bourse investir
OK
Accueil  > Communauté   > Forum General

Imposer le silence par la loi ?



13/01/2018 23:20:50

Re:Imposer le silence par la loi ?

CRI74 1
Re:Imposer le silence par la loi ?
  
Répondre
13/01/2018 20:13:57

Re:Imposer le silence par la loi ?

CRI74 1

Bonjour Dubaisan


"Le citoyen modeste :
Qui dépasse de 1 km/h le 30 imposé en ville, se voit infliger combien d’amende et combien de points retirés ?
Qui stationne aux endroits autorisés et qui dépassera d’1mn le temps prévu sera verbalisé avec une amende à 50€."
.
Ce n'est pas très juste dans la pratique , plus dans l'esprit .
Il faut atteindre 56km/h au compteur pour prendre une amende et non 51 . 34km/h pour 30 mais il est vrai que ces limites qui ne cessent de pulluler sont bien trop étendues dans les villages sans trop de raison autre que la limite physique de la commune même en pleins champs ; là , on a de gros progrès à faire .
.
Pour le stationnement , se faire plomber pour une minute est loin d'être systématique mais avec les nouveaux radars "boostés" , on va trouver plus rapidement les tricheurs , comme pour la vitesse d'ailleurs .
C'est sans doute le seul moyen de faire respecter les lois .
Celles là sont-elles les plus judicieuses , cela reste à démontrer et donc favorise le non respect par incompréhension .
.
Chez les hiérarques , on constate depuis 10 ans au moins une théorie absurde mais admise qu'une vitesse moyenne favoriserait la fluidité , donc on lisse au maximum en abaissant souvent fortement les vitesses , y compris pour d'autres modes d'ailleurs .
Quand on cessera d'apprendre des bêtises au plus haut niveau de décision , peut être que les citoyens respecteront un peu mieux des décisions prises avec plus de cohérence


PS : je suis contre le 80 mais pour les radars tant qu'on n'a pas mis à bas le non respect systématique du code de la route ,et d'autres lois plus généralement .
  
Répondre
13/01/2018 19:42:44

Re:Imposer le silence par la loi ?

chabl 0

@cacaouetpourquoi les radars ?
comme le reste on frappe la ou on peut faire le plus d' argent probablement,
un peu comme la csg qui devient vache à lait...
____________________________________________________________________________________________
Là effectivement on vient de dire que les nouveaux radars mobiles ont à eux seuls permis une nouvelle augmentation des contraventions.
Les radars double-sens ont généré 2,5 millions de flashs en 2016. L'augmentation du nombre d'infractions relevé par les radars mobiles (+26,8%) s'explique par la mise en service des 124 véhicules supplémentaires.
  
Répondre
13/01/2018 11:31:51

Re:Imposer le silence par la loi ?

Dubaisan 1

A 180 ou 160 km/h de toutes facons en cas de choc frontal (arret sur 1 m), t'es mort parce que tu vas encaisser -127.5 g et si tu peses 80kg, tu peseras en gros10200 kg lors du choc a 180km/h (50m/s) et 8060 kg environ (-100g a 160km/h ou 44.44m/s) .
Les pilotes de chasse peuvent encaisser jusqu'a 9 g max....

Message complété le 13/01/2018 14:58:47 par son auteur.

Donc on te retrouvera,mais de facons"puzzle"!

  
Répondre
13/01/2018 10:13:23

Re:Imposer le silence par la loi ?

Cacaouet 1
"Le 80 sur les routes me convient mieux que le rétablissement de la Stasi ou même la suppression des syndicats.
Il faut voir maintenant le 30 dans pas mal de villes qui est parfois plus exaspérant que le 80 sur les routes. Et là j'ai vu des radars mobiles prendre à tous les coups dans une rue en descente des voitures qui n'arrivaient pas à se limiter à 30 KMH. "

sous prétexte de protection des individus, on aseptise tout !
il est vrai qu' en cas d' accident frontal 80km+80km =160km/H, c' est comme si vous étiez projeté contre un mur à cette vitesse...
entre 180 et 160, y a t-il vraiment une meilleure chance de sauver une vie ?
il vaudrait mieux surveiller l' attitude des conducteurs sur la route, à mon humble avis ; mais comment mettre un gendarme derrière chaque conducteur ?
en ce qui concerne le 30km en ville sur longue distance, je trouve cela vraiment très pénible au risque de ne plus vraiment faire attention (ce qui m' est déjà arrivé, pas vous ?) Il faudrait réserver cette limitation à des endroits vraiment dangereux.

