OK
Accueil > Communauté > Forum Recylex

ET VOUS VOTRE AVIS

Cours temps réel: 1,848  0,65%



TRADMEN TRADMEN
28/10/2020 19:41:41
0
Lezard2111 Lezard2111
02/10/2020 10:48:53
0

Tradmen, tu dis : Rien à recyclé pas de boulot !

Mais les batteries de voitures électriques, qui va les recycler ? Cette société, c'est pas son coeur de métier ?

Je pensais qu'elle cartonnerait et suis étonné qu'elle ait chuté ainsi.

Rien qu'en France, on a vendu plus de 230000 voitures électriques. Ça en fait de la batterie pour dans 5 ou 7 ans, non ?

Si qq'un peut me donner un avis sur ma question, je l'en remercie à l'avance.

  
Répondre
Lezard2111 Lezard2111
02/10/2020 10:43:11
0

T'as eu du bol Starox

  
Répondre
TRADMEN TRADMEN
30/09/2020 18:23:08
0

La suspension de la cotation de l'action Recylex reste maintenue jusqu'à ce que la société soit en mesure de communiquer de manière fiable sur ses perspectives de continuité d'exploitation. Néanmoins, le groupe effectue un point de situation économique et financière...


Au 31 août 2020, l'endettement net du Groupe (nouveau périmètre) s'élevait à 42,6 millions d'euros (53,2 ME pour l'endettement brut) et était principalement constitué :

- du prêt de 16 ME (intégralement utilisé) conclu en 2014 par Recylex SA auprès de la société Glencore International AG ainsi que des intérêts courus à hauteur de 0,8 ME sur la période,

- du solde de l'amende infligée au Groupe en 2017 par la Commission européenne à hauteur de 24,4 ME,

- des passifs rééchelonnés issus du plan de continuation (finalisé en 2015) ainsi que le montant de la clause de retour à meilleure fortune, pour un total de 12,0 ME.


A ces dettes se rajoutent des provisions pour réhabilitation du site arrêté de l'Estaque et d'anciens sites miniers à hauteur de 9 ME, et une provision pour risques de 4 ME pour litiges relatifs aux demandes d'indemnisation pour préjudice formulées par 546 anciens salariés de Metaleurop Nord SAS.


Recylex rappelle que la continuité d'exploitation dépend de la réalisation de plusieurs hypothèses structurantes portant non seulement sur la poursuite de l'activité commerciale avec Weser-Metall GmbH, mais aussi sur la restructuration de la dette financière et non financière de Recylex SA.

En effet, en raison des développements causés par la pandémie de SARS-CoV-2 sur sa situation financière et de toutes ces incertitudes, Recylex SA a notamment :

- entamé des discussions avec Glencore International AG afin d'obtenir un prolongement au-delà du 31 octobre 2020 de la renonciation à son droit de déclarer l'exigibilité immédiate du prêt accordé en 2014 et une adaptation de la charge d'intérêt,

- engagé des discussions avec la Commission européenne relatives au plan de paiement de l'amende imposée au Groupe en 2017,

- sollicité auprès des autorités compétentes la suspension temporaire des travaux de réhabilitation du site arrêté de l'Estaque jusqu'au 31 décembre 2021 et le report de la date d'achèvement des travaux au 31 décembre 2024.


Le point sur la procédure d'insolvabilité de Weser-Metall GmbH


La société allemande Weser-Metall GmbH, opérant la fonderie de plomb de Nordenham, et principal client de Recylex SA vient de clore la phase préliminaire de sa procédure d'insolvabilité de droit allemand débutée le 14 mai 2020. Au terme de celle-ci, Recylex SA a reçu l'information qu'un seul repreneur potentiel des actifs de Weser-Metall GmbH restait encore en lice, à savoir la société Glencore International AG.


Dès lors, Recylex suit attentivement les développements de cette procédure menée de manière indépendante par l'administration judiciaire qui dirige actuellement Weser-Metall GmbH. Selon les informations à la disposition de Recylex SA, aucune date n'a été fixée pour la finalisation des discussions dans le cadre de cette procédure.


Dans ce contexte, Recylex SA poursuit ses livraisons de matières recyclées à Weser-Metall GmbH, avec prépaiements. Toutefois, la continuité d'exploitation de Recylex SA nécessite de sécuriser un horizon de long terme en termes de débouchés pour ses matières.


