2019 : suivez le guide. - Forum General
OK
Accueil  > Communauté   > Forum General

2019 : suivez le guide.



Ribo
30/06/2019 10:23:45
0

30/06/2019 | 01:55 ►Poutine et Ben Salman d'accord pour prolonger l'accord Opep+ sur le pétrole

(Ajoute ministre saoudien de l'Energie §5)

OSAKA, Japon, 30 juin (Reuters) - La Russie et l'Arabie saoudite se sont accordées sur une prolongation de six à neuf mois de l'accord de réduction de la production de pétrole entre pays membres et non membres de l'Opep, a annoncé samedi Vladimir Poutine.

Le président russe, qui s'exprimait à l'issue d'une rencontre bilatérale avec le prince héritier d'Arabie saoudite Mohamed ben Salman en marge du sommet du G20, a précisé que l'accord serait prolongé dans sa forme actuelle et sur les mêmes volumes.

L'accord existant porte sur une réduction de la production de 1,2 million de barils par jour. Il arrive à échéance ce dimanche.

Les pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, la Russie et d'autres pays producteurs, liés dans le cadre de l'alliance Opep+, doivent se réunir lundi et mardi à Vienne pour discuter de la suite.

A son arrivée dans la capitale autrichienne dimanche, le ministre saoudien de l'Energie, Khalid al Falih, a déclaré que l'accord serait probablement prolongé de neuf mois.

"Nous, la Russie et l'Arabie saoudite, nous soutiendrons une prolongation", a dit Poutine depuis Osaka samedi. "Pour ce qui est de la durée de cette prolongation, nous devons encore décider si elle sera de six ou de neuf mois."

Selon Kirill Dmitriev, directeur général du Fonds d'investissement direct russe, le pacte en vigueur depuis 2017 a permis une stabilisation des cours du pétrole et, de fait, une amélioration de l'ordre de 110 milliards de dollars des recettes que l'Etat russe dégage de la production et de la vente de pétrole.

Depuis le début de l'année, le cours du Brent, brut de référence, a gagné 25%. Mais le ralentissement de la croissance économique mondiale de même que la hausse de la production de brut américain pourraient peser sur les cours.

(Katya Golubkova; Henri-Pierre André pour le service français, édité par Jean Terzian) © Thomson Reuters 2019

  
Répondre
Ribo
30/06/2019 10:18:02
0

30/06/2019 | 06:26 ►Chine - Contraction plus forte qu'attendu de l'activité manufacturière

PEKIN, 30 juin (Reuters) - L'activité dans le secteur manufacturier chinois s'est contractée en juin pour un deuxième mois consécutif, ce qui pourrait pousser Pékin à prendre de nouvelles mesures de soutien à l'économie pour faire face aux pressions engendrées par le conflit commercial avec les Etats-Unis.

Les statistiques officielles publiées dimanche viennent ajouter aux inquiétudes sur la croissance de l'économie chinoise et le risque d'une récession mondiale, malgré l'apparente avancée effectuée par Donald Trump et Xi Jinping lors de leur rencontre en marge du sommet du G20 samedi à Osaka, au Japon.

Washington et Pékin vont reprendre leurs négociations commerciales et l'administration américaine a décidé de ne pas imposer de nouvelles taxes douanières sur les produits chinois importés, a-t-on appris samedi à l'issue de l'entretien entre les présidents américain et chinois.

L'indice PMI manufacturier officiel s'est établi en juin à 49,4, identique au mois précédent, restant sous le seuil de 50 qui sépare expansion et contraction de l'activité, montrent les résultats des enquêtes réalisées par les pouvoirs publics chinois auprès des directeurs d'achats.

Les analystes interrogés par Reuters anticipaient une contraction légèrement moins marquée, avec un indice PMI de 49,5.

D'après les données du Bureau national de la statistique, les commandes à l'exportation ont poursuivi leur déclin, avec un sous-indice marquant un léger recul à 46,3 contre 46,5 en mai.

Pour le secteur des services, qui représente plus de la moitié de l'économie chinoise, l'indice PMI officiel s'est établi à 54,2 en juin contre 54,3 en mai.

Quant à l'indice composite, qui regroupe à la fois services et industrie, il a reculé à 53,0 contre 53,3 le mois précédent.

(Yawen Chen; Jean Terzian pour le service français) © Thomson Reuters 2019

  
Répondre
0PHENIX0
09/06/2019 20:43:45
0

Demandez le programme !


Take Five: Enter the dragon

https://www.reuters.com/article/us-global-markets-themes/take-five-enter-the-dragon-idUSKCN1T81K2

  
Répondre
Ribo
09/06/2019 06:03:23
1

09/06/2019 | 05:51 ►Huawei: Pékin met en garde des géants de la tech (presse)

WASHINGTON (awp/afp) - Le gouvernement chinois a convoqué récemment des responsables de grandes entreprises technologiques pour les avertir des conséquences d'un arrêt de leurs ventes de technologies en Chine, ont rapporté samedi des médias américains.

