Catana Group: accélération du carnet de commandes
OK
Accueil  > Communauté   > Forum Catana Group

Catana Group: accélération du carnet de commandes

Cours temps réel: 2,885€  -2,37%

CATG


deckard6
16/07/2019 12:04:44
1

Cher Obywan, saches qu’Oby n’était nullement péjoratif de ma part. Juste une expression de ma bonne humeur, qui visiblement n’a pas rencontré la tienne. Erreur de ma part !


Je laisse de côté le sujet des taxes, car ( pour l’instant ), si on y refléchi bien, seul l’air expiré ne nous est pas taxé… pour combien de temps encore ?

Donc sujet marginal en ce qui me concerne.


Pour te répondre donc, lors de nos échanges je n’ai jamais contourné le sujet, mais bien au contraire j’ai toujours cherché à l’approfondir. Tu parles des chiffres 2020 / 2021.

Pourquoi ? Je n’en ais jamais parlé. Je me base uniquement sur les estimations pour l’exercice en cours ( 2018 / 2019 ) et le suivant ( 2019 / 2020 ).

C’est vrai que ces estimations ne sont plus mises à disposition par les sites boursiers, avec des arguments fort distrayants. On se demanderait presque qui est gêné par la diffusion de ces estimations…


On peut néanmoins les trouver en lisant la publication du CA T3 d’hier 15/07/2019, dans laquelle le Groupe annonce ‘’ un objectif de croissance de 50% sur les ventes de bateaux neufs (60 M€) sur l’exercice en cours ‘’, sur la BASE CONCRETE du carnet de commande.

Carnet de commandes qui ‘’ engendre également une visibilité forte au-delà de l’exercice en cours avec plus de 95 M€ dont déjà 20% du potentiel de production de n+2 ‘’ ( ça donne une idée sur la production de n+1 ).

Et lequel ‘’ carnet de commandes ne tient pas encore compte du BALI CatSpace et de sa version Motoryacht annoncés au réseau ces derniers jours, modèle qui devrait copieusement embellir le carnet de commandes dès les salons de la rentrée ‘’.


Voilà, tous les chiffres sont quand même à disposition de qui veut les voir.


J’espère ne pas avoir trop contourné le sujet et suis d’accord avec toi : 2019 est très visible


. PS : salut à gars a’Ain

  
Répondre
Obywan
16/07/2019 10:56:13
1

Tout à fait gars d'ain,


D'ailleurs je mets en évidence mes propos, car un parent possède un Falcon dans le premier port de plaisance d'Europe.


Et donc là ou il n'y a pas de taxes (que tu as cité), c'est donc un manque à gagner.

Et ils sont entrain de revoir les calculs. (l'état)


Quand les propriétaires seront pris de court, ils seront obligés de payer !

Pas aveugle l'autruche, elle attend patiemment !


(Mais bon je reste au conditionnel, rien n'est acté, mais mieux vaut voir plus loin que la carotte)

  
Répondre
gars d'ain
16/07/2019 10:43:09
0

La consommation électrique explose dans les ports et pour cause : de plus en plus de personnes préfèrent acheter un bâteau qui reste à quai comme résidence secondaire de vacances...


C'est nettement moins cher qu'un appartement et à l'équivalent prix, on peut se payer un très beau yacht d'occasion : pas de taxes foncières, pas de taxes d'habitations. Juste le piton, le permis (et encore...) et les taxes portuaires...


Le calcul est vite fait...

L'inconvénient notoire : c'est que les marina portuaires de plaisance deviennent tentaculaires, empiètent et emcombrent considérablement le littoral.

Sans compter d'augmentation des rejets dans les eaux du port...



  
Répondre
Obywan
16/07/2019 10:35:32
1

CAT reste haussière à MT, ça je n'en doute pas.


Mais attention à ne pas trop anticiper !


Là où il y'a du fric, il y'a souvent des taxes !

Et croyez moi le sujet de la plaisance va finir par intéresser l'état.


Quand ils ont voulu taxer les Scooters des mers, ils ont attendu que le marché explose pour les imposer.

Et pour le moment les capitaineries ne sont pas trop durs, mais ça ne vas pas tarder, car la consommation d’électricité explose dans les ports...


Il y'a les bateaux et tout ce qui va avec !