Aussi Recylex SA poursuit la recherche d'autres clients en Europe et demeure dans l'attente de l'issue de la procédure d'insolvabilité de Weser-Metall GmbH, et en cas d'issue positive, de pouvoir entamer des négociations commerciales à plus long terme avec le nouvel actionnaire de Weser-Metall GmbH.


Procédures judiciaires avec les salariés de Metaleurop Nord


Concernant les demandes d'indemnisation de 187 anciens salariés de Metaleurop Nord SAS pour licenciement sans cause réelle et sérieuse et/ou préjudice d'anxiété, Recylex a proposé un arrangement amiable et favorable à l'ensemble des anciens salariés, portant sur un remboursement de 50% des sommes versées par la société en 2017. A ce jour, 86 d'entre eux ont accepté (soit un montant d'environ 1,9 ME), 84 ont refusé et saisi la Cour d'appel d'Amiens sur renvoi après Cassation, et 17 n'ont pas donné suite ni fait appel.


La société a laissé un délai complémentaire dans ce cadre et devra à son issu utiliser les moyens à sa disposition pour obtenir le remboursement de ces sommes.


Cooptation d'un nouvel administrateur


Le 3 septembre 2020, le Conseil d'administration de Recylex a décidé de coopter Nick Popovic en qualité d'administrateur, en remplacement de Christopher Eskdale, démissionnaire en raison de projets personnels. La nomination de Nick Popovic sera soumise à ratification lors de la prochaine assemblée générale des actionnaires de la société.


Le Conseil d'administration tient par ailleurs à "remercier chaleureusement Christopher Eskdale pour sa participation active et son investissement dans les travaux du Conseil tout au long de son mandat entamé en 2014".


Sebastian Rudow, Président-Directeur Général de Recylex SA, commente : "En raison de l'insolvabilité de l'ancien sous-groupe allemand, Recylex SA est confrontée à de nouveaux défis majeurs et son horizon est encore incertain. Compte tenu de nos relations commerciales existantes, la procédure d'insolvabilité de Weser-Metall revêt une importance particulière pour Recylex SA Selon nos informations, celle-ci devrait se poursuivre encore pendant plusieurs semaines. Si Weser-Metall fait l'objet d'une cession par l'administration judiciaire, notre première priorité sera de négocier un contrat avec la future société Weser-Metall afin de poursuivre la vente de nos matières. Toutefois, il est crucial de continuer à rechercher d'autres débouchés à moyen terme. Nous sommes déjà en discussions avec de nouveaux clients potentiels, mais aucun engagement n'a encore été signé. Nous étudions en même temps les possibilités techniques d'adapter nos procédés industriels aux différentes qualités requises par plusieurs acteurs du marché. Ce faisant, nous devons également tenir compte du fait que nos installations sont en service depuis de nombreuses années et ne disposent pas des procédés techniques les plus récents. Nous devrons donc aussi investir dans les prochaines années. Les salariés du Groupe travaillent dur pour stabiliser notre production et améliorer notre productivité. Pour assurer notre viabilité future, une autre priorité importante consiste à améliorer sensiblement les conditions d'achat des batteries au plomb usagées. Nous continuons à développer nos approvisionnements en ce sens. Enfin, nous avons entamé des négociations décisives pour restructurer nos passifs. Cependant, ce chantier prendra plusieurs mois et dépendra de la capacité de nos activités à générer durablement des bénéfices. Ce n'est que sans le fardeau de la dette existante et dotée d'une compétitivité retrouvée, que nous pourrons créer une nouvelle base solide pour l'avenir du Groupe Recylex".

  
Répondre
Ptitchat72 Ptitchat72
08/05/2020 14:40:16
0

"Recylex annonce que les partenaires financiers du sous-groupe allemand ont accordé, sous certaines conditions................."


lol, ça fait combien d'années, déjà, qu'on voit ce commentaire ?

si cette société était viable, cela ferait longtemps qu'elle aurait été croquer par plus gros..et c'est pas bien compliqué d'en trouver !

à se demander pourquoi et comment des banques ou institutions peuvent encore apporter leur soutien.

curieuse affaire !

