"Gilets jaunes": perte de 0,1 point de croissance pour la France au 4e
OK
Accueil  > Communauté   > Forum CAC 40

"Gilets jaunes": perte de 0,1 point de croissance pour la France au 4e

Cours temps réel: 5 326,87  -1,14%

PX1


firstmichel
10/12/2018 17:56:39
0

L'avenir de certains gilets jaunes c'est le zonzon pour appel à l'émeute plus une demande de remboursement de la casse.
Par exemple la reine des gilets jaunes, Jacqueline Mouraud, qui prospère sur la crédulité des pauvres gens en exerçant ses dons de charlatan en hypnothérapie et de directrice de recherche en ectoplasmie. Une parasite pur sucre, qui en plus entraîne les idiots du village dans des emmerdements sans fin pour eux et pour ceux qu'ils bloquent, cassent et incendient. Il y a quand même un gros malaise de laisser des activités comme hypnothérapeute aux mains de psychopathes, le boulanger du coin est lui obligé de passer un CAP et il est soumis aux contrôles de l'hygiène publique. Un hypnothérapeute voit débarquer des gens en difficulté et pour certain c'est trop facile d'abuser de la crédulité et de la faiblesse de ces clients fragiles.
Sans compter le méga remboursement à demander aux Facebook, Twitter qui font leur beurre en remuant la merde.
Cela fait des centaines de millions à récupérer sur les fauteurs de ce merdier. Business is business.


  
Répondre
Fibopivots
10/12/2018 16:42:15
0

Que tous les 2 millions d.elus (+ retraités) réduisent leurs indemnités de 10% et c.est 10-15 Mrds de récupéré.

  
Répondre
alaric
10/12/2018 12:14:06
1

Mais les consommateurs qui n'ont pas dépensé pendant ces 4 semaines que vont-ils faire de l'argent "épargné"?

Eh bien ils le dépenserons quand la crise sera finie, la croissance gagnera en plus les quelques dixièmes de points perdus. Tout les économistes sérieux ayants étudié les périodes de crise le savent bien.

Quant aux commerçants qui ont subi des dégâts je les plaint sincèrement. Mais il n'y aura pas de perte économique au niveau national. Les artisans qui vont réparer les dégâts vont augmenter leur CA, donc leur bénéfices, St Gobain va vendre des vitrines...

Seule une grève genérale peut influencer la croissance, diminution des revenus donc de la consommation, de la production, donc du PIB.

  
Répondre
melise
10/12/2018 11:54:45
1
Pas de compensation de la baisse des retraite du à l'augmentation de la CSG pour les retraités alors le mouvement continuera car c'est contre ces injustices que nous nous révoltons. Le déficit prévu en 2019 est surtout dû aux cadeaux aux plus riches (ISF, FLAT TAX, EXIT TAX) révoltant votre sens de la solidarité les retraités qui ont déjà perdu en pouvoir d'achat ces 10 dernières année doivent encore baisser leur retraite mais pas les hauts salaires et les plus fortunés.
Vous n'avez aucun respect pour le travail fait par les retraités en bénévolat ce qui vous économise beaucoup d'argent public.
DEVONS NOUS RETRAITES QUI POUR L'INSTANT TEMPERENT LES GJ, BLOQUER LES ROUTES ET LES CENTRES COMMERCIAUX POUR ETRE PRIS EN COMPTE
  
Répondre
matinal88
10/12/2018 11:19:09
0
Eh oui messieurs du gouvernement, qui sème le vent récolte la tempète !!
  
Répondre
As du pif
10/12/2018 10:17:18
1

Ils sont fous ces belges, allemands, italiens, etc...

  
Répondre
mongetj
10/12/2018 10:08:56
2
Il faut rajouter la perte de la crédibilité de la France à l'étranger.

Les entreprises étrangères iront investir ailleurs !

Ils sont fous ces "Gaulois"
  
Répondre
christof71
10/12/2018 09:10:08
0
peanut
  
Répondre
christof71
10/12/2018 09:10:08
0

Le ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire, le 21 novembre 2018 (AFP/Alain JOCARD)

Les troubles liés aux manifestations des "gilets jaunes" feront perdre 0,1 point de croissance à la France sur le dernier trimestre de cette année, a estimé lundi le ministre des Finances, Bruno Le Maire.

"Je pense que les événements actuels devraient nous faire perdre 0,1 point de croissance de notre richesse nationale au dernier trimestre", a affirmé le ministre sur RTL, refusant néanmoins de revoir pour l'instant à la baisse la croissance pour l'ensemble de l'année, attendue à 1,7% par le gouvernement.

"Je ne vais pas faire de révision pour le moment, mais nous aurons sans doute 0,1 point de croissance en moins à la fin de l'année", a ajouté le ministre, qui avait déjà estimé à 0,1 point l'impact négatif sur la croissance de la grève à la SNCF en début d'année.

"Ce n'est pas rattrapable", a reconnu M. Le Maire. "C'est la réalité. Celle des commerçants, des indépendants, qui ont vu leurs magasins samedi abîmés, vandalisés, pillés", a-t-il affirmé.

"C'est aussi la réalité des investisseurs étrangers qui nous regardent (...). Je vois l'impact que cela a sur l'étranger et cela n'est pas bon pour l'attractivité de notre pays", a-t-il souligné.

De son côté, peu de temps après les déclarations du ministre, la Banque de France a divisé par deux, à 0,2% contre 0,4% précédemment, le taux de croissance du PIB français qu'elle prévoit pour le quatrième trimestre, l'impact du mouvement des "gilets jaunes" se faisant sentir dans "la plupart des secteurs".

Interrogé sur l'intervention dans laquelle Emmanuel Macron doit s'adresser lundi aux Français, M. Le Maire s'est dit "convaincu que le président saura trouver les mots justes. Ce qui compte le plus aujourd'hui, c'est de trouver des mots qui apaisent", a-t-il affirmé.

© 2018 AFP

  
Répondre

Forum de discussion CAC 40

201812101756 663413
Ma liste