OK
Accueil  > Communauté   > Forum CAC 40

Budget 2019: les retraités "ne seront pas perdants", assure Le Maire

Cours temps réel: 5 621,47  0,98%

PX1


Phoeniix
27/08/2018 09:51:35
0
"le gouvernement faisait "très attention à préserver les plus fragiles"

Et les retraités qui ont une toute petite retraite, il n' y en a pas ?
  
Répondre
joseph_P
27/08/2018 09:30:57
0
Après Hollande qui défendait les emplois aidés avec sa désormais célèbre saillie "mais madame, les emplois aidés ne coûtent rien, c'est l'Etat qui paye".

Voici Bruno Le Maire, qui ose dire, car là il faut tout de même tenter la panenka, que limiter la valorisation des prestations à 0.3% quand dans le même moment l'inflation est d'au moins 2.5%, n'est pas une perte pour les retraités.

Ces mêmes retraités ont déjà subit 1.7 points d’augmentation de CSG pour soit disant financer la baisse des cotisations patronales, cette baisse qui devait entrée en vigueur pour Janvier 2019 a été reportée à fin 2019 et ne sera probablement ne sera jamais actée : https://www.abcbourse.com/marches/budget-report-d-une-baisse-de-cotisations-patronales-pour-economiser-2-mds-eur_445954_PX1p.aspx

Ce gouvernement est à la dérive, et notre Jupiter national s'en va combattre les nationalismes avec projet de création d'un "arc progressiste", laissant aux bras cassés de son gouvernement la tache de ponctionner les français.

Ces gens sont des clowns.
  
Répondre
joseph_P
27/08/2018 09:30:57
0

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire arrive à l'Elysée, le 17 juillet 2018 (AFP/Eric Feferberg)

Le ministre de l'Economie Bruno le Maire a assuré lundi que les retraités ne seraient "pas perdants" malgré la faible hausse des prestations sociales prévue dans le budget 2019, notamment celle des pensions de retraite.

"Aucune prestation sociale ne sera réduite. (Les retraités) ne seront pas perdants, leur pension de retraite sera revalorisée moins vite mais elle continuera à être revalorisée", a déclaré M. le Maire au micro de RTL.

"Nous ne leur prenons pas d'argent. Nous faisons attention aux Français qui sont le plus en difficulté mais nous voulons aussi rétablir les équilibres des finances publiques", a-t-il ajouté.

La veille, le Premier ministre Edouard Philippe avait annoncé dans le Journal du Dimanche que le budget serait bâti sur une prévision de croissance de 1,7% au lieu de 1,9%.

En conséquence, l'aide personnalisée au logement, les allocations familiales et les pensions de retraite ne progresseront que de 0,3% par an en 2019 et 2020, un chiffre bien en-deçà de l'inflation attendue par l'Insee à 1,7% en fin d'année.

"Nous revalorisons l'allocation adultes handicapés, ceux qui sont le plus en difficulté, de 50 euros par mois, nous allons revaloriser la prime d'activité, nous allons revaloriser le complément de garde pour les familles monoparentales", a précisé Bruno le Maire lundi, assurant que le gouvernement faisait "très attention à préserver les plus fragiles".

En 2018, le gouvernement avait augmenté la CSG de 1,7 point pour 60% des retraités afin de compenser la baisse de cotisations sociales des actifs.

© 2018 AFP

  
Répondre

Forum de discussion CAC 40

201808270951 646208
Ma liste