  
Répondre
TRADMEN TRADMEN
08/05/2020 13:20:11
0

Recylex annonce que les partenaires financiers du sous-groupe allemand ont accordé, sous certaines conditions, une extension complémentaire au 30 juin (contre le 31 mai précédemment) du calendrier des discussions en cours visant à déterminer si et à quelles conditions leur financement pourrait être maintenu.


Par ailleurs, dans une situation déjà très difficile en raison de sa restructuration actuelle, le groupe Recylex suit de près l'évolution de sa trésorerie à court terme. Compte tenu des effets de la pandémie du virus SARS-CoV-2, qui a généré une détérioration de son environnement économique marquée par une faible demande et une forte baisse des cours du plomb et du zinc, le Groupe examine sa viabilité économique dans ce contexte et les perspectives de tous ses secteurs d'activité.


Pour rappel, un délai est nécessaire pour l'examen global de l'état d'avancement des projets de cessions d'actifs, afin d'évaluer si les produits de cessions seront suffisants pour permettre une restructuration pérenne de la dette du sous-groupe allemand. Cet examen a été reporté à la seconde quinzaine du mois de mai (au lieu de fin avril précédemment) en raison des retards pris, en lien avec la pandémie de virus SARS-CoV-2, dans les travaux des projets de cessions d'actifs.


Dans ce cadre, le sous-groupe allemand a obtenu :

-auprès de Glencore International AG, une extension du financement-relais existant à hauteur d'un montant maximum de 6,5 millions d'euros en vue de couvrir ses besoins de trésorerie identifiés du 31 mai au 30 juin (contre le 31 mai précédemment). A ce jour, le Groupe a utilisé 52,7 millions d'euros de ce financement-relais sur une enveloppe totale de 65,8 millions d'euros ;

-auprès de Glencore International AG, le report au 30 juin de la date d'échéance du financement-relais ainsi que de celle du financement additionnel (16,0 ME) ;

-auprès de ses partenaires financiers, le report au 30 juin de leurs droits de résiliation anticipée au titre du financement obtenu en décembre 2016, ainsi que le report jusqu'à cette même date des remboursements dus aux 31 décembre 2018, 31 mars 2019, 30 juin 2019, 30 septembre 2019, 31 décembre 2019 et 31 mars 2020 pour un montant total de 12,0 millions d'euros, ainsi que les intérêts échus au 31 décembre 2019 et au 31 mars 2020 pour un montant total d'environ 6,2 ME.


Recylex tiendra les investisseurs informés des développements des discussions en cours avec les partenaires financiers du sous-groupe allemand.

  
Répondre
TRADMEN TRADMEN
01/04/2020 09:14:26
0

1.99 à votre service 😇

  
Répondre
TRADMEN TRADMEN
30/03/2020 10:28:29
0

Rien à recyclé pas de boulot

Objectif sous les deux .

#la baisse en marche

  
Répondre
TRADMEN TRADMEN
20/03/2020 16:09:55
0

Recylex indique que, dans le cadre des discussions en cours avec les partenaires financiers du sous-groupe allemand, l'examen global de l'état d'avancement des projets de cessions d'actifs, prévu mi-mars 2020 précédemment, aura désormais lieu fin avril. Pour rappel, le sous-groupe allemand a obtenu une extension du calendrier de ces discussions visant à restructurer sa dette jusqu'au 31 mai 2020, sous certaines conditions. Dans ce cadre, les partenaires financiers examineront d'ici fin avril si et à quelles conditions leur financement pourrait être maintenu jusqu'au 31 mai.


Dans une situation déjà difficile en raison de sa restructuration actuelle, le groupe Recylex suit de près l'évolution et les effets de l'épidémie du virus Covid-19 sur sa situation de trésorerie, ses activités ainsi que sur la protection de ses salariés. En raison des dernières mesures de restriction, notamment en France, qui auront un impact sur la disponibilité de ses salariés, des risques liés à l'évolution de la demande de ses clients, à la capacité de ses fournisseurs à continuer à fournir des biens et services, ainsi que de la forte baisse générale actuelle des prix des métaux, le Groupe a déjà pris certaines mesures.


