bourse investir
OK
Accueil  > Communauté   > Forum Airbus

Enfin une bonne nouvelle d'AIRBUS ! ... si ça marche !!! ???

Cours temps réel: 100,82€  3,05%
AIR


31/03/2018 10:20:42

Re:Enfin une bonne nouvelle d'AIRBUS ! ... si ça marche !!! ???

moicmoi 0
à l'Hélium ?

  
Répondre
30/03/2018 23:16:12

Re:Enfin une bonne nouvelle d'AIRBUS ! ... si ça marche !!! ???

Pictou 0
"onze techniciens et cinq membres d'équipage, ainsi que 165 mannequins"....pour ne pas s'ennuyer pendant un si long voyage!...des poupées gonflables ?

  
Répondre
30/03/2018 14:11:08

Re:Enfin une bonne nouvelle d'AIRBUS ! ... si ça marche !!! ???

FREDFR91 0
Les pilotes pilotent les vols transatlantiques tout le long du vol.
Sinon coté ATC (contrôle aérien).
Gander pour la partie Nord atlantique.
New York pour une partie de la partie centrale à partir du 45°N et en dessous.
Avant en gros le 30°ouest c'est Shanwick ou Santa Maria (45°N et en dessous) ou Reykjavik pour la partie très Nord.

Message complété le 30/03/2018 14:11:59 par son auteur.

Les pilotes pilotent les vols transatlantiques tout le long du vol.
Sinon coté ATC (contrôle aérien).
Gander pour la partie Nord atlantique à partir du 30°W.
New York pour une partie de la partie centrale à partir du 45°N et en dessous.
Avant en gros le 30°ouest c'est Shanwick ou Santa Maria (45°N et en dessous) ou Reykjavik pour la partie très Nord.

  
Répondre
30/03/2018 10:12:43

Performance LR renouvelée et amplifiée

CRI74 1
Airbus a relié sans escale vendredi les Seychelles à Toulouse avec son A321neo Long Range , une distance record pour l'avion du géant européen qui lui permet d'envisager l'éclosion de nouveaux marchés longue distance desservis à moindres coûts par des moyen-courriers.

L'appareil, qui a atterri vendredi matin à Toulouse, selon un responsable du programme, a effectué un vol d'essai de 10 heures et 50 minutes entre l'île de l'océan Indien et la ville rose , soit une distance supérieure à 8.300 kilomètres
(4.500 miles nautiques, nm), traditionnellement couverte par des long-courriers.
L'avion transportait onze techniciens et cinq membres d'équipage, ainsi que 165 mannequins, soit l'équivalent de 180 personnes à bord, comme il l'aurait fait pour un vol commercial régulier.
L'appareil est doté de moteurs LEAP-1A développés par CFM International, la coentreprise de General Electric et Safran pour les moteurs d'avions moyen-courriers, plus économes en carburant que ceux de la génération précédente. L'A321neo peut également bénéficier de moteurs Pratt & Whitney.


Il disposait d'un réservoir supplémentaire pour augmenter son rayon d'action. Airbus a modifié l'A321neo en le dotant notamment d'un troisième réservoir qui lui permet d'emporter 97 tonnes au décollage, contre 93,5 tonnes pour un A321neo standard. L'avion peut transporter de 200 à 240 passagers sur une distance de 4.000 miles nautiques, soit 7.400 km, "la plus longue distance pour un monocouloir", selon Airbus.


Pour l'avionneur européen, l'exploitation d'un moyen-courrier sur une liaison à longue distance permet à des compagnies aériennes d'ouvrir de nouvelles lignes qui ne seraient pas rentables commercialement avec des avions long-courriers.
"Aujourd'hui, pour des missions de 10 heures, on exploite des avions bicouloirs (long-courrier, ndlr)", souligne Joaquin Toro-Pietro, responsable des études marketing et en charge des relations clients chez Airbus.


"L'A321LR va permettre de desservir des nouvelles destinations pour un moyen-courrier, d'ouvrir des marchés qui n'existaient pas jusque-là, ajoute-t-il. On connaît le Paris-New York, mais on ne conçoit pas le Bordeaux-Baltimore. Un moyen-courrier peut ouvrir des routes secondaires qui ne seraient pas exploitables avec un long-courrier. Cela intéresse autant les compagnies low-cost que les compagnies traditionnelles."
Airbus avance des liaisons comme Lisbonne-Recife au Brésil, Dubaï-Pékin, Kuala Lumpur-Tokyo ou encore Singapour-Sydney qui n'étaient possibles qu'avec des long-courriers.