Je précise que je suis pour la sécurité sur la route en règle générale.

Message complété le 13/01/2018 10:16:07 par son auteur.

pourquoi les radars ?
comme le reste on frappe la ou on peut faire le plus d' argent probablement,
un peu comme la csg qui devient vache à lait...

  
Répondre
13/01/2018 10:02:39

Re:Imposer le silence par la loi ?

Dubaisan 2

Chabl,
Comme le dit un internaute sur le Parisien:
Les flics, pompiers, médecins des services d’urgence etc… peuvent être agressés, frappés à coup de pied, de barres de fer, brulés au coktail Molotov, ce n’est pas grave, « on retrouvera les auteurs; ils seront traduits en Justice…». Les auteurs se marrent et courent toujours…
Les délinquants peuvent ouvrir les vannes de pompier et gaspiller 600 millions de litres d'eau: personne n'est interpellé.
Des hordes d'individus peuvent agresser et voler les touristes: pas d'interpellation.
Les toxicomanes peuvent vendre leur drogue dans le métro à la vue de tout le monde: la police ne bouge plus,
Des individus qu'on ne nommera pas peuvent agresser les femmes dans la rue, on accuse les trottoirs et l'éclairage.
Des délinquants peuvent rouler sans casque sur les trottoirs des cités sur des scooters voles; ils ne sont jamais interpellés pour éviter les émeutes,
Mais par contre,
Le citoyen modeste :
Qui dépasse de 1 km/h le 30 imposé en ville, se voit infliger combien d’amende et combien de points retirés ?
Qui stationne aux endroits autorisés et qui dépassera d’1mn le temps prévu sera verbalisé avec une amende à 50€.
Et maintenant le pompon: nos voitures seront verbalisées par des agents "assermentés" ayant fait ( je rigole) l'objet d'une enquête de moralité ()... mais qui fument du cannabis, roulent sans permis et tentent d'usurper l'identité de leur frère...
on marche sur la tête !!!
Ça c’est insupportable. C’est une honte !
Comment la hiérarchie de la gravité des actes dans une société peut-elle être à ce point inversée?Les tribunaux sont débordés, tous ces millions de délinquants multirécidivistes sont laissés en liberté et les cibles prioritaires en URGENCE ABSOLUE doivent être les automobilistes ??
Alors la Stasi francaise elle existe deja, depuis longtemps et c'est pour ca en partie que je me suis barre; Donc ca, c'est pas nouveau....
Maintenant la suppression des syndicats, si ca doit arriver, je ne verserais pas une larme.
Par contre le 80, la, ca me derange, comme le 30 d'ailleurs. C'est bien des idees d'enarques: petit a petit "imposer" l'idee que le vehicule tout automatique conduit mieux que vous et vous coutera moins cher (en amendes s'entend) car lui respectera les vitesses en agglomeration, les stops les feux rouges, ne roulera pas dans les vapeurs du canabis etc......
Quand je pense que j'ai eu le plaisir,(il y a longtemps) de faire du radada a plus de mach 1 au ras des nuages et traverser la France en moins d'une heure; Ca c'etait une autre vraie maniere de s'envoyer en l'air!.... et une autre vie....
Un enarque ca prefere la branlette!
  
Répondre
13/01/2018 08:42:31

Re:Imposer le silence par la loi ?

chabl 1
Dubaisan,
Le 80 sur les routes me convient mieux que le rétablissement de la Stasi ou même la suppression des syndicats.
Il faut voir maintenant le 30 dans pas mal de villes qui est parfois plus exaspérant que le 80 sur les routes. Et là j'ai vu des radars mobiles prendre à tous les coups dans une rue en descente des voitures qui n'arrivaient pas à se limiter à 30 KMH.
  
