bourse investir
OK
Accueil  > Communauté   > Forum LafargeHolcim

LafargeHolcim: Paris Plages tourne le dos au groupe.

Cours temps réel: 37,19€  0,24%
LHN


02/04/2017 09:44:33

LafargeHolcim: Paris Plages tourne le dos au groupe.

ygalsky 0
Malgré le rejet de Bruno Julliard, premier adjoint de la maire PS de Paris Anne Hidalgo, qualifiant l'intérêt de LafargeHolcim pour la construction du fameux mur à la frontière américano-mexicaine promis par Donald Trumple de projet de "néfaste".
Le titre continuera son ascension, pour la plus grande joie et satisfaction de ses investisseurs.
Rien ne peut perturber la marche en avant du titre.
Même sa participation au financement du terrorisme et des terroristes, n'ont pas réussi à ralentir son ascension.
Ce qui compte c'est d'être du bon coté de la barrière.
Les morts syriens (soldats/civils/enfants/mères/vieillards) provoqués par l'action des terroristes, financés par LafargeHolcim, n'ayant pas entrainé de sanctions à son encontre, est un encouragement à continuer de la sorte pour protéger l'entreprise.
LafargeHolcim est un allié de la coalition internationale, qui lutte contre les dictateurs et les populations qui les soutiennent, et accessoirement contre les terroristes indisciplinés.
D'où l'absence de sanctions, la fermeté du titre.
Pour Paris, les marchés de LafargeHolcim seront préservés, une solution sera trouvé.
Par ex., il suffira de placer une entreprise sous contrôle, sans le nom "rejeté" par les électeurs de la ville de Paris, pour rafler la mise de tous les marchés parisiens !
Les politiques, ainsi que les électeurs ne comprennent rien à la complexité des affaires.
Les enfumer est un "détail" !
  
Répondre
02/04/2017 09:44:33

LafargeHolcim: Paris Plages tourne le dos au groupe.

ygalsky 0
(CercleFinance.com) - L'intérêt de LafargeHolcim pour la construction du fameux mur à la frontière américano-mexicaine promis par Donald Trump n'est pas du goût de tout le monde...

Le cimentier franco-suisse, déjà épinglé dans un passé récent pour ses pratiques en Syrie, n'est en effet plus dans les petits papiers de la Ville de Paris. Ainsi en a décidé, par un vote, le Conseil de Paris, mécontent de la participation de LafargeHolcim à un projet qualifié de 'néfaste' par Bruno Julliard, premier adjoint de la maire PS de Paris Anne Hidalgo.

Le vote du Conseil met un terme à une collaboration qui avait débuté en 2002 dans le cadre de l'opération 'Paris Plages'.


Copyright © 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

  
Répondre

Forum de discussion LafargeHolcim

Ma liste