L'arrêt programmé de maintenance de la fonderie de Weser-Metall GmbH doit être reporté à une date ultérieure. Dans le contexte de l'épidémie du virus Covid-19, certains prestataires de services nécessaires aux travaux de maintenance ne sont pas autorisés à se déplacer et le déploiement sur site d'un nombre important d'employés de prestataires externes est impossible au regard des risques et des restrictions sanitaires. Par ailleurs, dans les segments Plomb et Plastique en France, le Groupe a décidé de réduire les fonctions de production au minimum. A partir du lundi 23 mars, les activités des usines de recyclage de batteries au plomb usagées en France et celles de C2P France seront réduites jusqu'à nouvel ordre à la maintenance, la réception et l'expédition des livraisons prévues. Les activités de la société Harz-Metall GmbH se poursuivent pour l'instant et seront réévaluées en permanence.


Afin d'adapter son organisation à la situation, le Groupe a déjà mis en place, dans la mesure du possible, le télétravail pour ses employés et commence à mettre en oeuvre du chômage partiel dans le cadre des mesures de soutien prises par les gouvernements français et allemand. En outre, le groupe examine en permanence d'autres mesures. A ce stade, les activités des autres sociétés (Harz-Metall GmbH, Norzinco GmbH, PPM Pure Metals GmbH, Recytech S.A.) ne sont pas affectées.


Recylex poursuit l'examen des impacts potentiels de cette situation sur ses approvisionnements, ses flux logistiques, son activité ainsi que sur sa situation financière. Au 29 février, l'endettement net consolidé du Groupe s'élevait à 183 millions d'euros contre 184,4 ME au 31

  
Répondre
TRADMEN TRADMEN
12/11/2019 19:16:04
0

A l'occasion de la publication de son chiffre d'affaires sur 9 mois, Recylex fait le point sur le financement du sous-groupe allemand. Le groupe indique que les discussions avec les partenaires financiers du sous-groupe allemand se poursuivent, avec pour objectif d'obtenir le maintien des financements existants et un financement complémentaire pour couvrir les besoins de trésorerie identifiés au-delà du 30 novembre 2019.


Recylex rappelle que ce n'est qu'au vu de la mise à jour des hypothèses et prévisions financières pour la période 2020 à 2024, en cours d'établissement, que les partenaires financiers détermineront si et sous quelles conditions ils maintiendraient le financement du sous-groupe allemand.


Dans ce contexte, le financement-relais octroyé en février 2019 par Glencore International AG a été augmenté à hauteur de 6,2 millions d'euros, s'établissant désormais à 33,2 ME (27 ME précédemment), avec une échéance au 30 novembre 2019, afin de couvrir les besoins supplémentaires de trésorerie pour le mois de novembre 2019.


Recylex tiendra les investisseurs informés de la position à venir des partenaires financiers du sousgroupe allemand.

  
Répondre
deckard6 deckard6
26/07/2019 10:18:24
0

J'aurais tendance à faire confiance à la '' Deutsche qualität ''. Ce serait bien la première fois, à ma connaissance que les Allemands se planteraient.


Peut être le bon moment de s'intéresser au dossier ?


L'avenir le dira !

  
Répondre
TRADMEN TRADMEN
09/07/2019 12:43:13
0

Compte tenu de l'évolution du cours de bourse de l'action Recylex lors des deux dernières séances (+40,5%), le groupe Recylex indique avoir demandé la suspension de sa cotation dans l'attente de la diffusion d'un communiqué. Les modalités de reprise de cotation de l'action Recylex seront précisées dans ce prochain communiqué de la société.

  
Répondre
starox starox
09/07/2019 11:56:50
0

Suspendue

  
Répondre
starox starox
08/07/2019 14:58:20
0

alors ?

Cours temps réel: 5,12€ 20,47%


  
Répondre
starox starox
05/07/2019 12:10:38
0

rentré à 3.51 actu je vois Cours temps réel: 4,48€ 21,08% qu'est ce qu'il s'y passe ?

  
Répondre
TRADMEN TRADMEN
27/05/2019 17:22:20
0

Avis baissier .. .au vu de la situation .

  
Répondre
TRADMEN TRADMEN
27/05/2019 12:33:56
0

Le groupe Recylex a annoncé que son sous-groupe allemand a sollicité de ses partenaires financiers la prolongation jusqu'au 30 juin 2019 de leur renonciation à leur droit de résilier par anticipation le contrat de financement existant, ainsi que le report à cette même date des échéances de remboursement dues au 31 décembre 2018 et au 31 mars 2019.