Répondre
13/01/2018 03:55:07

Re:Imposer le silence par la loi ?

Dubaisan 1
Montaub,
A part le 80 sur les routes, tout le reste me convient
  
Répondre
12/01/2018 10:18:09

Re:Imposer le silence par la loi ?

chabl 2
Ce n'est pas l'apanage du président de surveiller ce qui se dit ou s'écrit et de légiférer car cela me semble de plus en plus dificile. Internet et les Réseaux sociaux sont quasiment impossibles à maîtriser et c'est ce qui fait la force de ceux qui propagent des "Fake News". Même les pires dictatures ne peuvent plus arriver à tout contrôler, et c'est ce qui les fragilise.
Par contre il faut dire que la Censure sévit effectivement de plus en plus sur certains sites et d'une façon pas toujours compréhensible. Mais la concurrence aidant, cela finira par une régulation naturelle.
  
Répondre
12/01/2018 10:02:24

Re:Imposer le silence par la loi ?

montaub 1
Il fut un temps ou le president s interdisait de poursuivre en justice,bientot il va nous poursuivre pour des paroles,encore un peu il va r'inventer la stasi,80 sur les routes,refouler les demandeurs d asile,supprimer les prudhommes,interdire les syndicats......
  
Répondre
12/01/2018 09:50:23

Re:Imposer le silence par la loi ?

fipuaa 5
le problème est qu'on empêchera jamais les benêts qui gobent tout ce qu'on leur balance et qui suivent les moutons sur les réseaux sociaux. La tendance est à abrutir les masses pour mieux diriger et mieux les tondre! Il n'y a qu'à voir le contenu des programmes scolaires c'est affligeant! Il n'y a qu'à voir les programmes des chaines télé les plus regardées c'est affligeant, il n'y a qu'à voir ce qui s'échange sur les réseaux sociaux c'est affligeant et la liste est longue!


  
Répondre
12/01/2018 09:41:49

Re:Imposer le silence par la loi ?

Cacaouet 1
"imposer le silence par la loi, SURTOUT PAS !
Retirer le crayon des caricaturistes, NON !"

là il y a énormément à dire,
imposer non!
encadrer oui !

en partant du principe que la liberté des uns s' arrête ou commence celle des autres,
comme on ne peut pas tout faire, on ne peut pas tout dire !
il y a trop d' information/désinformation à l' heure actuelle et qui nuit à ceux qui en sont l' objet ... tout ça sous prétexte de droit à informer.


  
Répondre
11/01/2018 15:12:16

Re:Imposer le silence par la loi ?

jipes 2

Imposer le silence par la loi, SURTOUT PAS !


Retirer le crayon des caricaturistes, NON !


J'ai tellement apprécié dans le passé, Le Canard Enchaîné, avec LA COUR pour le Général de Gaulle, LA REGENCE qui a suivi, Michel Droit caricaturé, plié en quatre au bas des pages du journal et tellement d'autres souvenirs.


Par contre, je suis opposé fermement à la caricature si elle touche "LA RELIGION" et ceci vaut pour toutes les religions. Dans ce domaine, la caricature peut blesser votre voisin, peut profondément vous blesser vous-même.
La caricature peut vous donner le sourire, vous mettre de bonne humeur mais qu'elle préserve la paix.
  
Répondre
11/01/2018 11:57:51

Interdire des publications aussi

chabl 0
Le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme (BNVCA) demande pour sa part « au Président de la République d'intervenir auprès des éditions Gallimard pour qu'elles renoncent à publier les oeuvres de l'anti-juif » Céline, a-t-il indiqué dans un communiqué.
L'association a déploré « que la propagande antijuive, parce qu'elle est l'oeuvre de Céline, soit encore considérée de façon scandaleuse comme un art et fasse partie de la littérature de notre pays ».
« Dans les universités, il n'y a pas de livres interdits », a réagi de son côté la ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, dimanche sur France 3. « Ce qui est important évidemment, c'est qu'on explique le contexte, pourquoi ça a été écrit, qu'est-ce qu'on peut en penser ».
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Charlie Hebdo, Céline, Dieudonné, ............... où s'arrête leur liberté ? On n'aura jamais fini de polémiquer sur le sujet.
  
