OK
Accueil  > Communauté   > Forum Altice

La reprise en main d'Altice semble donner ses premiers résultats

Cours temps réel: 4,081€  2,05%

ATC


gars d'ain
22/05/2018 11:01:18
0
Le syndrome de la coquille vide...


Les Actifs nets de Numéricable ont servi à acquérir SFR, qui ont eux même été phagocytés par Altice pour financer la dette de l'oprétaeur US racheté à vil prix...


Maintenant, il reste une coquille à moitié vide : reste à savoir comment sera réparti la dette...
  
Répondre
sonydios
22/05/2018 10:49:38
0
Bonjour,

les nouvelles du jour , simple copier-collé :
Cotation du 22/05/2018 à 10h27
Altice +62,79% 2,441€


Altice se traite sur une base ex-dividende à partir d'aujourd'hui
Claude Leguilloux, publié le 22/05/2018 à 07h23
Altice se traite sur une base ex-dividende à partir d'aujourd'hui
(Boursier.com) — Altice NV, maison-mère de l'opérateur SFR, a reçu le feu vert de ses actionnaires en vue de la scission de la branche américaine Altice USA, qui aura pour conséquence le retrait du titre des indices standard et large cap MSCI à partir de ce mardi 22 mai.
Dans un communiqué Altice a par ailleurs précisé que le titre se traiterait sur une base ex-dividende dès aujourd'hui en raison de cette scission lancée entre Altice Europe (Altice NV) et Altice USA qui se déroulera via la distribution des 67,2% détenus au capital de la filiale américaine aux porteurs d'actions en Europe.
Concrètement, une action Altice NV donne droit à 0,4163 action Altice USA de Classe A. La séparation sera validée le 8 juin prochain à l'occasion de la distribution des titres.
©2018, Boursier.com



  
Répondre
Augustus
18/05/2018 10:27:01
0

Il faudra préserver le gap , et peut être un début de phase deux , j'ai dis peut être , tout ça a confirmer




  
Répondre
gars d'ain
18/05/2018 10:25:23
0
oh, le beau cartouche rose !!!!
  
Répondre
gars d'ain
17/05/2018 11:46:36
0
LES CLIENT, ça n'a rien avoir...

c'est surtout le déploiement de la fibre optique dans les zones rurales où les gens s'abonnent pour avoir enfin un débit correct quand ça passe devant chez eux...

Il y a donc du pipeau dans l'air... (ou l'aire de jeux...)

: (
  
Répondre
gars d'ain
17/05/2018 11:46:36
0

Le fondateur d'Altice, Patrick Drahi, lors d'une conférence de presse à Paris le 21 mars 2017 (AFP/ERIC PIERMONT)

Repris en main par son fondateur Patrick Drahi après une chute boursière en novembre, le groupe de télécoms et médias Altice Europe (SFR), semble sur la voie de la rédemption, attirant de nouveaux clients sur le marché français.

Le deuxième opérateur français a séduit plus de 300.000 clients supplémentaires dans l'Hexagone en fixe et mobile, un chiffre à mettre en rapport avec les plus de deux millions d'abonnés qui avaient été perdus au total depuis le rachat du groupe à Vivendi, en 2014.

Pour la première fois depuis son passage sous le pavillon Altice, SFR gagne en effet des abonnés tant sur le fixe que sur le mobile: 71.000 sur le fixe, grâce au recrutement de 96.000 abonnés à la fibre sur le trimestre, et 239.000 sur le mobile, meilleure performance du groupe depuis quatre ans.

"Sur le premier trimestre, Altice commence à voir les résultats de son plan de redressement stratégique, avec les meilleurs résultats jamais réalisés en terme d'abonnements. Notre stratégie porte ses fruits", s'est félicité M. Drahi, cité dans un communiqué.

Un flou ressenti dans la stratégie précédente à la tête du groupe avait été durement sanctionné par les marchés lors de la présentation des résultats du troisième trimestre 2017, provoquant une chute de plus de 50% du titre à la Bourse d'Amsterdam.

S'en était suivi un large remaniement de la direction, avec le retour aux affaires de M. Drahi, une séparation des activités américaines et européennes, qui sera effective en juin prochain, et un recentrage sur les télécoms et la satisfaction clients.

Là encore, le groupe souligne une amélioration de l'image, avec un taux de départ des abonnés en baisse et un niveau d'appel et de rappel au service clients également en amélioration.

- Rebond en bourse -

Certes, cela ne se traduit pas encore sur le chiffre d'affaires, qui reste stable sur le trimestre au niveau d'Altice Europe, à 3,56 milliards d'euros, et même en légère baisse en France, de l'ordre de 1%. La marge d'excédent brut d'exploitation (Ebitda) se replie de 0,1 point à 35,7%, même si elle reste l'une des meilleures du secteur.

Mais la tendance est là: la baisse des ventes ralentit et le groupe regagne des abonnés sur ses deux principaux marchés, la France et le Portugal.

De bons résultats salués par les marchés, le titre Altice prenant 8,77% à la Bourse d'Amsterdam, à 8,55 euros à 10H30, sur une place en légère hausse de 0,12%.

"Altice publie des chiffres qui montrent que le plus dur est sans doute passé en Europe", estiment les analystes de Aurel BGC, l'entreprise enregistrant "la meilleure performance depuis que le groupe de Patrick Drahi a pris le contrôle de SFR. Au Portugal aussi, les chiffres de la conquête de clients sont meilleurs".

Au Portugal, deuxième marché du groupe, la base clients sur le fixe est également en progression, de 4.000 nouveaux contrats, là encore sous l'effet de la fibre, qui augmente de 49.000 nouveaux abonnés sur le trimestre, en accélération par rapport à un an plus tôt (+31.000).

Ces recrutements n'ont cependant pas encore d'effet sur le chiffre d'affaires de l'opérateur MEO, qui se replie de 6,5% sur le trimestre avec une marge d'Ebitda en recul de 4 points à 43,3%.

Pour le groupe, reste le niveau d'endettement, toujours élevé en Europe à plus de 31 milliards d'euros, sur lequel la direction souhaite rassurer, en se séparant notamment des actifs non essentiels.

Ces ventes en cours concernent en particulier les pylônes mobiles, puisque 10.000 ont été vendus en France, et 3.000 au Portugal, alors que les actifs en République dominicaine pourraient être vendus au second semestre.

© 2018 AFP

  
Répondre

Forum de discussion Altice

201805221101 632944
Ma liste