  
Répondre
gars d'ain
16/07/2019 10:25:11
0

Salut,


Le carnet de commande atteint des niveaux records, c'est ce qui fait monter la cote aussi pour d'autres entreprises comme GTT et Alstom.

De plus, l'entreprise annonce des nouveaux relais de croissance avec des nouveautés prometteuses : il n'y a donc pour l'instant aucune raison objective à ce que le carnet de commande ne continue pas de croître...


à Noter que dans ce cas de figure, CNIM vient d'essuyer son creux, mais que ça devrait repartir très fort...

  
Répondre
Obywan
16/07/2019 10:19:16
0
Oby étant un diminutif, j'utilise "mon grand" qui est un diminutif !

(sans méchanceté)


Et pis je réponds plus sèchement quand on contourne le sujet et que l'on me classifie.


Bon je suis un chasseur et écologiste (pas extrême), et alors où ça dérange ?


Mais concernant les bateaux si je devais m'arrêter à la coque ce serait trop simpliste. (y'a réellement pire)

L'antifooling, le dégazage, le tech, la clim et l'eau du port ça fait pas mal de mauvais points.

Mais ce n'est pas dans les papiers du Gvt ! (alors que les coques....)


M'enfin la on s'éloigne...(quoi que)


Les chiffres sur 2020/2021 ne sont pas connus, ce sont des projections (donc du vent, à mon sens)

Alors que 2019 c'est déjà plus lisible.

  
Répondre
deckard6
16/07/2019 10:04:56
0

Mon cher Oby, ne me prête pas une humeur maussade que je n'ai point, sois en sûr. Car j'ai fait ce que javas à faire sur le titre au moment qui m'a paru opportun, et laissé sur le titre ce que j'ai jugé utile pour le soutenir... Donc nulle amertume de ce coté là...

C'est d'ailleurs parce ce que je suis d'humeur primesautière, que j'ai fait une petite joke sur nos zamis écolos. Mais j'avais bien compris ce que tu voulais dire et j'en prend bonne note.


Les chiffres, je ne me les invente pas, et quiconque se donnera la peine d'approfondir le sujet s'en rendra compte. Pas due souci pour moi de ce coté là non plus.


Quand tu m'appelle grand, dois je en déduire que nous nous connaissons ?


Bonne PVs à toi

  
Répondre
Obywan
16/07/2019 09:38:21
0

Mon grand, il va falloir essayer de mieux comprendre ce que je dis !


Si le sujet du recyclage des coques t'embête, alors vite passe à autre chose !


Car je n'invente rien, ce sujet est à ce jour mis en avant, ce qui devrait (au conditionnel) peser sur les cours (si taxe)


Les chiffres tu te les inventes si tu le souhaite, en attendant ne soit pas trop gourmand, car jusqu'à preuve du contraire tu n'est pas dans la bonne interprétation de la VA.


Pour autant la valeur reste haussière, elle anticipe le résultat 2019 !!


On voit bien ta mauvaise humeur ce jour, car malgré la croissance (anticipé) le cours ne suit pas ta logique.


Comme je l'avais évoqué, CAT a suivi BEN, maintenant elle se contracte légèrement, mais peut rebondir si le consensus attendu est largement battu !!


Les chiffres ne te donneront pas la vérité, ce sont les fonds qui font le cours !

  
Répondre
deckard6
16/07/2019 09:25:18
0

Ah ben c'est vrai Oby, j'avais oublié la dimension écologique... nous reste plus qu'à nous mettre tous au vélo, comme au début du XXème ( siècle, pas arrondissement, hein ) et à chasser pour nous nourrir... Ah ben non ça ira pas non plus, on va fâcher les zamis des zanimaux... Ben il reste plus que le suicide collectif, comme ça les animaux et la planète seront débarrassés des vilains humains qui leur font des misères.


Sinon Oby... toujours fâché avec les chiffres pour nous expliquer qui est correctement valorisé et qui ne l'est pas ?

  
Répondre
Obywan
16/07/2019 09:11:45
0

Oui mais anticipé n'est t'il pas ? (même si une légère euphorie suiveuse de BEN)

Et encore ce dernier n'est pas valorisé comme il se doit. (13€ pour être juste)


Par contre il est temps de jauger la pertinence de ce marché.