Répondre
11/01/2018 10:36:09

Re:Imposer le silence par la loi ?

ray71 1
pauvres nouvelles générations a qui ont supprime petit a petits les libertés les plus normales qui acceptent tout et retournent en arrière de 100 ans sans s'en rendre comptent je vous plaint sincèrement.
dans quel monde de moutons formatés on vit !!!
  
Répondre
11/01/2018 09:57:24

Re:Imposer le silence par la loi ?

Cacaouet 3
"Arreter les caricaturistes ?
Non, pour moi la question ne se pose pas dans ces termes car la, c'est imposer une interdiction aux caricaturistes."

si certaines caricatures doivent entrainer des actes de terrorisme, cela concerne tout le monde,
de par le fait ne peut-il y avoir une interdiction dans l' intérêt commun ?
on impose bien la vaccination et autres ...

Message complété le 11/01/2018 09:58:54 par son auteur.

en communauté il ne peut y avoir de liberté totale !

  
Répondre
11/01/2018 03:36:14

Re:Imposer le silence par la loi ?

Dubaisan 2

Arreter les caricaturistes ?
Non, pour moi la question ne se pose pas dans ces termes car la, c'est imposer une interdiction aux caricaturistes.
La question a mon sens releve de l'ethique personnelle, donc de l'etre et du faire (au sens action ou agir).
Si l'on est d'accord avec ce principe, son application est simple et coule de source.
Si l'on n'accepte pas ce principe, alors tout est possible et cela peut mener a la guerre;
Dans ce cas, il faut en assumer la responsabilite entiere, quelles qu'en soit ses consequences.

Message complété le 11/01/2018 03:37:39 par son auteur.

En bref, il faut savoir ce que l'on veut......et agir en concordance avec cette volonte.

  
Répondre
09/01/2018 11:46:41

Re:Imposer le silence par la loi ?

chabl 2
@dubaisan
La liberte commence par le respect de l'autre
------------------------------------------------------------------------------
Totalement d'accord, mais alors où arrêter les caricaturistes ? Charlie Hebdo ?
C'est loin d'être consensuel !!!
  
Répondre
09/01/2018 10:58:13

Re:Imposer le silence par la loi ?

Dubaisan 2
Le droit de s'exprimer, OUI 1000 fois.
Le droit d'insulter, NON 1000 fois.

Message complété le 09/01/2018 10:59:28 par son auteur.

La liberte commence par le respect de l'autre

  
Répondre
09/01/2018 09:53:02

Imposer le silence par la loi ?

chabl 0
Reprise d'un Sujet abordé il y a 3 ans sur un autre forum
Le 13 Janvier 2015

L'erreur à ne pas commettre d'après un article qu'il faut lire, car on ne peut pas interdire certaines libertés d'expression en réclamant par ailleurs le droit à des libertés d'expression qui peuvent déranger.
http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0204076563929-imposer-le-silence-par-la-loi-lerreur-a-ne-pas-commettre-1082719.php
Un extrait pour illustrer la difficulté de l'exercice sans lancer tout de suite des polémiques.
Comme l’a joliment dit, au moment de l’affaire Dieudonné, Jamel Debbouze (rejoint d’ailleurs par Human Rights Watch, qui condamna l’interdiction du spectacle) : « laissons parler les imbéciles », au lieu de les transformer en héros. C’est le meilleur moyen de les neutraliser.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Après 3 ans on y revient


Ce qui était évoqué il y a maintenant 3 ans a l'air de revenir dans les discussions aujourd'hui.
Comment brimer et punir ceux qui s'expriment "mal" ou "maladroitement" dans les réseaux sociaux ou sur Internet.
Exemple : La démission du porte-parole de LREM qui avait insulté par des Tweets quand il était étudiant plusieurs personnes.


Liberté d'expression mais jusqu'où ?


  
Répondre

Retour au forum General

Ma liste