OK
Accueil > Communauté > Forum Cac 40

GM&S Industry: période d'observation prolongée jusqu'au 30 juin

Cours temps réel: 6 185,87  0,39%



colet colet
24/05/2017 12:10:15
0
et un repreneur issu de l'immobilier ????
y a de l'immobilier à y récupérer ou quoi ???
  
Répondre
lahmer lahmer
24/05/2017 11:44:12
0
je suis désolé pour ces malheureux travailleurs......mais un report après les législatives est une façon de dire autre chose que le gouvernement ne souhaite pas divulguer maintenant.
  
Répondre
lahmer lahmer
24/05/2017 11:44:12
0

Des employés de GM&S manifestent, le 23 mai à Poitiers (AFP/PASCAL LACHENAUD)

Le tribunal de commerce de Poitiers, chargé d'examiner la situation de GM&S Industry, équipementier automobile en redressement judiciaire, a prolongé la période d'observation en vue d'une reprise jusqu'au 30 juin.

"Le renouvellement de la période d'observation peut être justifié pour une courte durée permettant de favoriser la finalisation et l'examen d'une ou plusieurs offres de reprises", a estimé le tribunal qui était chargé de statuer sur la liquidation pure et simple du site de GM&S Industry à La Souterraine (Creuse) ou sur la prolongation du redressement judiciaire prononcé en décembre.

Le tribunal a toutefois posé une condition à ce sursis: "La prolongation n'est envisageable que sous la condition du redémarrage de la production aujourd'hui arrêtée, qui seule permettra de générer les liquidités nécessaires à la marche courante de l'entreprise".

Le tribunal de commerce de Poitiers tiendra une nouvelle audience sur ce dossier le 23 juin à 10H30.

Concernant la reprise de l'usine creusoise de GM&S, deuxième employeur privé du département avec 283 salariés, entre autres repreneurs potentiels, l'homme d'affaires franco-suisse Jean-Jacques Frey, qui a bâti sa fortune dans l'immobilier commercial, a déposé tout récemment "une lettre d'intention" en vue de la reprise de l'équipementier, a-t-on appris mercredi de source syndicale.

Le groupe stéphanois GMD (Groupe Mécanique Découpage) avait également transmis une lettre d'intention pour GM&S. Ce spécialiste de plasturgie, fonderie, emboutissage, avait déjà manifesté un intérêt en 2014, lors du précédent redressement judiciaire du site, mais l'Italien Gianpiero Colla, sur le papier plus prometteur en terme d'emplois, lui avait été préféré.

Le nom de l'emboutisseur Magnetto, filiale basée à Aulnay-sous-Bois de l'Italien CLN Group, a aussi été évoqué.

Les salariés, soutenus par lar la CGT et FO, occupent l'usine depuis le 11 mais, affirmant avoir "piégé" le site avec des bonbonnes de gaz.

© 2017 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Cac 40

201705241210 584396
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.