part importante des ressources des communes. Nombre d'élus craignent que l'exonération des 80% de la population ne constitue un manque à gagner pour ces collectivités que l'Etat ne compensera pas sur la durée.

Mercredi matin, le président de l'Association des maires de France, François Baroin (LR), avait estimé que la proposition d'Emmanuel Macron remettait en cause "en profondeur le principe constitutionnel de la libre administration des collectivités territoriales".

Les 11 candidats à l'élection présidentielle ou leurs représentants sont auditionnés par les élus toute la journée de mercredi à la Maison de la radio pour un grand oral organisé par l'AMF.

© 2017 AFP

  
Répondre

Forum de discussion CAC 40

201703301755 573807
Ma liste