Car si au juge les composants comme étant non recyclable, alors les taxes vont pleuvoir dans ce compartiment (AMA)

  
Répondre
gars d'ain
15/07/2019 19:27:53
1

Catana Group :

• Forte croissance de 51% des ventes de bateaux neufs en ligne avec les objectifs 2018/2019

• Carnet de commandes au-delà de l’exercice en cours > à 95 M€


PDF | Communiqué de Presse Canet-en-Roussillon, le 15 juillet 2019

https://ml-eu.globenewswire.com/Resource/Download/c84beb60-7cae-4b20-bfed-e313836aa7c4

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


CATANA GROUP confirme une nouvelle très forte progression de son chiffre d’affaires du troisième trimestre à 51 M€ en hausse de 25.6 % par rapport à 2017/2018. Cette trajectoire de croissance solide, en ligne avec les prévisions, témoigne de l’engouement toujours plus fort pour la gamme de catamarans BALI, désormais incontournable sur son marché.

Recentré stratégiquement sur les ventes de bateaux neufs, meilleures en termes de marges, CATANA GROUP affiche une croissance solide au terme de ces 9 mois d’activités.

Le pôle BATEAUX demeure l’activité principale du Groupe et affiche un chiffre d’affaires de 47 M€ contre 37 M€ un an plus tôt. De moins en moins stratégiques parce que moins génératrices de marges, les activités de brokerage et de ventes de bateaux d’occasion deviennent marginales. La baisse de cette dernière activité confirme par ailleurs le changement de profil commercial du Groupe, qui dispose d’un réseau de plus en plus large assumant en direct la reprise des bateaux d’occasion repris sur les ventes de bateaux neufs. Ce modèle, épargne le Groupe de stocks de bateaux d’occasion, ce qui est donc plus favorable à la trésorerie de CATANA GROUP.

Ainsi, avec des ventes de bateaux neufs qui s’établissent à 44 M€ représentant 86 % de l’activité du Groupe, CATANA GROUP confirme encore un peu plus le succès de sa stratégie initiée il y a cinq ans.

Cœur de ce dispositif stratégique, la gamme BALI et son concept unique et innovant continue sa marche en avant. Devenue incontournable en 5 ans avec seulement trois modèles (BALI 4.1, BALI 4.3 et BALI 4.5), la gamme BALI a été renforcée cette année par l’arrivée de son navire amiral, le BALI 5.4, élu récemment bateau de l’année par « MULTICOQUES MAGAZINE ». Lancé en septembre dernier, ce modèle monte en puissance et contribue déjà significativement à cette forte croissance.

Le pôle SERVICES, principalement porté par la filiale PORT PIN ROLLAND, affiche également une activité dynamique avec une croissance de 19% au terme de ces 9 mois d’activités principalement du fait des activités travaux et maintenances.

Une stratégie d’élargissement de gammes porteuse des croissances futures

Confortée par la réussite de sa stratégie d’innovations, le Groupe poursuit et accélère sa politique ciblée d’élargissement de gammes.

Ainsi, le Groupe a engagé le lancement d’un BALI 4.8 Open Space prévu pour la Grande Motte 2020. Ce nouveau modèle rassemble le meilleur des originalités qui forment l’ADN des catamarans BALI. En complément des innovations reconnues telles que le cockpit avant rigide avec espace lounge et bains de soleil, la nouvelle plateforme reliant les deux jupes arrière avec grande banquette et coffres, la grande porte oscillo-battante et les baies coulissantes, un espace de détente panoramique sur le roof, le BALI 4.8 propose comme sur le 5.4, de nouveaux accès au cockpit avant par une porte intérieure, ainsi qu’aux cabines par des panneaux ouvrant sur le cockpit arrière. Enfin, BALI propose pour la première fois sur un catamaran de 48 pieds une version 6 cabines / 6 salles d’eau. Avant même d’avoir été présenté, ce modèle est déjà un succès commercial, sa capacité de production 2019/2020 étant déjà intégralement vendue.