Dans le cadre de la mise à jour des prévisions du groupe, un besoin prévisionnel complémentaire de trésorerie a été identifié pour l'année 2019. Les différentes hypothèses sous-tendant ce montant sont en cours de revue. Dans ce contexte, le montant de 27 millions d'euros sur base duquel les discussions avec les partenaires financiers du sous-groupe allemand étaient en cours, n'est plus adapté.


Recylex explique ce besoin prévisionnel de trésorerie complémentaire par plusieurs facteurs. Les principales causes sont la baisse des cours du zinc et du plomb, la détérioration significative des conditions commerciales, en particulier dans le segment du Zinc et la marche de la fonderie de plomb de Weser-Metall GmbH, dont l'augmentation du taux d'utilisation n'a pas été aussi rapide qu'attendu et dont le taux d'enfournement reste insuffisant par rapport aux prévisions initialement établies dans le cadre du financement en cours de discussion.


Dans l'attente de la position des partenaires financiers compte tenu de ce besoin complémentaire, le financement-relais octroyé par Glencore International AG sera maintenu jusqu'au 30 juin 2019 et son montant a été augmenté à hauteur de 4,3 millions d'euros (portant son montant global à 21,3 millions d'euros) correspondant aux besoins prévisionnels de trésorerie du sous-groupe allemand jusqu'à cette date.


Le PDG Sebastian Rudow a indiqué : "les discussions avec nos partenaires financiers se poursuivent. Malgré les retards, des améliorations techniques sont constatées au niveau de la fonderie de plomb du Groupe. Notre projet de réorganisation étant en cours, nous avons besoin de temps et restons concentrés sur nos objectifs".


Le 23 mai 2019, le Tribunal de l'Union européenne a par ailleurs rejeté l'appel formé par les sociétés concernées du groupe à l'encontre de la décision de la Commission européenne du 8 février 2017 leur ayant infligé une amende à hauteur de 26,7 millions d'euros et pour laquelle un plan de paiement, accepté en 2018, est en cours d'exécution. Recylex examine avec ses conseils l'opportunité de former un pourvoi devant la Cour de Justice de l'Union européenne à l'encontre de cette décision, limité aux questions de droit, dans un délai de deux mois à compter de sa notification.


La cotation de l'action Recylex reprendra le lundi 27 mai 2019 à l'ouverture de la bourse.

  
Répondre
TRADMEN TRADMEN
24/05/2019 17:38:43
0

En vue d'assurer un accès égal du public à l'information, Recylex S.A. a demandé la suspension de cotation de l'action Recylex dans l'attente de la diffusion d'un communiqué.


Les modalités de reprise de cotation de l'action Recylex seront précisées dans le prochain communiqué de la société.


Aux dernières nouvelles du 15 mai, Recylex avait annoncé que les partenaires financiers de son sous-groupe allemand avaient accepté, compte tenu de l'évolution des discussions en cours, de prolonger jusqu'au 31 mai 2019 leur renonciation à leur droit de résilier par anticipation le contrat de financement existant. Ils avaient aussi accepté de reporter à cette même date les échéances de remboursements dues au 31 décembre 2018 et au 31 mars 2019.

"Bien qu'un consensus ait été trouvé sur les principales modalités et conditions financières du nouveau cadre de financement, un délai supplémentaire est requis pour assurer la coordination nécessaire entre toutes les parties concernées afin de mettre au point l'ensemble des aspects du financement", commente le groupe, qui a pour objectif "de finaliser l'ensemble du financement d'ici fin mai 2019".


Dans l'attente de la finalisation de l'accord global, le financement-relais obtenu auprès de Glencore International AG a été porté à 17 millions d'euros et sa date de remboursement avait également été reportée au 31 mai.

  
Répondre
TRADMEN TRADMEN
15/02/2019 17:44:19
0

Le chiffre d'affaires consolidé de Recylex au 31 décembre 2018 s'est élevé à 365 millions d'euros, en recul de -19% par rapport à 2017.


Le chiffre d'affaires consolidé du 4e trimestre 2018 est de 83,5 millions d'euros, en repli de -26% par rapport à la même période de 2017.