Washington a annoncé mi-mai, en plein conflit commercial avec Pékin, son intention de placer le géant chinois des telecoms Huawei sur une liste de sociétés suspectes auxquelles il est interdit de vendre des technologies.

Cette mesure, prise au nom de la "sécurité nationale" par crainte que Pékin ne se serve des technologies américaines à des fins d'espionnage, menace la survie du groupe chinois, qui a besoin de composants et de logiciels made in USA pour ses produits.

Plus tôt cette semaine, le gouvernement chinois a convoqué des dirigeants des sociétés américaines Dell et Microsoft et sud-coréenne Samsung - entre autres - afin de les prévenir que toute réduction de leurs activités en Chine pourrait conduire à des représailles, a affirmé le quotidien américain The New York Times.

Il a été rappelé aux entreprises américaines que la décision de l'administration Trump d'interdire le partage de technologies entre groupes chinois et américains "avait perturbé la chaîne mondiale d'approvisionnement" et que "les sociétés qui appliquaient cette politique pourraient faire face à des conséquences permanentes", a rapporté le journal.

Les sociétés basées en dehors des Etats-Unis ne seront pas sanctionnées si elles poursuivent leurs affaires en Chine sans changement, a précisé le quotidien.

Vendredi, Facebook a suspendu la pré-installation de ses applications sur les nouveaux appareils de Huawei, pour se conformer aux sanctions américaines, isolant encore davantage le géant chinois, actuellement numéro deux des smartphones et un des leaders mondiaux des équipements 5G. Google avait également indiqué en mai qu'il allait couper les ponts avec Huawei.

cs/je/am/cn

  
Répondre
Ribo
09/06/2019 01:19:22
1

09/06/2019 | 00:34 ► GB - Johnson menace de ne pas payer la "facture du Brexit"

LONDRES, 9 juin (Reuters) - L'ancien ministre des Affaires étrangères Boris Johnson, candidat à la succession de Theresa May, déclare que s'il devient Premier ministre, il refusera de payer la "facture du Brexit" tant que l'Union européenne ne proposera pas à Londres de meilleures conditions de divorce.

La "facture du Brexit" correspond à la part des engagements financiers pris par le Royaume-Uni conjointement avec les autres États membres de l'UE que Theresa May a accepté en décembre de verser aux prochains budgets européens, soit une somme de 35 à 39 milliards de livres (39 à 44 milliards d'euros).

"J'ai toujours trouvé incroyable de devoir signer le chèque avant d'avoir un accord définitif. Pour obtenir un bon accord, l'argent est excellent solvant et un très bon lubrifiant", dit Boris Johnson dans une interview accordée au Sunday Times.

Le conservateur eurosceptique ajoute qu'il enterrera la clause de sauvegarde irlandaise ("backstop"), qui a précipité le rejet de l'Accord de Brexit par le Parlement britannique, accord que Boris Johnson se fait fort de renégocier.

Il précise qu'il n'acceptera de régler la question de la frontière entre la province d'Irlande du Nord et la République d'Irlande qu'une fois que les relations commerciales à long terme entre le Royaume-Uni et l'UE auront été définies.

Boris Johnson promet également d'accélérer les préparatifs en vue d'un Brexit sans accord ("no deal") afin que le Royaume-Uni soit prêt en vue des "perturbations" générées par cette situation.

○ (David Milliken; Tangi Salaün pour le service français, édité par Arthur Connan) © Thomson Reuters 2019

  
Répondre
Ribo
08/06/2019 03:26:46
3

08/06/2019 | 02:28 ►Donald Trump annonce un accord avec le Mexique sur l'immigration

WASHINGTON, 8 juin (Reuters) - Le président américain Donald Trump a annoncé vendredi avoir trouvé un "accord signé" avec le Mexique sur l'immigration et qu'il suspendait "indéfiniment" sa menace d'imposer dès lundi des droits de douane aux produits mexicains.

"Je suis heureux de vous annoncer que les Etats-Unis ont trouvé un accord signé avec le Mexique", écrit-il sur Twitter "Les droits de douane qui devaient être imposés lundi par les Etats-Unis, contre le Mexique, sont suspendus indéfiniment"

"Le Mexique, en échange, a accepté de prendre des mesures fortes pour endiguer l'afflux de migrants au Mexique et à notre frontière sud. Ceci est fait pour réduire considérablement, voire enrayer, l'immigration clandestine en provenance du Mexique vers les États-Unis", ajoute-t-il.

○ (Eric Beech; Arthur Connan pour le service français) © Thomson Reuters 2019

  
Répondre
0PHENIX0
30/05/2019 20:40:24
1

LA MECQUE, Arabie saoudite, 30 mai (Reuters) - L'Arabie saoudite organise sur deux soirs, jeudi et vendredi, un sommet d'urgence des Etats arabes destiné à adresser un message fort face aux menaces imputées à l'Iran dans le Golfe.