L'avion doit obtenir sa certification au deuxième trimestre 2018 pour une entrée en service au quatrième trimestre.
Source Agefi DJ
  
Répondre
15/02/2018 09:22:08

Re:A321LR néo , nouveau "moyen long" courrier

christof71 0
soyons serieux ! vendez hausse trop forte per de 24 qd même

  
Répondre
14/02/2018 00:10:00

Re:A321LR néo , nouveau "moyen long" courrier

CRI74 1
Le premier Airbus A321 LR (long range) numéroté D -AVZO vient d'atterrir à New York JFK après un vol n°AIB321 parcourant environ 5860 kms depuis Le Bourget en 8h45 (15h17 - 0h02 ou 18h02 locales)


La bataille du long courrier low cost est bien engagée pour Airbus avec ce vol d'un avion déjà fortement sollicité qui fera date .
  
Répondre
13/02/2018 23:52:18

A321LR néo , nouveau "moyen long" courrier

CRI74 1
Un combat acharné oppose Airbus à Boeing sur le segment des avions moyen-courriers. Avec le premier vol réussi de l’A321-LR, mercredi 31 janvier au-dessus de Hambourg en Allemagne, l’avionneur européen n’a pas encore gagné la guerre mais il a déjà remporté une grande bataille. L’A321-LR est un avion d’un nouveau genre. Une manière de quadrature du cercle. En effet, le dernier-né d’Airbus combine l’efficacité économique d’un avion moyen-courrier avec les capacités opérationnelles d’un long-courrier. Autrement dit, il ne coûte pas cher à exploiter tout en transportant un grand nombre de passagers pour des destinations lointaines. 137 millions d’euros, prix catalogue, contre 129,5 millions d’euros pour un A321neo standard.
.
Les compagnies aériennes en rêvaient, Airbus l’a fait !.
Avec cet appareil, le constructeur est convaincu « d’ouvrir un nouveau chapitre dans l’histoire de la famille A320 » qui regroupe tous les moyen-courriers. Le nouvel appareil est doté d’un long rayon d’action de 7 400 kilomètres et peut transporter jusqu’à 240 passagers. « Il permet de joindre de nouvelles destinations qui étaient inaccessibles à un avion moyen-courrier », se félicite l’avionneur. Avec ses réservoirs supplémentaires, l’appareil ouvre de nouvelles routes. Notamment transatlantiques. L’A321-LR pourra relier Paris à New York, mais aussi joindre Sidney depuis Singapour ou Pékin depuis Dubaï.
.
D’emblée, l’avion se place au centre de tous les grands enjeux actuels de l’aviation commerciale. Il vient se positionner au milieu de marché. A mi-chemin entre les moyen-courriers et les gros-porteurs. Pile à l’endroit où Boeing souffre d’un trou dans sa gamme. Son 757 est plus que vieillissant, et le successeur ciblé pour le « middle of the market » est encore dans les cartons. Surtout l’arrivée de l’A321-LR vient renforcer la domination d’Airbus sur le segment en plein boom des avions moyen-courriers.
.
« Un nouveau blockbuster » ?
Source Le Monde
  
Répondre
13/02/2018 20:39:06

Re:Enfin une bonne nouvelle d'AIRBUS ! ... si ça marche !!! ???

CRI74 0
Labrador en vue d'ici 30' , sous contrôle aérien canadien de Gander qui pilote les vols transatlantiques côté continent américain
  
Répondre
13/02/2018 17:55:02

Re:Enfin une bonne nouvelle d'AIRBUS ! ... si ça marche !!! ???

CRI74 0
Pourquoi "enfin" une bonne nouvelle ?
Les commandes n'ont pas démérité ces derniers temps notamment la remise en course de l'A380 .
L'A 321LR néo vole actuellement bien au sud de l'Islande , à plus de 650 km/h et 10600m d'altitude pour une arrivée estimée à NY vers 17h18 heure locale .


La grande innovation pour les bi réacteurs fût la certification ETOPS (180 à 420 par ex) qui leur permet de survoler les océans sans proximité obligatoire d'aéroports de déroutement .
  
Répondre
13/02/2018 17:28:56

Enfin une bonne nouvelle d'AIRBUS ! ... si ça marche !!! ???

metoo 1

Forum de discussion Airbus

Ma liste