"La baisse du chiffre d'affaires de l'année 2018 reflète les difficultés persistantes rencontrées par notre segment Plomb mais aussi le recul des cours des métaux non ferreux en euros. Le segment Plomb a été en effet confronté à un fort ralentissement de sa production en raison du changement de mode opératoire du four principal. Cette situation difficile perdure et impacte grandement nos performances industrielles et financières. Notre priorité absolue est d'aboutir à un meilleur fonctionnement conjoint des deux fours du segment Plomb, ce qui va encore nécessiter des ajustements techniques au premier semestre 2019. Toutefois, au cours de l'année 2018, la performance du segment Zinc a été très solide, permettant de compenser en partie la baisse du cours du zinc. La bonne performance du segment Métaux Spéciaux témoigne des efforts réalisés par les équipes et d'un meilleur marché. Le segment Plastique continue de souffrir de la concurrence avec les matières vierges", explique Sebastian Rudow, Président-Directeur général de Recylex SA.

  
Répondre
TRADMEN TRADMEN
09/01/2019 18:44:08
0

Suresnes, le 8 janvier 2019 : Recylex S.A. (Euronext Paris : FR0000120388 - RX)

annonce que sa filiale allemande Weser-Metall GmbH, opérant la fonderie de plomb

du Groupe à Nordenham, réalise actuellement un arrêt de maintenance anticipé,

suite à la constatation d'une usure avancée des briques réfractaires de son four

principal (four BSF).


La décision d'avancer partiellement au mois de janvier 2019 le grand arrêt de

maintenance programmé, prévu initialement à la fin du second trimestre 2019, a

été prise en raison d'une usure avancée du four, liée à son changement de mode

de fonctionnement depuis sa connexion avec le nouveau four de réduction et aux

difficultés techniques qui en ont résultées(1).


L'arrêt de maintenance actuel durera environ trois semaines, soit une durée

similaire aux grands arrêts de maintenance habituels, mais sera suivi d'un court

arrêt de maintenance complémentaire d'environ une semaine à la fin du second

trimestre 2019 en vue d'implémenter des modifications techniques visant à

améliorer la disponibilité du four principal (BSF). La production de plomb des

deux fours combinés de la fonderie de Weser-Metall GmbH devrait reprendre avant

la fin du mois de janvier 2019.




Ces arrêts de maintenance vont générer des besoins de trésorerie additionnels

qui devront être pris en compte dans le cadre des discussions en cours avec

l'ensemble des partenaires financiers du périmètre allemand du Groupe. Ces

discussions ont pour objectif d'adapter et d'élargir le dispositif de

financement (conclu en décembre 2016 et modifié en septembre 2018), à la

performance financière et aux besoins de trésorerie identifiés à ce jour du

périmètre allemand du Groupe(2).


Dans ce cadre, les besoins de financements complémentaires du sous-groupe

allemand pour l'exercice 2019 sont évalués à ce jour jusqu'à 26 millions

d'euros, en particulier afin de couvrir ses investissements prévisionnels

nécessaires au maintien de ses activités opérationnelles (pour un montant de

l'ordre de 18 millions d'euros) et ses besoins en fonds de roulement liés à son

activité.


Suite à la non-atteinte par le sous-Groupe allemand de son objectif financier

fixé au 31 décembre 2018, tel que défini dans le contrat de financement conclu

en décembre 2016 et révisé en septembre 2018 et compte tenu des discussions en

cours, les partenaires financiers ont temporairement accepté, jusqu'au 31

janvier 2019, de ne pas exercer leurs droits de résiliation anticipée et de

reporter les tranches de remboursement échues au 31 décembre 2018 à cette date.


La situation de trésorerie du sous-groupe allemand et du Groupe dans son

ensemble demeure tendue mais stable à ce jour, comparativement au 30 novembre

2018(2).


Recylex S.A. tiendra ses investisseurs informés de l'évolution et de l'issue des

discussions en cours.




Par ailleurs, les travaux de réhabilitation du site arrêté de L'Estaque se

poursuivent. Compte tenu de leur état d'avancement, une demande de report de

l'échéance de fin des travaux, actuellement fixée au 31 décembre 2018, a été

sollicitée auprès

  
Répondre

Forum de discussion Recylex

202010281941 622371
ebook trading Téléchargez gratuitement le guide du trader 2021

Améliorez votre compréhension du climat économique avec le guide annuel d’Alvexo plébiscité par les traders afin de prendre des décisions de trading avisées.