Redevance TV: Darmanin exclut toute taxe sur l'achat de tablettes
OK
Accueil  > Communauté   > Forum CAC 40

Redevance TV: Darmanin exclut toute taxe sur l'achat de tablettes

Cours temps réel: 5 326,87  -1,14%

PX1


dood
17/09/2018 10:22:07
0

J'ai trouvé : un Impôt sur les portes et fenêtres était en place de 1798 à 1926. On remplace un impôt sur le fenêtre magique par un "vieil" impôt sur toutes les fenêtres (et pas celles qui sont la poche des "jeunes").
Double objectif machiavélique : baisse de l'immobilier, maintien des ressources pour les receveurs, ouf le tour est joué !

Message complété le 17/09/2018 10:27:10 par son auteur.

J'ai trouvé : un impôt sur les portes et fenêtres était en place de 1798 à 1926. On remplace un impôt sur la fenêtre magique par un "vieil" impôt sur toutes les fenêtres (et pas celles qui sont la poche des "jeunes").
Triple objectif machiavélique : baisse de l'immobilier par la taxation accrue des propriétaires, maintien des ressources pour les receveurs, et pas de taxation de mesure anti jeune.

  
Répondre
dood
17/09/2018 10:17:48
0
Une simple taxe sur tous les FAI et autres opérateurs de télécom, et hop c'est gagné ! Pour trouver la formule qui ne créée pas une nouvelle taxe, il suffira d'augmenter la base d'une taxe existante, voire supprimer des dérogations à une taxe "oubliée", et hop emballé c'est pesé, promesse respectée !
  
Répondre
dood
17/09/2018 10:17:48
0

Le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin a exclu lundi toute création de taxe sur l'achat de tablettes numériques en cas de réforme de la redevance télé (AFP/Archives/PATRICK KOVARIK)

Le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin a exclu lundi toute création de taxe sur l'achat de tablettes numériques en cas de réforme de la redevance télé, évoquée la veille par le secrétaire d'Etat aux Relations avec le parlement Christophe Castaner.

"Il n'y aura pas de création de taxe nouvelle", a promis sur la radio RTL Gérald Darmanin, assurant que "la feuille du route du gouvernement" à ce sujet était "claire".

"Nous réfléchirons à l'évolution de la redevance à la fin du quinquennat, une fois que nous aurons mené la réforme de l'audiovisuel public. Une chose est certaine: il n'y aura aucune taxe nouvelle, ni aucune augmentation d'impôt", a insisté le ministre.

Invité lui aussi sur RTL, M. Castaner avait jugé nécessaire dimanche de "s'interroger sur tous les outils qui permettent de regarder la télévision" dans le cadre de la réforme de la "contribution à l'audiovisuel public".

En cas de réforme, "tous ceux qui payent déjà la redevance vont connaître une baisse. Sur de nouveaux supports, comme la tablette, vous payerez une taxe lors de l'achat", avait-il notamment déclaré.

La ministre de la Culture Françoise Nyssen a lancé vendredi le chantier de la réforme de la "contribution à l'audiovisuel public", jugeant nécessaire de s'adapter à une époque où les programmes audiovisuels se consomment aussi sur tablettes et smartphones.

Le ministre a notamment évoqué la possibilité que cette contribution d'un montant de 139 euros, actuellement liée à la détention d'un téléviseur et prélevée en même temps que la taxe d'habitation, puisse être élargie en 2020 aux foyers sans télévision.

"Il faudra bien regarder ce qu'est la redevance télé à l'heure où il y a de nouvelles façons de regarder la télévision", et alors que la taxe d'habitation doit être entièrement supprimée à l'horizon 2021, a reconnu lundi Gérald Darmanin.

Mais "ce n'était pas le moment d'en parler", a insisté le ministre, jugeant nécessaire de mener au préalable la réforme de l'audiovisuel public. "Nous avons encore trois ans pour y réfléchir", a-t-il insisté.

La redevance télé doit rapporter cette année 3,8 milliards d'euros (dont 600 millions de dégrèvements compensés par l'État), qui constituent la principale source de financement des entreprises de l'audiovisuel public (France Télévisions, Radio France, Arte...).

© 2018 AFP

  
Répondre

Forum de discussion CAC 40

201809171022 648697
Ma liste