Attendu sur d’autres tailles, le Groupe a créé la surprise en annonçant la semaine dernière la sortie prochaine du BALI CatSpace, un nouveau concept de 40 pieds qui sera disponible dès mars 2020 et inauguré au prochain salon de Düsseldorf en janvier 2020. Augurant de la capacité d’innovation du Groupe, l’accent est porté sur une habitabilité et un confort hors pairs pour un navire de 40 pieds. Le CatSpace offre 4 très belles cabines, dont deux cabines avant exceptionnelles, avec vue sur mer depuis leurs couchettes. Le design du BALI CatSpace reprend les évolutions du BALI 4.8, avec des étraves inversées s'évasant vers le haut, un profil adouci par l'utilisation de courbes subtiles, des vitrages de coques toujours plus importants. Le CatSpace disposera d’un flybridge également unique en son genre et d’un carré de cockpit avant décalé.

Fort de la demande croissante de catamarans moteurs, le Groupe a par ailleurs lancé le BALI 4.3 Motors Yacht. Ce premier navire, offre une signature visuelle forte, élégante et prestigieuse dans la plus pure lignée des catamarans de voyage. Comme ses cousins voiliers de la marque, il dispose de toutes les innovations qui font le succès des BALI et d’une surface habitable inégalée sur ce segment : salon de poupe bordé d’une large terrasse avec plancha, double accès au fly protégé, pont supérieur entièrement aménagé et poste de pilotage digne des plus grands... Depuis son lancement, le BALI 4.3 MY fait face à une très forte demande et le Groupe a dû relever ses objectifs de production sur ce modèle pour l’exercice prochain.

Enfin, disposant bientôt d’un outil industriel totalement dédié à la marque CATANA, le Groupe va pouvoir de nouveau répondre pleinement à la demande sur cette marque, jusque-là victime des arbitrages industriels incontournables face à l’explosion de l’activité BALI. Ce nouvel environnement industriel dédié va permettre de plus à la marque CATANA d’engager une nouvelle phase offensive de développement dans le but d’accroître significativement ses parts de marché dans le segment des catamarans de grand voyage

Outre la certitude d’atteindre son objectif de 50% de croissance des ventes de bateaux neufs (60 M€) sur l’exercice en cours, cette dynamique engendre également une visibilité forte au-delà de l’exercice en cours avec un carnet de commandes de plus de 95M€ dont déjà 20% du potentiel de production de n+2. Ce carnet de commandes ne tient pas encore compte du BALI CatSpace et de sa version Motoryacht annoncés au réseau ces derniers jours, modèle qui devrait copieusement embellir le carnet de commandes dès les salons de la rentrée.

à propos de Catana Group

CATANA Group est spécialisé dans la conception, la construction et la commercialisation de navires de plaisance. CATANA Group est coté sur le compartiment C d'Euronext Paris Code ISIN : FR0010193052 - Code Reuters : CATG.PA - Code Bloomberg : CATG.FP Société de bourse : Kepler

Contacts : David ETIEN – Directeur Financier : david.etien@catanagroup.com | 05 46 00 87 41

  
Répondre
mellehd
27/03/2019 08:55:37
1

carnet de commandes plein jusqu'en 2021

  
Répondre
gars d'ain
07/02/2019 10:52:37
1

Pour infos sur le secteur d'activité...

Bénéteau enregistre une lourde chute ce matin à la bourse de Paris avec un repli qui atteint 17 % autour de 10,60 euros par action.

Le titre signe la plus forte baisse de toutes les valeurs du SRD, dans des volumes étoffés qui atteignent 400 000 pièces. Au plus bas de la séance, la valeur a d'ailleurs enfoncé son point bas de la fin d'année 2018 qui était situé à 10,28 euros.


Ce dérapage est directement lié au point qu'a fait le groupe concernant les perspectives de son exercice 2018-2019. La direction a évoqué un ralentissement mondial dans son secteur d'activité de la plaisance et anticipe en conséquence un chiffre d'affaires consolidé en croissance de seulement 3% à 5% (données publiées) et de 2% à 4% à taux de change constant.

  
Répondre
gars d'ain
07/12/2018 10:57:58
1

En échec sur la résistance rouge avec achèvement probable d'un "M" baissier en cours.


Graphiquement on replie en échec sur la dent intermédiaire de la fourchette qui est aussi le point de contact avec la résistance oblique en pointillés rouges.

