OK
Accueil  > Communauté   > Forum Altice

Altice: des actionnaires portent plainte après l'effondrement de l'act

Cours temps réel: 5,904€  -0,71%

ATC


christof71
23/11/2017 09:13:44
1
seule solution : vendre la presse ! dommage pour #macron

  
Répondre
Momo2002
23/11/2017 08:46:29
2
Précision il n est plus Français, depuis presque 2 ans
Il a renoncé de lui même.
Ca pique un peut.
  
Répondre
Antoine
22/11/2017 17:22:07
1
2M hors taxe
  
Répondre
Antoine
22/11/2017 16:05:36
3
Le J2M du XXI eme siècle !!!!!


  
Répondre
Sioupeur
22/11/2017 16:01:00
2
Bonjour


J'espère pour les plaignants qu'ils ont des arguments solides à cette action !!!
  
Répondre
CRI74
22/11/2017 15:41:53
2
Le groupe est confronté depuis le 3 novembre dernier, et la publication de ses comptes trimestriels, au cercle vicieux du doute sur sa solidité financière, qui a entraîné une division par plus de deux du cours de bourse.

<p>Depuis, les rumeurs concernant le groupe de Patrick Drahi se multiplient dans les salles de marché. La dernière en date provient de Bloomberg.


L'agence indiquait ce matin qu'Altice aurait déjà contacté des banques pour préparer la vente d'une partie de ses pylônes, un actif clairement désigné la semaine dernière par le management comme pouvant servir à désendetter le groupe. Des rencontres seraient en préparation avec des sociétés du secteur, comme le Français TDF et l'Espagnol Cellnex.
RBC Capital évoquait cette semaine une valorisation de 3 à 4 MdsE pour les pylônes français et portugais du groupe.
Un montant loin de satisfaire le marché compte tenu du poids de la dette chez Altice qui atteint près de 50 milliards d'euros.


Cessions en question
Alors que l'homme d'affaires franco-israélien a promis début novembre de donner la priorité aux clients existants et à la réduction de la dette, d'autres cessions apparaissent inévitables, reste à savoir lesquelles puisque la grande majorité des autres actifs de la société échappent pour le moment au qualificatif "non-stratégiques".


Plainte d'actionnaires


En attendant, Altice doit faire face à un dépôt de plainte d'actionnaires du groupe, qui estiment que la société a "sur la période 2015 à 2017 minoré sa dette" et affirmé à tort "avoir un contrôle absolu sur cette dernière"."Altice est une entreprise cotée (...) qui publie, sous le contrôle des régulateurs et des autorités compétentes, tous les trois mois, toutes ses informations financières dans la plus grande transparence", a répondu une porte-parole d'Altice . "Nous invitons donc à la plus grande prudence sur ce qui s'apparente être surtout une manipulation, une manoeuvre malveillante de communication et une tentative de déstabilisation médiatique" .</p>
Extrait : Boursier
  
Répondre
CRI74
22/11/2017 13:00:36
2
Une "affaire" qui ne s'arrange pas malgré la reprise en main du PDG
  
Répondre
CRI74
22/11/2017 13:00:36
1

Patrick Drahi, PDG d'Altice, le 7 novembre 2016 à Paris (AFP/Archives/MARTIN BUREAU)

Des actionnaires d'Altice vont déposer plainte à Paris pour "diffusion d'informations fausses ou trompeuses" après l'effondrement en Bourse du titre du groupe de télécoms et de médias qui a perdu en moins d'un mois la moitié de sa valeur, a appris mercredi l'AFP auprès de leur avocat.

"Il s'agit des premières plaintes déposées dans ce dossier", a réagi Me Frédérik-Karel Canoy qui affirme "agir d'ores et déjà au nom d'une cinquantaine d'actionnaires".

La société Altice de Patrick Drahi a "sur la période 2015 à 2017 minoré sa dette" et affirmé à tort "avoir un contrôle absolu sur cette dernière", estiment ces actionnaires dans leur plainte d'après une source proche du dossier.


Altice (AFP/Thomas SAINT-CRICQ)

Or, la dette du groupe atteint aujourd'hui à la suite d'"une politique d'acquisition de grande envergure (...) un niveau considérable de près de 50 milliards d'euros", "les résultats annoncés sont inférieurs aux attentes" et, à elle seule, la filiale française "SFR a perdu 1,5 million d'abonnés depuis 2014", relèvent-ils.

Cette accumulation de mauvaises nouvelles a fait chuter l'action qui a perdu depuis début novembre la moitié de sa valeur à la Bourse d'Amsterdam où elle s'échange désormais autour de 8 euros.

Altice est organisé autour de deux marchés principaux: la France, dans les télécoms avec SFR, et les médias (BFMTV, Libération, L'Express, etc.), et les Etats-Unis, où M. Drahi a racheté les câblo-opérateurs Suddenlink et Cablevision.

"Patrick Drahi pense pouvoir sauver Altice avec de l'audace. Cela me rappelle Jean-Marie Messier qui assurait aux actionnaires en 2002 +cela va mieux que bien+ alors que la dette de Vivendi atteignait 35 milliards d'euros" lors du départ contraint de M. Messier en juillet 2002, a relevé Me Canoy.


Le groupe Altice de Patrick Drahi (AFP/S.Ramis/V.Lefai, Paz PIZARRO)

"L'attitude de M. Drahi est totalement irresponsable par rapport aux actionnaires", a-t-il ajouté.

La direction du groupe de télécoms et médias a multiplié les annonces depuis début novembre pour tenter de rassurer les investisseurs.


Fin septembre, la dette d'Altice atteignait 49,6 milliards d'euros (AFP/Archives/ERIC PIERMONT)

Après avoir promis de mettre un frein aux acquisitions et aux achats de contenu pour réduire la dette et lancé une réorganisation du groupe avec le retour de Patrick Drahi aux commandes au poste de président du conseil d'administration, la société Altice a assuré lundi ne préparer aucune levée de fonds. Mais ces annonces n'ont pas permis d'enrayer le recul de l'action.

© 2017 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Altice

201711230913 606666
Ma liste