OK
Accueil  > Communauté   > Forum CAC 40

La France "prête à augmenter sa contribution" au budget européen

Cours temps réel: 4 748,87  1,28%

PX1


moicmoi
17/04/2018 20:24:11
6
Salut sergio

« « quand il aura pris un Mai68 X2 dans la tronche, il réfléchira à deux fois sur ce qu'il faut faire et surtout ne pas faire, cela pourrait arriver rapidement » »

Faut pas rêver. Tant que les Français auront 1 tranche de jambon et 2 patates dans leur assiette, un carré de jardin, son habitation, sa voiture, sa télé…...à défendre, personne ne bougera. Les mouvements sont vite réprimés, par les temps qui courent. Au prétexte vertueux de la lutte contre le terrorisme. Les Français sont trop occupés à se bouffer le nez entre eux, poussés en cela par le Gvt : diviser pour régner est toujours d’actualité.

Les coups de matraque, les lacrymos, ne sont pas du meilleur pour la santé. ….Alors, on gueule un peu dans la rue, on exhibe quelques pancartes, mais ça ne va pas plus loin. Quand tu sais que beaucoup n’osent même pas de faire un courrier ou un mel à leur député pour dire : Pas d’accord avec cette proposition de Loi…...Des fois que….
Et puis, 1789 a changé quoi ? Les têtes coupées ont repoussé, sous une autre forme, le nom du régime a été modifié, mais sans rien changer au fonctionnement,

Les manif et les grèves sont de très bons masques pour détourner l’attention des vrais sujets que l’on veut cacher.
  
Répondre
sergiobress
17/04/2018 18:35:19
3

Bonsoir,
Bravo Macron, bien joué, finaud le gamin.
Pas si finaud que ça, quand il aura pris un Mai68 X2 dans la tronche, il réfléchira à deux fois sur ce qu'il faut faire et surtout ne pas faire, cela pourrait arriver rapidement.
Les routiers, les bonnets rouges, les retraités, etc sont juste à l'écoute pour l'instant, attention à la suite ........


Bonne soirée
  
Répondre
mika57
17/04/2018 16:53:24
0

"Bravo aux Anglais qui se relèvent très facilement et qui vont accélérer leur essor en ne gaspillant plus au niveau Européen."


Gaspillage ? On leur a tout servi sur un plateau
Pourquoi ils ont eu droit a un rabais dans la contribution au budget européen ?? Les autres ont bien du augmenter leur part pour compenser


Les anglais peuvent plutôt dire merci à l Europe qui leur a donné bcp...
maintenant qu ils n y sont plus, tant mieux, et bon débarras...


Oublie pas les fake de N. Farage sur le Brexit avec des chiffres bidons, et des promesses dont il a lui même avoué (après la victoire hein !) qu elles ne sont pas réalisables


Bye bye les Britishs !
Vous inquiètez pas ! L Oncle Sam va prendre soin de vous
  
Répondre
mika57
17/04/2018 16:46:11
1

Y a cas doubler la TTF pour les "institutionnels"


Et instaurer une taxe de 0,5% (minimum) sur les produits indexes sur la volatilité, CiV et autres


Avec ca y aura tellement de fric qui rentrera qu ils sauront même pas quoi en faire
  
Répondre
JCROIPLU
17/04/2018 16:45:48
3
C'est très fin au contraire:

c'est le même principe que lors du siège de Carcassonne par Charlemagne.
Étant foutu, et n'ayant plus qu'un porcelet à l'intérieur de la ville assiégée depuis 5 ans et au bord de la famine, a été décidé de jeter du haut des murailles le dernier porcelet.
Voyant cela Charlemagne arrêta le siège et la ville fût sauvée, pensant que les réserves étaient, encore à l'intérieur, considérables.