Par rapport à mon dernier graphe, la situation change nettement, j'ai hélas ajouté une fourchette baissière qui montre clairement qu'actuellement, on est dans une zone de basculement de fourchette. On se bat pour rester dans la vieille fourchette jeune haussière, mais il faut se prendre à l'évidence que dans les conditions de marché actuel et même avec de bonnes perspectives, le titre est actuellement survalorisé...


On a en gros 2 itinéraires baissiers en cours :

• soit, on poursuit pour achever le "M" et on enfonce la médiane de la nouvelle fourchette bleue et noire baissière pour aller se caler sur la dent intermédiaire en pointillé afin de retester les 2,00 euros

• soit, on tente de remonter pour rester dans la fourchette jaune et on matérialisera alors un triple top baissier sur l'oblique en pointillés rouge et ce sera donc donc baissier, mais plus tard.


La route se complique donc pour le titre qui jusqu'à présent se trouvait en recovery boursière. A compter de ces temps bousiers incertains, il va maintenant falloir confirmer alors que l'on s'inscrit dans une fouchette maintenant baissière à court et moyen terme...

Le support à la baisse reste la dent de râteau haussier en bleu vers 1,98 euros...

.

Message complété le 07/12/2018 10:58:48 par son auteur.

Le rebond du jour est actuellement clairement en échec sur plusieurs niveaux de résistance...
.

  
Répondre
gars d'ain
07/12/2018 09:38:23
0

Info de ce jour 6 Décembre 2018 de Zone Bourse...

Notons que "Pour rester dans le domaine des "Gilets Jaunes", le patron de Bénéteau, Hervé Gastinel, craint que le Salon du Nautisme qui s'ouvre à Paris demain ne soit déserté, ce qui aurait des conséquences négatives pour la société, qui réalise un quart de son chiffre d'affaires en France lors de cet événement."

  
Répondre
LBWB
31/10/2018 12:50:54
1

@ Cri


qu'elle fonctionne parfaitement


https://www.abcbourse.com/forums/msg650380_drapeau-haussier-.aspx

  
Répondre
CRI74
31/10/2018 11:19:16
1
Que dire encore sur la pertinence supposée de l'At face à la marche des entreprises ?


  
Répondre
mellehd
31/10/2018 09:29:54
2

après 2 mois dans l'exercice 2018/2019

carnet de commandes de 67 millions d'€

1 an + tôt 37.5

  
Répondre
gars d'ain
30/10/2018 16:57:29
1

Lourde sortie baissière de la fourchette d'Andrews en cours.


Les indicateurs se sont lourdement dégradés et le RSI défibrile encore dans la piscine. La baisse n'est potentiel pas terminée d'autant que les niveaux de valorisation en terme PER étaient elevés. Compte-tenu de la situation, même si les marchés de l'entreprise sont bien orientés, on devrait dans les mois qui viennent se montrer nettement plus prudent.


En leur, sur mon graphe figure un râteau baissier que j'avais initié précédemment, la figure normalement se traduit par une chute en sortie.

On notera encore précédemment le triple échec haussier à revenir sur le Gap baissier du 19 mars 2018, et le retour sur la dent intermédiaire basse de fourchette qui a ensuite précipité la chute.

On remarquera encore actuellement la DM- rouge (baissière) domine la situation et tient nettement en respect la DM + verte (haussière). Les hostilités baissières sont donc selon moi loin d'être terminé...

Les 4 MM ont terminé leur croisement baissier et on subit leur plongeon baissier actuellement.

La baisse pourrait donc reprendre après latence...

.


  
Répondre
CRI74
18/07/2018 23:17:26
0
Ce qui pouvait poser problème au niveau bourse était la valorisation , au plus haut à 3.80€ à plus de 2 fois le CA .
On est redescendu de 1€ avec des chiffres toujours aussi solides , des perspectives confirmées en contrats signés , une capacité bénéficiaire elle aussi en croissance continue .
Hors , la valorisation revient au niveau de décembre dernier ...
Il existe donc une anomalie évidente sur la tenue du cours , le PE 2019 autour de 16 s'avérant très raisonnable avec une croissance de 30% à minima dans les tuyaux pour les deux exercices
Au moins cela permettra de racheter à bon prix
  
Répondre

Forum de discussion Catana Group

201907161204 633202
Ma liste