Deux événements ont motivé cette réunion d'urgence: l'attaque au drone contre des stations de pompage de pétrole en Arabie saoudite et des "actes de sabotage" qui ont visé des pétroliers au large des Emirats arabes unis.

  
Répondre
0PHENIX0
30/05/2019 18:07:50
1


DUBAI/LONDRES, 30 mai (Reuters) - Les Etats-Unis réagiront par la force militaire si les Iraniens s'attaquent à leurs intérêts, a déclaré jeudi à des journalistes le représentant spécial américain pour l'Iran, Brian Hook.


  
Répondre
0PHENIX0
20/05/2019 20:42:44
1

Donald J. Trump

Compte certifié

@realDonaldTrump

1 hil y a 1 heure

Plus

The Fake News put out a typically false statement, without any knowledge that the United States was trying to set up a negotiation with Iran. This is a false report. Iran will call us if and when they are ever ready. In the meantime, their economy continues to collapse - very sad for the Iranian people!

  
Répondre
0PHENIX0
19/05/2019 08:48:11
1

"Embraser le Moyen Orient, en voilà une riche idée"

Docteur Maboul, sous vos applaudissements !


RYAD, 19 mai (Reuters) - L'Arabie saoudite veut éviter une guerre dans la région mais se tient prête à réagir avec "force et détermination" après les attaques menées contre ses infrastructures pétrolières, a déclaré dimanche un haut responsable, ajoutant que la balle était désormais dans le camp de l'Iran.

  
Répondre
Luncyan
14/05/2019 10:18:00
0

C’est fini depuis

  
Répondre
Ares26
14/05/2019 09:44:27
0

Je ne sais plus c'était pour l'affaire des Luxleaks.


  
Répondre
Luncyan
14/05/2019 09:36:27
0

En qu’elle annee ?

  
Répondre
Ares26
14/05/2019 09:23:55
0

0,25% C'était le taux d'imposition de FedEx au Luxembourg...

  
Répondre
Luncyan
14/05/2019 09:17:26
0

0.25% au lux reve pas non plus lol

  
Répondre
Ares26
14/05/2019 09:10:10
1

Luncyan,

Excuse moi j'aurai du le préciser, une raison autre que la baisse des impôts de Donald Trump.

Je m'explique pourquoi voudraient-elles faire plaisir à Donald alors que je te rappel en "planquant" leur argent dans les paradis fiscaux Européen, elles ne commettent rien d'illégal hein.

Pourquoi payent 8% alors que tu peux négocier du 0,25% au Luxembourg par exemple... aucune logique.

  
Répondre
Luncyan
14/05/2019 08:58:53
0

Elles ne le font plus.

Elles l’ont faites toute l’annee 2018 car Trump a crée une amnistie fiscale qui a consisté a imposé tres faiblement (-8%) tout le fric qui avait ete caché dans les paradis fiscaux pour echapper à l’imposition


C’est une strategie des multinationales US, on planque l’argent jusqu’à assècher l’etat et on attend qu’un president assez faible tombe dans le piege du chantage et propose une amnistie

  
Répondre
Ares26
14/05/2019 08:55:31
1

Bonjour à tous,

J'ai une petite interrogation à vous soumettre vous qui aimez réfléchir.

Pourquoi les multinationales Us qui pendant 30 ans ont profitaient des différents paradis fiscaux, subitement aujourd'hui rapatrie le cash au Us ?

Pourquoi sortir l'argent des banques en Europe, une menace se prépare peut être ?


Cordialement

Message complété le 14/05/2019 08:57:40 par son auteur.

Je sais pas si c'est le bonne endroit pour poser cette question, j'ouvrirai une file au pire mais j'ai cette question qui me taraude depuis quelques semaines.

  
Répondre
0PHENIX0
13/05/2019 22:41:31
0

Il n'a pas encore décidé s'il va taxer les 325 milliards restant.

Youpi !

  
Répondre
0PHENIX0
13/05/2019 22:16:44
1

D'autant que le Maboul s'attaque à tout le monde


Il n’y a pas que la Chine: la guerre commerciale de Trump fait rage sur plusieurs fronts.

PUBLIÉ 16 MIN. AGO

La Chine n’est pas le seul pays où le président Donald Trump s’est engagé dans un conflit commercial.

Le président décide également d'ajouter ou de supprimer des droits de douane sur les marchandises en provenance du Canada, du Mexique et de l'Union européenne.

Trump fait face à une période charnière dans sa tentative de refondre les relations commerciales américaines avant sa candidature à la réélection de 2020.

https://www.cnbc.com/2019/05/13/trump-carries-out-tariff-trade-wars-with-china-eu-canada-and-mexico.html

  
Répondre

Forum de discussion General

201906301023 665059
Ma liste