Macron fait pareil:
la France est ruinée et ne peut ni rembourser la dette ni donner du pouvoir d'achat aux Français. Il en est réduit même à prélever les aides au logement des jeunes et de ponctionner les retraités (en gros ils soulèvent les pieds des meubles pour récupérer quelques cales).
Conscient qu'il est cuit, que la France est foutu, il balance l'idée qu'il va augmenter la contribution de la France au niveau Européen.
Car faut à tout prix que les marchés préteurs se gavent et se gavent des intérêts pendant encore des années, et si éventuellement le coup de bleuf ne fonctionnait pas il restera, en cas de défaut de la France, la ponction de l'assurance-vie des Français
Il tente donc que les autres pays Européens (surtout l'Allemagne) soient assez cons pour investir davantage et ainsi sans rien foutre et sans dépenser un euro de plus réel, espère que la relance Européenne permettra de préserver les dépenses publiques le plus longtemps possible pour obtenir un 2ème mandat.
Bravo aux Anglais qui se relèvent très facilement et qui vont accélérer leur essor en ne gaspillant plus au niveau Européen.
Bravo Macron, bien joué, finaud le gamin.
  
Répondre
31gol
17/04/2018 16:06:30
1
Le pouvoir et les lèches pompes lui montent à la tête en France des vieux des jeunes Crèvent où se serrent la ceinture et il ne pense qu’à arroser la Pologne et autres qui n.ont d’europeen Que leur portefeuille. Il faudrait le recadrer avant qu’il ne se prenne pour Macron l’européen comme l’autre qu’on appelait l’africain
  
Répondre
papygaga
17/04/2018 13:14:09
5
Monsieur Macron,
Avant d'augmenter la csg pour les retraités,avant d'augmenter les ponctions sur les "salauds" de boursiers, avant d'augmenter les taxes pour financer votre gloire olympienne, Veuillez, je vous prie, de ne pas laisser le budget déraper pour des dépenses ne relevant pas du service public...Arrêtez votre esbrouffe et faites ce pour quoi vous avez demandé à être élu...
  
Répondre
jipes
17/04/2018 13:02:44
2
Un nouveau coup d'esbroufe de notre Président !
Qui veut il séduire ? Ou de qui veut il s'attirer les faveurs ?

Avec notre endettement, comment va t'il financer cette rallonge ? Un nouvel impôt dès 2020 ?
Certainement !
  
Répondre
jipes
17/04/2018 13:02:44
0

Emmanuel Macron, devant le parlement européen le 17 avril 2018 (AFP/Archives/Frederick FLORIN)

La France "est prête à augmenter sa contribution" au budget européen dans le cadre du prochain budget pluriannuel de l'UE après 2020, a affirmé mardi le président français Emmanuel Macron devant le Parlement européen.

"Ce budget, que nous allons discuter, doit exprimer un projet politique de cohérence, d'efficacité et de convergence", a dit M. Macron, assurant que "la France est prête à augmenter sa contribution" pour atteindre ces objectifs.

"Mais pour cela, c'est une refondation du budget lui-même qu'il faut envisager", a-t-il ajouté lors d'un débat en plénière, plaidant notamment pour que l'UE crée "de nouvelles ressources propres (...) sur le numérique comme sur certaines ressources énergétiques".

Il a également estimé qu'il faudrait supprimer "les rabais qui ne sauraient survivre au Brexit" et financer "dignement l'action européenne en matière de défense et d'immigration.

Le président français a insisté pour que l'attribution de fonds européens se fasse à l'avenir selon "des critères de convergence en matière fiscale et sociale notamment".

"Nous ne devons renier aucune ambition des politiques existantes, mais nous devons ajouter des ambitions nouvelles que nous portons. C'est en ce sens que la France oeuvrera dans les prochains mois", a-t-il ajouté.

Les pays européens sont déjà en train de préparer le budget pluriannuel de l'UE pour la période qui s'ouvrira après le Brexit et la période de transition qui devrait suivre le retrait du Royaume-Uni de l'Union.

Ce départ britannique crée un casse-tête pour les 27, en laissant un "trou" dans les finances européennes, évalué entre 12 à 15 milliards par an par la Commission européenne.

Et cette perte survient au moment où l'UE doit financer de nouvelles politiques dans le domaine de la migration et de la défense notamment.

Face à ce double défi, la Commission propose aux Etats membres un cocktail d'économies à réaliser et de nouvelles ressources à trouver. Elle leur demande aussi d'accepter une hausse de leurs contributions au budget européen, qui représente quelque 1.000 milliards d'euros pour la période 2014-2020.

© 2018 AFP

  
Répondre

Forum de discussion CAC 40

201804172024 628450
Ma liste